HbA1c

Qu’est-ce que l’hémoglobine glyquée (HbA1c) ? + tableau de correspondance

Le taux sanguin d’hémoglobine glyquée (HbA1c) permet aux médecins de déterminer le taux de glucose dans le sang, c’est-à-dire la glycémie. Cette valeur indique la glycémie moyenne sur une période donnée. Elle est donc plus fiable que le dosage de la glycémie (qui n’est qu’un instantané de l’état glycémique).

Dans cet article, vous trouverez des conseils pour atteindre votre taux cible d’hémoglobine glyquée.

En outre, vous allez découvrir :

  • Ce qu’est l’hémoglobine glyquée
  • Comment convertir les valeurs
  • Quel est le taux cible d’hémoglobine glyquée
  • Ce que vous pouvez faire pour atteindre le taux cible

Qu’est-ce que l’hémoglobine glyquée ?

L’hémoglobine est une protéine présente dans le sang et qui lui donne sa couleur rouge. Elle permet le transport de l’oxygène par le sang. On contrôle le taux d’hémoglobine pour détecter l’anémie.

Quand on mange, les glucides/sucres des aliments sont transformés en glucose et passent dans le sang. Cela entraine une hausse de la glycémie et le corps produit de l’insuline pour permettre aux cellules d’absorber le glucose du sang.

  • Lisez mon article sur l’insuline pour tout savoir sur ce processus.

insulinorésistanceChez les personnes atteintes de diabète de type 2, l’organisme est devenu insensible à l’insuline (insulinorésistance). L’absorption du glucose sanguin ne se fait plus correctement, ce qui entraine une hyperglycémie (chronique).

Le glucose sanguin réagit avec les protéines d’hémoglobine. Il se forme alors une substance qu’on appelle HbA1chémoglobine A1c, glycohémoglobine ou hémoglobine glyquée.

Les globules rouges (qui contiennent l’hémoglobine) vivent de 80 à 120 jours, après quoi ils meurent et quittent l’organisme. Il s’agit d’un processus normal ; les cellules meurent constamment et sont remplacés par de nouvelles cellules.

Plus la glycémie est élevée, plus la quantité de glucose qui se lie à l’hémoglobine pour former de l’hémoglobine glyquée est élevée. Le taux d’hémoglobine glyquée est donc un bon reflet de la glycémie moyenne pendant les derniers mois.

La valeur de l’HbA1c peut être mesurée dans un laboratoire clinique à l’aide d’un échantillon de sang. On peut également mesurer son taux d’HbA1c soi-même, sans passer par un médecin.

Parce qu’il offre une bonne indication de la glycémie moyenne, le dosage d’HbA1c est utilisé par les médecins pour surveiller les patients diabétiques. Le dosage de l’hémoglobine glyquée permet au médecin de voir si la glycémie est bien contrôlée et si le traitement doit être revu.

L’HbA1c peut offrir une bonne indication de la glycémie moyenne au cours des derniers mois, mais cela ne signifie pas que cette valeur est fiable à 100 %. Il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une moyenne.

hyperglycémie / hypoglycémieAinsi, un diabétique qui a alterné entre hypoglycémie et hyperglycémie peut avoir un bon taux d’hémoglobine glyquée ; sa glycémie moyenne peut être bonne, alors qu’il est passé d’un extrême à l’autre.

Le dosage de l’HbA1c est également moins fiable en cas d’anémie. 

En cas d’anémie, la durée de vie des globules rouges est plus courte. Cela peut entrainer une sous-estimation de l’anémie.

Commettez-vous ces erreurs évitables qui ralentissent la perte de poids ?

Faites le test et découvrez votre « QI minceur ».

Différence entre glycémie et HbA1c

glucomètreOn peut mesurer sa glycémie facilement à l’aide d’un glucomètre. Ces tests sont fiables, mais ils ne donnent qu’un instantané. Cela signifie que même si la glycémie est bonne à ce moment-là, il se peut qu’il en soit autrement quelques heures plus tard.

La glycémie peut fluctuer de façon importante au cours d’une même journée. Cela dépend notamment du moment de la journée, de ce qu’on fait, de ce qu’on mange, du moment où on mange, des quantités qu’on mange, de la météo et des changements hormonaux (source).

Par conséquent, le dosage de la glycémie ne permet pas de déterminer avec certitude si une personne est atteinte de diabète de type 2 ou non. La glycémie peut être bonne au moment du dosage quand bien même la valeur moyenne est beaucoup trop élevée.

On mesure cette moyenne grâce au dosage de l’hémoglobine glyquée. C’est comme ça que les médecins diagnostiquent le diabète de type 2 ou le prédiabète.

Le dosage de l’HbA1c est également utilisé par les médecins pour le suivi des patients diabétiques. Dans ce cas, on l’effectue avec une certaine régularité.

Valeur cible d’hémoglobine glyquée

Les résultats du dosage d’hémoglobine glyquée sont exprimés en pourcentages et en mmol/mol. Pour connaitre les correspondances entre les différents modes d’expression de l’HbA1c, on peut utiliser un tableau de conversion (voir ci-dessous).

La valeur cible est < 53 mmol/mol.

Il est possible que votre médecin traitant vous donne une autre valeur cible (légèrement plus élevée) ; il s’agit de votre valeur cible personnelle. Celle-ci est déterminée, entre autres, en fonction des dosages d’HbA1c antérieurs, du poids (IMC), de la pression artérielle, du taux de cholestérol LDL, de l’âge, des médicaments et de la fréquence des injections d’insuline.

La valeur cible personnelle peut être destinée à prévenir les hypoglycémies, lesquelles peuvent être dangereuses pendant le travail, par exemple.

Un médecin peut également fixer une valeur cible personnelle pour que le patient dispose d’un objectif intermédiaire atteignable, notamment en cas de maladie ou de handicap.

On peut déterminer la glycémie moyenne (GM) à partir de l’HbA1c grâce à une formule.

Pour calculer la glycémie moyenne en milligrammes par décilitre, la formule est la suivante :

GM (mg/dl) = 28,7 x A1c – 46,7

Pour calculer la glycémie moyenne en millimoles par litre, la formule est la suivante :

GM (mmol/L) = 1,59 x A1c-2,59

On peut également utiliser le tableau de correspondance suivant à la place d’une calculatrice :

Hémoglobine A1c

Glycémie moyenne

(mmol/mol)

(%)

(mg/dl)

(mmol/L)

31

5

97 (76-120)

5,4 (4,2-6,7)

42

6

126 (100-152)

7,0 (5,5-8,5)

53*

7*

154 (123-185)*

8,6 (6,8-10,3)*

64

8

183 (147-217)

10,2 (8,1-12,1)

75

9

212 (170-249)

11,8 (9,4-13,9)

86

10

240 (193-282)

13,4 (10,7-15,7)

97

11

269 (217-314)

14,9 (12,0-17,5)

108

12

298 (240-347)

16,5 (13,3-19,3)

119

13

326 (260-380)

18,1 (15-21)

130

14

355 (290-410)

19,7 (16-23)

140

15

384 (310-440)

21,3 (17-25)

* Il s’agit des valeurs cibles (des valeurs inférieures sont également bonnes mais des valeurs supérieures, non)

La première colonne indique la valeur de l’hémoglobine glyquée en mmol/mol. La deuxième colonne donne la valeur de l’HbA1c en %.

On peut également convertir les résultats en mmol/mol en % par l’intermédiaire de la formule suivante :

(0,0915 X résultat en mmol/mol ) + 2,15

À l’inverse, on peut convertir les données en % en mmol/mol par l’intermédiaire de la formule suivante :

(10,93 X résultat en %) – 23,5

Conseils en cas de taux d’HbA1c trop élevé

Des taux élevés d’HbA1c augmentent le risque de :

  • Maladie rénale
  • Lésions nerveuses
  • Infections et mauvaise cicatrisation des plaies
  • Maladies cardiovasculaires, notamment de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral
  • Problèmes oculaires, cécité
  • Problèmes aux pieds, notamment engourdissement ou picotements

Plus le taux d’HbA1c est élevé, plus le risque de complications est élevé. Il est donc important d’atteindre votre valeur cible ou au moins de vous en approcher autant que possible. 

Les médecins prescrivent généralement des médicaments et/ou de l’insuline. Ceux-ci peuvent aider à retrouver un taux normal d’hémoglobine glyquée. En outre, certaines modifications du mode de vie peuvent favoriser le retour à un taux d’HbA1c sain.

Voici quelques conseils pour améliorer votre taux d’HbA1c : 

Vous voulez un exemple de menu minceur, accompagné des recettes et de la liste de courses ?

Cliquez ici et je vous l’envoie gratuitement.

Conseil n°1 : Mettez votre diabète de type 2 en rémission

Des études ont montré que le diabète de type 2 peut être mis en rémission chez certaines personnes (source, source).

Cela signifie que les symptômes de la maladie se font plus discrets et que l’état de la personne atteinte de diabète s’améliore temporairement.

Ces symptômes peuvent réapparaitre lorsque la personne retrouve de mauvaises habitudes alimentaires.

Conseil n°2 : Suivez un régime très pauvre en glucides

Les chercheurs ont découvert que 94 % des patients atteints de diabète de type 2 pouvaient arrêter les injections d’insuline en suivant un régime extrêmement pauvre en glucides (cétogène) (source). En outre, ces patients ont perdu 12 % de leur poids dans la même année.

Conseil n°3 : Visez un poids santé

Un poids santé est très important.

C’est la graisse viscérale autour du foie et du pancréas qui est responsable de la résistance à l’insuline (source, source, source, source). La perte de cette graisse permet de retrouver une meilleure sensibilité à l’insuline et de réduire la glycémie.

Des études ont montré qu’avoir un poids santé est plus efficace pour réguler la glycémie que la prise de médicaments (source).

Les régimes appropriés pour les personnes atteintes de diabète sont le régime pauvre en glucides, le régime paléo et le jeûne intermittent. Ces régimes ont en commun de faire baisser la glycémie. Cela est important pour les personnes atteintes de diabète.

Conseil n°4 : Mangez des aliments non raffinés

Si vous êtes déjà à un poids santé, vous devez veiller à manger sain. Quand on est inondé d’un flot d’informations contradictoires, manger sain peut sembler bien compliqué. Cependant, il suffit de suivre quelques principes simples.

Manger des aliments non raffinés est déjà un grand pas en avant. C’est surtout dans les aliments transformés qu’on trouve des glucides raffinés, des sucres ajoutés et des mauvaises graisses.

En éliminant ceux-ci, vous aurez automatiquement une alimentation beaucoup plus saine qui vous permettra de mieux contrôler votre glycémie et de prévenir l’inflammation.

Conseil n°5 : Mangez des glucides lents

glucides lentsEn ce qui concerne les glucides, privilégiez ceux qui entrainent une libération lente du glucose. On les appelle les bons glucides ou encore les glucides lents. Voici un aperçu des bonnes sources de glucides.

Les glucides qui augmentent rapidement la glycémie ne sont pas bons pour la santé. Voici un aperçu des mauvais glucides. Cette liste inclut également les aliments qu’on pense souvent, à tort, être bons pour la santé, comme le pain complet et le jus de fruit. Cet article explique pourquoi ces aliments ne sont pas bons pour la glycémie.

Conseil n°6 : Consommez de bons acides gras

Outre les glucides, il est également important de savoir quels sont les bons choix en ce qui concerne les graisses.

Les maladies chroniques, comme le diabète, ont un dénominateur commun : l’inflammation (source, source, source). On parle d’inflammation de bas grade chronique.

Or, les oméga-3 ont un effet anti-inflammatoire et les oméga-6 ont un effet pro-inflammatoire (source, source, source, source, source, source).

De fait, le régime occidental est extrêmement riche en oméga-6. C’est pourquoi de nombreuses personnes souffrent d’inflammation et donc de maladies chroniques associées (source).

oméga-3 et oméga-6Si le régime occidental moderne est si riche en oméga-6, c’est parce qu’il fait la part belle aux huiles végétales. Les huiles végétales riches en oméga-6 sont l’huile de tournesol, l’huile de soja et l’huile de maïs.

Ces huiles étant également utilisées dans de nombreux autres aliments (comme la margarine, les graisses de friture, les gâteaux, les pâtisseries, les plats préparés), nous avons vite fait de consommer trop d’oméga-6.

Pour réduire l’inflammation, il doit y avoir équilibre entre oméga-6 et oméga-3. Des recherches montrent que le rapport optimal est de 1/1 (source, source).

  • Vous êtes atteint de diabète de type 2 ? Dans ce cas, lisez mon article sur le rapport oméga-6/oméga-3. J’y explique tout sur ce rapport et je vous fournis une liste d’aliments à éviter.

Conseil n°7 : Bougez / faites du sport

Outre la nutrition, il existe d’autres facteurs liés au mode de vie qui influent sur les valeurs d’Hb1Ac. Un facteur important est l’activité physique. L’exercice (sport, marche, vélo) améliore la sensibilité à l’insuline (source, source), ce qui permet de faire baisser la glycémie.

Conseil n°8 : Autres facteurs liés au mode de vie

D’autres facteurs liés au mode de vie comprennent la gestion du stress, le repos (sommeil), le tabagisme et l’alcool.

Le diabète de type 2 et le contrôle de la glycémie font l’objet de plusieurs articles sur SagesseSanté. Si vous avez du diabète de type 2, je vous conseille de lire les articles ci-dessous. Vous y trouverez bien d’autres conseils et d’infos santé :

Perdez vos kilos superflus et votre graisse abdominale rapidement à l’aide de recettes minceur simples à réaliser

Saviez-vous que les recherches montrent que faire régime entraine une prise de poids chez 1 personne sur 3 ? (source)

C’est pourquoi j’ai développé une méthode de perte de poids facile à tenir et qui permet d’éviter tout effet yoyo.

Vous y découvrirez de délicieuses recettes, conçues pour maigrir rapidement et durablement.

Voici un aperçu de ce que vous trouverez dans mon livre de recettes minceur à succès :

  • Plus de 100 délicieuses recettes, faciles et rapides à préparer (et qui plairont à toute la famille)
  • Comment mes délicieuses recettes à base de viande, de poisson ou végétariennes peuvent vous faire perdre plusieurs kilos chaque semaine
  • 6 catégories de recettes : plats à base de poulet, de viande, de poisson, plats végétariens, salades, sauces, vinaigrettes, desserts, et bien plus
  • Des menus journaliers et hebdomadaires tout faits + des listes de course

Découvrez comment perdre plusieurs kilos par semaine à l’aide de recettes minceur délicieuses et simples à réaliser :

Essayer la Bible minceur sans aucun risque

À propos de Hugo Blanc MSc

Hugo Blanc, MSc est coach minceur, nutritionniste, psychologue (spécialiste des régimes), auteur et conseiller en nutrition et en compléments orthomoléculaires. Sur son site sagessesante.fr, son objectif est d’informer et d’inciter à faire les meilleurs choix en termes de santé à travers des conseils fondés scientifiquement.

Laissez un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués avec*