prise de poids inexpliquée

10 Causes d’une Prise de Poids Inexpliquée

Vous avez grossi soudainement sans aucune raison apparente ? Vous recherchez la ou les causes de cette prise de poids rapide et inexpliquée ? Dans ce cas, cet article a été écrit pour vous !

Une prise de poids inexpliquée peut être difficile à vivre et dangereuse. Surtout quand on ne sait pas où chercher le problème.

Dans cet article, vous découvrirez 10 causes pour lesquelles il est possible de grossir sans raison apparente et comment y remédier !

Voici ce que vous vous apprêtez à découvrir :

  • Quels sont les effets néfastes d’un manque de sommeil sur le poids
  • La vérité sur la pilule contraceptive et la prise de poids (celle-ci va vous surprendre)
  • Pourquoi les femmes doivent être particulièrement vigilantes par rapport aux troubles thyroïdiens
  • Quelle cause peut entrainer une mort prématurée (même si vous êtes mince)
  • Et bien plus encore…

Je grossis sans raison

Une prise de poids inexpliquée en un court laps de temps a de quoi susciter l’inquiétude.

Il est judicieux de déterminer la cause de cette prise de poids sans raison apparente. Ce n’est que lorsque vous connaitrez la cause de cette prise de poids inexpliquée que vous pourrez résoudre le problème.

De nombreux facteurs différents peuvent contribuer à une prise de poids inexpliquée et à de la fatigue. Il n’est donc pas toujours évident de déterminer la raison pour laquelle on a grossi.

Dans cet article, vous découvrirez les 10 principales causes d’une prise de poids inexpliquée et comment vous pouvez y remédier. 

Commettez-vous ces erreurs évitables qui ralentissent la perte de poids ?

Faites le test et découvrez votre « QI minceur ».

Cause n°1 : La préménopause

préménopauseLa préménopause est une période à laquelle toutes les femmes sont confrontées. Elle peut durer plusieurs mois, mais il y a des femmes chez qui la préménopause dure quelques années.

Elle commence généralement pendant la quarantaine, bien qu’elle survienne plus tôt ou plus tard chez certaines femmes (source).

Avant d’aller plus loin, il est peut-être utile de clarifier la différence entre la préménopause et la ménopause.

La différence, surtout pour les hommes, n’est pas toujours claire.

La préménopause, on l’aura compris, précède la ménopause. Pendant la préménopause, une femme est toujours féconde.

La ménopause correspond à la fin de la fécondité. Une femme ménopausée n’a plus ses règles et ne peut plus tomber enceinte.

Quand on entend parler de préménopause, on pense généralement bouffées de chaleur et sautes d’humeur.

Toutefois, les choses ne s’arrêtent pas là.

La ménopause entraine une chute des taux d’œstrogènes et de progestérone, ce qui provoque un certain nombre de troubles, parmi lesquels une prise de poids soudaine. Si vous constatez une prise de poids inexpliquée, cela pourrait donc être dû à l’approche de la ménopause.

Des recherches montrent que les femmes prennent en moyenne 2,5 kg aux alentours de la ménopause (source). Les femmes qui souffrent déjà de surpoids sont plus susceptibles de prendre du poids à cette période de leur vie.

Quelle est la cause exacte de la prise de poids pendant la préménopause ?

Les troubles liés à la préménopause les plus connus sont dus à des changements hormonaux. La période péri ménopause entraine divers changements physiques chez une femme.

De nombreuses femmes voient leur apparence physique changer. Elles grossissent sans pour autant manger plus. En outre, la graisse corporelle s’accumule davantage autour de la taille et de l’abdomen.

Les menstruations disparaissent complètement et l’on n’est plus capable de faire des enfants.

Cela est dû au fait que le corps féminin ne produit plus suffisamment d’œstrogènes et de progestérone, hormones responsables de la régulation du cycle menstruel.

  • De faibles taux d’œstrogènes favorisent l’accumulation de graisse viscérale. Cette graisse est associée à l’insulinorésistance, au diabète de type 2 et à d’autres problèmes de santé (source).

Une prise de poids inexpliquée peut également être due au vieillissement, indépendamment des changements hormonaux. L’âge auquel survient la ménopause est un indicateur de risque de prise de poids.

Une étude menée auprès de 1 900 femmes a montré que celles qui atteignaient la ménopause plus tôt que l’âge moyen de 51 ans avaient moins de graisse corporelle (source).

Il est important de savoir que la prise de poids due à la ménopause n’a pas lieu d’un jour à l’autre.

On ne prend pas plusieurs kilos dès l’arrêt des menstruations. La prise de poids se fait souvent plus progressivement.

La bonne nouvelle est que l’on peut y remédier. Débarrassez-vous de vos mauvaises habitudes alimentaires et faites plus d’exercice pour maintenir un poids santé.

Plusieurs études montrent qu’une alimentation équilibrée et la pratique régulière d’exercices physiques sont bénéfiques pendant la préménopause. Cela aide à éviter la prise de poids et à réduire les troubles comme les bouffées de chaleur et l’ostéoporose (source).

Une autre solution, un peu plus controversée, est l’hormonothérapie substitutive.

L’administration d’œstrogènes, souvent prescrite aux femmes américaines, semble favoriser la perte de graisse abdominale et améliorer la sensibilité à l’insuline pendant et après la préménopause (source).

En Europe, on se méfie davantage de ce traitement parce qu’on le soupçonne d’augmenter le risque de cancer du sein.

Cause nº2 : Vous êtes enceinte

test grossesseVous êtes une femme et vous avez grossi sans raison apparente ? 

Ne paniquez pas, mais cette prise de poids inexpliquée signifie peut-être que vous êtes enceinte !

Pour savoir si vous êtes enceinte (et pour avoir l’esprit tranquille), il est conseillé de faire un test de grossesse.

Vous pouvez en acheter facilement à n’importe quelle pharmacie (ou le commander en ligne).

La grossesse enclenche de nombreux changements physiques et hormonaux. Si vous êtes enceinte, cette prise de poids est une bonne chose.

Le corps féminin a besoin de suffisamment de réserves de graisse pour assurer la croissance de l’enfant à naitre. En outre, le corps fait des réserves de graisse pour se préparer pour l’allaitement.

En moyenne, une femme prend de 1 à 2 kg pendant les trois premiers mois de la grossesse et 0,5 kg par semaine pendant le reste de la grossesse. Il est préférable que la prise de poids s’effectue progressivement pendant la grossesse.

Ne vous inquiétez pas trop si ne prenez pas beaucoup de poids lors du premier trimestre. Les femmes ont tendance à prendre plus de poids au cours du dernier (troisième) trimestre.

Dans tous les cas, n’essayez jamais de perdre du poids pendant la grossesse. Cela peut être nocif pour l’enfant.

Si vous inquiétez d’être effectivement enceinte, contactez votre médecin traitant.

Cause nº3 : Manque de sommeil

manque de sommeilPrise de poids inexpliquée ? Et si vous jetiez un œil à vos habitudes nocturnes ?

Il arrive à tout le monde d’aller se coucher un peu trop tard.

Un livre passionnant, une série dont on n’arrive pas à décrocher ou un partenaire qui n’en finit pas de parler…

Le seul problème, c’est que l’on en paye les conséquences le lendemain.

Avant même d’atteindre la pause déjeuner, on a déjà les yeux lourds de sommeil.

À la fin de la journée, on est si fatigué que l’on a aucune envie de cuisiner. Aller au gymnase, n’en parlons pas. On préfère manger vite fait, bien fait et filer au lit.

Ça vous dit quelque chose ?

Le manque de sommeil chronique peut avoir des conséquences néfastes. 

Un manque de sommeil peut conduire à des changements hormonaux et à une augmentation de l’appétit, même si l’on n’a pas besoin de manger.

Prise de poids soudaine et fatigue sont étroitement liés.

Quand on manque de sommeil, la capacité des cellules adipeuses à réagir à l’insuline diminue de 30 %.

Une production trop importante d’insuline favorise le stockage des graisses et l’apparition de poignées d’amour. Cette perturbation peut entrainer une prise de poids, le diabète de type 2 et d’autres problèmes de santé (source).

Deux autres hormones jouent un rôle important dans le stockage et la combustion des graisses : la ghréline et la leptine.

Ces deux hormones sont responsables du contrôle de l’appétit et de la satiété.

La ghréline stimule l’appétit, tandis que la leptine inhibe l’appétit et est impliquée dans la consommation énergétique. Des recherches ont montré que le manque de sommeil peut changer les taux de ghréline et de leptine (source).

Dans le cadre d’une étude sur le sommeil, les participants qui ne dormaient que 6 heures par nuit pendant deux semaines fonctionnaient encore moins bien que ceux devaient rester éveillés deux jours de suite (source).

Dans cette étude, on a réparti 48 adultes en 3 groupes et on a limité leur temps de sommeil à quatre, six ou huit heures maximum par nuit, pendant deux semaines.

Toutes les deux heures, les participants étaient soumis à des tests (sauf quand ils dormaient) destinés à mesurer leurs performances cognitives et leur temps de réponse.

Ils devaient aussi répondre à des questions sur leur humeur. Sans surprise, c’est chez les personnes qui dormaient plus de 8 heures par nuit que l’on a constaté les meilleures performances.

Les performances des participants qui dormaient quatre heures par nuit étaient les pires. Les participants qui dormaient six heures par nuit ont affiché des performances raisonnables jusqu’au 10jour de l’étude.

Au cours des derniers jours de l’expérience, les sujets limités à un maximum de six heures de sommeil par nuit faisaient preuve de performances cognitives tout aussi mauvaises que les personnes qui ne pouvaient pas dormir du tout.

Que pouvons-nous conclure de tout cela ?

  • Dormir de 4 à 6 heures par nuit est épuisant pour le corps sur le long terme, même si l’on ne s’en rend pas compte immédiatement.

Pour éviter une prise de poids inexpliquée, il est important de vous efforcer à dormir au moins 7-8 heures par nuit.

Vous voulez un exemple de menu minceur, accompagné des recettes et de la liste de courses ?

Cliquez ici et je vous l’envoie gratuitement.

Cause nº4 : Hypothyroïdie

examen thyroïdeUne prise de poids inexpliquée est un autre symptôme très courant de l’hypothyroïdie (source).

L’hypothyroïdie est une maladie qui se caractérise par une baisse de la production d’hormones thyroïdiennes.

Les personnes atteintes d’hypothyroïdie sont moins actives à cause de la fatigue et leur métabolisme diminue.

Une trop faible production d’hormones thyroïdiennes entraine des changements métaboliques ; on dépense moins d’énergie au repos. Le corps a donc tendance à stocker plus de calories sous forme de graisse.

Des recherches montrent que les personnes diagnostiquées d’hypothyroïdie prennent en moyenne de 7 à 14 kg pendant l’année de leur diagnostic (source, source).

Les femmes doivent être particulièrement vigilantes en cas de prise de poids inexpliquée. Les femmes ont huit fois plus de chances de développer des troubles thyroïdiens que les hommes.

Une perturbation de la fonction thyroïdienne peut entrainer des problèmes de santé notables.

Par exemple :

  • Gonflement dans le cou (goitre)
  • Fatigue
  • Humeur dépressive
  • Perturbations de l’appétit
  • Transit irrégulier
  • Température corporelle irrégulière
  • Prise de poids

Un régime pauvre en iode et riche en sélénium augmente également le risque de troubles thyroïdiens. La glande thyroïde a besoin d’autant de sélénium que d’iode pour produire suffisamment d’hormones thyroïdiennes (source).

En outre, le stress a un effet sur la production d’hormones et aggrave l’inflammation.

Le stress chronique peut augmenter les taux de cortisol et d’adrénaline, ce qui perturbe les fonctions des neurotransmetteurs et aggrave les symptômes des troubles thyroïdiens (source).

En cas de prise de poids sans raison apparente, commencez par examiner si d’autres changements dans votre mode de vie peuvent en être la cause.

Si vous prenez du poids alors que vous mangez équilibré et que vous faites de l’exercice physique régulièrement, contactez un médecin pour connaitre la raison de cette prise de poids inexpliquée.

Cause n°5 : Manger ses émotions

manger ses émotionsConnaissez-vous l’expression manger ses émotions ?

Il s’agit d’une cause fréquente de prise de poids inexpliquée.

De nombreuses personnes mangent leur émotions. Pourtant, on a tendance à considérer les conséquences d’un tel comportement comme une « prise de poids inexpliquée ».

Manger ses émotions consiste à manger plus en réaction à certaines émotions.

Dans la plupart des cas, il s’agit d’émotions négatives, comme la solitude ou la tristesse.

On essaye de se débarrasser de ces émotions en mangeant en excès, et souvent de mauvais aliments.

Cela se traduit par une prise de poids.

Qu’il s’agisse du stress au travail ou à la maison, le stress provoque la production de cortisol, ce qui entraine l’augmentation de l’appétit (source).

Le stress semble aussi influencer les choix alimentaires. Des tests sur les animaux montrent que le stress physique et émotionnel a tendance à entrainer la consommation d’aliments riches en graisses et en sucre (source).

Manger ses émotions n’est pas bien grave si c’est exceptionnel mais pour certaines personnes, il s’agit d’une habitude. On parle parfois de « mangeurs émotionnels ».

Les mangeurs émotionnels se sentent souvent mal et se tournent invariablement vers la nourriture. Dans la plupart des cas, leurs mauvais choix alimentaires ne font qu’empirer leur mal-être.

Manger ses émotions est la pire chose que l’on puisse faire subir à son corps.

Vous vous voyez grossir sans raison apparente et vous pensez que c’est peut-être parce que vous mangez vos émotions ?

Voici les symptômes qu’éprouvent les mangeurs émotionnels : 

  • Manger beaucoup en peu de temps
  • Manger au-delà de sa faim
  • Manger sans faim réelle
  • Ne manger en excès que lorsque l’on est seul
  • Éprouver de la honte par la suite

Outre les symptômes, il est important de connaitre les causes qui poussent à manger ses émotions.

Voici les principales causes : 

  • Prédisposition génétique
  • Troubles psychologiques (par exemple, dépression et anxiété)
  • Régimes trop radicaux qui entrainent des compulsions alimentaires
  • Traumatismes pendant l’enfance et mauvaise alimentation à un jeune âge

Comment remédier à la prise de poids ?

Si vous pensez avoir grossi rapidement parce que vous mangez vos émotions, il y a plusieurs choses que vous pouvez faire.

Bien sûr, une alimentation saine combinée à une bonne hygiène de vie est le meilleur remède.

Cependant, c’est plus facile à dire qu’à faire. Le mieux est de procéder en douceur. Par exemple, en adoptant la pleine conscience.

Manger en pleine conscience est une bonne façon d’éviter de manger ses émotions. Cette méthode consiste à prêter une plus grande attention à ses habitudes alimentaires, de sorte à être plus conscient de ce que l’on mange,

Cela peut sembler compliqué, mais il est très facile de s’y mettre.

À votre prochain repas, efforcez-vous de prendre le temps de manger. Prenez votre repas dans un endroit calme où vous ne serez pas dérangé.

Veillez à prêter une grande attention à chaque bouchée. Cela pourrait vous sembler bête mais je vous encourage à essayer.

Mangez lentement, mâchez bien et savourez autant que possible. Non seulement vous apprécierez plus la nourriture, mais en outre, vous serez rassasié plus vite.

Le cerveau humain signale que l’on a assez mangé qu’après 20 minutes. Cela a à voir avec la leptine.

D’une certaine manière, cette méthode est le contraire de manger ses émotions : quand on mange ses émotions, on mange souvent rapidement et sans réfléchir.

Les mangeurs émotionnels sont plus susceptibles de manger plus et ne se sentent pas bien rassasiés (source).

Cause nº6 : Candidose

candidoseVous avez constaté une prise de poids sans raison apparente ?

Il est possible que l’excès de nourriture et le manque d’exercice physique n’expliquent pas tout.

Le corps humain héberge de nombreuses espèces de champignons et de levures, dont le Candida Albicans.

Cette espèce de levure commune vit normalement dans le tube digestif et d’autres parties du corps, sans causer de problèmes de santé.

Mais un déséquilibre du microbiote intestinal (flore intestinale) peut en entrainer la prolifération excessive.

Une prolifération bactérienne dans les intestins peut conduire à de la fatigue, des ballonnements, un transit irrégulier, et même une prise de poids. Une partie importante de notre système immunitaire se trouve dans nos intestins (source).

Vous imaginez donc qu’une prolifération de mauvaises bactéries a des conséquences sur la santé. Cela provoque un déséquilibre hormonal. Une mauvaise digestion et un transit lent peuvent entrainer une prise de poids soudaine.

La santé du système digestif dépend fortement de l’équilibre entre les bonnes et les mauvaises bactéries qui vivent dans les intestins.

Les bonnes bactéries présentes dans les intestins sont importantes pour la digestion, car elles se nourrissent de fibres et de certains sucres.

Un déséquilibre de la flore intestinale peut entrainer des problèmes digestifs comme de la constipation, de la diarrhée, des nausées, des gaz, des crampes et des ballonnements.

Des recherches ont montré un lien entre une prolifération excessive de Candida et différentes maladies gastro-intestinales, y compris la colite ulcéreuse (maladie inflammatoire du côlon) et la maladie de Crohn (source).

Comment traiter la candidose

La meilleure façon de traiter la candidose et de prévenir les récidives est de s’attaquer à la cause sous-jacente.

L’alimentation joue un rôle important dans l’équilibre entre les « bonnes » et les « mauvaises » bactéries dans les intestins.

Les glucides raffinés et les produits laitiers à forte teneur en lactose favorisent la prolifération de Candida et d’autres micro-organismes « nuisibles » (source). Consommez-en donc le moins possible.

D’un autre côté, il y a aussi certains aliments qui favorisent la prolifération des bonnes bactéries dans le tube digestif et qui freinent le développement de la candidose.

Il a été démontré que les aliments suivants peuvent aider à lutter contre la candidose :

  • Kombucha : Une délicieuse boisson riche en polyphénols et en acide acétique, qui, selon les résultats de tests dans des tubes à essai, sont capables d’éliminer le Candida (source).
  • Probiotiques : Les probiotiques comme le Lactobacillus peuvent inhiber la prolifération de Candida et protéger le tube digestif contre les infections (source).
  • Curcumine : Des tests dans des tubes à essais montrent que la curcumine peut éliminer le Candida ou, du moins, en inhiber la prolifération (source, source).

Cause nº7 : Vous avez augmenté votre consommation de glucides

glucidesDe mauvais choix alimentaires peuvent être la cause d’une prise de poids sans raison apparente. Et cela va plus vite que l’on ne pourrait le penser.

De nombreux aliments sont riches en glucides raffinés, en sucres ajoutés et en gras trans. Ils ont beau avoir bon goût, ils mettent votre santé en danger.

Jetez un œil aux valeurs nutritionnelles des biscuits apéritifs, des bonbons ou encore des chips. Ils sont principalement composés de glucides.

Chaque gramme de glucides apporte 4 calories. Cela peut sembler peu, jusqu’à ce que l’on se penche sur la quantité de glucides totale des produits.

Une tranche de gâteau de 70 g apporte 311 calories et 33 g de glucides. Les personnes qui se nourrissent de malbouffe ont vite fait de consommer trop de calories.

Les glucides raffinés influent également sur la glycémie.

Plus la glycémie grimpe, plus la production d’insuline augmente, et plus le risque de stocker les graisses est grand.

De plus, une forte consommation de glucides favorise la rétention d’eau. Dès que les glucides sont transformés en glucose, le glucose est transporté vers les cellules qui y puisent l’énergie dont elles ont besoin. En cas de glycémie trop élevée, le glucose est stocké dans le foie sous forme de glycogène.

Le glycogène est stocké dans le foie et les muscles squelettiques, de sorte à pouvoir servir de source d’énergie lorsque le niveau d’activité de la personne augmente.

Le corps ne peut stocker qu’une quantité limitée de glycogène. Selon la personne et l’intensité de l’activité, les réserves de glycogène peuvent mettre de vingt minutes à une heure et demie à s’épuiser.

Maintenant, il faut savoir que les molécules de glycogène contiennent une quantité importante d’eau.

Chaque gramme de glycogène stocké dans l’organisme est lié à environ 3 g d’eau. Ainsi, quand on consomme de grandes quantités de glucides en peu de temps et que l’on remplit ses réserves de glycogène, on peut prendre pas moins de 2 kg de poids corporel.

Une prise de poids inexpliquée n’arrive pas du jour au lendemain. Si vous mangez en excès régulièrement, vous allez prendre du poids progressivement. Après un certain temps, vous remarquerez avoir pris 1 ou 2 kilos.

La façon la plus évidente d’éviter de prendre du poids est tout simplement de consommer moins de glucides.

  • Un régime pauvre en glucides limite avant tout la consommation de glucides raffinés, lesquels sont remplacés par des protéines et des lipides.

Comme on consomme moins de glucides, le corps se voit obligé de brûler les graisses. Cela demande une période d’adaptation de 1 à 2 semaines.

Cause nº8 : Prise de médicaments

prise de médicamentsCertains médicaments ont pour effet secondaire d’entrainer une prise de poids.

Certains médicaments peuvent causer une prise de poids rapide. Dans d’autres cas, la prise de poids est progressive.

Une prise de poids soudaine due à la prise de médicaments dépend d’un certain nombre de facteurs. Cela dépend du médicament, de l’âge et de l’existence d’autres troubles médicaux.

Comment expliquer une prise de poids liée à la prise de médicaments ?

La prise de poids liée à la prise de médicaments peut avoir différentes explications. Certains médicaments peuvent stimuler l’appétit. On prend alors du poids parce que l’on consomme plus de calories que ce dont on a besoin.

D’autres médicaments peuvent affecter le métabolisme. Le corps brûle les calories plus lentement et fait plus de réserves d’énergie sous forme de graisse.

La prise de médicaments qui entrainent des difficultés respiratoires peut avoir un impact sur l’activité physique journalière. Avoir le souffle court n’encourage guère à aller au gymnase ou à faire un petit jogging.

Une diminution de l’activité physique peut être une cause importante de prise de poids soudaine (source).

Certains médicaments entrainent une prise de poids dont les chercheurs ignorent la cause précise.

Voici les médicaments susceptibles d’entrainer une prise de poids inexpliquée :

  • Médicaments pour le traitement du diabète (insuline)
  • Antipsychotiques
  • Antidépresseurs
  • Médicaments contre l’épilepsie
  • Bêtabloquants (médicaments antihypertenseurs)

Demandez toujours conseil à votre médecin si vous pensez que vos médicaments vous font prendre du poids. N’arrêtez jamais la prise de médicaments sans avis médical.

Certaines personnes peuvent prendre du poids au début d’un traitement médical du simple fait qu’elles se sentent mieux et se mettent à manger plus.

À elle seule, la dépression peut entrainer une prise de poids rapide. Une étude de 2010 a révélé que les personnes qui se sentent déprimées et seules ont tendance à prendre plus de poids que celles qui ne souffrent pas de symptômes dépressifs (source).

Il faut chercher les causes de ce gain de poids rapide dans le fait que les personnes dépressives se tournent davantage vers la malbouffe et les aliments riches en calories. De plus, les personnes dépressives sont moins actives physiquement, ce qui peut conduire à un surplus de calories.

Pilule contraceptive

Contrairement à ce que l’on pense souvent, il n’existe aucune preuve que la pilule contraceptive est responsable de prise de poids rapide.

Selon une revue systématique portant sur 44 études, prendre la pilule n’entraine pas de prise de poids chez les femmes (source).

Il se peut que certaines femmes qui prennent la pilule œstroprogestative constatent une prise de poids due à la rétention d’eau. S’il y a prise de poids, celle-ci est généralement temporaire et disparait en 2-3 mois.

Comment se fait-il donc que certaines femmes prennent du poids quand elles prennent la pilule ? Cette prise de poids inexpliquée est probablement due à d’autres facteurs.

On oublie souvent de considérer les changements dans le mode de vie. La période pendant laquelle les femmes commencent à prendre la pilule joue également un rôle.

Celles qui prennent la pilule sont principalement des jeunes femmes (étudiantes). Les étudiants ont souvent une mauvaise hygiène de vie. Ils mangent peu de légumes et de fruits, fument beaucoup et boivent à outrance. En outre, pratiquer peu d’exercice physique et passer beaucoup de temps assis est mauvais pour la santé (source). Ce groupe est également soumis à une surabondance de choix et à une grande pression, des sources de stress défavorables à une bonne hygiène de vie (source).

Cause nº9 : Trop de stress

Vous êtes souvent stressé et fatigué et vous avez grossi sans raison apparente ? Cette prise de poids inexpliquée pourrait être due à vos taux de cortisol !

On appelle souvent le cortisol l’hormone du stress parce qu’il s’agit de l’une des principales hormones qui sont libérées lorsque nous sommes sous pression et que notre réponse « combat-fuite » se manifeste.

En fait, le cortisol est une hormone anti-stress parce que son rôle est de limiter les dommages causés par le stress autant que faire se peut. Cette hormone favorise l’accumulation de graisse abdominale (source) et augmente l’appétit (source). Doublement agaçant !

Les périodes de stress modifient souvent l’appétit. Plusieurs études ont démontré le lien entre le stress et les modifications de l’appétit et du poids.

Dans une étude menée auprès de plus d’une centaine de personnes, on a constaté que le stress conduisait à manger en l’absence de faim (source). Ces modifications de l’appétit peuvent également causer des fluctuations pondérales pendant les périodes de stress.

Une étude menée auprès de plus de 1 300 personnes a montré que le stress entraine une prise de poids plus importante chez les adultes qui souffrent déjà de surpoids (source).

Bien que ces études montrent un lien entre le stress et les modifications de l’appétit ou du poids, d’autres facteurs peuvent également jouer un rôle lors d’une prise de poids inexpliquée.

La bonne nouvelle est qu’il y a de nombreuses façons naturelles de reprendre le contrôle de ses taux de cortisol.

Voici certaines mesures que l’on peut prendre pour réduire son stress et contrôler ses taux de cortisol :

  • Manger équilibré
  • Bien dormir
  • Fuir les ondes négatives
  • Pratiquer un sport physique
  • Se mettre à la méditation (exercices de pleine conscience)

En bonus, la plupart des conseils ci-dessus-favorisent également la perte de poids !

Cause n°10 : Sédentarité

assis au bureauAujourd’hui, nous passons plus de temps que jamais en position assise.

La position assise est une posture par défaut du corps humain. Lorsque nous travaillons, socialisons, étudions ou voyageons, nous sommes souvent en position assise. Celle-ci est devenue une seconde nature.

On passe plus de la moitié de la journée derrière son bureau, au volant ou sur le canapé, à regarder la télévision.

Or, un mode de vie sédentaire n’est guère bon pour la santé. Il peut s’agir de l’une des raisons d’une prise de poids inexpliquée.

Imaginons que vous ayez toujours mené une vie assez active et que vous passez soudainement à une existence sédentaire.

À votre avis, quels seront les effets d’un tel changement sur votre corps ?

Les positions assise ou couchée demandent très peu d’énergie et entrainent une dépense calorique très limitée.

Une prise de poids s’explique par :

  • Une augmentation de l’apport calorique quotidien (manger plus)
  • Une réduction de la dépense énergétique (manger moins)
  • Ou les deux

Des recherches montrent que les travailleurs agricoles brûlent jusqu’à 1 000 calories de plus par jour que les travailleurs assis derrière un bureau (source).

La raison de cette grande différence ne vous surprendra pas. Les travailleurs agricoles passent la plus grande partie de leur temps debout, à marcher et à soulever des charges.

Moins on dépense de calories, plus le risque de prendre du poids est élevé. Des chercheurs ont constaté que les personnes en surpoids passent en moyenne 2 heures de plus en position assise que les personnes minces (source).

Pour couronner le tout, le manque d’exercice physique n’est pas seulement mauvais pour les personnes en surpoids.

Les personnes minces qui passent beaucoup de temps assises présentent elles aussi un risque accru de décès prématuré (source). Des recherches ont établi que les personnes qui font moins de 1 500 pas par jour présentent un plus grand risque de résistance à l’insuline (source).

Que la sédentarité soit la raison de votre prise de poids inexpliquée ou pas, faire un peu de sport ne vous fera donc pas de mal.

Perdez vos kilos superflus et votre graisse abdominale rapidement à l’aide de recettes minceur simples à réaliser

Saviez-vous que les recherches montrent que faire régime entraine une prise de poids chez 1 personne sur 3 ? (source)

C’est pourquoi j’ai développé une méthode de perte de poids facile à tenir et qui permet d’éviter tout effet yoyo.

Vous y découvrirez de délicieuses recettes, conçues pour maigrir rapidement et durablement.

Voici un aperçu de ce que vous trouverez dans mon livre de recettes minceur à succès :

  • Plus de 100 délicieuses recettes, faciles et rapides à préparer (et qui plairont à toute la famille)
  • Comment mes délicieuses recettes à base de viande, de poisson ou végétariennes peuvent vous faire perdre plusieurs kilos chaque semaine
  • 6 catégories de recettes : plats à base de poulet, de viande, de poisson, plats végétariens, salades, sauces, vinaigrettes, desserts, et bien plus
  • Des menus journaliers et hebdomadaires tout faits + des listes de course

Découvrez comment perdre plusieurs kilos par semaine à l’aide de recettes minceur délicieuses et simples à réaliser :

Essayer la Bible minceur sans aucun risque

2 commentaires op "10 Causes d’une Prise de Poids Inexpliquée"

  1. Hayoz says:

    13 kgs a perdre , je suis nounou , donc tres souvent à la maison . Probleme de grignotage et sedenterite

  2. derbay says:

    operee d une sleeve en 2005 ,j ai commencé une reprise de poids au bout de 5 ans
    opérée du coeur en 2018 double pontage coronaires pose prothese valvulaire
    arret de la cigarette et sedentarite due a un accident du pied en octobre 2018 , bref j ai repris presque completement le poids que j avais perdu avec la sleeve .les medecins preconisent un bypass gastrique mais j aimerai essayer avant un reequilibrage alimentaire pour perdre du poids j etais a 89kg en 2018 je suis a 100kg pour 1,63 a ce jour

Laissez un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués avec*