problème d'érection

6 mauvaises habitudes qui peuvent entrainer un problème d’érection

Quelque chose ne fonctionne pas normalement, et vous vous demandez peut-être si votre problème d’érection peut-être résolu ou s’il est permanent.

J’espère vous rassurer en vous disant que les problèmes d’érection n’ont rien de rare et qu’il existe presque toujours une solution. De nombreux hommes en souffrent, occasionnellement ou régulièrement.

Les hommes plus âgés sont les principaux concernés, mais les jeunes ne sont pas épargnés.

Les problèmes d’érection chez l’homme peuvent avoir toutes sortes de causes. Dans de nombreux cas, ils sont dus à de mauvaises habitudes d’hygiène de vie. Voici donc quelques conseils qui vous aideront à savoir que faire en cas de problème d’érection.

Les mauvaises habitudes

Voici les mauvaises habitudes susceptibles d’entrainer un problème d’érection :

  1. Le tabagisme
  2. Une consommation d’alcool excessive (plus de 30 unités par semaine)
  3. La prise de stupéfiants (drogues)
  4. L’obésité / le surpoids
  5. Le manque d’exercice
  6. Le stress

Vous pensez qu’une ou plusieurs des conditions ci-dessus s’appliquent à votre situation ? Dans ce cas, poursuivez la lecture pour découvrir comment changer votre mode de vie peut raviver votre vie sexuelle.

Commettez-vous ces erreurs évitables qui ralentissent la perte de poids ?

Faites le test et découvrez votre « QI minceur ».

Que sont les problèmes d’érection ?

Il peut arriver à tout homme de ne pas réussir à avoir une érection ou que celle-ci ne reste pas assez forte au cours des rapports sexuels. Il n’y a rien d’étrange à cela. Cependant, si cela se produit souvent, c’est évidemment problématique. On parle alors de problème d’érection.

Des problèmes d’érection réguliers peuvent entrainer un manque d’assurance ; il devient alors encore plus difficile d’avoir ou de conserver une érection.

Pour évoquer les problèmes d’érection, les médecins parlent de dysfonction érectile ou d’impuissance masculine. Un médecin se concentrera sur la cause physique et le traitement de la dysfonction érectile et éludera les conséquences psychologiques et sociales. Un problème d’érection peut peser beaucoup sur un couple quand le problème dure depuis longtemps. Un sexologue, en revanche, se penchera sur l’ensemble de la situation.

Un médecin parlera de dysfonction érectile en présence des symptômes suivants :

  • Être parfois en mesure d’avoir une érection quand on veut avoir un rapport sexuel, mais pas toujours
  • Avoir une érection, mais qui ne dure pas assez longtemps pour avoir une relation sexuelle
  • Ne pas toujours pouvoir avoir une érection
  • Ne plus avoir d’érections du tout

Vous pouvez discuter de votre problème d’érection avec votre médecin. Celui-ci pourra vous référer à un sexologue, à un urologue ou à un psychologue en fonction de vos troubles.

Après plusieurs examens à l’hôpital, de nombreux hommes reçoivent des conseils d’hygiène de vie et de nutrition de la part d’un diététicien. En effet, l’impuissance masculine peut être attribuée à de mauvaises habitudes, notamment une mauvaise alimentation et un manque d’exercice.

Si vous pensez que votre trouble d’érection n’est pas dû à une mauvaise hygiène de vie (ou que les conseils d’hygiène de vie sont sans effet), il vaut mieux discuter de vos problèmes avec votre médecin généraliste. Celui-ci pourra vous référer aux bons spécialistes.

Quelles sont les causes des problèmes d’érection ?

Les causes de l’impuissance masculine sont nombreuses et souvent, la dysfonction érectile est due à une combinaison de facteurs. Certains facteurs sortent du lot : le tabagisme et le surpoids.

En cas d’IMC de 30 ou plus, on parle d’obésité. L’obésité augmente le risque de problèmes d’érection d’un facteur 4. Vous voulez savoir si votre poids est trop élevé ? Dans ce cas, faites le calcul à l’aide de notre calculateur d’IMC.

Le tabagisme augmente lui aussi le risque d’un facteur 4. La combinaison de l’obésité et du tabagisme augmente le risque d’un facteur 16 !

On peut distinguer des causes physiques et des causes psychologiques.

Voici les causes physiques :

  • Âge ; à mesure qu’on vieillit, il devient plus difficile d’avoir et de garder une érection. Entre 41 et 50 ans, 15 % des hommes ont des problèmes d’érection ; ce chiffre atteint 30 % dans le groupe d’âge des 51-70 ans.
  • La Fédération des diabétiques estime que de 30 à 50 % des hommes souffrant de problèmes d’érection sont diabétiques (source).Cela tient à la combinaison de la diminution du diamètre des vaisseaux sanguins et d’une neuropathie. Lisez ceci pour savoir comment traiter le diabète de type 2.
  • Lésions nerveuses.
  • Surpoids (l’une des causes les plus fréquentes).
  • Tabagisme.
  • Manque d’exercice.
  • Prise de drogues.
  • Abus d’alcool (plus de 30 unités par semaine).
  • Maladies cardiovasculaires.
  • Hypertension.
  • Hypercholestérolémie.
  • Artériosclérose.
  • Douleurs chroniques.
  • Maladies pulmonaires.
  • Certains médicaments. Par exemple, certains médicaments prescrits pour la dépression, l’anxiété, les psychoses ou l’hypertension artérielle ont des effets secondaires qui nuisent à l’érection. Certains coupe-faim peuvent également avoir cet effet secondaire. Si vous prenez des médicaments, consultez les effets secondaires indiqués sur la notice.
  • Faible taux de testostérone (cela peut également être causé par plusieurs facteurs, les principaux étant l’âge et une mauvaise hygiène de vie). Les signes d’un faible taux de testostérone incluent un manque d’énergie, une baisse de la libido, de la fatigue, des sautes d’humeur, des troubles de la mémoire et de l’irritabilité. Le taux de testostérone peut être déterminé par un test sanguin.
  • Troubles neurologiques comme la SEP.
  • Anomalies locales au niveau du pénis (rare).
  • Mauvaise condition physique.
  • Maladie rénale chronique.
  • Lésions du pénis, de la prostate, de la vessie, du bassin ou de la moelle épinière.
  • Maladie de La Peyronie (un durcissement bénin au niveau du pénis, une condition assez rare qui peut commencer après 40ans).
  • Stimulation sexuelle insuffisante (laquelle peut également être psychologique, cf. causes psychologiques).
  • Cyclisme. Même si l’exercice est bon pour l’érection, être trop souvent ou trop longtemps assis sur une selle de vélo peut entrainer des problèmes. Certaines selles de vélo mettent trop de pression sur le périnée, où se trouvent des nerfs et des veines nécessaires à l’érection. Changer de selle peut remédier à ce problème.

Les érections matinales (au réveil) se produisent inconsciemment et indépendamment de toute excitation sexuelle. Quand on a encore des érections matinales, c’est généralement qu’il n’y a pas de problème au niveau du pénis et qu’il faut plutôt chercher du côté des causes psychologiques. Souvent, des problèmes psychologiques surgissent soudainement en raison, par exemple, de la peur de l’échec. Les problèmes physiques apparaissent de manière plus progressive. Par exemple, la circulation sanguine se dégrade lentement lorsqu’on fume pendant des années.

Certains facteurs mentaux peuvent causer ou exacerber un problème d’érection. Voici les causes psychologiques :

  • Stress (concernant les performances sexuelles ou stress général).
  • Dépression, mélancolie.
  • Problèmes de couple ; des frustrations ou la routine peuvent faire disparaitre l’envie sexuelle.
  • Peur de l’échec, manque d’assurance, manque de confiance en soi.
  • Pression (trop grande focalisation sur le plaisir du partenaire sexuel).
  • Culpabilité concernant les performances sexuelles, certains actes sexuels, ou une relation extraconjugale, par exemple.
  • Manque de réaction aux stimulus sexuels. Il se peut également que les stimulus sexuels externes (par exemple, visuels ou auditifs) ou internes (fantasmes ou souvenirs) soient insuffisants.
  • Événements dramatiques (sexuels) tels que le viol ou l’inceste.
  • Perception négative de la sexualité issue de l’éducation.

Pour savoir si votre problème d’érection a une cause physique, un médecin pourra vous conseiller de regarder un film excitant chez vous et de vous stimuler. Si vous parvenez à avoir une érection, c’est que la cause est, du moins principalement, psychologique.

Il convient de noter que dans de nombreux cas, c’est à une combinaison de facteurs que sont dus les troubles de l’érection. Par exemple, il peut être difficile d’avoir une érection en raison d’un surpoids, mais les problèmes sont exacerbés par le fait que cela provoque la peur de l’échec. On peut entrer dans une spirale négative de laquelle il est difficile de sortir sans se faire aider.

Les mauvaises habitudes responsables des problèmes d’érection

Pour avoir et maintenir une érection, il faut une bonne circulation sanguine. En cas de diminution du diamètre des vaisseaux sanguins, il est difficile d’avoir et de garder une érection.

Cette vasoconstriction peut être due à des mauvaises habitudes de vie. Nous avons listé ces habitudes au début du présent article. Il s’agit des suivantes :

  1. Le tabagisme
  2. Une consommation d’alcool excessive (plus de 30 unités par semaine)
  3. La prise de stupéfiants (drogues)
  4. L’obésité / le surpoids
  5. Le manque d’exercice
  6. Le stress

La combinaison de plusieurs de ces mauvaises habitudes augmente le risque de problème d’érection.

Plus loin, vous découvrirez ce que vous pouvez changer dans vos mauvaises habitudes pour retrouver une bonne érection.

Si vous n’avez pas une très bonne hygiène de vie et que vous souffrez de problèmes d’érection, sachez qu’il est possible que l’histoire ne s’arrête pas là. Dans ce cas, faites-vous examiner par votre médecin. Si le diamètre des vaisseaux sanguins de votre pénis a diminué, on peut supposer que ce soit aussi le cas ailleurs dans votre corps. Cela augmente le risque de maladies cardiovasculaires. Prendre votre tension artérielle et vérifier vos taux de cholestérol vous permettra d’en savoir plus sur votre santé et les risques que vous courez.

Vous voulez un exemple de menu minceur, accompagné des recettes et de la liste de courses ?

Cliquez ici et je vous l’envoie gratuitement.

Que faire en cas de problème d’érection ?

Bien sûr, les solutions à un problème d’érection dépendent de la cause. Si le problème d’érection est causé par de mauvaise habitudes, on peut (généralement) y remédier en suivant quelques conseils d’hygiène de vie. Être en bonne santé permet d’avoir de bons vaisseaux sanguins, essentiels pour l’érection.

Arrêter de fumer

Je sais qu’arrêter de fumer est plus facile à dire qu’à faire, mais si vous voulez redonner de l’élan à votre vie sexuelle, vous allez devoir faire un réel effort. Demandez à votre médecin généraliste de vous aider à arrêter.

Réduire sa consommation d’alcool

Vous buvez volontiers un petit verre de bière ou de liqueur ? Dans ce cas, diminuez votre consommation d’alcool. Pour votre santé et une bonne érection, le mieux est de ne pas boire du tout. Si vous voulez boire, tenez-vous-en à 1 unité maximum par jour.

Si vous n’arrivez pas à diminuer votre consommation, demandez de l’aide. Votre médecin généraliste peut vous référer aux organismes appropriés.

Drogues

La consommation de drogues peut causer des dommages aux vaisseaux sanguins et ainsi réduire l’afflux de sang vers le pénis. Mieux vaut donc vous abstenir de toute consommation de drogues. Ne prenez jamais de drogues en parallèle avec des médicaments contre la dysfonction érectile : cela est dangereux pour le cœur.

Si vous consommez régulièrement de la marijuana, sachez que cela nuit à l’érection. En revanche, sa consommation récréative occasionnelle peut augmenter le désir sexuel. Il vous sera de nouveau plus facile d’avoir une érection 48 heures après avoir cessé de consommer de la marijuana.

Surpoids

Si vous êtes en surpoids, il vous faudra perdre du poids. Visez un IMC situé entre 18,5 et 24,9 (à calculer ici).

L’exercice physique étant bon pour la santé (notamment celle du pénis), je vous recommande fortement d’inclure l’activité physique dans votre emploi du temps. Cela vous aidera également à atteindre vos objectifs de perte de poids plus rapidement.

Dans cet article, vous verrez comment faire du sport pour maigrir et dans cet article, vous apprendrez quels sont les meilleurs sports pour dépenser des calories.

fietsen hardlopenLes activités de cardio, telles que le vélo, la course à pied et la natation sont recommandées car elles favorisent la circulation de l’oxygène et du sang dans le corps et le pénis.

Si vous m’aimez pas beaucoup le sport ou que vous devez améliorer votre condition physique avant de pouvoir vous mettre véritablement au sport, efforcez-vous tout de même de bouger. Essayez de bouger au moins une demi-heure par jour en faisant un peu de marche ou de vélo. Les tâches d’intensité modérée comme le jardinage peuvent également être considérées comme de l’activité physique.

En ce qui concerne votre alimentation, pensez à commencer un régime. Cela vous permettra de savoir quoi manger (et ne pas manger) dans le cadre de votre objectif : atteindre votre poids cible.

Il existe de nombreux régimes. Le régime pauvre en glucides (un excellent régime) est très populaire : il permet de perdre du poids facilement sans avoir faim et en continuant à manger de la viande, du poisson, des œufs, des fruits à coque et du fromage.

L’avantage d’une alimentation pauvre en glucides est qu’on élimine les sucres ajoutés et les glucides raffinés,ce qui favorise la production naturelle de testostérone.

Une forme plus extrême du régime pauvre en glucides est le régime cétogène. Il s’agit de ne consommer pratiquement pas de glucides et de manger beaucoup d’aliments riches en lipides. Pour ce régime, le corps doit passer de la combustion du sucre à la combustion des graisses. Ce n’est pas facile, et on ne se sent pas très bien pendant quelques jours. Mais une fois en cétose (l’état de combustion des graisses) votre corps se transformera en une machine à brûler les graisses et les kilos s’envoleront.

Vous devez choisir un régime qui vous convienne et qui corresponde à vos goûts. Sur cette page, vous trouverez un aperçu des différents types de régimes. On peut aussi chercher un régime adapté à ses problèmes de santé. Par exemple, on peut suivre un régime hypocholestérolémiant, un régime hypotenseur ou un régime pour diabétique.

Les problèmes d’érection étant souvent associés à de faibles taux de testostérone, je vous conseillerais une façon de s’alimenter qu’on appelle le jeûne intermittent (ou fasting). Il ne s’agit pas vraiment d’un régime en ce qu’il ne prescrit pas ce qu’on peut et qu’on ne peut pas manger : le jeûne intermittent met l’accent sur les moments où on peut manger.

La testostérone est la principale hormone sexuelle masculine. Elle joue un rôle dans la libido et l’érection. Après 40ans, la production de cette hormone diminue drastiquement et beaucoup d’hommes font alors face à des problèmes de libido et, avec eux, à des problèmes d’érection.

Le jeûne intermittent consiste à manger moins souvent. Dans sa forme la plus commune, on mange seulement dans une fenêtre de huit heures,  suivie d’une période de jeûne de 16 heures.

Quand on mange, le taux de testostérone diminue. Cet effet est mesurable pendant plus de 3 heures après les repas (source, source). Jeûner permet de réduire cet effet.

En outre, des recherches montrent que le jeûne augmente les taux d’hormone lutéinisante, responsable de la production de testostérone. Jeûner entraine une augmentation de la production de testostérone pouvant atteindre 180 % (source). Et cela sans injections ni pommades.

Perdre sa bedaine

Vous n’avez pas de surpoids important, mais vous avez un petit ventre ? Cela peut également entrainer l’impuissance. La graisse abdominale provoque une diminution de la production de testostérone, ce qui diminue le flux sanguin au pénis. Découvrez comment perdre du ventre.

Diminuer le stress

Le stress peut entrainer un problème d’érection, et ce quelle que soit la cause du stress. Il peut s’agir de stress lié aux performances sexuelles, mais aussi de stress dû à des problèmes de couple, au travail ou à un événement traumatique. Peu importe la cause du stress, le corps réagit de la même façon.

Le stress provoque des changements hormonaux, mais il n’a jamais été prouvé que ces changements sont responsables de problèmes d’érection. On suppose que le stress entraine la contraction des muscles lisses du pénis. Les corps caverneux ne sont alors pas bien alimentés en sang, ce qui est nécessaire pour avoir une érection.

Si vous souffrez de stress, mieux vaut essayer d’en éliminer la cause. Sachez que le stress peut aussi être causé par une mauvaise alimentation. Se bourrer de caféine, de sucre, de glucides raffinés et d’aliments transformés soumet le corps à un grand stress.

Si vous voulez en savoir plus sur les conséquences du stress sur le corps et savoir comment y faire face, je vous conseille de lire mon article sur la fatigue surrénale. Celui-ci vous dira notamment quels aliments il vaut mieux éviter et ceux à privilégier.

Si votre stress concerne la sexualité, par exemple si vous vous inquiétez de ne pas être performant au lit, recherchez des solutions pour dissiper ce stress. Il est important de pouvoir discuter ouvertement de vos problèmes d’érection avec votre partenaire sexuel. Veillez à en parler dans une atmosphère détendue et de préférence à l’extérieur de la chambre.

La lecture d’un livre sur la sexualité peut également soulager le stress sexuel. Vous verrez que vos problèmes n’ont rien d’unique et sont au contraire très humains. En outre, vos nouvelles connaissance vous feront gagner en confiance en vous et vous donneront un peu de paix intérieure.

Pensez également à consacrer plus de temps aux préliminaires avec votre partenaire. Les caresses et les baisers favorisent la détente, ce qui permet un meilleur afflux du sang vers le pénis.

Anneau pénien

Un anneau pénien peut être utile aux hommes qui peinent à maintenir une érection. Un anneau pénien empêche le sang de quitter le pénis rapidement, ce qui permet une érection de meilleure qualité et plus longue

Soyez conscient qu’un anneau pénien n’est pas une solution aux éventuels problèmes sous-jacents. Mais il peut cependant aider à redonner de l’élan à votre vie sexuelle.

Pompe à vide

Une pompe à vide peut être utilisée pour avoir une érection. Il s’agit d’un cylindre qu’on place autour du pénis et qui créé un vide qui va aspirer le sang.

Après obtention d’une érection grâce à la pompe à vide, un anneau pénien doit être appliqué pour que le sang reste dans le pénis et que celui-ci reste dur.

Une pompe à vide n’est pas non plus une solution aux éventuels problèmes sous-jacents.

Médicaments érectogènes

Les symptômes d’un problème d’érection chez l’homme peuvent souvent être résolus avec des médicaments érectogènes comme Viagra, Cialis, Stendra ou Levitra. Ces médicaments dilatent les vaisseaux sanguins du pénis et permettent un meilleur afflux de sang dans les corps caverneux, ce qui entraine l’érection.

Cependant, l’utilisation de médicaments contre les problèmes d’érection n’est pas sans risques et effets secondaires. Ils ne doivent pas être utilisés en parallèle avec certains autres médicaments. Un autre inconvénient de ces médicaments est qu’ils ne résolvent pas les problèmes sous-jacents éventuel et qu’ils éliminent la spontanéité des rapport sexuels.

Un urologue peut vous faire passer des tests pour déterminer si les médicaments constituent le meilleur traitement dans votre cas. Un urologue établira son diagnostic sur la base d’un questionnaire, des taux sanguins de testostérone, d’un examen physique et d’un examen du pénis et des testicules et évaluera si de tels médicaments peuvent être prescrits. D’autres examens pourront être nécessaires, notamment des analyses de sang approfondies, une échographie, une IRM, et des tests d’urine.

Injections

Des substances érectogènes peuvent être injectées dans les corps caverneux du pénis, entrainant l’afflux de sang vers le pénis et donc l’érection. L’érection dure de 1 à 1,5 heures. Ces injections peuvent être prescrites par l’urologue si l’afflux de sang vers le pénis est trop faible ou si le retour veineux est trop important.

Aide psychologique

S’il est constaté que le problème d’érection a une cause psychologique, une aide psychologique peut être mise en place. Les sexologue sont spécialisés dans ce domaine mais, selon les troubles, une aide psychologique pourra également être fournie par le médecin généraliste, un psychologue ou un psychiatre. L’urologue pourra recommander une aide psychologique une fois les causes physiques écartées.

Prothèse pénienne

Si aucun traitement n’a l’effet désiré, une prothèse pénienne (ou implant pénien) peut s’avérer utile. Une prothèse pénienne est placée à travers une incision dans le pénis et se gonfle ensuite au moyen d’une pompe.

Le placement d’une prothèse pénienne ne s’effectue que si les autres solutions ne fonctionnent vraiment pas. En effet, une fois celle-ci placée, il n’est plus possible d’avoir une érection naturellement. Cela tient à la destruction des corps caverneux.

Perdez vos kilos superflus et votre graisse abdominale rapidement à l’aide de recettes minceur simples à réaliser

Saviez-vous que les recherches montrent que faire régime entraine une prise de poids chez 1 personne sur 3 ? (source)

C’est pourquoi j’ai développé une méthode de perte de poids facile à tenir et qui permet d’éviter tout effet yoyo.

Vous y découvrirez de délicieuses recettes, conçues pour maigrir rapidement et durablement.

Voici un aperçu de ce que vous trouverez dans mon livre de recettes minceur à succès :

  • Plus de 100 délicieuses recettes, faciles et rapides à préparer (et qui plairont à toute la famille)
  • Comment mes délicieuses recettes à base de viande, de poisson ou végétariennes peuvent vous faire perdre plusieurs kilos chaque semaine
  • 6 catégories de recettes : plats à base de poulet, de viande, de poisson, plats végétariens, salades, sauces, vinaigrettes, desserts, et bien plus
  • Des menus journaliers et hebdomadaires tout faits + des listes de course

Découvrez comment perdre plusieurs kilos par semaine à l’aide de recettes minceur délicieuses et simples à réaliser :

Essayer la Bible minceur sans aucun risque

À propos de Hugo Blanc MSc

Hugo Blanc, MSc est coach minceur, nutritionniste, psychologue (spécialiste des régimes), auteur et conseiller en nutrition et en compléments orthomoléculaires. Sur son site sagessesante.fr, son objectif est d’informer et d’inciter à faire les meilleurs choix en termes de santé à travers des conseils fondés scientifiquement.

Laissez un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués avec*