fréquence cardiaque

Qu’est-ce qu’une fréquence cardiaque normale ? Tableau selon l’âge et le sexe

La fréquence cardiaque correspond au nombre de battements (ou pulsations) cardiaques par minute. On parle aussi de rythme cardiaque.

La fréquence cardiaque est plus ou moins élevée d’une personne à l’autre. Votre fréquence cardiaque peut vous en dire beaucoup sur votre santé et votre mode de vie.

Elle peut vous avertir de problèmes de santé éventuels. D’où l’importance de savoir quelle est votre fréquence cardiaque au repos.

Que considère-t-on être un rythme cardiaque normal ? Et quels sont les facteurs qui influent sur la fréquence cardiaque ? C’est ce que vous allez découvrir dans cet article. Vous y trouverez également un tableau détaillant la fréquence cardiaque selon l’âge et le sexe.

Qu’est-ce que la fréquence cardiaque ?

fréquence cardiaqueLa fréquence cardiaque, que l’on appelle également le rythme cardiaque ou encore le pouls, correspond au nombre de battements du cœur par minute.

Le cœur est un muscle creux qui se contracte et se relâche de façon rythmique, situé au milieu du thorax, entre les poumons.

La fonction du cœur est de pomper le sang pour qu’il circule dans l’organisme.

La taille du cœur peut varier en fonction de l’âge et de l’état du cœur. Un adulte en bonne santé a un cœur de la taille d’un poing.

Commettez-vous ces erreurs évitables qui ralentissent la perte de poids ?

Faites le test et découvrez votre « QI minceur ».

Qu’est-ce qu’une fréquence cardiaque normale ?

Fréquence cardiaque effort âgePour la plupart des adultes, une fréquence cardiaque normale se situe entre 60 et 100 battements par minute. Cependant, cette fréquence cardiaque normale varie d’une personne à l’autre.

Elle dépendra, entre autres, de l’âge, de la stature, de l’état du cœur et de la prise de médicaments.

Les émotions peuvent également augmenter la fréquence cardiaque (le cœur bat plus vite sous le coup de l’excitation ou de la peur).

Certaines personnes confondent fréquence cardiaque élevée et hypertension artérielle. Celles-ci n’ont cependant rien à voir.

La pression artérielle correspond à la pression du sang contre la paroi des vaisseaux sanguins, tandis que la fréquence cardiaque est le nombre de battements cardiaques par minute.

Sportifs et non-sportifs

Une pratique sportive intensive peut réduire la fréquence cardiaque. En effet, le débit cardiaque est plus élevé chez les sportifs que chez les non-sportifs.

Le débit cardiaque est la quantité de sang pompée par le cœur en une minute.

Une personne en forme a un volume d’éjection systolique plus important, ce qui signifie que le sang éjecte plus de sang à chaque battement (systole).

Les sports aérobie, comme la course ou la natation, entrainent l’augmentation de la taille des ventricules.

Pratiquée de manière intensive, la musculation augmente l’épaisseur et la puissance du muscle cardiaque.

Cela se traduit par une augmentation du volume d’éjection systolique. C’est la raison pour laquelle les personnes entrainées ont une fréquence cardiaque plus faible.

Le cœur d’un sportif doit moins travailler au repos car le muscle cardiaque est plus volumineux et plus puissant que celui d’un non-sportif. Il peut donc effectuer le même travail en moins de battements.

Par exemple, Miguel Indurain, quintuple vainqueur du Tour de France, aurait eu un rythme cardiaque au repos de 28 battements par minute.

Les athlètes de haut niveau peuvent également souffrir de problèmes cardiaques. Cela est souvent lié à un trouble héréditaire. Le sport intensif peut conduire à des anomalies cardiaques fatales.

Si vous voulez savoir quelle est la fréquence cardiaque idéale pour brûler le maximum de graisse (fréquence cardiaque de perte de poids), je peux vous dire d’emblée que celle-ci n’existe pas.

Je vous explique pourquoi dans l’article ci-dessous :

Fréquence Cardiaque de Perte de Poids : Une Théorie Qui Ne Tient Pas La Route

Calculer la fréquence cardiaque au repos

La fréquence cardiaque au repos en dit long sur la condition physique d’un individu. Il s’agit donc d’un bon indicateur de l’état de forme.

Mesurer sa fréquence cardiaque est assez simple.

Vous n’avez pas nécessairement besoin d’un moniteur de fréquence cardiaque. Pour mesurer votre fréquence cardiaque, il est important que vous soyez détendu.

Trouvez un endroit calme et restez immobile pendant quelques minutes pour permettre au corps de se détendre. Bougez le moins possible pendant ce temps.

Une fois calme, utilisez votre index et votre majeur droits pour chercher le pouls de votre main gauche (ou vice versa).

Pour cela, appliquez une légère pression avec les doigts. Utilisez une montre ou un chronomètre et comptez le nombre de battements pendant 30 secondes.

Répétez l’opération deux fois et prenez la moyenne. Multipliez cette valeur par deux pour obtenir votre fréquence cardiaque par minute.

Vous voulez un exemple de menu minceur, accompagné des recettes et de la liste de courses ?

Cliquez ici et je vous l’envoie gratuitement.

Rythme cardiaque maximum en fonction de l’âge

Le rythme cardiaque maximum varie en fonction de l'âgeIl est important de vérifier régulièrement que votre rythme cardiaque est dans la norme.

En cas d’insuffisance cardiaque ou de mauvaise condition cardiaque, le cœur ne pompe pas assez de sang.

Cela peut entraîner des problèmes de santé comme de la fatigue et des difficultés respiratoires.

La fréquence cardiaque au repos diminue progressivement avec l’âge. On notera que la fréquence cardiaque normale n’est pas tout à fait la même chez les femmes et chez les hommes.

La fréquence cardiaque normale moyenne pour une femme adulte est légèrement plus élevée que pour un homme adulte : 76 battements par minute en moyenne contre 68 battements par minute.

Cette petite différence peut s’expliquer par la taille du cœur des femmes.

Le cœur des femmes fait environ deux tiers de la taille de celui d’un homme. Le cœur des femmes pompe donc moins de sang à chaque battement et doit battre plus vite pour compenser sa taille.

Outre le sexe et l’âge, la fréquence cardiaque dépend aussi de la condition physique. La fréquence cardiaque change peu en fonction de l’âge. Le rythme cardiaque maximum peut cependant diminuer en raison du vieillissement.

Voici des tableaux détaillant la fréquence cardiaque selon l’âge et le sexe :

Tableau fréquence cardiaque selon l’âge – hommes

Âge
Fréquence cardiaque normale (BPM)

< 1 mois
70 à 190

1 à 2 ans
80 à 160

3 à 4 ans
80 à 120

5 à 6 ans
75 à 115

7 à 9 ans
70 à 110

10 à 25 ans
60 à 100

26 à 35 ans
62 à 100

36 à 45 ans
63 à 100

46 à 55 ans
64 à 100

56 à 65 ans
62 à 100

> 65
62 à 100

Tableau fréquence cardiaque selon l’âge – femmes

Âge
Fréquence cardiaque normale (BPM)

< 1 mois
70 à 190

1 à 2 ans
80 à 160

3 à 4 ans
80 à 120

5 à 6 ans
75 à 115

7 à 9 ans
70 à 110

10 à 25 ans
60 à 100

26 à 35 ans
62 à 100

36 à 45 ans
65 à 100

46 à 55 ans
66 à 100

56 à 65 ans
65 à 100

> 65
65 à 100

Quels sont les facteurs qui influent sur la fréquence cardiaque ?

Plusieurs facteurs peuvent influer sur le rythme cardiaque et provoquer des changements dans la fréquence cardiaque.

Voici quelques-uns des principaux facteurs qui peuvent influer sur la fréquence cardiaque :

Le temps

Le temps peut modifier la température corporelle, et donc la fréquence cardiaque.Le temps peut modifier la température corporelle, et donc la fréquence cardiaque.

La fréquence cardiaque augmente lorsque le corps cherche à diminuer sa température. Lorsqu’on a froid, la fréquence cardiaque diminue afin de maintenir la température du corps stable.

Pour diminuer sa température, le corps envoie plus de sang vers la peau afin de favoriser l’évacuation de la chaleur.

Par temps froid, la fréquence cardiaque diminue car le cœur doit éjecter moins de sang vers la peau.

L’alimentation

La fréquence cardiaque augmente après les repas.La fréquence cardiaque augmente après les repas. Cela est dû à l’augmentation de la consommation d’énergie par le système digestif.

Le système gastro-intestinal a besoin d’un grand afflux de sang pour la digestion.

Après les repas, la fréquence cardiaque peut dépasser 100 battements par minute.

L’activité physique

La fréquence cardiaque augmente en cas d’activité ou d’effort physique.

En effet, pour fonctionner, les muscles consomment de l’oxygène (O2) qu’ils prélèvent dans le sang, et rejettent du dioxyde de carbone.

Selon l’intensité et la durée de la séance d’entraînement, la fréquence cardiaque pendant l’exercice peut être jusqu’à trois fois plus élevée que la fréquence cardiaque au repos.

Chez un sportif dont le muscle cardiaque est entrainé, la fréquence cardiaque au repos est inférieure à celle d’un non-sportif.

La déshydratation

Par une chaude journée d'été, la fréquence cardiaque peut augmenter.Par une chaude journée d’été, la fréquence cardiaque peut augmenter.

Cela tient au fait que le corps essaie de faire baisser sa température. Mais cela peut aussi trahir une déshydratation.

Par exemple, si vous faites une longue marche en pleine canicule et qu’il y a longtemps que vous n’avez pas bu, votre sang s’épaissira (diminution du volume sanguin) et des déchets s’accumuleront dans votre sang.

Votre cœur devra redoubler d’effort pour pomper la même quantité de sang par minute.

Les symptômes d’une déshydratation légère incluent : bouche sèche, soif et urine jaune foncé. Buvez plus d’eau pour favoriser la diminution de votre fréquence cardiaque.

La prise de médicaments

Les modifications du rythme cardiaque peuvent être dues à la prise de médicaments.Les modifications du rythme cardiaque au repos peuvent également être dues à la prise de médicaments.

Selon le médicament, la fréquence cardiaque peut augmenter ou diminuer. Cela vaut, par exemple, pour les médicaments destinés au traitement de l’asthme ou de la dépression.

Les bêta-bloquants inhibent la stimulation de l’adrénaline et réduisent la charge de travail imposée au cœur.

Vous souffrez de troubles cardiaques ? Contactez immédiatement votre médecin.

Le stress

Le stress affecte la fréquence cardiaque et la pression artérielle.Le stress affecte également la fréquence cardiaque et la pression artérielle.

En cas de stress important, le corps déclenche la réponse combat-fuite et la fréquence cardiaque augmente.

Le corps se prépare à libérer des hormones, comme l’adrénaline et le cortisol.

L’adrénaline prépare le corps à une menace perçue et peut diminuer l’envie de manger.

Pendant ce temps, le cortisol met en pause les fonctions corporelles non essentielles dans cette situation de stress. Cela affecte, entre autres, le tube digestif et la pression artérielle.

Un stress excessif peut également être la cause d’une prise de poids soudaine.

La caféine et les drogues

La caféine affecte le rythme cardiaqueLa caféine est un stimulant qui affecte le système nerveux central, la température corporelle et la fréquence cardiaque.

Des études ont montré qu’en quantités modérées, la consommation de caféine est sans danger pour la plupart des personnes (source).

Cependant, consommée en excès, la caféine peut entraîner des effets secondaires désagréables et même dangereux.

Une surdose de caféine peut également faire battre le cœur de façon irrégulière et plus rapidement que la normale. C’est ce qu’on appelle la fibrillation auriculaire. Celle-ci se produit chez les personnes qui boivent beaucoup de café ou qui consomment de grandes quantités de boissons énergétiques (principalement les jeunes).

Envisagez de réduire votre consommation de caféine si vous remarquez des changements après la consommation de boissons caféinées.

Les drogues telles que la cocaïne et l’ecstasy provoquent le rétrécissement des vaisseaux sanguins et l’augmentation de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle.

La consommation de cocaïne peut également entraîner un durcissement des artères et des capillaires, et provoquer de l’arythmie.

Les lésions qui s’ensuivent à court et à long terme peuvent entraîner des troubles cardiaques.

Des recherches ont montré que la santé cardiaque des usagers de cocaïne est nettement moins bonne que celle des non-usagers (source). Les usagers avaient jusqu’à 35 % plus de risques de souffrir de rigidité artérielle et d’hypertension artérielle que les non-usagers.

Les infections

Les infections graves qui se propagent par voie sanguine soumettent le cœur à une pression accrue.

En effet, le transport des cellules immunitaires de la moelle osseuse pour combattre les infections requiert un plus grand afflux sanguin.

L’augmentation de la fréquence cardiaque peut être le signe que l’infection est sévère.

Les troubles thyroïdiens

La glande thyroïde est une glande située dans le cou et qui libère des hormones importantes pour différentes fonctions vitales.

Quand la glande thyroïde libère trop d’hormones, on parle d’hyperthyroïdie.

En conséquence, le cœur bat plus vite et le rythme cardiaque peut devenir irrégulier.

En cas d’hypothyroïdie, la fréquence cardiaque est en moyenne de 10 à 20 battements de moins par minute.

Quand consulter ?

Consultez votre médecin généraliste si votre rythme cardiaque est constamment trop rapide (tachycardie) ou trop lent (bradycardie).

Outre une fréquence cardiaque anormale, il est également important de prêter attention aux symptômes suivants :

  • Essoufflement
  • Évanouissements
  • Picotement ou douleurs à la poitrine

Une fois un diagnostic posé par un médecin, on pourra remédier à la cause de la tachycardie ou de la bradycardie.

Applications pour mesurer la fréquence cardiaque

Vous savez maintenant pourquoi il est judicieux de mesurer régulièrement votre fréquence cardiaque.

Pour vous faciliter la tâche, il existe désormais des applications de smartphone qui ont pour fonction de mesurer la fréquence cardiaque.

Vous n’avez pas besoin d’équipement supplémentaire pour cela. Tout ce dont vous avez besoin est d’un smartphone muni d’une caméra et d’un flash.

Différentes applications utilisent les capacités intégrées des smartphones pour fournir aux utilisateurs un moyen simple de mesurer leur fréquence cardiaque.

Vous pouvez mesurer votre fréquence cardiaque à l’aide des applications suivantes :

Application nº 1 : Instant Heart Rate

Cette application de mesure de la fréquence cardiaque enregistre le nombre de battements cardiaques par minute. Il existe une version gratuite et une version payante.

L’application transforme l’objectif de la caméra de votre téléphone en moniteur de fréquence cardiaque.

Pour mesurer votre rythme cardiaque au repos, mettez un doigt sur la caméra de votre téléphone. Veillez à ne pas appuyer trop fort sur l’objectif de la caméra.

La circulation sanguine s’en trouverait modifiée, ce qui fausserait les mesures. Une grande luminosité est importante pour une mesure précise de la fréquence cardiaque.

Pour plus de précision, je recommande d’utiliser cette application tous les jours, de préférence le matin au lever.

Application nº2 : Cardiio

Cardiio est une application de fitness pour iPhone/iPad destinée à mesurer la fréquence cardiaque. Elle utilise la technologie de reconnaissance faciale.

Vous devez regarder droit devant vous tout en tenant le téléphone à environ six centimètres de votre visage. Veillez à vous trouver dans un environnement bien éclairé. Vous pouvez également utiliser votre doigt.

L’application utilise la caméra de votre smartphone. N’appuyez pas trop fort pour éviter de limiter l’afflux sanguin vers votre doigt.

D’après mon expérience, il est plus facile de mesurer la fréquence cardiaque avec le doigt qu’avec le visage.

Application nº3 : MotionX 24/7

MotionX 24/7 est une application de mesure de fréquence cardiaque payante. Mais cette application ne se contente pas de mesurer la fréquence cardiaque.

Elle comptabilise également le nombre de pas par jour.

L’application enregistre l’heure et la date de chaque mesure de la fréquence cardiaque. Une bonne application pour ceux qui veulent davantage d’options.

Perdez vos kilos superflus et votre graisse abdominale rapidement à l’aide de recettes minceur simples à réaliser

Saviez-vous que les recherches montrent que faire régime entraine une prise de poids chez 1 personne sur 3 ? (source)

C’est pourquoi j’ai développé une méthode de perte de poids facile à tenir et qui permet d’éviter tout effet yoyo.

Vous y découvrirez de délicieuses recettes, conçues pour maigrir rapidement et durablement.

Voici un aperçu de ce que vous trouverez dans mon livre de recettes minceur à succès :

  • Plus de 100 délicieuses recettes, faciles et rapides à préparer (et qui plairont à toute la famille)
  • Comment mes délicieuses recettes à base de viande, de poisson ou végétariennes peuvent vous faire perdre plusieurs kilos chaque semaine
  • 6 catégories de recettes : plats à base de poulet, de viande, de poisson, plats végétariens, salades, sauces, vinaigrettes, desserts, et bien plus
  • Des menus journaliers et hebdomadaires tout faits + des listes de course
Découvrez comment perdre plusieurs kilos par semaine à l’aide de recettes minceur délicieuses et simples à réaliser :

Essayer la Bible minceur sans aucun risque

À propos de Hugo Blanc MSc

Hugo Blanc, MSc est coach minceur, nutritionniste, psychologue (spécialiste des régimes), auteur et conseiller en nutrition et en compléments orthomoléculaires. Sur son site sagessesante.fr, son objectif est d’informer et d’inciter à faire les meilleurs choix en termes de santé à travers des conseils fondés scientifiquement.

Laissez un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués avec*