Maigrir grâce à la L-carnitine ?

Maigrir grâce à la L-carnitine ? + Les signes d’un déficit

La carnitine est une substance naturellement présente dans le corps et dans certains aliments, notamment la viande, le poisson, les produits laitiers et les avocats.

Elle joue un rôle important dans la production d’énergie car elle transporte les acides gras vers les cellules où ils sont utilisés comme source d’énergie.

Elle aide également à prévenir les effets délétères de l’accumulation d’acides gras à l’extérieur des cellules. En outre, elle favoriserait la perte de poids et permettrait d’améliorer la mémoire.

Un déficit en carnitine peut entrainer toutes sortes de troubles physiques. En général, les personnes qui présentent un déficit en carnitine répondent bien aux compléments de carnitine.

Vous voulez savoir si la L-carnitine peut vous aider à maigrir ? Dans ce cas, lisez cet article pour pouvoir juger de son intérêt.

Vous y découvrirez également :

  • Comment agit la L-carnitine
  • Quel est le bon dosage de L-carnitine
  • Les symptômes les plus courants d’un déficit en carnitine
  • Si les compléments de L-carnitine favorisent la perte de poids
  • Et bien plus encore…

Qu’est-ce que la L-carnitine ?

Formes de carnitine

La L-carnitine est un pseudo acide aminé (la combinaison de plusieurs acides aminés) présent en grandes quantités dans la viande. Isolée de la viande en 1905, elle tire son nom du mot Latin « carnus » (viande).

La carnitine se rencontre sous plusieurs formes : la D-carnitine, la L-carnitine, l’acétyl-L-carnitine et la propionyl-L-carnitine.

La L-carnitine est sa forme active. Elle joue un rôle dans le métabolisme et la production d’énergie. Elle est fabriquée par le corps, mais on la rencontre également dans de nombreux aliments riches en protéines. On peut également prendre des compléments de carnitine. On en trouve sous forme de gélules, de solutions buvables, et même de préparations injectables.

On parle souvent de la L-carnitine comme d’un acide aminé (un constituant des protéines) mais la structure chimique de la L-carnitine diffère légèrement de celle d’un acide aminé.

Les déficits en carnitine sont assez fréquents. Ils peuvent être causés par la prise de certains médicaments, des troubles hépatiques et certains troubles héréditaires rares. Comme la L-carnitine est principalement présente dans les aliments d’origine animale, les végétaliens et les végétariens présentent un plus grand risque de carence. Nous y reviendrons.

Commettez-vous ces erreurs évitables qui ralentissent la perte de poids ?

Faites le test et découvrez votre « QI minceur ».

L’action de la L-carnitine

femme fatiguéeLa carnitine est une substance qui favorise la production d’énergie en transportant les acides gras vers les mitochondries, où ils peuvent être brûlés et utilisés comme carburant. Cela explique l’engouement pour les compléments minceur à base de L-carnitine, censés stimuler la combustion des graisses.

La L-carnitine assure des fonctions essentielles dans l’organisme. Elle est notamment impliquée dans la combustion des graisses et le métabolisme du glucose (source, source).

Elle transporte les acides gras à longue chaîne vers les mitochondries où ils sont oxydés (brûlés) pour produire de l’énergie. En outre, elle transporte les composés toxiques rejetés par cet organite pour empêcher l’accumulation de substances nocives dans le corps.

Compte tenu de la fonction clé de la carnitine, on comprend pourquoi celle-ci est présente en fortes concentrations dans les tissus (tels que le muscle squelettique et le myocarde, qui peuvent utiliser les acides gras comme source d’énergie).

Cependant, elle n’est pas essentielle dans l’alimentation : en principe, le foie et les reins sont capables de produire de la L-carnitine à partir de la lysine et de la méthionine.

Symptômes d’un déficit en L-carnitine

En cas de déficit en L-carnitine, les acides gras ne sont pas transportés en quantité suffisante vers les cellules.

Un déficit en carnitine peut être primaire ou secondaire :

Un déficit primaire en carnitine est un trouble génétique qui se manifeste à un âge précoce par des symptômes du type faiblesse musculo-squelettique, hypoglycémie (faible taux de glucose dans le sang), ou encore cardiomyopathie.

Un déficit secondaire en carnitine peut être la conséquence de certains problèmes de santé (tels que l’insuffisance rénale chronique) ou de certaines circonstances (notamment la prise d’antibiotiques) qui réduisent l’absorption de la carnitine ou qui en favorisent l’élimination (source).

Un déficit primaire conduit à des troubles plus dangereux qu’un déficit secondaire. Souvent, les enfants qui présentent un déficit primaire en carnitine présentent ces symptômes dans les premières années de vie. Mais dans certains cas, les symptômes ne se manifestent qu’à l’âge adulte.

Ces symptômes peuvent varier d’une personne à l’autre. Certaines personnes ne présentent pas de symptômes, d’autres présentent des symptômes bénins, tandis que d’autres encore souffrent de symptômes graves tout au long de leur vie.

Voici les symptômes qui évoquent un déficit en carnitine :

  • Faiblesse musculaire ou faible tonus musculaire
  • Fatigue
  • Irritabilité
  • Retard de motricité
  • Hypoglycémie (si le foie est affecté)
  • Essoufflement (si le cœur est affecté)
  • Œdème (accumulation de liquide dans les tissus)

Les symptômes d’un déficit en carnitine peuvent s’apparenter à ceux d’autres pathologies. Aussi, un déficit en carnitine n’est pas toujours évident. En cas de doute, consultez toujours un médecin.

Comment diagnostique-t-on un déficit en L-carnitine ?

Un déficit en carnitine peut être diagnostiqué par un neurologue ou un généticien. Chez les bébés, un déficit peut être diagnostiqué lors de tests de dépistage standard pour les nouveau-nés.

Plusieurs tests peuvent être réalisés, notamment :

  • Analyses sanguines
  • Tests d’urine
  • Tests génétiques
  • Examens cardiaques

En cas de déficit en carnitine, le principal traitement est la prise de compléments de L-carnitine. Il s’agit de la forme biologique de la carnitine. On en trouve sous forme de comprimés. La L-carnitine augmente le taux de carnitine dans le sang et dans les cellules. Cela peut aider à prévenir de nombreux troubles.

Si votre déficit en carnitine est le résultat d’un trouble génétique, il vous faudra probablement prendre des compléments de L-carnitine pour le reste de votre vie. S’il s’agit d’un déficit secondaire, vous ne devrez peut-être prendre de la carnitine que pendant une courte période. Vous devrez probablement faire des tests sanguins chaque année pour contrôler vos taux sanguins de carnitine.

Vous voulez un exemple de menu minceur, accompagné des recettes et de la liste de courses ?

Cliquez ici et je vous l’envoie gratuitement.

Quel est le bon dosage de L-carnitine ?

Normalement, le corps humain produit suffisamment de carnitine. Cependant, pour des raisons génétiques ou médicales, certaines personnes (notamment les bébés prématurés) n’en fabriquent pas assez.

La posologie standard de L-carnitine est de 500 à 2 000 mg par jour. Sur la base des études les plus récentes, on peut prendre jusqu’à 2 000 mg (2 g), avec des effets secondaires minimes (source, source).

Outre les végétariens et les végétaliens, les compléments de carnitine peuvent également bénéficier aux personnes âgées. En effet, des recherches montrent que le taux de carnitine diminue avec l’âge (source).

Cependant, la posologie peut varier en fonction de la forme de carnitine. Ainsi, on peut prendre l’acétyl-L-carnitine à des doses s’élevant à 2500 mg/jour, tandis que la dose journalière de L-carnitine-L-tartrate, couramment utilisée pour améliorer les performances sportives, peut atteindre 4 000 mg.

Pour une meilleure absorption, il est conseillé de prendre les compléments de L-carnitine pendant les repas.

Si vous décidez de prendre des compléments de carnitine, commencez toujours par une faible dose. De cette façon, le corps peut s’y habituer sans effets secondaires indésirables du type nausée ou diarrhée. Si vous constatez des effets secondaires graves, dites-le à votre médecin afin de déterminer si la prise de carnitine est indiquée dans votre cas.

Effets indésirables de la L-carnitine et interactions

Dans le cadre d’une utilisation normale (c’est-à-dire sans dépasser la dose recommandée), la carnitine est sans danger et présente un risque minime d’effets secondaires. Parmi les effets secondaires courants de la L-carnitine, on retrouve des douleurs à l’estomac, des nausées, des vomissements et de la diarrhée.

La L-carnitine peut augmenter le risque de crises chez les personnes épileptiques. Si vous avez déjà fait une crise d’épilepsie, ne prenez pas de carnitine.

En outre, la carnitine peut exacerber les symptômes de l’hypothyroïdie. Si vous souffrez d’hypothyroïdie, demandez conseil à votre médecin avant de prendypothre de la carnitine.

La L-carnitine peut-elle aider à maigrir ?

La L-carnitine peut-elle aider à maigrir ?De nombreuses personnes pensent que la L-carnitine est un moyen de se débarrasser de la graisse superflue et de maigrir rapidement. L’idée sous-jacente est que la L-carnitine favorise le transport des acides gras vers les cellules où ils sont convertis en énergie.

On peut s’attendre ce que cela ait un effet sur le poids, non ?

Quelques études ont montré que dans le cadre d’une alimentation saine et d’un mode de vie actif, une supplémentation en L-carnitine peut favoriser la perte de poids.

Une revue systématique datant de 2016 a examiné les résultats de 9 études et a constaté qu’une supplémentation en L-carnitine conduisait à une perte de poids plus importante et une plus grande diminution de l’indice de masse corporelle.

Cliquez ici pour calculer votre IMC et votre poids idéal.

D’autres études ont abouti à des résultats mitigés. Des chercheurs australiens ont administré de la L-carnitine ou un placebo à 36 femmes obèses pendant 8 semaines. Ces femmes devaient également suivre un programme d’entrainement aérobie. À l’issue de l’étude, les chercheurs ont conclu que la L-carnitine n’avait aucune influence sur le poids ou le taux de masse grasse (source).

Si la L-carnitine semble efficace chez certaines personnes, il ne faut pas y voir une solution miracle. Pour des résultats optimaux, combinez la L-carnitine avec une activité physique quotidienne et une alimentation low carb.

Vous cherchez des conseils qui ont fait leurs preuve pour perdre vos derniers kilos en trop rapidement ? Dans ce cas, lisez les articles suivants :

Les avantages de la L-carnitine

La plupart des personnes qui prennent de la L-carnitine souhaitent stimuler la perte de poids et augmenter la combustion des graisses. Cependant, il y a de nombreuses autres raisons d’intégrer la carnitine dans votre alimentation. Voici les principaux avantages de la carnitine :

nº1 : Elle améliore l’endurance

La L-carnitine améliore l'enduranceDu fait du rôle que joue la L-carnitine dans la production d’énergie, de nombreux athlètes (professionnels et amateurs) en prennent afin d’augmenter leur endurance et d’améliorer leurs performances physiques. Des études chez des humains et chez des animaux ont confirmé les effets bénéfiques de la L-carnitine sur l’endurance.

Dans une étude turque, des joueurs de football professionnels ont pris 3-4 g de L-carnitine avant de gagner le terrain. On a constaté que les footballeurs pouvaient réaliser un effort plus long avant d’être épuisés (source).

La carnitine semble plutôt efficace pour réduire la fatigue chez les personnes âgées ayant une faible endurance musculaire et chez les personnes atteintes du syndrome de fatigue chronique.

Une étude chez des rats a révélé que la L-carnitine améliorait l’endurance des rats lors d’exercices prolongés (source). Aussi, la prise de compléments de L-carnitine peut avoir un intérêt, en particulier dans le cadre d’activités en zone aérobie (comme la natation, la course à pied ou le cyclisme).

nº2 : Elle soutient la fonction cérébrale

La L-carnitine soutient la fonction cérébraleNon seulement la L-carnitine est bonne pour le corps, mais elle est aussi bonne pour l’esprit ! Des chercheurs ont montré que la carnitine peut améliorer la fonction cérébrale et les performances cognitives.

Une étude italienne a examiné les effets d’une supplémentation quotidienne en L-carnitine sur la fatigue mentale et physique chez les personnes âgées de plus de 100 ans. Non seulement la carnitine a entrainé une diminution de la masse grasse et une augmentation de la masse musculaire mais, en outre, elle a contribué à réduire la fatigue et à améliorer les fonctions cognitives (source).

D’autres études ont montré que l’acétyl-L-carnitine, une autre forme de L-carnitine, pourrait aider à ralentir le déclin cognitif et à améliorer la mémoire chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer (source, source).

Bien que la L-carnitine soit principalement utilisée pour stimuler la combustion des graisses et améliorer les performances sportives, l’acétyl-L-carnitine est également bénéfique pour le fonctionnement du cerveau et pour la mémoire.

Outre de la L-carnitine, les aliments comme les avocats, les myrtilles et le brocoli contiennent des substances qui protègent le cerveau et améliorent la mémoire.

nº3 : Elle réduit les douleurs et les lésions musculaires

La L-carnitine réduit les douleurs et les lésions musculairesOutre ses effets positifs sur la concentration, l’endurance et la perte de poids, la l-carnitine est un complément utile pour les athlètes qui veulent éviter les douleurs musculaire et la fonte de leur masse musculaire durement gagnée.

Dans une étude de 2014, 21 athlètes de sexe masculin devaient prendre de la L-carnitine ou un placebo tous les jours pendant deux semaines avant un test sportif. Les concentrations de marqueurs de lésion musculaire étaient moins élevées chez le groupe qui avait pris de de la L-carnitine que chez le groupe témoin (source).

Pour accélérer la récupération musculaire, on veillera, en outre, à manger plus d’aliments anti-inflammatoires (légumes-feuilles, fruits, poissons, etc.) et à consommer suffisamment de protéines.

nº4 : Elle a un effet positif sur la glycémie

La L-carnitine a un effet positif sur la glycémieVous recherchez une méthode naturelle pour faire baisser votre glycémie ? Avec la carnitine, c’est possible ! Des études ont montré qu’une supplémentation en L-carnitine peut aider à réguler la glycémie et à inverser la résistance à l’insuline.

L’insuline est l’hormone responsable du transport du glucose sanguin vers les cellules. Le glucose est ensuite converti en énergie par les cellules ou stocké sous forme de glycogène. Un taux d’insuline trop élevé peut provoquer une résistance à l’insuline. Les cellules deviennent alors moins sensibles à cette hormone. Cela se traduit par un taux de glucose sanguin trop élevé (hyperglycémie).

En 1999, des chercheurs ont découvert que la L-carnitine aide à améliorer la sensibilité à l’insuline et à augmenter l’absorption du glucose sanguin chez les diabétiques (source). Une autre étude de petite envergure a révélé que la prise de L-carnitine, en parallèle avec une restriction calorique, améliore significativement la sensibilité à l’insuline des diabétiques (source).

Éviter les mauvais glucides et consommer plus de fibres et d’aliments riches en protéines peut également aider à réguler la glycémie.

nº5 : Elle améliore la qualité du sperme

La L-carnitine améliore la qualité du spermeÀ raison de 3 000 mg par jour, carnitine semble augmenter la qualité du sperme.

Plusieurs études indiquent qu’une supplémentation en carnitine (2-3 g par jour pendant 3-4 mois) peut améliorer la qualité du sperme (source, source). On a constaté des effets positifs sur le nombre de spermatozoïdes et leur motilité (source).

Une étude crossover randomisée en double aveugle chez 100 hommes infertiles a montré que la prise de 2 g de carnitine par jour pendant 2 mois augmentait la concentration et la motilité des spermatozoïdes (source).

Dans un autre essai contrôlé randomisé chez 21 hommes infertiles à qui on a administré 3 g de carnitine par jour pendant 24 semaines, on n’a observé aucune augmentation significative du nombre de spermatozoïdes et de leur motilité par rapport au groupe témoin (source).

Perdez vos kilos superflus et votre graisse abdominale rapidement à l’aide de recettes minceur simples à réaliser

Saviez-vous que les recherches montrent que faire régime entraine une prise de poids chez 1 personne sur 3 ? (source)

C’est pourquoi j’ai développé une méthode de perte de poids facile à tenir et qui permet d’éviter tout effet yoyo.

Vous y découvrirez de délicieuses recettes, conçues pour maigrir rapidement et durablement.

Voici un aperçu de ce que vous trouverez dans mon livre de recettes minceur à succès :

  • Plus de 100 délicieuses recettes, faciles et rapides à préparer (et qui plairont à toute la famille)
  • Comment mes délicieuses recettes à base de viande, de poisson ou végétariennes peuvent vous faire perdre plusieurs kilos chaque semaine
  • 6 catégories de recettes : plats à base de poulet, de viande, de poisson, plats végétariens, salades, sauces, vinaigrettes, desserts, et bien plus
  • Des menus journaliers et hebdomadaires tout faits + des listes de course
Découvrez comment perdre plusieurs kilos par semaine à l’aide de recettes minceur délicieuses et simples à réaliser :

Essayer la Bible minceur sans aucun risque

À propos de Hugo Blanc MSc

Hugo Blanc, MSc est coach minceur, nutritionniste, psychologue (spécialiste des régimes), auteur et conseiller en nutrition et en compléments orthomoléculaires. Sur son site sagessesante.fr, son objectif est d’informer et d’inciter à faire les meilleurs choix en termes de santé à travers des conseils fondés scientifiquement.

Laissez un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués avec*