Web
Analytics Made Easy - StatCounter
poisson fruits de mer

Hypothyroïdie : 31 symptômes, 9 Causes Et 3 Conseils

Vous n’arrivez pas à maigrir ? Ou vous avez pris du poids sans raison apparente ? Vous souffrez par ailleurs de troubles diffus tels que fatigue, frilosité ou problèmes de concentration ? Il est possible que vous souffriez d’hypothyroïdie.

L’hypothyroïdie entraine le ralentissement du métabolisme, ce qui occasionne toutes sortes de troubles diffus.

Dans cet article, vous apprendrez :

  • Ce qu’est l’hypothyroïdie
  • Quelles en sont les causes
  • Quels en sont les symptômes
  • Ce que l’on peut faire en cas d’hypothyroïdie

Je vais également vous proposer un questionnaire pour que vous puissiez évaluer si vous souffrez d’hypothyroïdie.

Qu’est-ce que la thyroïde ?

La thyroïde est une glande située à la face antérieure du cou. La thyroïde est collée au larynx et située à l’avant de la trachée.

La thyroïde est l’un des organes les plus vascularisés du corps. Deux artères principales viennent l’alimenter en sang.

La glande thyroïde sécrète des hormones que l’on appelle les hormones thyroïdiennes. Il s’agit des hormones suivantes :

  • La triiodothyronine (T3)
  • La thyroxine (T4)
  • La calcitonine

Nous ne pourrions pas vivre sans ces hormones.

Pour pouvoir sécréter ces hormones, la thyroïde a besoin d’iode et de tyrosine (un acide aminé). Les hormones T3 et T4 affectent le métabolisme.

Commettez-vous ces erreurs évitables qui ralentissent la perte de poids ?

Faites le test et découvrez votre « QI minceur ».

Qu’est-ce que l’hypothyroïdie ?

L’hypothyroïdie et l’hyperthyroïdie sont des troubles thyroïdiens très fréquents.

L’hypothyroïdie correspond à une production d’hormones thyroïdiennes insuffisante. L’hyperthyroïdie se caractérise par une sécrétion d’hormones excessive. Ces deux affections entrainent différents troubles.

Les causes de l’hypothyroïdie

Il y a plusieurs causes possibles au dysfonctionnement de la glande thyroïde :

  • Carence en iode
  • Excès d’iode (induit, par exemple, par un produit de contraste iodé)
  • Maladies auto-immunes (thyroïdite de Hashimoto, maladie de Basedow)
  • Médicaments contenant de l’iode
  • Médicaments contenant du lithium
  • Ablation chirurgicale de la thyroïde
  • Radiothérapie
  • Inflammation de la thyroïde (thyroïdite)
  • Anomalie congénitale

Carence en iode

goitreDans le passé, une carence en iode était une cause fréquente d’hypothyroïdie.

Une carence en iode est facteur de risque de goitre (augmentation du volume de la thyroïde) et d’hypothyroïdie.

C’est pour cette raison que l’on ajoute de l’iode au sel de table.

poisson et oeufsHeureusement, l’iode est naturellement présente dans un certain nombre d’aliments comme le poisson et les œufs, par exemple.

Le tableau suivant vous donne des exemples d’aliments riches en iode.

 

Aliment
Teneur en iode /100g
lieu noir
322
églefin
322
homard
140
moules
125
cabillaud
120
Saint-Jacques
120
maquereau
115
merlan
108
hareng
99
huitres
60
crevettes
55
anchois (conserve)
45
plie
36
flet
31
limande
30
hareng fumé
29
sardines (conserve)
23
thon (conserve)
14
saumon (fumé)
13
saumon
8
truite
8
pangasius
6
œufs
35
noix du Brésil
20
noisettes
17
lait
7
noix
2,5
pistaches
2,5
fruits
2,5
noix de cajou
2,5
amandes
2,5
pomme de terre
2,5
noix de pécan
2
noix de macadamia
2
légumes
2
légumineuses
0,2

 

Si vous ne consommez pas assez d’iode, vous pouvez prendre des comprimés à base d’algues. Veillez cependant à ne pas consommer trop d’iode, ce qui pourrait nuire tout autant au fonctionnement optimal de votre thyroïde.

Vous voulez un exemple de menu minceur, accompagné des recettes et de la liste de courses ?

Cliquez ici et je vous l’envoie gratuitement.

Hypothyroïdie héréditaire

La maladie de Basedow ou Graves Basedow est une maladie de cause multifactorielle qui possède un caractère héréditaire. Avoir une prédisposition héréditaire à la maladie de Basedow ne signifie pas forcément que l’on contractera cette maladie.

L’alimentation, le tabagisme, la prise de médicaments, la consommation d’alcool et les maladies infectieuses influent également sur la survenue de cette maladie auto-immune.

Les symptômes de l’hypothyroïdie

fatigueL’hypothyroïdie peut entrainer toutes sortes de troubles. Les personnes atteintes d’hypothyroïdie ne présentent pas jamais tous ces troubles à la fois mais seulement quelques-uns.

Dans les premiers temps, les troubles sont parfois diffus. C’est pourquoi un médecin ne les attribuera pas forcément à une hypothyroïdie.

Seul un test sanguin permettra de confirmer une hypothyroïdie.

En cas d’hypothyroïdie, les taux sanguins d’hormones thyroïdiennes T3 et T4 sont trop bas.

Un test sanguin permettra par la même occasion de mesurer le dosage de la TSH dans le sang. Le dosage de la TSH permet de déterminer la cause de l’hypothyroïdie.

Les signes cliniques de l’hypothyroïdie sont d’ordre physique et d’ordre psychologique.

Les symptômes physiques de l’hypothyroïdie

  • Goitre (hypertrophie de la glande thyroïde, visible au niveau du cou)
  • Fatigue
  • Frilosité
  • Myxœdème, par exemple, aux chevilles et aux paupières
  • Chute de cheveux, chute des sourcils, cheveux cassants
  • Prise de poids
  • Sécheresse ou démangeaisons cutanées
  • Souffle court
  • Sensation d’oppression
  • Apnée du sommeil
  • Faiblesse musculaire
  • Voix rauque / enrouée
  • Constipation
  • Rétention de liquide dans les membres
  • Problèmes d’audition
  • Ongles cassants
  • Syndrome du canal carpien (coincement d’un nerf du poignet)
  • Menstruations plus abondantes
  • Galactorrhée (écoulement de lait par le mamelon)
  • Puberté précoce
  • Infertilité
  • Arythmie cardiaque
  • Exophtalmie (saillie du globe oculaire)

Les symptômes psychologiques de l’hypothyroïdie

  • Lenteur de la pensée et des mouvements
  • Ralentissement de la parole
  • Déclin de la mémoire
  • Problèmes de concentration
  • Psychose
  • Nervosité
  • Baisse de la libido
  • Dépression

Je vais à présent commenter les symptômes les plus courants de l’hypothyroïdie.

Fatigue

épuiséLa fatigue est le symptôme le plus courant de l’hypothyroïdie.

Un taux de thyroxine bas entraine une sensation de fatigue. Une personne qui présente un taux de thyroxine bas peut se sentir complètement épuisée.

Dans une étude menée auprès de personnes souffrant d’hypothyroïdie, les participants présentaient les troubles de fatigue suivants (source, source) :

  • Épuisement physique
  • Fatigue mentale
  • Diminution de l’activité
  • Sensation de ne pas être reposé malgré un temps de sommeil plus long
  • Fatigue constante
  • Somnolence permanente
  • Manque de motivation

Frilosité

frilositéL’hypothyroïdie entraine le ralentissement du métabolisme. L’organisme brûle donc moins de calories et génère moins de chaleur. Résultat : on est plus sujet au froid.

Environ 40 % des personnes qui souffrent d’hypothyroïdie sont plus sensibles au froid que d’autres. Cela est dû au faible taux de thyroxine (source).

Prise de poids

prise de poidsPrendre du poids sans raison apparente est un autre symptôme très courant de l’hypothyroïdie (source).

Un faible taux de thyroxine a pour effet que l’on prend du poids quand bien même on consomme le même nombre de calories qu’avant. Un faible taux de thyroxine entraine le stockage de graisse corporelle.

Une étude révèle que les personnes chez qui on diagnostique une hypothyroïdie prennent en moyenne de 7 à 14 kg la première année suivant le diagnostic (source, source).

Si vous avez pris du poids en peu de temps sans avoir modifié votre hygiène de vie (alimentation, consommation de boissons, exercice ou repos), il est possible que vous soyez atteint d’hypothyroïdie.

Dans ce cas, je vous conseille d’en discuter avec votre médecin afin de procéder à un examen du fonctionnement de votre glande thyroïde.

Humeur dépressive

Il existe un lien entre humeur dépressive et hypothyroïdie. Pas moins de 57 % des hommes et 64 % des femmes souffrant d’hyperthyroïdie se sentent déprimés (source).

déprimeEn outre, les personnes atteintes d’hypothyroïdie se sentent souvent anxieuses ou sont victimes d’attaques de panique. Les pourcentages correspondent plus ou moins à celui des personnes qui souffrent d’humeur dépressive.

Des recherches ont montré que l’humeur dépressive est liée aux faibles taux de thyroxine. Dans une étude, l’administration de thyroxine a entrainé une amélioration de l’humeur de sujets souffrant d’hypothyroïdie (source).

Cela dit, le lien entre hypothyroïdie et dépression est remis en question. En effet, il existe également des études qui n’ont pas pu établir de lien définitif.

La dépression peut avoir d’autres causes outre l’hypothyroïdie. Une dépression est une maladie grave qui requiert une aide extérieure. Ne vous risquez jamais à essayer des remèdes par vous-même.

Chute de cheveux

chute de cheveuxComme la plupart des cellules, les follicules capillaires sont régulés par les hormones thyroïdiennes. Les follicules capillaires ayant un cycle de vie court, ils sont plus sensibles à un taux de thyroxine bas (source).

En cas de taux de thyroxine bas, les follicules capillaires ne se réparent pas, ce qui entraine la chute des cheveux. La croissance des cheveux se rétablit chez la plupart des personnes à la suite du traitement de l’hypothyroïdie.

Dans une étude menée auprès de personnes souffrant de chute de cheveux, l’hypothyroïdie était responsable de la chute capillaire dans 25 % à 30 % des cas. Chez les personnes de plus de 40 ans, ce pourcentage atteignait 40 % (source).

La perte de cheveux peut résulter d’autres facteurs, notamment hormonaux. Votre médecin peut vous aider à en déterminer la cause.

Sécheresse et démangeaisons cutanées

hypothyroïdie sécheresse cutanéeLe cycle de vie des cellules cutanées est lui aussi de courte durée. Les cellules cutanées sont sensibles à la disparition des signaux qui régissent leur croissance. Ces signaux sont émis par la thyroxine, dont les taux sont bas chez les personnes souffrant d’hypothyroïdie.

Le renouvellement cellulaire est donc plus lent. Cela signifie que l’épiderme est exposé à l’usure plus longtemps et l’élimination des cellules mortes prend plus de temps. La peau devient sèche et sensible.

Les personnes qui présentent des taux de thyroxine bas souffrent de sécheresse cutanée dans 74 % des cas (source, source). Il faut toutefois dire que la sécheresse cutanée est un problème répandu auquel sont confrontées de nombreuses personnes, qu’elles souffrent ou non d’hypothyroïdie.

Constipation

constipationLes personnes qui souffrent d’hypothyroïdie sont plus sujettes à la constipation que les autres.

17 % des personnes atteintes d’hypothyroïdie en souffrent, alors que chez les personnes non atteintes d’hypothyroïdie, ce pourcentage est de 10 % (source).

Le faible taux de thyroxine a pour effet d’inhiber le fonctionnement du côlon.

En cas de constipation, il est conseillé de boire beaucoup d’eau et de café, de consommer beaucoup de fibres et d’avoir un mode de vie plus actif.

Problèmes de concentration

troubles de concentrationPlus de 20 % des personnes souffrant d’hypothyroïdie ont plus de difficulté à réaliser des calculs simples.

Un peu moins de 40 % des patients signalent un affaiblissement de leur mémoire (source).

Le traitement de l’hypothyroïdie permet de retrouver une meilleure mémoire et une meilleure concentration (source, source).

Troubles menstruels

La thyroxine perturbe le fonctionnement d’autres hormones et a un impact direct sur les ovaires et l’utérus.

Chez les femmes, l’hypothyroïdie peut entrainer l’irrégularité du cycle menstruel et des pertes de sang plus abondantes que la normale (source).

Test hypothyroïdie

testSi vous pensez souffrir d’hypothyroïdie, vous devez consulter votre médecin. Celui-ci pourra vous soumettre à un test sanguin de sorte à déterminer avec certitude si oui ou non vous souffrez d’hypothyroïdie.

Notez qu’il est  possible que vous souffriez d’hyperthyroïdie : de nombreux troubles sont communs à ces deux conditions.

Avant de prendre rendez-vous auprès de votre médecin, vous pouvez faire le test suivant pour savoir si l’hypothyroïdie peut effectivement vous concerner.

Checklist des symptômes de l’hypothyroïdie :

  • ____ Je n’arrive pas à maigrir en étant plus actif/ve et en modifiant mon alimentation
  • ____ J’ai pris du poids sans aucune raison apparente
  • ____ Je souffre de constipation (sévère)
  • ____ Je me sens fatigué(e) ou épuisé(e)
  • ____ J’ai souvent des étourdissements ou la tête qui tourne
  • ____ J’ai plus souvent mal à la tête
  • ____ Je me sens lent(e) et somnolent(e)
  • ____ J’ai froid alors que les autres ont chaud / sont à l’aise
  • ____ Mon cycle menstruel est irrégulier
  • ____ Mes règles sont plus intenses (plus de crampes, pertes de sang plus abondantes)
  • ____ J’ai des douleurs aux articulations, aux mains et aux pieds
  • ____ Mes cheveux sont secs et cassants ou chutent
  • ____ Le dessous de mes yeux est gonflé
  • ____ Je sens abattu(e), déprimé(e) ou triste
  • ____ Je n’éprouve plus d’intérêt dans mes activités quotidiennes normales
  • ____ Mon humeur fluctue
  • ____ Je me sens agité(e)
  • ____ Je n’arrive pas à me concentrer
  • ____ J’oublie plus souvent que d’habitude
  • ____ J’ai des difficultés à mémoriser
  • ____ Je me sens inutile
  • ____ Ma libido est faible, voire inexistante
  • ____ Ma voix a changé
  • ____ Je ronfle plus que d’habitude
  • ____ Je souffre d’apnée du sommeil
  • ____ J’ai besoin de bailler pour avoir de l’oxygène
  • ____ J’ai le souffle court
  • ____ Je ressens parfois un serrement à la poitrine
  • ____ Mes yeux sont plus sensibles à la lumière
  • ____ Mes yeux sont secs et démangent souvent
  • ____ J’ai parfois une sensation étrange dans mon cou ou à la gorge
  • ____ Mon cou est plus sensible. Les bijoux, les foulards ou les cravates me sont désagréables.
  • ____ Mon cou est plus gros que d’habitude ou présente une anomalie visible

Remarque : les troubles ci-dessus peuvent être dus à d’autres facteurs. Faites toujours un test sanguin pour en avoir le cœur net.

Test de la température

températureVous pouvez également vérifier si vous souffrez d’hypothyroïdie en prenant votre température. Voici comment procéder :

Prenez votre température dès que vous vous réveillez, tandis que vous êtes encore au lit, avant de vous lever. Prenez votre température sous l’aisselle.

Faites cela 3 jours de suite, puis calculez la moyenne.

Les femmes réglées doivent prendre leur température le 2e, le 3eet le 4jour de leurs règles.

Votre température moyenne doit se situer entre 36,4 et 36,8 degrés.

Une température moyenne inférieure à 36,4 peut indiquer une hypothyroïdie. Dans ce cas, demandez à votre médecin d’examiner le fonctionnement de votre thyroïde.

Conseils en cas d’hypothyroïdie

Les mesures que l’on peut prendre en cas d’hypothyroïdie dépendent de la cause de celle-ci.

Médicaments pour le traitement de l’hypothyroïdie

médicaments hypothyroïdieSi l’hypothyroïdie est attribuée à une cause médicale, le patient se verra prescrire des médicaments dans la plupart des cas.

Ces médicaments contiennent des hormones thyroïdiennes. Le médecin augmentera progressivement le dosage de ces hormones thyroïdiennes jusqu’à ce que les symptômes disparaissent.

Le médecin traitant soumettra le patient à des analyses de sang régulières pour s’assurer que les taux sanguins d’hormones thyroïdiennes ne soient ni trop bas ni trop élevés.

Recourir à l’homéopathie ?

effet placeboIl n’existe aucune preuve scientifique qu’un remède homéopathique quelconque puisse venir en aide aux patients souffrant d’hypothyroïdie.

Par ailleurs,  il n’existe absolument aucune preuve scientifique quant à l’efficacité des remèdes homéopathiques.

L’effet des remèdes homéopathiques n’est pas supérieur à celui de placebos (source).

Alimentation et hypothyroïdie

Si votre hypothyroïdie est due à votre alimentation, vous pouvez agir en ajustant votre régime.poisson et avocat

Il existe un certain nombre d’aliments à privilégier et, au contraire, des aliments qu’il vaut mieux éviter quand on souffre d’hypothyroïdie.

Aliments à privilégier

Votre thyroïde a besoin d’aliments qui contiennent de l’iode, des vitamines A, B12, D et E et des fibres. Ces nutriments se trouvent notamment dans les aliments ci-dessous :

Aliments recommandés :

  • Poisson
  • Fruits à coque
  • Avocat
  • Algues
  • Fruits de mer
  • Crustacés
  • Pain
  • Riz complet
  • Cacao
  • Œufs
  • Fromage
  • Champignons
  • Fruits
  • Légumes verts
  • Viande
  • Graines
  • Graines
  • Flocons d’avoine
  • Beurre

Aliments à bannir

ne pas manger de sucreUn taux d’insuline élevé affecte le fonctionnement de la thyroïde. Il vaut donc mieux éviter les sucres ajoutés et les glucides raffinés (source). Ceux-ci font grimper la glycémie en flèche. L’organisme réagit en sécrétant de grosses quantités d’insuline.

Notez que la caféine, la nicotine et l’alcool ont également un effet négatif sur la sécrétion d’hormones thyroïdiennes. Si vous souffrez d’hypothyroïdie, mieux vaut éviter complètement ces substances.

En outre, certains aliments très bons pour la santé ont un effet négatif chez les personnes qui souffrent d’hypothyroïdie. Il s’agit des aliments suivants :

  • Soja
  • Cacahuètes
  • Manioc
  • Graines de lin
  • Choux de Bruxelles
  • Chou-rave
  • Millet
  • Chou-fleur
  • Radis

chou kaleDe nombreux légumes crus ont un effet néfaste sur le fonctionnement de la glande thyroïde (seulement chez les personnes souffrant d’hypothyroïdie). Cela est dû à leur teneur en substances dites goitrogènes.

Ces substances sont libérées lorsque de la découpe ou de la mastication des légumes. La cuisson des légumes désactive les substances goitrogènes. Les personnes qui souffrent d’hypothyroïdie peuvent alors les consommer sans danger.

Voici les aliments qu’il vaut mieux ne pas manger crus en cas d’hypothyroïdie :

  • Chou-fleur
  • Cacahuètes
  • Brocoli
  • Soja
  • Choux de Bruxelles
  • Chou
  • Raifort
  • Les feuilles de chou vert
  • Navet
  • Feuilles de moutarde
  • Colza
  • Épinards
  • Manioc
  • Maïs
  • Haricots de Lima
  • Graines de lin
  • Millet
  • Pêches
  • Poires
  • Pignons de pin
  • Fraises
  • Patates douces
  • Tofu
  • Tempeh
  • Lait de soja

alimentation variéeEn cas d’hypothyroïdie, avoir une alimentation aussi variée que possible est encore plus important. Cela permet d’empêcher la consommation régulière de nutriments qu’il vaut mieux éviter.

En outre, l’hypothyroïdie renforce l’importance d’opter pour des aliments non raffinés. Cela permet d’éviter les fluctuations glycémiques qu’entrainent les sucres ajoutés et les glucides raffinés.

Attention : Ces recommandations alimentaires sont destinées aux personnes qui souffrent d’hypothyroïdie à cause d’une mauvaise alimentation. Elles ne sont pas destinées aux personnes qui souffrent de graves problèmes de thyroïde. En cas de problèmes de thyroïde, adaptez toujours votre alimentation avec l’aide de votre médecin traitant.

Perdez vos kilos superflus et votre graisse abdominale rapidement à l’aide de recettes minceur simples à réaliser

Saviez-vous que les recherches montrent que faire régime entraine une prise de poids chez 1 personne sur 3 ? (source)

C’est pourquoi j’ai développé une méthode de perte de poids facile à tenir et qui permet d’éviter tout effet yoyo.

Vous y découvrirez de délicieuses recettes, conçues pour maigrir rapidement et durablement.

Voici un aperçu de ce que vous trouverez dans mon livre de recettes minceur à succès :

  • Plus de 100 délicieuses recettes, faciles et rapides à préparer (et qui plairont à toute la famille)
  • Comment mes délicieuses recettes à base de viande, de poisson ou végétariennes peuvent vous faire perdre plusieurs kilos chaque semaine
  • 6 catégories de recettes : plats à base de poulet, de viande, de poisson, plats végétariens, salades, sauces, vinaigrettes, desserts, et bien plus
  • Des menus journaliers et hebdomadaires tout faits + des listes de course

Découvrez comment perdre plusieurs kilos par semaine à l’aide de recettes minceur délicieuses et simples à réaliser :

Essayer la Bible minceur sans aucun risque

Laissez un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués avec*


CAPTCHA Image
Reload Image