Web
Analytics Made Easy - StatCounter
curcuma

17 Bienfaits Du Curcuma + Les Meilleurs Suppléments

Alors que le monde médical occidental est obnubilé par des médicaments contre nature qui souvent ne font que combattre les symptômes, de plus en plus de gens se réveillent et redécouvrent les remèdes naturels.

C’est le cas du curcuma, une épice INCROYABLEMENT riche en bienfaits pour la santé.

Vous allez penser que j’exagère, mais continuez à lire et vous verrez que non. Tout ce que vous allez lire ici est scientifiquement prouvé.

Voici ce que vous découvrirez dans cet article :

  • Ce qu’est le curcuma
  • Les 17 bienfaits avérés du curcuma pour la santé
  • Les meilleurs suppléments de curcuma du commerce
  • Les effets secondaires du curcuma
  • Quelle quantité de curcuma on peut ingérer sans danger
  • 7 délicieuses recettes au curcuma

Qu’est-ce que le curcuma ?

curcuma frais et mouluLe curcuma (curcuma longa) est la racine d’une plante qui appartient à la même famille que le gingembre. Le curcuma une épice utilisée dans la poudre de curry, responsable de sa couleur jaune. Le curcuma figure également dans de nombreux plats indiens tels que les currys.

Dans la médecine indienne (Ayurveda), on utilise le curcuma comme plante médicinale depuis des milliers d’années. De nombreuses études ont été réalisées sur le curcuma durant cette dernière décennie et un grand nombre d’entre elles confirment ce que les Indiens savent depuis des millénaires.

ayurveda

Qu’est-ce que la curcumine ?

curcuma curcumineLe curcuma doit ses bienfaits sur la santé à la curcumine, une substance présente dans le curcuma. La concentration en curcumine du curcuma moulu atteint un maximum de 3 %. Il s’agit du taux de curcumine présent dans le curcuma moulu que l’on achète au supermarché pour épicer les plats.

Dans la plupart des études conduites pour étudier les effets du curcuma, on utilise des extraits de curcuma, composés principalement de curcumine, l’ingrédient actif du curcuma.

Ces suppléments sont généralement composés de 95 % de curcumine.

Les études menées sur le curcuma se basent sur l’utilisation de doses élevées de curcumine. Nombre de recherches se basent sur une dose de 1 g de curcumine par jour, voire plus, celle-ci pouvant atteindre 4 g.

curcumaPour ingérer 1 g de curcumine, il vous faudrait manger 30 g de curcuma. Ceci n’est bien entendu pas une chose à faire. Une pincée de curcuma peut suffire à dominer tout le goût d’un plat.

C’est pour cette raison que l’on utilise des suppléments de curcumine pour pouvoir profiter de ses bienfaits pour la santé.

Dans une étude, on a remplacé la curcumine par 2,8 g de curcuma (source). On n’a constaté chez les participants aucune amélioration des biomarqueurs d’inflammation et de stress oxydatif. Au contraire, on a constaté de nettes améliorations chez les participants qui consommaient des suppléments de curcumine.

On en conclut qu’une utilisation de suppléments de curcumine est nécessaire pour ingérer une dose de curcumine suffisamment élevée et profiter de ses bienfaits pour la santé.

L’absorption de la curcumine

pipérineSi vous voulez profiter des bienfaits du curcuma sur la santé, vous devrez utiliser des extraits de curcuma, lesquels contiennent des concentrations élevées de curcumine.

Il faut savoir que la curcumine est mal absorbée par l’organisme. Les molécules de curcumine ne peuvent pas être libérées dans le sang intactes via la paroi intestinale.

Combiner l’extrait de curcuma à du poivre noir (pipérine) conduit à une amélioration de l’absorption de la curcumine de pas moins de 2 000 % (source).

La curcumine étant liposoluble, il est préférable de consommer le curcuma au cours d’un repas qui contient des lipides.

Le débat sur l’absorption de la curcumine

L »utilisation de la pipérine pour améliorer l’absorption de la curcumine est sujet à débats.

La pipérine permettrait par ailleurs une plus grande absorption des médicaments, chose indésirable, car s’ensuit l’absorption d’une trop grande quantité de principes actifs.

La capacité de la pipérine à augmenter l’absorption de 2 000 % fait elle aussi l’objet de débats.

On trouve également des suppléments de curcumine sans ajout de pipérine, mais enrichis d’une autre substance censée améliorer l’absorption de la curcumine.

curry curcumaLors de la préparation de plats indiens, le curcuma est souvent mélangé avec du beurre ou de l’huile à haute température. Cela crée des petits liposomes qui renferment des curcuminoïdes.

On suppose que ces liposomes contenant de la curcumine sont capables de traverser la paroi intestinale. Cela expliquerait pourquoi on profite davantage des bienfaits du curcuma en Inde.

De nombreux fabricants de suppléments de curcumine combinent la curcumine avec un corps gras, censé améliorer son absorption.

De nombreux fabricants ont leur propre méthode brevetée. Il existe ainsi beaucoup de types différents de suppléments de curcumine sur le marché.

Voici quelques exemples de fabricants qui proposent de la curcumine produite selon leur propre technique brevetée visant à une meilleure absorption :

  • Meriva-SF Sustained Release de Thorne
  • Curcumin C3 Complex de Sabinsa Corporation
  • BCM-95 de DolCas Biotech
  • Longvida de Verdure Sciences
  • Theracurmin de Thera Innovations
  • CurcuWin d’OmniActives Health Technology

Qu’une méthode pour promouvoir l’absorption de la curcumine soit brevetée ne garantit toutefois pas que cette méthode fonctionne vraiment. Cela signifie seulement que d’autres ne sont pas autorisés à la copier. Mais peut-on supposer que les fabricants ne font breveter que les méthodes efficaces ?

suppléments curcumaEn plus de celles mentionnées ci-dessus, on trouve des dizaines de marques sur le marché qui prétendent que leur curcumine est bien absorbée, voire qu’elle est la mieux absorbée de toutes. Presque tous les fabricants ajoutent quelque chose à la curcumine pour en promouvoir l’absorption.

Les fabricants se font principalement concurrence sur la mesure à laquelle leur curcumine serait biodisponible.

Malheureusement, seuls quelques fabricants ont rendu leurs études publiques, de sorte qu’il est difficile de contrôler les affirmations au sujet de la biodisponibilité.

Résultat : l’arbre cache la forêt et les consommateurs n’ont aucune idée des suppléments de curcumine qu’il est mieux d’acheter.

J’ai donc enquêté pour savoir quel est le meilleur supplément de curcumine.

Quel supplément de curcuma / curcumine acheter ?

C’est une affaire complexe.

Commençons tout d’abord par soulever certains des pièges que posent les études sur les effets des suppléments de curcuma.

4 pièges propres aux suppléments de curcumine

  • Recherche subventionnée : plusieurs technologies d’amélioration de l’absorption prétendent fournir la meilleure biodisponibilité. Elles ne prennent toutefois pas en compte d’autres technologies et financent les recherches elles-mêmes. Un bon exemple est Curcuwin (source, source), utilisé entre autres dans le Bvonusan Curcuma Pro. La technologie de solubilisation micellaire (liquide) fait elle aussi l’objet de conflits d’intérêts (source).
  • Les recherches indiquent une absorption accrue pour la plupart des technologies d’amélioration de l’absorption. Il y a cependant un piège, parce cela comprend également l’augmentation de l’absorption de la forme conjuguée inactive, laquelle n’est pas absorbée. Seuls Bioperine® et certains produits à base de Longvida® s’en sortent bien sur ce point (bron).
  • Dans certaines études, des échantillons de sang ont été prétraités au moyen de glucuronidase, ce qui entraine la réactivation des formes conjuguées. Cela suggère que les échantillons de sang sont entièrement constitués de formes actives alors que ce n’est pas le cas en réalité.
  • Le supplément contient des curcuminoïdes qui comportent peu ou pas de bienfaits en matière de santé.

Les 3 caractéristiques principales d'un bon supplément de curcumine

  • Il contient de la pipérine (une technologie d’amélioration de l’absorption du nom de Bioperine®), qui multiplie l’absorption par 20 (source). Longvida® / SLCP est également une bonne option.
  • Il utilise principalement de la curcumine, de la demethoxycurcumine et de la bisdemethoxycurcumine, des curcuminoïdes renfermant des bienfaits pour la santé. C3 Complex contient les trois.
  • Il utilise uniquement des curcuminoïdes actifs que l’organisme peut réellement absorber et non pas des formes conjuguées.

Les technologies d'amélioration de l'absorption et leur score total (tableau 1)

Curcumine Cavamax® W8
Solubilisation miscellaire (liquide)
Theracurmin®
Curcumine Meriva®

Gélule
500 mg
0,5 ml (= 500 mg)
500 mg
500 mg

Curcuminoïdes
70 mg
5 mg
54 mg
100 mg

Amélioration de l’absorption
x 4,4
x 185
x 27
x 29

Forme
partiellement inactive
indéterminée
partiellement inactive
partiellement inactive

Total
308
925
1 458
2 900

Les technologies d'amélioration de l'absorption et leur score total (tableau 2)

Curcumine BCM-95®
Curcuwin™
Longvida®
C3 Complex® + Bioperine®

Gélule
500 mg
500 mg
500 mg
500 mg

Curcuminoïdes
440 mg
100-140 mg
80-150 mg
475 mg

Amélioration de l’absorption
7-10 fois
x 46 (45,9)
x 65
x 20

Forme
partiellement inactive
partiellement inactive
partiellement inactive (sauf Vitals)
forme active (forme libre)

Total
3 080-4 400
4 600-6 440
5 200-9 750
9 500

Voici dont le classement, du meilleur au plus mauvais :

Technologies d'absorption et leur score total

Numéro
Technologie d’amélioration de l’absorption
Score total

1.
C3 Complex® + Bioperine®
9 500*

2.
Longvida®
5 200-9 750

3.
Curcuwin™
4 600-6 440

4.
Curcumine BCM-95®
3 080-4 400

5.
Curcumine Meriva®
2 900

6.
Theracurmin®
1 458

7.
Solubilisation micellaire (liquide)
925

8.
Curcumine Cavamax® W8
308

* Le seul à utiliser les curcuminoïdes sous leur forme active, de sorte que son score est encore meilleur que celui indiqué dans le tableau par rapport aux concurrents.

17 bienfaits du curcuma sur la santé

Assez sur la biodisponibilité de la curcumine : on pourrait écrire tout un livre sur le sujet. Les recherches scientifiques prêtent au curcuma / à la curcumine de nombreux bienfaits pour la santé. Examinons-les donc.

Bienfait nº1 : Anti-inflammatoire

Les inflammations légères sont des réactions de défense de l’organisme aux lésions ou aux irritations.

Ces lésions peuvent être causées par des sources extérieures telles que des bactéries, des virus et des champignons, ou par une réponse auto-immune de l’organisme.

On peut donc dire que les inflammations sont positives. Elles protègent le corps contre de graves menaces. Sans elles, on aurait vite fait de succomber à une prolifération de bactéries.

En raison de notre mode de vie occidental, beaucoup de personnes souffrent d’inflammations chroniques. Celles-ci représentent une menace pour la santé.

Les inflammations chroniques jouent un rôle dans le risque de maladies de civilisation telles que le cancer, les maladies cardiovasculaires et les troubles qui relèvent du syndrome métabolique (résistance à l’insuline, hypertension artérielle, obésité abdominale, etc.) (source, source, source).

Pour prévenir ces maladies chroniques, il est donc important de combattre les inflammations chroniques.

Pour cela, le curcuma est un bon allié. Il a des effets anti-inflammatoires (source, source, source) encore plus puissants que certains médicaments anti-inflammatoires (source).

Et cela sans les effets secondaires des médicaments anti-inflammatoires (source, source).

Bienfait nº2 : Maladies cardiovasculaires

maladies cardiovasculairesOn déplore chaque année en France 150 000 décès d’origine cardiovasculaire. Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité pour les femmes.

Mieux vaut donc faire tout ce qui est en votre pouvoir pour limiter le risque de maladies cardiovasculaires. Le curcuma contribue à réduire le risque de maladies cardiovasculaires (source).

Selon cette recherche, une supplémentation journalière en curcumine équivaut à une heure d’activité physique en termes de prévention des maladies cardiovasculaires.

L’atorvastatine est un médicament prescrit pour réduire le risque de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral. Il fait baisser le taux de graisses dans le sang (comme le cholestérol) et réduit ainsi le durcissement des artères.

Cette étude a révélé que la curcumine est tout aussi efficace que l’atorvastatine.

Dans le cadre de recherches menées dans un hôpital, on a donné 4 g de curcumine par jour un groupe de patients qui attendaient une opération de pontage.

On a constaté que ce groupe de patients avait 65 % de chances en moins d’avoir une crise cardiaque à l’hôpital que les patients qui ne prenaient pas de curcumine (source).

Bienfait nº3 : Il pourrait prévenir la maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est une forme de démence qui commence par l’amnésie et affecte la mémoire. Au fur et à mesure que la maladie progresse, on éprouve de plus en plus de problèmes à effectuer les tâches du quotidien.

La maladie d’Alzheimer fait toujours l’objet de beaucoup de recherches. À l’heure actuelle, on n’a malheureusement toujours pas trouvé de traitement efficace contre Alzheimer.

Bien qu’il y ait beaucoup de choses que l’on ignore à son sujet, il est clair que le stress oxydatif et l’inflammation jouent un rôle dans le risque de la maladie d’Alzheimer.

Beaucoup de recherches se concentrent actuellement sur la bêta-amyloïde, une protéine néfaste qui se dépose sous forme de plaques entre les cellules du cerveau.

La curcumine a des effets bénéfiques sur le stress oxydatif et l’inflammation (source). Selon cette étude, la curcumine constitue le remède le plus prometteur contre la maladie d’Alzheimer.

Un travail de recherche important reste cependant à faire sur les humains, beaucoup des effets n’ayant été établis qu’au moyen d’expériences sur les animaux ou en laboratoire.

Cette étude à petite échelle, montre que la curcumine peut aider à éliminer les plaques qui se développent entre les cellules cérébrales. Puisqu’il s’agit d’une petite étude, on ne peut évidemment pas en tirer de conclusions définitives, mais on peut y voir l’espoir d’un éventuel traitement contre la maladie d’Alzheimer.

Bienfait nº4 : Il aide à lutter contre la dépression

Il nous arrive à tous d’être déprimés ou léthargiques. Si cette condition se prolonge dans le temps, on parle de dépression. Parmi les caractéristiques de la dépression, on trouve l’absence de plaisir et la perte d’intérêt pour les activités quotidiennes.

Le traitement de la dépression est abordé sous plusieurs angles. L’un d’eux consiste à s’attaquer au dérèglement chimique du cerveau. Cela s’opère au moyen d’antidépresseurs .

Chez les personnes souffrant de dépression, les neurotransmetteurs tels que la sérotonine et la norépinephrine apparaissent en quantités réduites dans certaines zones du cerveau. Les antidépresseurs agissent sur ces neurotransmetteurs.

pleine conscience au bureauLa curcumine possède également un effet positif sur ces neurotransmetteurs (source, source). En particulier sur la sérotonine et la dopamine. La curcumine a également le potentiel d’un antidépresseur (source).

Cela ne veut évidemment pas dire que je vous conseille de combattre la dépression au seul moyen de la curcumine. Une dépression est une maladie grave pour laquelle vous devez absolument demander de l’aide.

D’autres traitements, tels que la psychothérapie, la pleine conscience, la luminothérapie et l’activité physique, peuvent être nécessaires.

Bienfait nº5 : Il soulage la polyarthrite rhumatoïde

polyarthrite rhumatoïdeLa polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune chronique qui entraine de l’arthrite. Les personnes touchées par cette maladie alternent entre des périodes de douleur intense et des périodes pendant lesquelles les symptômes s’atténuent.

Nous avons déjà vu que la curcumine soulage les inflammations (bienfait nº1). On pourrait donc s’attendre à ce qu’elle soulage également la polyarthrite rhumatoïde. Vous l’aurez deviné : c’est bien le cas.

La consommation de curcumine entraine l’apaisement de divers maux et symptômes (source, source). Dans cette étude, la curcumine s’est même avérée plus efficace que certains médicaments prescrits pour réduire l’inflammation.

Bienfait nº6 : Il prévient et guérirait même le cancer

ruban rose

Il existe plus de 100 types de cancers. Dans toutes les formes de cancer, on observe une division incontrôlée des cellules corporelles. Selon le type de cancer et son stade de développement, la vie du patient peut être sauvée ou non.

Il s’agit d’une une maladie grave ; tout le monde a quelqu’un dans son entourage qui en est mort. Le cancer fait l’objet d’un important travail de recherche.

On étudie notamment l’utilisation de la curcumine dans la lutte contre le cancer. La curcumine peut aider au ralentissement de la croissance du cancer et de sa propagation (source).

La curcumine pourrait réduire l’apparition de nouvelles tumeurs (source).

Selon cette étude, on peut déduire que la curcumine contribue à la destruction des cellules cancéreuses et aide à ralentir la propagation du cancer.

Nombre de résultats prometteurs concernant la lutte contre le cancer au moyen de la curcumine ont cependant été obtenus en laboratoire et sur des animaux comme dans cette recherche et dans celle-ci.

Des recherches plus approfondies sont nécessaires pour déterminer si le cancer peut vraiment être traité au moyen de la curcumine chez l’être humain. Peut-être la curcumine sera-t-elle utilisée à l’avenir pour le traitement du cancer, parallèlement aux traitements conventionnels.

Bienfait nº7 : Un puissant antioxydant

Les antioxydants protègent l’organisme des radicaux libres. Les radicaux libres peuvent causer l’oxydation des cellules corporelles et des tissus s’ils sont présents en trop grande quantité dans l’organisme.

Les radicaux libres résultent notamment du tabagisme, mais aussi de l’exposition solaire et des processus corporels. Les antioxydants comme les vitamines C et E limitent l’action des radicaux libres.

La curcumine est un un antioxydant puissant, qui neutralise les radicaux libres (source, source). En outre, on observe que la curcumine augmente l’activité des enzymes antioxydantes de l’organisme (source, source). L’effet de la curcumine est donc double.

Bienfait nº8 : Il ralentit le vieillissement cérébral

À mesure que nous vieillissons, les capacités cognitives du cerveau se détériorent. La curcumine peut aider à ralentir ce processus (antivieillissement) (source).

Bienfait nº9 : Il est utile en cas de diabète de type 2

La curcumine est utile en cas de diabète de type 2. Elle réduit l’inflammation chronique et le stress oxydatif et réduit les risques de complications associées au diabète de type 2 (source, source).

Bienfait nº10 : Il apaise le syndrome de l’intestin irritable

intestin irritable

De nombreuses personnes souffrent du syndrome de l’intestin irritable. Également appelée colopathie fonctionnelle, cette maladie toucherait de 5 % à 15 % de la population française.

Les personnes souffrant du syndrome de l’intestin irritable présentent des douleurs abdominales et/ou intestinales pour lesquelles aucune anomalie visible n’a été identifiée. Les douleurs sont reliées à une altération des mouvements des intestins et une à hypersensibilité de la paroi intestinale.

Les personnes qui en souffrent doivent souvent déterminer par eux-mêmes quelles habitudes et quels types d’aliments aggravent ou apaisent les symptômes.

La consommation de curcumine semble conduire à une amélioration des symptômes chez de nombreuses personnes. Lors de la prise journalière de suppléments de curcumine, beaucoup de personnes constatent une diminution significative de la douleur (source, source).

Bienfait nº11 : Il diminue le taux de cholestérol LDL

Des taux élevés de LDL cholestérol sont associés à une augmentation du risque de maladies cardiovasculaires. Un taux élevé de LDL cholestérol est un signe qu’il existe une inflammation (chronique) quelque part dans le corps.

Cholestérol LDLOn appelle également le cholestérol LDL le mauvais cholestérol et le HDL, le bon cholestérol. Le cholestérol HDL aide à réduire le taux de cholestérol LDL.

Les suppléments de curcumine diminuent le taux de mauvais cholestérol LDL, ce qui réduit le risque de maladies cardiovasculaires (source).

Bienfait nº12 : Il renforce le système immunitaire

La curcumine favorise un certain type de protéines reconnues pour leur rôle important dans le système immunitaire et la lutte contre les infections. Le système immunitaire s’en trouve renforcé et l’organisme plus résistant (source).

Bienfait nº13 : Il réduit le risque de diabète de type 2 en cas de prédiabète

prédiabèteOn peut considérer le prédiabète comme une phase préliminaire du diabète de type 2. Le corps est alors moins sensible à l’insuline, ce qui entraine une glycémie plus élevée que la normale, mais pas encore assez élevée pour pouvoir parler de diabète de type 2.

Effectuer des changements dans son mode de vie permet, dans de nombreux cas, d’éviter que le prédiabète ne se transforme en un diabète de type 2.

Cette étude a révélé que la curcumine permettait de réduire le nombre de cas de passage du prédiabète au diabète de type 2.

Vous a-t-on dit que vous êtes prédiabétique ? La curcumine peut, parallèlement à des changements de votre style de vie, constituer un allié de poids.

Bienfait nº14 : Il diminue la glycémie chez les personnes atteintes de diabète de type 2

Si vous souffrez de diabète de type 2, vous devez tout faire pour conserver votre taux de glycémie au plus bas.

En maintenant votre glycémie à des valeurs acceptables, vous éviterez les complications morbides associées au diabète.

Certaines épices, comme la cannelle et la berbérine, aident à conserver un taux de glycémie bas. La curcumine présente également cette propriété (source, source).

Bienfait nº15 : Il aide au bon fonctionnement des reins

Un bon fonctionnement des reins est particulièrement important chez les personnes atteintes de diabète de type 2. Ceci est important pour réguler la glycémie. La curcumine aide au bon fonctionnement des reins et aide à réguler la glycémie (source, source, source).

Bienfait nº16 : Il soulage le psoriasis

Le psoriasis vulgaris est une maladie de la peau qui se caractérise par la présence de plaques rouges et squameuses sur le corps. Il touche en particulier le cuir chevelu, les coudes et les genoux.

La plupart des personnes souffrent du psoriasis de façon chronique et alternent entre des périodes d’amélioration et des périodes d’aggravation.

Le psoriasis ne se guérit pas, mais il existe des traitements qui permettent une amélioration de la condition.

La curcumine permet aussi d’apaiser le psoriasis vulgaris chez les patients présentant des symptômes allant de légers à modérés (source). On attribue ceci aux propriétés anti-inflammatoires de la curcumine.

Bienfait nº17 : ll soulage l’arthrose du genou

arthrose genouL’arthrose du genou se caractérise par des douleurs et une raideur au genou. Elle est causée par une modification du cartilage dans l’articulation du genou. Celle-ci est généralement due à l’âge, mais peut également se produire en raison d’une surcharge ou d’un surpoids.

Les personnes atteintes alternent entre des périodes où la douleur empire et des périodes où celle-ci diminue.

En cas d’arthrose du genou, il est important de maintenir une grande activité physique et de faire attention au surpoids. Contre la douleur, on peut prendre des analgésiques comme l’Ibuprofène. L’extrait de curcuma semble tout aussi efficace que l’Ibuprofène pour combattre la douleur (source).

Les bienfaits non avérés du curcuma

On a conduit beaucoup de recherches sur l’effet du curcuma / de la curcumine chez les animaux de laboratoire (en général, des rats et des souris).

in vitroEn outre, il existe de nombreuses études « in vitro » sur la curcumine. Dans ces études, on observe les effets de la curcumine uniquement sur des cultures de cellules (corporelles) dans un tube à essai ou autre verrerie de laboratoire.

Il y a également de nombreuses études de petite échelle, où, par exemple, 10 participants sont répartis entre un groupe curcumine et un groupe placebo.

Ces études révèlent beaucoup plus de bienfaits du curcuma que ceux dont nous avons discuté ci-dessus. Cependant, ces effets étant testés uniquement sur les animaux, ou dans le cadre d’études in vitro ou à petite échelle, nous ne pouvons pas encore, à mon avis, en tirer de conclusions définitives et déclarer ces bienfaits avérés.

Voici les bienfaits du curcuma qui, à mon avis, n’ont pas été prouvés de façon convaincante :

  • Il réduirait le cancer du côlon (testé sur des rats)
  • Il réduirait le risque de contracter le cancer du poumon (testé sur des rats)
  • Il réduirait la leucémie (testé sur des rats)
  • Il aiderait en cas de dyspepsie et d’ulcère (étude à petite échelle)
  • Il aiderait en cas de maladie de Crohn (étude à petite échelle)
  • Il aiderait en cas de pancréatite (testé sur des souris)
  • Il aiderait à détoxifier le foie (testé sur des rats)
  • Il aiderait en cas d’hépatite (testé sur des rats)
  • Il aiderait en cas d’obésité et de surpoids (testé sur des souris)
  • Il accélérerait la récupération des muscles après l’entraînement (étude à petite échelle)
  • Il réduirait les lésions musculaires après l’entraînement (étude à petite échelle)
  • Il réduirait la douleur musculaire après l’entraînement (étude à petite échelle)
  • Il agirait contre l’action neurodégénérative du fluor (testé sur des rats)
  • Il inhiberait la croissance du champignon Candida Albicans et pourrait même le détruire (un grand nombre d’études, cependant in vitro)
  • Il aiderait en cas d’EM (encéphalomyélite myalgique) (testé sur des animaux de laboratoire)
  • Il aiderait en cas de cataracte (testé sur des rats)
  • Il aiderait en cas de fatigue chronique (ceci n’a jamais fait l’objet de recherches et se base sur des hypothèses)
  • Il aiderait en cas de maux de gorge (selon témoignages – aucune étude scientifique à ce jour)
  • Il protégerait contre les substances chimiques, telles que les parabènes (aucune étude scientifique à ce jour)
  • Il inhiberait la croissance de la bactérie Helicobacter pylori, à l’origine des ulcères (étude in vitro)
  • Il préviendrait l’apparition d’ulcères gastriques (tests sur des animaux)
  • Il empêcherait les calculs biliaires (selon témoignages)

Effets secondaires du curcuma / de la curcumine

La curcumine, l’ingrédient actif du curcuma, est considérée comme une substance sans danger qui ne présente pas d’effets secondaires (source, source).

Dans la plupart des études, on a utilisé des compléments de curcumine jusqu’à 1 g et, dans des cas exceptionnels, jusqu’à 4 g. On n’a pas observé d’effets secondaires dans ces études.

Cependant, certaines personnes éprouvent bien des effets secondaires lorsqu’elles commencent à consommer des suppléments de curcumine. Cela peut s’expliquer en partie par le fait que tous les suppléments de curcumine ne sont pas purs et que l’on y ajoute des substances destinées à favoriser l’absorption de la curcumine, lesquelles varient d’une marque à l’autre.

farine de bléEn outre, certains fabricants ajoutent aux suppléments de curcumine des substances telles que de la farine de blé, de la farine de seigle, de l’orge ou de l’amidon de manioc, auxquelles certaines personnes sont sensibles (source).

Ces substances ne sont pas toujours indiquées sur l’emballage et sont ajoutées aux suppléments afin d’en augmenter le poids. Elles n’ont pas d’autre fonction que le profit financier.

Il existe ainsi des suppléments qui contiennent du gluten sans que cela ne soit indiqué sur le paquet !

Problèmes de vésicule biliaire

coliquesChez les personnes souffrant de calculs biliaires, une forte dose de curcumine peut causer la formation de gros calculs qui obstruent la vésicule biliaire.

En cas de problèmes de vésicule biliaire, la curcumine n’est donc pas recommandée.

Sa consommation pourrait aggraver les problèmes et induire des coliques.

Coagulation sanguine

La curcumine peut ralentir la coagulation sanguine. Mieux vaut donc ne pas l’utiliser parallèlement à des anticoagulants et certains médicaments ou d’autres épices à l’effet similaire.

Troubles digestifs en cas de consommation supérieure à 1 000 mg de curcumine

troubles digestifsCertaines personnes éprouvent de légers troubles digestifs si elles consomment plus de 1 000 mg de suppléments de curcumine par jour.

Les troubles possibles incluent brûlures d’estomac, ballonnements, sécheresse buccale, diarrhée et flatulences (source, source).

Éruptions cutanées en cas de doses extrêmes

Des personnes ayant consommé des doses de curcumine extrêmement élevées (8 000 mg ou plus par jour) ont développé des éruptions cutanées (source).

Maux de tête et nausées

mal de teteCertaines personnes ont des maux de tête ou des nausées lorsqu’elles consomment plus de 450 mg de curcumine par jour (source, source). Plus la dose est élevée, plus leur risque de souffrir de maux de tête ou de nausées augmente.

C’est la quantité qui fait le poison, dit-on. Cela vaut également pour le curcuma et la curcumine. Il s’agit d’un aliment sain, sauf si vous en consommez trop.

Tant que vous ne dépassez pas dans la quantité journalière indiquée sur l’emballage, vous n’avez pas à craindre que sa consommation, même à long terme, vous fasse du tort.

Curcumine et grossesse

L’utilisation de suppléments de curcumine pendant la grossesse n’ayant pas fait l’objet de suffisamment de recherches, il est conseillé de ne pas utiliser de suppléments de curcumine pendant la grossesse, sauf sous la supervision d’un médecin.

On sait que la curcumine peut stimuler l’utérus ce qui peut présenter un danger pour la grossesse.

De même, on n’en sait pas assez sur l’utilisation de suppléments de curcumine pendant l’allaitement. Celle-ci n’est donc pas recommandée.

7 recettes au curcuma

épices indiennes Comme l’indique l’introduction de cet article, le curcuma contient de petites quantités de curcumine, le principe actif auquel le curcuma doit ses bienfaits pour la santé.

Le curcuma contient moins de 3 % de curcumine, tandis que les suppléments de curcumine en contiennent 95 %.

Se pose également la question de la biodisponibilité de la curcumine. La curcumine et le curcuma que vous consommez ne sont absorbés par l’organisme que sous certaines conditions.

Dans la plupart des suppléments, la biodisponibilité de la curcumine est assurée par l’ajout d’une substance favorisant l’absorption.

Si vous voulez utiliser le curcuma pour ses bienfaits pour la santé, je vous conseille d’utiliser un supplément de curcumine.

Cela ne vous empêche cependant pas d’incorporer le curcuma plus souvent dans vos plats pour profiter des bienfaits de cette épice exceptionnelle. Pour vous donner quelques idées, voici quelques recettes au curcuma.

Recette au curcuma nº1: Lait d’or (golden paste)

lait d'or

La pâte de curcuma golden paste a de nombreuses propriétés curatives. Elle a notamment des effets détoxifiants et anti-inflammatoires. En outre, le lait d’or est facile et rapide à préparer. Et saviez-vous que vous pouvez même donner de la golden paste à vos animaux de compagnie ?

Ingrédients :

Commençons par la base, la pâte de curcuma :

  • 60 ml de curcuma moulu
  • 125 ml d’eau
  • ½ cuillère à café de poivre noir

Étape 2 : Lait d’or

  • 1 cuillère à café d’huile de noix de coco
  • 250 ml de lait d’amande
  • ½ cuillère à café de pâte de curcuma
  • 1 cuillère à soupe de miel (selon votre goût)
  • 1 cuillère à soupe de cannelle (selon votre goût)

Préparation :

  1. Mélangez tous les ingrédients (sauf le miel, l’huile de noix de coco et le lait).
  2. Mélangez bien et mettez la pâte de curcuma sur feu doux (ne la faites pas bouillir !).
  3. Chauffez ensuite le lait et ajoutez-y la pâte et l’huile de noix de coco.
  4. Versez le lait dans une tasse et ajoutez-y un peu de miel et de cannelle selon votre goût.

Recette au curcuma nº2 : Riz jaune

riz jauneLe riz jaune que l’on trouve dans le commerce est du riz blanc que l’on a coloré. Le riz blanc étant composé de glucides raffinés, il entraine une augmentation rapide de la glycémie.

Un choix plus sain est le riz brun, plus lentement transformé en glucose.

Vous pouvez colorer vous-même votre riz brun à l’aide de curcuma. Il semblera plus savoureux et sera encore meilleur pour la santé :

Voici comment donner une couleur jaune au riz brun :

  1. Dans une casserole, portez une grande quantité d’eau à ébullition.
  2. Dès que l’eau bout, ajoutez 150 g de riz brun (pour 2 personnes).
  3. Ajoutez 2 cuillères à café de curcuma moulu et portez à nouveau à ébullition.
  4. Couvrez la casserole et laissez cuire selon le temps indiqué sur l’emballage du riz.
  5. Égouttez le riz.
  6. Laissez reposer la casserole contenant le riz pendant 5 minutes à couvert.
  7. Mélangez rapidement le riz puis servez.

Recette au curcuma nº3 : Œufs brouillés à la tomate

Manger des œufs brouillés est une bonne manière de commencer la journée. La digestion des protéines étant lente, celles-ci offrent une satiété plus durable après le repas.

recette 3 - œufs brouillés

La présence de poivre et de beurre (lipides) dans cette recette assure une bonne absorption de la curcumine par l’organisme.

Ingrédients :

  • 6 œufs
  • 3 tomates
  • Un morceau de beurre
  • Une pincée de poivre
  • Une pincée de sel
  • Une demi-cuillère à café de curcuma moulu
  • Un brin de coriandre
  • Un bout de pain naan

Préparation :

  1. Coupez la tomate en petits dés
  2. Battez les œufs avec le sel et le poivre, et le curcuma moulu
  3. Dans la poêle, faites fondre le beurre et ajoutez-y les dés de tomate
  4. Quand les tomates se mettent à fondre, ajoutez les œufs
  5. Mélangez les œufs doucement jusqu’à la consistance désirée
  6. Garnissez des feuilles de coriandre
  7. Pour rester dans l’esprit indien, vous pouvez servir les œufs accompagnés d’un bout de pain naan

Recette nº4 : Crème de chou-fleur

Le goût du curcuma et celui du chou-fleur se marient à merveille. Le chou-fleur s’utilise beaucoup dans la cuisine indienne.

recette 4 - Crème de chou-fleur

Ingrédients :

  • 1 tête de chou-fleur
  • 2 oignons
  • 2 gousses d’ail
  • 200 ml de lait de noix de coco
  • Une demi-cuillère à café de curcuma moulu
  • Une demi-cuillère à café de coriandre fraîche
  • 1 cuillère à café de cumin moulu
  • Poivre noir fraîchement moulu selon votre goût
  • 50 g de noix de cajou
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive extra vierge
  • 2 cubes de bouillon

Préparation :

  1. Émincez finement l’oignon
  2. Épluchez les gousses d’ail et hachez-le finement
  3. Coupez le chou en gros morceaux
  4. Placez une grande casserole sur feu moyen avec 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  5. Faites revenir les oignons dans l’huile avec quelques pincées de sel
  6. Mettez sur feu doux, ajoutez l’ail et faites-le revenir quelques minutes avec les oignons
  7. Ajouter 1,5 litre d’eau et 2 cubes de bouillon
  8. Ajoutez le chou-fleur, le curcuma, la coriandre, le cumin et une pincée de sel
  9. Portez le tout à ébullition et laissez cuire jusqu’à ce que le chou-fleur soit cuit (approx. 15 minutes)
  10. Mixez le tout dans la casserole à l’aide d’un mixeur plongeant jusqu’à obtention d’une soupe bien lisse
  11. Ajoutez le lait de coco, mélangez bien et réchauffez la soupe
  12. Si vous le désirez, rajoutez du poivre, du sel ou du curcuma selon votre goût
  13. Garnissez la soupe d’une poignée de noix de cajou, d’un peu de coriandre et d’un filet d’huile d’olive

Recette nº5 : Thé curcuma gingembre

Il existe un tas de recettes de thé au curcuma. Ce thé au curcuma est l’un de mes favoris. Il est facile à préparer et délicieusement crémeux grâce au lait de coco.

thé au curcuma

Ingrédients :

  • 200 ml d’eau
  • Un quart de cuillère à café de curcuma moulu
  • Un quart de cuillère à café de gingembre moulu
  • Un soupçon de lait de coco
  • Une cuillère à café de miel (selon votre goût)

Préparation :

  1. Mettez l’eau dans une casserole et portez-la à ébullition
  2. Ajoutez le curcuma et le gingembre moulus et laissez mijoter à feu doux pendant 10 minutes
  3. Éteignez le feu et ajoutez un trait de lait de coco (selon votre goût) et une cuillère à café de miel. Mélangez bien et c’est prêt.

Recette nº6 : Smoothie au curcuma

Ce smoothie au curcuma incroyablement sain se compose de pas moins de 6 superaliments (huile de noix de coco, graines de chanvre, curcuma, cannelle, graines de chia et maca) et de 2 types de fruits. Il est plein à craquer d’antioxydants.

smoothie curcuma

L’huile de noix de coco fournit des acides gras à chaîne moyenne, excellents pour la santé, et crée un smoothie délicieusement crémeux.

Les graines de chanvre fournissent des acides gras oméga-3 et tous les acides aminés essentiels.

Les graines de chia sont source de fibres et la cannelle permet d’empêcher une augmentation brutale de la glycémie du fait des sucres de l’ananas et de la banane.

Ingrédients :

  • 3 cuillères à soupe de graines de chanvre
  • 1 cuillère à soupe d’huile de noix de coco
  • 1 cuillère à café de graines de chia
  • 1 cuillère à café de maca en poudre
  • Une demi-cuillère à café de curcuma moulu
  • Une demi-cuillère à café de gingembre moulu
  • Une demi-cuillère à café de cannelle
  • 100 g d’ananas en morceaux surgelés
  • 1 banane congelée (en tranches)

Préparation :

  1. Versez 200 ml d’eau dans le mixeur et ajoutez les graines de chanvre. Mixez pendant 2 minutes à puissance maximum de façon à obtenir du lait de chanvre.
  2. Ajoutez les morceaux d’ananas et de banane et mixez jusqu’à obtention d’un mélange bien homogène
  3. Ajoutez le reste des ingrédients et mixez jusqu’à obtention d’un smoothie onctueux

Recette nº7 : Crevettes épicées au lait de coco

Si vous pensez que manger sain signifie renoncer aux mets les plus délicieux, vous devez à tout prix essayer cette recette.

crevettes épicées coco

Ingrédients (pour 4 personnes) :

  • 600 g de grosses crevettes
  • 500 ml de lait de noix de coco
  • 100 ml d’eau
  • 200 g de tomates en boîte (égouttées)
  • 4 cuillères à soupe d’huile de noix de coco
  • 1 oignon
  • 3 gousses d’ail
  • 2 cuillères à soupe de gingembre frais coupé en morceaux
  • 2 cuillères à soupe de coriandre
  • Un quart de cuillère à café de curcuma
  • Un quart de cuillère à café de cumin moulu
  • Un quart de cuillère à café de cannelle
  • Une pincée de poivre noir moulu
  • Une pincée de piment de Cayenne
  • 1 citron vert

Préparation :

  1. Dans un wok, chauffez l’huile de coco à feu moyen.
  2. Émincez l’oignon et faites-le revenir dans l’huile.
  3. Hachez finement l’ail et le gingembre, ajoutez-les au wok et faites-les revenir quelques minutes.
  4. Ajoutez la coriandre, le cumin, la cannelle, le piment de Cayenne et le curcuma moulu et faites revenir le tout pendant une petite minute.
  5. Ajoutez les tomates et faites-les revenir pendant une minute.
  6. Ajoutez le lait de coco, l’eau et une pincée de sel et portez à ébullition
  7. Faites bouillir pendant 5 à 10 minutes jusqu’à épaississement.
  8. Ajouter les crevettes et laisser mijoter à feu doux pendant 5 minutes en remuant
  9. Ajoutez enfin la coriandre
  10. Servez accompagné de quartiers de citron vert

Bon appétit !

Laissez un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués avec*