Web
Analytics Made Easy - StatCounter
huile de coco

10 Bienfaits Avérés de L’Huile de Coco + 6 Recettes Délicieuses

L’huile de coco fait l’objet de beaucoup de débats.

De nombreux blogs santé éminents saluent l’huile de coco comme l’une des huiles les plus saines qui soient.

L’huile de coco n’est cependant pas conseillée par le site mangerbouger.fr du Programme national nutrition santé, qui en revanche recommande d’alterner entre l’huile de tournesol, l’huile de l’huile d’olive et l’huile de colza (source).

C’est la confusion totale. L’huile de coco est-elle bonne pour la santé ou pas ?

J’ai enquêté pour vous et peux d’ores et déjà vous dire qu’en effet, l’huile de coco est pleine de bienfaits.

Et parce que chez SagesseSanté, faire des affirmations en l’air n’est pas notre genre, nous allons expliquer en quoi l’huile de coco est si bonne pour la santé à partir de preuves scientifiques.

Voici ce que vous allez découvrir dans cet article :

  • Ce qu’est l’huile de coco
  • Quels sont les bienfaits de l’huile de noix de coco
  • Comment reconnaître une bonne huile de coco et quelle huile de coco ne SURTOUT PAS acheter
  • Comment utiliser l’huile de coco

Qu’est-ce que l’huile de coco?

pot d'huile de cocoL’huile de coco est l’huile que l’on obtient à partir du pressage de la noix de coco. Cette huile est obtenue à partir de la chair blanche de la noix de coco.

À température ambiante, l’huile de noix de coco est solide. C’est pourquoi on l’appelle parfois également graisse de coco. Le point de fusion de l’huile de noix de coco vierge se situe entre 24 et 26 degrés.

Il existe également de l’huile de coco raffinée et tempérée et durcie, moins coûteuse. Cette huile de coco néfaste est également connue sous le nom d’huile de coprah.

Celle-ci a un point de fusion plus élevé, entre 30 et 33 degrés (le point de fusion normal est de 25 degrés). Il s’agit de l’huile coco qu’il vaut mieux ne pas acheter, mais nous reviendrons sur ce sujet plus tard.

Seule l’huile de coco vierge (de première pression) vous permettra de profiter des bienfaits pour la santé.

Commettez-vous ces erreurs évitables qui ralentissent la perte de poids ?

Faites le test et découvrez votre « QI minceur ».

Valeurs nutritionnelles de l’huile de coco

huile de coco liquideÉvidemment, il est intéressant de se pencher sur les valeurs nutritionnelles de l’huile de noix de coco, et particulièrement sur les acides gras dont elle est composée.

Le fait de savoir de quels acides gras l’huile de coco est composée nous aidera à mieux évaluer les effets de l’huile de noix de coco sur la santé.

L’huile de coco se compose principalement d’acides gras saturés. Elle est en effet composée de 86 % d’acides gras saturés.

De ces acides gras saturés, environ 68 % sont des acides gras à chaîne moyenne. On désigne souvent ceux-ci par l’acronyme TCM, qui correspond à Triglycérides à Chaine Moyenne.

Les acides gras de ce type sont facilement absorbés par l’intestin. Transportés par le sang, ils vont directement vers le foie et y sont convertis en énergie aussi rapidement que les sucres ! (source)

L’huile de coco est riche en calories. Elle contient 862 kcal pour 100 g, et ne contient pas de glucides, de protéines, de minéraux et presque pas de vitamines. Elle contient une quantité négligeable de vitamine E et K.

Le tableau suivant détaille la teneur en acides gras de l’huile coco :

Teneur en acides gras de l'huile de coco
Pour 100 g d’huile de coco
Acides gras
100 g
Acides gras saturés
86,5 g
Acide caproïque
0,6 g
Acide caprylique
7,5 g
Acide caprique
6 g
Acide laurique
44,8 g
Acide myristique
16,8 g
Acide palmitique
8,2 g
Acide stéarique
2.8 g
Acides gras monoinsaturés
5,8 g
Acide oléique
5,8 g
Acides gras polyinsaturés
1,8 g
Acide linoléique (oméga 6)
1,8 g

Acides gras saturés

Le nom « acides gras saturés » a un petit côté effrayant. Pendant des décennies, on nous a dit que, par définition, les graisses saturées étaient mauvaises pour la santé. On les pensait responsables des maladies cardiovasculaires.

Dans cet article, je vais expliquer en quoi cet argument ne tient pas.

L’étude de Keys

L’hypothèse que les acides gras saturés sont responsables de maladies cardiovasculaires est née d’une étude des années 60. L’infâme étude de Keys. Cette étude est un bel exemple de « tri sélectif ».

22 pays ont été examinés. Un lien entre les maladies cardiovasculaires et la consommation de graisses saturées n’a été observé que pour 6 pays. Selon Keys, les données de 15 pays n’étaient pas fiables. Avouons tout de même que c’est une drôle de coïncidence que si ces pays avaient également été pris en compte, on n’aurait pu faire aucun lien.

Idées reçues sur l’huile de coco et les graisses saturées

Cette idée reçue sur les acides gras saturés a pourtant toujours été maintenue par les organismes de santé publique. On entend encore que les acides gras saturés, tels que ceux de l’huile coco, sont mauvais pour la santé.

La raison principale pour laquelle l’huile de noix de coco est considérée mauvaise pour la santé par de nombreux organismes est que ceux-ci confondent l’huile de noix de coco vierge, bonne pour la santé, avec l’huile de coprah raffinée, laquelle est nocive.

Dans presque tous les cas, l’huile de coco que l’on trouve au supermarché est de l’huile de coprah.

L’huile de coprah est produite en Asie à faible coût, de deux manières :

Le séchage au four et le séchage au soleil.

L’huile de noix de coco qui en est issue est dépouillée de tous les éléments nutritifs importants. Elle est également inodore et incolore. La seule chose qui en reste, c’est de la graisse dans un bocal.

huile de tournesolLe Programme national nutrition santé recommande d’utiliser l’huile de colza, l’huile d’olive et l’huile de tournesol.

S’il y a une chose que je peux vous recommander, c’est de ne pas utiliser d’huile de tournesol. Pour être plus précis, vous devriez éviter le tournesol comme la peste.

Oméga-6

L’huile de tournesol se compose de 71 % d’acides gras oméga-6 et de 1% d’acides gras oméga-3. Un rapport de 71:1.

Le rapport entre les oméga-6 et les oméga-3 idéal pour la santé est de 1:1.

Comme beaucoup de produits contiennent déjà des huiles végétales (riches en oméga-6), de nombreuses personnes consomment trop d’oméga-6 par rapport aux oméga-3. L’utilisation d’huile de tournesol ne fait qu’ajouter à ce déséquilibre.

Un apport en oméga-6 trop important par rapport aux oméga-3 est associé à une augmentation des infections et à un risque accru de maladies liées au syndrome métabolique, telles que les maladies cardiovasculaires (source).

L’huile d’olive et l’huile de solza sont très bonnes pour la santé , à condition cependant de les utiliser à froid, dans les salades. Elles ne sont vraiment pas adaptées à des températures de cuisson élevées. Elles s’oxydent alors très rapidement.

Preuve que les graisses saturées ne sont pas mauvaises

Nous évoquions le fait que le Programme national nutrition santé accuse encore les acides gras saturés d’être mauvais pour la santé.

Time eat butterCeci alors que nous disposons aujourd’hui de suffisamment de preuves scientifiques que les acides gras saturés ne sont pas néfastes pour la santé (source, source, source, source, source, source, source).

Remarque : Il s’agit ici de méta-analyses rassemblant les données de centaines de milliers de personnes, issues de plusieurs essais cliniques.

Il ne s’agit pas là d’études ordinaires, menées sur un nombre réduit de participants.

Que le Programme national nutrition santé et l’AHA (American Heart Association) s’évertuent toujours à affirmer que les graisses saturées sont mauvaises par définition reste pour moi une énigme.

À moins que ? Le sponsoring des recherches a peut-être quelque chose à voir là -dedans.

Nous savons à présents que l’AHA est sponsorisée par l’industrie alimentaire et l’industrie pharmaceutique. Ces entreprises font tout pour présenter leur huile végétale sous une lumière flatteuse.

Cela aide à mieux comprendre le rapport de l’AHA recommandant d’utiliser principalement des huiles végétales, à l’exclusion de l’huile de coco.

L’huile de coco est extrêmement riche en graisses saturées. C’est elle qui de toutes les matières grasses en contient le plus.

Dans les pays occidentaux, l’huile de coco est principalement consommée par des personnes soucieuses de leur santé.

Dans certaines parties du monde, l’huile de noix de coco fait toutefois partie intégrante de l’alimentation de la population depuis de nombreuses générations.

L’huile de coco comme aliment central

Par exemple, la population de certaines îles et atolls polynésiens consomme principalement de la noix de coco et les produits qu’elle fabrique à partir de celle-ci, tels que le pain de noix de coco.

enfant mangeant noix de cocoLa noix de coco représente même 60 % des apports caloriques .

La population de ces atolls polynésiens jouit toutefois d’une bonne santé et ne souffre pas de maladies cardiovasculaires (source, source).

Une partie de cette population a migré vers la Nouvelle-Zélande et est passée à un régime alimentaire occidental. Celle-ci a alors eu affaire aux maladies cardiovasculaires. Allez comprendre !

Les bienfaits de l’huile de coco

Nous avons vu que les acides gras saturés ne sont pas responsables de maladies cardiovasculaires. On ne peut cependant pas conclure que les acides gras saturés sont toujours bons pour la santé. Ce qui est certain, c’est qu’ils ne sont pas mauvais lorsqu’ils sont consommés en quantités normales.

junk foodLes graisses que les scientifiques s’accordent à déclarer mauvaises pour la santé sont les acides gras Trans. C’est particulièrement le cas des acides gras Trans produits artificiellement. Les acides gras Trans augmentent le risque de maladies cardiaques et de diabète de type 2 et favorisent la graisse viscérale (au niveau du ventre).

Consommés avec modération, les acides gras saturés n’ont rien de nocif. Ce qui vaut d’ailleurs pour la plupart des aliments.

Maintenant que nous avons clarifié ces quelques détails sur les graisses saturées, le moment est venu d’examiner les bienfaits de l’huile de noix de coco.

Bienfait nº1 : L’huile de coco favorise la combustion des graisses

Si vous connaissez le régime cétogène ou le régime pauvre en glucides, vous savez déjà que l’on peut brûler des graisses en mangeant des graisses. C’est certainement vrai pour l’huile de noix de coco.

Une étude a révélé qu’une consommation modérée (de 15 à 30 g) d’acides gras à chaine moyenne entraine une augmentation de la dépense énergétique journalière de 5% (source).

Les acides gras à chaine moyenne de l’huile de coco entrainent une plus grande augmentation de la dépense calorique que les autres matières grasses (source, source).

graisse viscéraleLa graisse viscérale est la graisse qui s’accumule autour des organes. Avoir beaucoup de graisse viscérale augmente le risque de maladies relevant du syndrome métabolique comme les maladies cardiovasculaires et le diabète de type 2.

C’est pourquoi de plus en plus de médecins mesurent également le tour de taille au lieu de ne regarder que l’IMC. On recommande un tour de taille de 94 cm maximum pour les hommes et de 80 cm maximum pour les femmes.

En ajoutant de l’huile de coco à votre alimentation, vous pouvez perdre du ventre et ainsi réduire votre tour de taille (source, source). En plus de perdre du ventre, vous perdrez du poids et aurez un IMC plus bas.

Bienfait nº2 : L »huile de coco réduit la faim

faimL’huile de coco présente l’effet intéressant de diminuer la faim. Ceci pourrait s’expliquer par la façon dont les acides gras à chaîne moyenne sont métabolisés par le corps.

Ces acides gras vont directement vers le foie, où ils sont convertis en énergie aussi vite que le sucre.

Ceci entraine la production de ce qu’on appelle les cétones. Les cétones réduisent la sensation de faim.

Une étude à petite échelle a révélé que les participants qui consommaient le plus d’acides gras à chaîne moyenne consommaient le moins de calories sur la journée (source).

Une autre étude a révélé que les participants qui consommaient des acides gras à chaîne moyenne au petit-déjeuner mangeaient moins pendant le déjeuner (source).

Bienfait nº3 : Elle est bonne pour le cholestérol

Peut-être pensiez-vous l’huile coco mauvaise pour votre taux de cholestérol. C’est parce qu’on nous dit que les acides gras saturés sont mauvais pour le cholestérol.

Cependant, ce sont les sucres et les glucides raffinés qui sont mauvais pour le taux de cholestérol et non pas les lipides ou le cholestérol présent dans les aliments comme les œufs.

L’huile de coco augmente le « bon » cholestérol (HDL), tandis que le « mauvais » cholestérol (LDL) reste inchangé (source). Tout le contraire de l’huile de soja, laquelle fait chuter les taux de HDL et augmente les taux de LDL.

baisse cholestérol

Des études sur les animaux montrent que l’huile de noix de coco augmente le taux de HDL et diminue le taux de LDL (source, source, source).

La baisse des taux de cholestérol LDL et l’augmentation des taux de cholestérol HDL permettrait de réduire le risque de maladie cardiaque. On ne peut cependant pas affirmer ceci avec certitude car il existe très peu de preuves.

Bienfait nº4 : Elle détruit les micro-organismes nocifs

L’huile de noix de coco se compose principalement d’acide laurique. La digestion de cet acide gras entraine la formation de monolaurine.

L’acide laurique et la monolaurine peuvent détruire les micro-organismes nuisibles comme les bactéries, les virus et les champignons.

Nous avons tous dans le corps un champignon qui, en cas de prolifération excessive, peut être source de problèmes : le candida albicans.

Ce champignon peut causer des mycoses vaginales chez les femmes et être responsable de candidose, d’intolérances alimentaires et de douleurs abdominales.

L’huile de coco aide à lutter contre la prolifération du candida albicans (source).

Bienfait nº5 : Elle convient parfaitement aux régimes cétogènes

regime cétogène

Normalement, le corps tire un maximum d’énergie à partir du glucose (glucides et sucres). Quand on élimine les glucides, le corps passe dans un autre état métabolique que l’on appelle la cétose.

Le foie se met alors à transformer les acides gras en cétones, qu’il utilise comme source d’énergie. La plus grande partie du cerveau peut très bien fonctionner à l’aide des cétones. Seules quelques zones ont besoin d’une certaine quantité de glucose.

Les acides gras à chaine moyenne de l’huile de noix de coco sont directement absorbés par le foie. Dans le foie, ces acides gras sont transformés en cétones et fournissent immédiatement de l’énergie

Les acides gras à chaîne moyenne étant directement absorbés par le foie, ils n’accablent pas le système digestif. C’est pourquoi suivre un régime cétogène permet d’avoir moins de crampes abdominales et de diarrhées.

Le régime cétogène est principalement suivi par les personnes qui veulent perdre du poids.

Le régime cétogène est également prescrit aux enfants atteints d’une forme d’épilepsie difficile à traiter que les médicaments ne suffisent pas à garder sous contrôle (source). Dans le cadre de ce régime, l’huile de noix de coco est d’une grande valeur ajoutée (source), car elle fournit directement de l’énergie sous forme de cétones.

Bienfait nº6 : L’huile de coco en soin pour les cheveux

huile de coco cheveuxL’huile de coco peut également s’utiliser pour le soin des cheveux. Pour cela, il faut l’étaler sur les cheveux. Manger de l’huile de noix de coco n’a, d’après mes connaissances, aucune action sur les cheveux.

L’huile de noix de coco prévient les dommages capillaires. Cela tient à la présence d’acide laurique.

L’acide laurique a une grande affinité pour les protéines des cheveux (contrairement à d’autres acides gras) et peut, grâce à son faible poids moléculaire, vraiment pénétrer jusqu’au cœur du cheveu (source).

Selon les blogs de beauté, l’huile de coco peut également s’utiliser pour démêler les cheveux.

Bienfait nº7 : Elle apaise la peau sèche

huile de coco soin peauL’huile de noix de coco peut améliorer l’hydratation de la peau de manière significative, ainsi que le taux de lipides de la surface cutanée (source). Vous devez étaler l’huile de coco sur la peau pour cela.

Appliquée sur la peau, l’huile de noix de coco filtre également 20 % des rayons ultraviolets du soleil (source).

Je vous conseille d’utiliser une véritable crème solaire quand vous vous exposez au soleil, car elle offre une meilleure protection. Mais si vous n’avez rien à la maison, l’huile de coco peut être une solution d’urgence.

Bienfait nº8 : Elle est idéale pour le gandouch

gandouchLe gandouch consiste à faire un bain de bouche à l’aide d’une cuillère à soupe d’huile pendant 15 à 20 minutes. L’huile est ensuite recrachée.

L’huile de coco constitue une bonne huile à cet effet. Elle élimine certaines bactéries buccales nocives, elle peut aider à lutter contre la mauvaise haleine et elle améliore la santé dentaire (source, source, source).

Bienfait nº9 : Elle aide à lutter contre l’acné

huile-de-coco-acneL’acide laurique, dont l’huile de coco est très riche, élimine les bactéries du genre Propionibacterium présentes sur la peau (source, source). Ces bactéries causent la prolifération de l’acné.

L’huile de coco aide à lutter contre l’acné en cas de peau sèche.

Si vous avez déjà une peau grasse, l’huile de coco n’est pas vraiment une bonne option, car elle ne fera que rendre votre peau plus grasse.

Bienfait nº10: Elle soulage l’eczéma

L’huile de coco peut également mener à une amélioration de l’eczéma. Dans une étude, on a constaté une amélioration significative auprès de 47 % des participants (source).

Bienfaits non avérés

L’huile de coco a un certain nombre d’avantages pour la santé qui n’ont été mis en évidence que dans le cadre d’études sur les animaux. Nous ne pouvons donc pas tenir pour certain que ces bienfaits s’appliquent également chez l’être humain.

Voici les bienfaits de l’huile de coco que l’on a constatés (seulement) chez les animaux :

  • Elle aide en cas de maladie du foie gras d’origine alcoolique et favorise l’élimination des toxines du foie (source, source).
  • Elle accélère la guérison des plaies (source).
  • Elle est bonne pour les os (source, source).
  • Elle possède de puissantes propriétés anti-inflammatoires (source, source, source).
  • Elle soulage la polyarthrite rhumatoïde (source).

La meilleure huile de friture

brocolis fritsSi vous voulez frire des aliments, autant utiliser la meilleure huile à cet effet. Des études ont montré que l’huile de coco ne s’oxyde pas même après une longue utilisation à 180 degrés (source). Elle se différencie en cela d’autres types d’huiles végétales.

Les acides gras saturés présents dans l’huile de coco la rendent résistante à la chaleur.

Pour la friture, vous pouvez également utiliser du ghee. Il s’agit de beurre clarifié. Le ghee résiste très bien à la chaleur. Il a toutefois une saveur prononcée qui affectera le goût des aliments.

Huile de coco, lait de noix de coco ou eau de coco ?

L’huile de coco est issue de la chair blanche de la noix de coco.

eau de coco et lait de cocoLe lait de coco et la crème de noix de coco sont eux aussi fabriqués à partir de la chair blanche de la noix de coco.

Le lait de noix de coco et la crème de noix de coco contiennent les mêmes matières grasses que l’huile de coco (en quantité moindres toutefois). Le lait de coco et la crème de noix de coco vous permettront donc de profiter des bienfaits de l’huile de coco.

L’eau de coco est le liquide issu de la noix de coco. Riche en vitamines et en minéraux, le lait de noix de coco est bon pour la santé. L’eau de noix de coco est connue pour réhydrater rapidement l’organisme après l’exercice.

Toutefois, elle ne contient pratiquement pas d’acides gras, et l’eau de noix de coco a des effets sur la santé très différents de ceux de l’huile de coco ou du lait de coco.

Quelle huile de noix de coco acheter ?

huile de coco amanpranaCes dernières années, l’huile de coco est devenue très populaire. Avant, il fallait aller à la boutique d’aliments diététiques pour trouver de l’huile de noix de coco. De nos jours, on peut également acheter de bonnes huiles de noix de coco au supermarché.

L’utilisation croissante de l’huile de coco n’a pas seulement augmenté le nombre de points de vente : elle a entrainé l’arrivée de nombreuses nouvelles marques sur le marché. Résultat : l’arbre cache la forêt.

Une huile est une huile, pourrait-on penser. Le fait est cependant qu’il y a beaucoup de différences de qualité entre les différentes huiles.

En ce qui concerne la qualité, on peut tout d’abord diviser les huiles de coco selon deux groupes principaux :

  1. L’huile de coprah raffinée
  2. L’huile de coco vierge

L’huile de coprah porte souvent l’indication RBD, qui signifie Refined, Bleeched and Deodorized. C’est-à-dire, raffinée, blanchie et désodorisée.

En utilisant l’huile de coprah, vous ne bénéficierez pas des bienfaits de l’huile de coco.

Pour profiter des bienfaits, il vous faut de l’huile de coco vierge. Cette huile n’étant pas traitée, tous les acides gras restent intacts et ne sont pas oxydés.

Il faut toutefois savoir qu’il existe également de grandes différences de qualité entre les différentes marques d’huile de coco vierge.

Le problème se situe au niveau du filtrage opéré par de nombreuses grandes entreprises. Le processus de production doit s’effectuer rapidement, sinon quoi la structure de l’huile de noix de coco se modifie, ce qui se traduit en une perte importante de nutriments.

Voici quelques marques d’huile de coco vierge dont je peux affirmer qu’elles sont bonnes pour la santé :

  • Amanprana (pot en verre)
  • Royal Green (pot en verre)

La plupart des autres marques d’huile de noix de coco vierge ne diffèrent que peu l’une de l’autre.

On trouve aussi dans le commerce de l’huile de coco extra vierge, mais il s’agit de la même chose que l’huile de coco vierge. Il est préférable d’acheter de l’huile de coco vierge / extra vierge issue de l’agriculture biologique. Celle-ci a subi un traitement moindre, ce qui en préserve les acides gras.

Si vous avez une bonne huile de noix de coco, vous remarquerez qu’elle a conservé l’odeur de la noix de coco. Certaines personnes n’aiment pas la noix de coco. On constate cependant que lorsque l’on cuit dans l’huile de coco, on ne sent plus le goût de la noix de coco.

Si vraiment vous n’aimez pas la noix de coco, il est possible d’acheter de l’huile de noix de coco désodorisée. Celle-ci présente une odeur et un goût neutres. Je ne vous le conseille cependant pas, car cette huile de noix de coco traitée est mauvaise pour la santé.

L’huile de coco peut également être désodorisée au moyen de vapeur. La chaleur émise durant ce processus peut faire perdre aux acides gras une partie de leur valeur nutritionnelle et lancer le processus d’oxydation.

Attention à l’huile de noix de coco blanche comme neige. L’huile de coco n’est pas blanche comme neige par nature. C’est le signe d’une huile de noix de coco qui a été blanchie. La couleur naturelle d’une bonne huile de noix de coco va du gris clair au blanc.

noix-de-coco-moisie

Certaines huiles de coco sont de couleur jaune et troubles. Il s’agit le plus souvent d’huile de coco de mauvaise qualité.

Il se peut qu’elle ait été fabriquée à partir de noix de coco moisies (voir image), une chose que l’on ne prend pas très au sérieux chez les fabricants d’huile de coco bon marché.

Les bonnes huiles de noix de coco vierge sont coûteuses. Comptez plus de 10 euros pour un pot de 500 g. Qu’une huile de coco soit chère ne signifie malheureusement pas forcément qu’il s’agit d’une huile de qualité.

Certains ont le cran d’étiqueter leur huile de noix de coco de qualité inférieure du prix fort pour suggérer qu’il s’agit d’une bonne huile de noix de coco.

Pour acheter la meilleure huile de coco, veillez à ce qu’elle possède les caractéristiques suivantes :

Caractéristiques d'une bonne huile de coco
  • Vierge (pressée à froid) avec un numéro ISO sur l’emballage
  • Non traitée (non raffinée et non désodorisée)
  • Vendue dans un pot en verre (cela indique un traitement moindre et permet de voir la couleur)
  • Le pays d’origine est indiqué
  • Le fabricant ou le fournisseur est indiqué sur le pot
  • Le processus de fabrication l’huile de noix de coco est identifiable
  • (vous pouvez ignorer les déclarations telles que 100 % crue, pressée à froid, biologique, etc., car n’importe peut dire ce qu’il veut en l’absence de législation)

Vous voulez en savoir plus sur les superaliments ? Découvrez mon top 5 dans la vidéo ci-dessous :

Comment utiliser l’huile de coco ?

smoothie-huile-de-cocoL’huile de coco est très polyvalente. En cuisine, vous pouvez l’utiliser pour cuire, rôtir, frire, mariner, tartiner, dans les smoothies et même dans le café.

En outre, vous pouvez utiliser l’huile de noix de coco comme produit de beauté. Pour empêcher que les cheveux ne s’abîment, contre les rayons UV du soleil, contre le dessèchement de la peau, contre l’acné, pour des dents saines et comme huile de massage.

Voici 6 recettes pour vous donner une idée des nombreuses possibilités de l’huile coco.

Recette nº1 : Chocolat noir sans sucre

chocolat huile de coco Commençons tout de suite par ma recette à l’huile de noix de coco préférée. Et pour cause : cette recette est à la fois extrêmement saine et savoureuse.

Si cette recette est si saine, c’est parce qu’elle est composée de poudre de cacao cru. La poudre de cacao cru est l’aliment le plus riche en antioxydants au monde.

C’est aussi une excellente source de magnésium, ce minéral essentiel impliqué dans plus de 700 processus corporels.

La poudre de cacao est également une bonne source de fibres alimentaires dont on ne souligne plus l’importance.

Comme édulcorant, on peut utiliser de la stévia pure, en vente dans les magasins bio. Le principal avantage de la stévia sur d’autres édulcorants, c’est qu’elle n’a pas d’influence sur le taux de glycémie et sur la production d’insuline.

Pour ce qui est des sucres, vous pouvez manger ce chocolat noir sans culpabilité. N’oubliez cependant pas que l’huile de noix de coco et la poudre de cacao sont riches en lipides et donc en calories.

Cette recette est sans sucre, sans gluten, sans lait, et sans soja.

Ingrédients :

  • 100 g de cacao cru en poudre
  • 100 g d’huile de coco
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille
  • 1 cuillère à café de stévia liquide (ou 3 cuillères à soupe de miel)

Préparation :

  1. Dans une petite casserole, mettez l’huile de noix de coco et faites-la fondre doucement à feu doux. Ne chauffez pas l’huile de noix de coco plus qu’il n’est nécessaire pour la faire fondre
  2. À travers une passoire, ajoutez la poudre de cacao dans la casserole tout en remuant afin qu’il ne se crée pas de grumeaux.
  3. Ajoutez l’extrait de vanille et la stévia et mélangez bien.
  4. Versez le mélange sur une plaque et mettez celle-ci quelques heures au réfrigérateur.
  5. Après quelques heures, l’huile de noix de coco aura durci et vous pourrez rompre ou couper le chocolat en morceaux et le manger. L’huile de noix de coco fondant à partir de 24 degrés Celsius, gardez le chocolat au réfrigérateur.

Pour varier et ajouter du croquant, vous pouvez ajouter au chocolat quelques fruits à coque, des raisins de Corinthe, des raisins secs ou des canneberges.

Recette nº2 : Café bulletproof

café bulletproof Le café bulletproof consiste à ajouter à son café une quantité assez importante d’huile de noix de coco et de beurre de pâturage.

Le café bulletproof est l’un des plus grands phénomènes de mode dans le domaine de la santé. Il sert de remplacement du petit-déjeuner et donne de l’énergie si vous êtes en cétose dans le cadre d’un régime cétogène ou pauvre en glucides.

Le café bulletproof a ses avantages et ses inconvénients. Je pense que remplacer votre petit-déjeuner par un café bulletproof de temps en temps peut être efficace.

Je ne vous conseillerais toutefois pas de prendre un café bulletproof à la place de votre petit-déjeuner tous les jours. Vous passeriez à côté d’un certain nombre de nutriments, notamment des fibres, des protéines, des vitamines et des minéraux.

Un café bulletproof peut également être utile les jours où vous ne consommez que peu de lipides. Mais ne consommez pas de café bulletproof dans le but d’absorber plus de lipides. Les lipides ont beau être bons pour la santé, c’est toujours une question de quantité avec l’alimentation. Il n’est pas bon non plus d’abuser des bonnes choses. Ce n’est pas parce que les pommes sont bonnes pour la santé qu’on en mange 10 par jour.

Ingrédients :

  • 1 tasse de café
  • 1 cuillère à soupe d’huile de coco
  • 1 cuillère à soupe de beurre de pâturage (le beurre de vaches nourries à l’herbe)

Préparation :

  1. Mettez tous les ingrédients dans le mixeur et mixez pendant trente secondes à puissance maximale

Idées de variations : Ajoutez un trait de lait de noix de coco, une pincée de cannelle, une demi-cuillère à café de poudre de cacao ou une goutte d’extrait de vanille.

Recette nº3 : Mayonnaise à l’huile de coco

mayonnaise-huile-de-cocoSi vous faites attention à votre santé et lisez les informations des emballages avant d’acheter, vous savez que trouver une mayonnaise acceptable est tout un défi.

Elles contiennent généralement de l’huile de colza (raffinée), du sucre, du sirop de glucose-fructose, de l’amidon modifié, et des conservateurs.

Cette recette de mayonnaise ne fait appel qu’à de bonnes graisses : de l’huile de noix de coco et de l’huile d’olive.

Cette recette est sans sucre, sans gluten, sans lait, et sans soja.

Ingrédients :

  • 4 jaunes d’œufs
  • 150 ml d’huile de coco
  • 150 ml d’huile d’olive
  • 1 cuillère à soupe de moutarde de Dijon
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre
  • 1 pincée de sel
  • 1 pincée de poivre

Préparation :

  1. Au préalable, placez vos jaunes d’œufs à température ambiante.
  2. Mettez les jaunes d’œufs dans le mixeur et mixez jusqu’à obtention d’un mélange bien lisse.
  3. Ajoutez le vinaigre de cidre, la moutarde, le poivre et le sel et mixez jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène.
  4. Mettez le mixeur sur la puissance la plus basse et ajoutez l’huile d’olive. Commencez par quelques gouttes et mixez jusqu’à obtention d’un tout. Ajoutez ensuite le reste de l’huile d’olive.
  5. Répétez l’étape 3 avec l’huile de noix de coco.

Vous pouvez conserver cette mayonnaise pendant une semaine au réfrigérateur.

Recette nº4 : Pommes chocolat noix de coco

Qui a dit que manger sainement ne rimait pas avec gourmand ? Ces pommes chocolat noix de coco sont un vrai régal et les enfants en raffolent.

Ingrédients :

  • 1 pomme
  • 20 g de chocolat noir
  • 1 cuillère à soupe de crème d’amande
  • 1 cuillère à soupe de noix de coco râpée
  • Une demi-cuillère à soupe d’huile de coco
  • Une demi-cuillère à soupe d’amandes râpées

Préparation :

  1. Nettoyez la pomme, coupez-la en 8 quartiers et retirez les pépins
  2. Mettez le chocolat et l’huile de noix de coco dans un bol et mettez au four à micro-ondes. Chauffez jusqu’à ce que le chocolat soit fondu et remuez bien.
  3. Mettez la crème d’amande dans un bol et chauffez pendant 15 secondes pour la ramollir et la désépaissir.
  4. Dans une assiette, placez les quartiers de pomme et recouvrez-les du chocolat liquide de la pâte d’amande.
  5. Pour finir, garnissez les pommes de la noix de coco râpée et des amandes râpées

Astuce gourmande : Saupoudrez les pommes de cannelle moulue.

Recette nº5 : Soupe de lentilles citron noix de coco

soupe-coco-lentilles J’adore la soupe. Elle contient relativement peu de calories tout en étant rassasiante. Les lentilles rouges présentes dans cette soupe sont riches en protéines. Leur digestion étant lente, elles permettent de ne pas avoir faim pendant des heures.

Cette soupe contient tout ce dont votre corps a besoin ; des glucides, des protéines, des lipides et des fibres.

Ingrédients :

  • 1,5 litre d’eau
  • 400 g de lentilles rouges
  • 100 ml de lait de noix de coco
  • 1 boîte de purée de tomate
  • 2 branches de céleri, émincées
  • 2 grosses carottes, émincées
  • 1 oignon jaune, émincé
  • 3 gousses d’ail, émincées
  • 3 cubes de bouillon de légumes
  • 2 cuillères à soupe d’huile de noix de coco
  • 1 cuillère à café de paprika fumé
  • 1 cuillère à café de cumin
  • 1 cuillère à café de coriandre
  • 2 cuillères à soupe de jus de citron frais
  • Sel et poivre (selon votre goût)
  • Coriandre fraîche, pour garnir

Préparation :

  1. Dans une casserole, mettez l’huile de noix de coco et faites revenir l’oignon et l’ail.
  2. Ajoutez les carottes, le céleri, le paprika fumé, le cumin et la coriandre et mélangez pendant 5 minutes à feu modéré.
  3. Ajoutez l’eau, les lentilles et le cube de bouillon et portez à ébullition.
  4. Faites cuire à couvert pendant 45 minutes à feu doux
  5. Ajoutez ensuite le lait de coco et le jus de citron et un peu de poivre et de sel selon votre goût.
  6. Garnissez d’une rondelle de citron et d’un peu de coriandre et dégustez.

Recette nº6 : Granola aux carottes

granola-huile-de-coco Sain et délicieux, le granola remplace avantageusement les céréales. Malheureusement, la plupart des granolas tout-faits du commerce contiennent bien trop de sucre. Il s’agit souvent de sirop de glucose, de mélasse ou de miel ou de l’un des nombreux pseudonymes du sucre.

Par ailleurs, ils contiennent souvent de l’huile de tournesol. Composée principalement d’oméga-6, l’huile de tournesol est, selon moi, à éviter comme la peste.

Fait-maison, le granola est encore plus sain, et vous savez exactement ce qu’il y a dedans.

Ingrédients :

  • 200 g de flocons d’avoine moulus grossièrement
  • 50 g de poudre d’amande
  • 75 g de noix de coco râpée
  • 75 g de noix de pécan, hachées grossièrement
  • 75 g de noix, hachées grossièrement
  • 1 cuillère à café de cannelle
  • ½ cuillère à café de gingembre moulu
  • ½ cuillère à café de noix de muscade
  • ½ cuillère à café de clous de girofle écrasés
  • 150 g de carottes râpées
  • 80 ml d’huile de coco
  • 60 ml de miel

Préparation :

  1. Préchauffez le four à 170 degrés Celsius.
  2. Mettez tous les ingrédients secs dans un saladier et mélangez bien.
  3. Dans une casserole, mettez l’huile de noix de coco et le miel et remuez sur feu doux, jusqu’à ce que le mélange soit liquide et moins épais.
  4. Mettez les ingrédients secs dans un plat allant au four et recouvrez-les du mélange huile de coco-miel. Remuez bien pendant quelques instants.
  5. Enfournez le plat et faites cuire pendant 20 à 25 minutes. Remuez à mi-cuisson pour que l’ensemble soit bien doré.
  6. Une fois bien doré, retirez le granola du four.
  7. Laissez-le granola refroidir avant de le manger. Ce granola se conserve pendant 3 semaines dans une boîte hermétique.

Perdez vos kilos superflus et votre graisse abdominale rapidement à l’aide de recettes minceur simples à réaliser

Saviez-vous que les recherches montrent que faire régime entraine une prise de poids chez 1 personne sur 3 ? (source)

C’est pourquoi j’ai développé une méthode de perte de poids facile à tenir et qui permet d’éviter tout effet yoyo.

Vous y découvrirez de délicieuses recettes, conçues pour maigrir rapidement et durablement.

Voici un aperçu de ce que vous trouverez dans mon livre de recettes minceur à succès :

  • Plus de 100 délicieuses recettes, faciles et rapides à préparer (et qui plairont à toute la famille)
  • Comment mes délicieuses recettes à base de viande, de poisson ou végétariennes peuvent vous faire perdre plusieurs kilos chaque semaine
  • 6 catégories de recettes : plats à base de poulet, de viande, de poisson, plats végétariens, salades, sauces, vinaigrettes, desserts, et bien plus
  • Des menus journaliers et hebdomadaires tout faits + des listes de course

Découvrez comment perdre plusieurs kilos par semaine à l’aide de recettes minceur délicieuses et simples à réaliser :

Essayer la Bible minceur sans aucun risque

Laissez un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués avec*