Web
Analytics Made Easy - StatCounter
ventre gonflé et ballonnements

11 Remèdes contre le Ventre Gonflé et les Ballonnements

Il nous est tous arrivé d’avoir le ventre gonflé et une sensation de ballonnement après un repas.

Le problème est toutefois plus inquiétant si le ventre reste gonflé, voire douloureux au toucher.

Les ballonnements sont désagréables, incommodants et ont un grand impact sur le corps et l’esprit.

Un ventre gonflé constitue souvent le symptôme d’un trouble sous-jacent qui peut être sérieux.

La vie sociale peut s’en trouver sérieusement affectée : les ballonnements s’accompagnent souvent d’un manque d’énergie.

Heureusement, il existe beaucoup de solutions pour y remédier.

Dans cet article, vous découvrirez notamment :

  • L’impact d’un déséquilibre de la flore intestinale sur le corps et l’esprit
  • Comment éviter d’avoir le ventre gonflé
  • Quels aliments favorisent l’équilibre de la flore intestinale
  • Le lien entre troubles intestinaux et dépression
  • Quels compléments soulagent les ballonnements
  • Et bien plus encore…

À quoi sont dus les ballonnements ?

BallonnementsIl nous est tous arrivé d’avoir des ballonnements ou le ventre gonflé.

Ce n’est pas fort agréable, mais vous n’êtes pas seul.

Des études américaines montrent qu’environ 16 à 30 % de la population souffre régulièrement de ballonnements (sourcesource).

On attribue généralement les ballonnements à un repas copieux, mais le problème peut être plus sérieux.

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles on peut avoir le ventre gonflé.

Il faut bien se rendre compte qu’avoir le ventre gonflé ou souffrir de ballonnements n’est pas une maladie en soi.

Il s’agit d’un simple symptôme. En d’autres termes, avoir le ventre gonflé est le signe d’un autre trouble.

Il est judicieux d’en identifier la cause sous-jacente et d’essayer d’y remédier. Les ballonnements ne disparaitront pas d’eux-mêmes.

Généralement, le gonflement du ventre est lié à un trouble du système digestif. Or, pour compliquer les choses, de nombreux facteurs affectent la santé intestinale.

Cette multiplicité de facteurs fait qu’il peut être difficile d’identifier l’origine des ballonnements.

Il y a de nombreuses causes possibles aux ballonnements et au ventre gonflé.

Bien sûr, vous n’avez pas besoin de toutes les connaitre. Mais si vous souffrez de ballonnements, vous pourrez probablement identifier une ou deux causes qui pourraient s’appliquer à votre cas.

Réfléchissez donc aux problèmes de santé qui pourraient être à l’origine de vos ballonnements.

Voici les possibles causes d’un ventre gonflé :

  • Intolérance au gluten
  • Syndrome de l’intestin irritable (SII)
  • Stress et tension chroniques
  • Grossesse
  • FODMAP
  • Maladie de Crohn
  • Infection fongique (candida)
  • Ménopause
  • Intestin perméable
  • Manger trop rapidement
  • Constipation
  • Boissons alcoolisées
  • Allergie alimentaire
  • Mauvaise mastication
  • Parasites unicellulaires
  • Malbouffe

Il s’agit des causes les plus fréquentes d’un ventre gonflé.

Permettez-moi d’expliquer brièvement chacune de ces causes.

Commettez-vous ces erreurs évitables qui ralentissent la perte de poids ?

Faites le test et découvrez votre « QI minceur ».

Intolérance au gluten

Les allergies ou intolérances alimentaires (telles que l’intolérance au gluten ou au lactose) sont des raisons fréquentes de l’accumulation de gaz dans l’estomac et des ballonnements.

Les aliments qui causent des gaz sont souvent les produits laitiers et les aliments qui contiennent du gluten (pain, pâtes, céréales, etc.)

Le gluten est une protéine présente dans les céréales comme le blé, l’orge et le seigle. De plus en plus de personnes le tolèrent mal et suivent un régime sans gluten.

Un petit pourcentage de la population souffre de la maladie cœliaque.

Chez les personnes atteintes de la maladie cœliaque, la consommation de gluten entraine la détérioration de la muqueuse de l’intestin grêle. Cela conduit à de nombreux troubles, notamment des gênes et des douleurs abdominales.

FODMAP

La première fois j’ai entendu parler de ce terme, j’ai pensé qu’il s’agissait d’un nouveau film de science-fiction. Malheureusement, la réalité est moins palpitante.

Les FODMAP sont un ensemble de glucides à chaine courte et d’alcools de sucre que l’on trouve naturellement dans les aliments, ou qui leur sont ajoutés en tant qu’additifs.

Ils peuvent causer des flatulences et des ballonnements.

Les FODMAP incluent les glucides suivants :

  • Oligosaccharides (fructanes et galactanes)
  • Disaccharides (lactose)
  • Monosaccharides (fructose)
  • Polyols

Les FODMAP peuvent être difficiles à éliminer de son alimentation, parce qu’il en existe de nombreux types et que chacun a un effet qui lui est propre sur la digestion.

En supprimant certains aliments de votre alimentation, vous pourrez éventuellement déterminer quels aliments provoquent des ballonnements faute d’être correctement décomposés et digérés.

Syndrome de l’intestin irritable (SII)

Le Syndrome de l’intestin irritable est une cause bien connue de ventre gonflé et de ballonnements.

Ce trouble, que l’on appelle également SII sous forme abrégée, est un trouble du tube digestif. Normalement, le tube digestif effectue des mouvements de pompage afin de transporter la nourriture à digérer.

Quand on souffre de SII, ces mouvements de pompage ne se font pas correctement, de sorte que la nourriture met trop de temps à traverser le tube digestif. Cela peut occasionner de sérieux problèmes, en particulier au niveau des intestins.

On peut reconnaitre le SII à une combinaison de problèmes : ballonnements, douleurs abdominales, diarrhée ou constipation.

Les personnes atteintes de SII peuvent alterner entre diarrhée et constipation. En outre, elles ont des renvois fréquents et des flatulences.

Vous voulez un exemple de menu minceur, accompagné des recettes et de la liste de courses ?

Cliquez ici et je vous l’envoie gratuitement.

Maladie de Crohn

Souffrez-vous souvent de douleurs abdominales et de diarrhée sévères ? Il se peut que vous souffriez de la maladie de Crohn.

La maladie de Crohn est un trouble intestinal chronique à l’origine d’une inflammation sévère du tube digestif, et qui affecte grandement la qualité de vie.

Elle est associée à des douleurs abdominales et à de la diarrhée et se caractérise par des crises aiguës et des inflammations qui se produisent soudainement, parfois espacées de longues périodes pendant lesquelles on éprouve peu de troubles.

On ignore la cause de la maladie de Crohn. On sait toutefois que l’hérédité joue un rôle dans l’apparition de cette maladie auto-immune.

Infection fongique (Candida)

Ça peut sembler bizarre, mais nous hébergeons toute une ribambelle de champignons et de levures.

Le microbiome intestinal est composé d’un ensemble de levures, de moisissures et de bactéries. Toutes vivent dans un certain équilibre qui permet au microbiome intestinal de fonctionner de manière optimale.

Le Candida albicans est une espèce de levure bien connue que l’on trouve dans le microbiome intestinal. On le trouve également dans la bouche, dans le vagin et sur la peau.

Normalement, sa présence ne pose pas du tout de problème, mais le stress, un déséquilibre hormonal, une faiblesse immunitaire, des antibiotiques, une grande consommation de sucres et de malbouffe peuvent perturber cet équilibre.

Le Candida se nourrit du glucose des amidons et des sucres et rejette un gaz qui conduit à un ventre gonflé et à des ballonnements.

Stress et tension chroniques

Le stress chronique se traduit souvent par des troubles au niveau des intestins et de l’estomac. L’impact de ce stress peut être énorme !

Les organes du système digestif reçoivent alors moins de sang, ce qui peut causer des nausées. Ces nausées s’accompagnent de ballonnements et d’un ventre gonflé.

De plus, le stress et le comportement nerveux qui en découle entrainent une ingestion d’air involontaire, ce qui ne fait qu’accentuer les troubles.

Intestin perméable

Le syndrome de l’intestin perméable est un trouble qui touche de nombreuses personnes (sans même qu’elles en soient conscientes). Le syndrome de l’intestin perméable se caractérise par des lésions de la paroi intestinale qui entrainent l’apparition de trous minuscules.

Son nom pourrait laisser penser que le syndrome de l’intestin perméable n’affecte que l’appareil digestif.

En réalité, le syndrome de l’intestin perméable conduit à bien d’autres problèmes de santé : en cas de syndrome de l’intestin perméable, les toxines, les microbes et les particules d’aliments non digérées passent dans le sang.

Manger trop rapidement

On ingère beaucoup d’air involontairement lorsque l’on mange. Surtout quand on mange vite et que l’on ne mastique pas bien.

C’est encore pire quand on est nerveux et stressé. L’air que l’on ingère pendant que l’on mange entraine une sensation de ballonnement et un ventre gonflé.

Pour éviter les ballonnements et favoriser le bon fonctionnement du système digestif, il est important de bien mâcher et de manger calmement.

Ménopause

Inévitable, la ménopause peut causer de nombreux désagréments plus ou moins importants. L’un de ces désagréments est le développement de ballonnements. Lors de la ménopause, les taux d’œstrogènes diminuent.

Cela entraine une diminution significative de la sécrétion de bile, ce qui ralentit le fonctionnement des intestins. Ce ralentissement peut entrainer la formation de gaz et une accumulation d’air.

Grossesse

Vous êtes un homme ? Dans ce cas, vous pouvez passer au point suivant. Chez les femmes, les ballonnements peuvent également se produire en début de grossesse.

Le corps sécrète alors plus de progestérone (hormone sexuelle féminine), indispensable au bon déroulement de la grossesse. La progestérone entraine le relâchement des muscles, dont les muscles intestinaux.

Le relâchement des muscles intestinaux se traduit par un ralentissement de la digestion. Cela peut provoquer une accumulation de gaz, qui va entrainer des ballonnements et des éructations.

Cela peut aussi être source de constipation. Cette constipation peut accentuer la sensation de ventre gonflé.

Constipation

La constipation se caractérise par des difficultés à aller à la selle. Après les repas, il faut plusieurs heures au corps pour transporter et traiter les aliments.

Au cours de ce voyage à travers les intestins, tous les nutriments nécessaires sont extraits de la nourriture, et le reste est transformé en selles dont le corps peut se débarrasser naturellement.

Plus les selles restent dans les intestins, plus elles deviennent sèches. L’eau présente dans selles est alors réabsorbée, ce qui rend les selles sèches et dures.

Il devient de plus en plus difficile d’évacuer les selles. En outre, cela est source de ventre gonflé et de ballonnements.

Gastrite

La gastrite est une inflammation de la muqueuse gastrique. La cause peut varier d’une personne à l’autre mais le tabagisme et la consommation excessive d’alcool favorisent l’inflammation.

La gastrite aiguë est une inflammation grave et soudaine. La gastrite chronique implique une inflammation à long terme qui peut durer des années si elle n’est pas traitée.

Une inflammation de la muqueuse gastrique peut entrainer des ballonnements, un ventre gonflé et des brûlures d’estomac.

Boissons alcoolisées

Quand on pense aux ballonnements et à l’alcool, on pense souvent au fameux ventre du buveur de bière et aux infâmes flatulences alcooliques.

La combinaison de boissons gazeuses et d’alcool est particulièrement désastreuse pour le ventre. De nombreuses bières contiennent du blé ou de l’orge (gluten), et peuvent donc rendre le ventre gonflé.

Allergie alimentaire

On peut être allergique ou intolérant à différents nutriments. L’intolérance au gluten et l’intolérance au lactose sont les plus connues.

L’intolérance au lactose conduit à une plus grande présence d’eau dans les selles, ce qui augmente le risque de diarrhée et autres troubles intestinaux.

Ces troubles incluent nausées, ventre gonflé, ballonnements et crampes.

Parasites unicellulaires

Aucune raison d’avoir peur, mais sachez qu’un ventre gonflé et des ballonnements peuvent être dus à des parasites.

Les noms latins de ces invités indésirables sont Blastocystis Hominis et Dientamoeba Fragilis.

On peut remédier aux parasitoses intestinales à l’aide d’un traitement antibiotique. Si vous n’êtes pas fana des antibiotiques, il existe d’autres solutions naturelles pour limiter les désagréments causés par ces organismes unicellulaires.

Malbouffe

La malbouffe a aussi un effet important sur la digestion. Un exemple : les fritures. La consommation de gras ralentit la transformation des aliments dans l’estomac, ce qui, évidemment, donne un ventre gonflé.

Mais les aliments qui contiennent des glucides raffinés et des sucres simples peuvent également entrainer le gonflement du ventre.

Les aliments issus d’une transformation industrielle sont souvent traités moins rapidement dans l’estomac.

Il peut en résulter une sensation de ventre gonflé et de ballonnement.

Symptômes concomitants aux ballonnements

constipationNous voyons de voir les causes fréquentes d’un ventre gonflé.

Mais j’oubliais quelque chose.

J’entends parfois dire qu’avoir le ventre gonflé est une question de graisse abdominale ou de rétention d’eau.

Dans la plupart des cas, cela n’a ni queue ni tête.

On ne peut pas vraiment retenir d’eau dans le ventre, quand bien même on souffre de ballonnements et que l’on fait de la rétention d’eau à d’autres parties du corps (par exemple, aux chevilles, au visage ou aux pieds).

Par ailleurs, même les personnes minces peuvent se retrouver avec le ventre gonflé comme une femme enceinte.

Avoir le ventre gonflé est souvent temporaire. La plupart du temps, la cause est la présence de beaucoup de gaz dans l’abdomen.

En termes simples, les ballonnements sont dus à une accumulation excessive de gaz dans le système digestif.

Dans la plupart des cas, avoir le ventre gonflé n’a rien d’inquiétant. Généralement, quelques modifications à son alimentation permettent d’y remédier. Mais plus à ce sujet un peu plus loin.

Les ballonnements se produisent souvent simultanément à d’autres troubles (source). Ces autres troubles peuvent aider à identifier la raison pour laquelle on a le ventre gonflé.

Vous souffrez soudainement de ballonnements ?

Vérifiez si vous souffrez de ces troubles :

  • Constipation
  • Diarrhée
  • Vomissements ou nausées
  • Sang dans les urines ou les selles
  • Perte de poids soudaine
  • Hémorroïdes
  • Règles abondantes et douloureuses
  • Brouillard cérébral ou troubles de l’attention
  • Douleurs au niveau des ganglions lymphatiques (ou dans l’aine, la gorge ou les aisselles)
  • Yeux qui brûlent (ou autres signes de réaction allergique)
  • Fièvre
  • Éruptions cutanées

Souffrez-vous d’un ou plusieurs des symptômes ci-dessus ? Ne paniquez pas : il y a de grandes chances que le problème soit bénin et temporaire.

Quand faut-il s’inquiéter ?

Quand vaut-il mieux consulter ? Adressez-vous à votre médecin si vous souffrez de ballonnements en combinaison avec d’autres symptômes et que le problème subsiste, voire s’aggrave.

Une aide médicale s’impose si vous avez soudainement des douleurs abdominales sévères et des ballonnements, ainsi que l’un de ces troubles :

  • Vomissements sévères
  • Présence de sang dans le vomi
  • Présence de sang dans les selles
  • Perte de conscience
  • Absence de selles pendant plus de 3 jours
  • Diarrhée sévère

Consultez également votre médecin si vous souffrez de ventre gonflé et d’autres troubles dans les circonstances suivantes :

  • À la suite de rapports sexuels
  • Après presque chaque repas
  • Transit douloureux

Pourquoi les intestins sont si importants pour la santé

Le célèbre médecin grec Hippocrate le disait déjà il y a quelques milliers d’années :

Toutes les maladies débutent dans l’intestin.

Le fondateur de la médecine occidentale avait raison.

En effet, vous ne le croirez peut-être pas, mais nos intestins accueillent environ 100 000 milliards de bactéries, appartenant à 400 espèces différentes.

Toutes ces bactéries ont un impact sur la santé. Elles digèrent la nourriture que nous mangeons, régulent nos hormones, éliminent les toxines et permettent l’absorption des nutriments issus de la nourriture.digestion

Notre santé dépend du bon équilibre entre bonnes et mauvaises bactéries intestinales.

Saviez-vous que plus de 70 % des cellules immunitaires du corps se trouvent dans les intestins (source) ?

Pas besoin d’être médecin pour comprendre qu’une bonne santé intestinale est essentielle pour la santé immunitaire.

Sachez que la couleur et la forme de vos selles peuvent en dire long sur votre état de santé actuel.

Le système digestif est très complexe. Il se passe énormément de choses dans le corps à la suite des repas.

On peut discerner 3 étapes principales :

  • Décomposition de la nourriture
  • Absorption des nutriments
  • Élimination des déchets

Beaucoup de choses peuvent mal tourner pendant ce processus, et hélas, c’est souvent le cas.

On l’ignore souvent : les ballonnements en sont l’un des premiers symptômes.

Les troubles de l’estomac ou des intestins sont souvent liés à la digestion.

De nombreux facteurs influent sur la digestion, parmi lesquels le stress, l’âge, les gènes, l’alimentation et l’activité physique.

Lorsque le système immunitaire est affaibli, on court un risque accru de :

  • Maladies auto-immunes
  • Prolifération de bactéries intestinales
  • Rhume
  • Grippe
  • Cancer
  • Allergies
  • Et bien d’autres troubles…

Non seulement les intestins ont un rôle important dans la digestion et l’absorption des nutriments, mais, en outre, ils influencent de nombreux autres processus corporels.

Saviez-vous que des recherches ont révélé l’existence d’un lien entre les maladies de l’appareil gastro-intestinal et ce qui se passe dans le cerveau (source) ?

La santé intestinale est étroitement liée au bien-être mental. Non seulement les troubles intestinaux peuvent causer des maladies comme le diabète, l’obésité, l’arthrite et le cancer, mais, en outre, ils peuvent aussi être la cause de dépression et de fatigue chronique.

  • Environ 80 % de la sérotonine (la substance responsable de la sensation de bien-être) se trouve dans les intestins (source).

Les intestins sont physiquement et biochimiquement connectés au cerveau. Laissez-moi vous expliquer en plus de détails.

L’intestin possède son propre système nerveux. C’est ce que l’on appelle le système nerveux entérique. Celui-ci contrôle le système digestif (source).

De plus, les intestins sont physiquement connectés au cerveau par des millions de nerfs.

Les milliers de milliards de micro-organismes présents dans l’estomac et les intestins (le microbiome intestinal) affectent la santé du cerveau. En effet, ils aident à la transmission des signaux qu’envoient les nerfs (source).

Des recherches ont montré que les personnes atteintes de divers troubles mentaux hébergent également différents types de bactéries dans leurs intestins que les personnes en bonne santé mentale.

Cela confirme que le microbiome intestinal peut avoir un effet sur la santé cérébrale (sourcesource).

Comment empêcher ou remédier à un ventre gonflé

ventre gonfléJe vais maintenant vous donner 11 conseils pour remédier à un ventre gonflé aussi vite que possible.

Comme vous avez lu dans cet article, il n’existe pas de cause unique aux ballonnements et au ventre gonflé.

Et ce qui vaut pour les causes vaut aussi pour les solutions éventuelles.

On peut répertorier de nombreuses solutions mais cela ne veut pas dire que toutes s’appliquent à votre cas. Il pourrait vous suffire d’appliquer un seul de ces conseils, ou alors, il vous faudra combiner plusieurs remèdes.

Lisez bien les conseils qui suivent et essayez les solutions que vous pensez pouvoir vous être utiles.

Conseil n°1 : Prenez des prébiotiques et des probiotiques

prebiotiques et probiotiquesMon premier conseil est de vous pencher sur les prébiotiques et les probiotiques.

Un déséquilibre de flore intestinale (le microbiome intestinal) entraine des ballonnements.

De nombreux médicaments, en particulier les antibiotiques, peuvent être à l’origine de ce déséquilibre.

Mais avant d’entamer une cure de probiotiques, vous avez besoin de prébiotiques comme les fibres et l’inuline. Pourquoi ? Sinon, les bactéries intestinales n’ont rien à manger.

Les prébiotiques favorisent la croissance des bonnes bactéries intestinales et la digestion.

Exemples de bons prébiotiques :

Sans prébiotiques, les bactéries probiotiques des intestins meurent rapidement.

Il est sage de faire une cure de probiotiques pour restaurer le microbiome intestinal et donc renforcer sa résistance globale.

Cela permet d’avoir plus de bonnes bactéries, ce qui favorise le retour de l’équilibre entre bonnes et mauvaises bactéries.

Plusieurs études ont démontré que certains suppléments probiotiques peuvent aider à réduire la production de gaz et les ballonnements chez les personnes atteintes de troubles digestifs (sourcesource).

Les effets bénéfiques sont plus importants chez certaines personnes que d’autres et dépendent également du type de probiotique utilisé.

Un autre avantage est que certains probiotiques peuvent soulager les symptômes de la dépression et d’autres troubles psychologiques parce qu’ils contribuent à une bonne santé intestinale (sourcesource).

Les compléments probiotiques peuvent rééquilibrer le microbiome intestinal, ce qui aide à contrôler les symptômes de l’accumulation de gaz et à réduire les ballonnements. Il vaut donc vraiment la peine d’essayer.

Gardez à l’esprit que les probiotiques peuvent mettre un certain temps à faire effet et que vous devrez en prendre un petit moment avant d’en récolter les fruits.

Conseil n°2 : Remédiez à la constipation

constipationC’est la chose la plus naturelle qui soit : faire caca.

Nous le faisons tous et toutes (eh oui, les femmes aussi, au cas où le lecteur masculin en douterait encore).

Or, certaines personnes souffrent de constipation.

La constipation est un trouble digestif courant qui peut avoir différentes causes.

On a constaté que la constipation aggrave souvent les ballonnements (sourcesource).

Si les selles restent trop longtemps dans le côlon, elles peuvent devenir dures et sèches. Vous imaginez bien que les évacuer n’est alors pas une partie de plaisir.

Les causes les plus fréquentes de la constipation incluent la consommation d’aliments pauvres en fibres, une consommation d’eau insuffisante ou encore le stress émotionnel.

Comment remédier à la constipation ? Consommez plus de fibres. Une consommation accrue de fibres favorise la régularité des selles (source).

  • Il est conseillé aux adultes d’ingérer de 20 à 35 g de fibres par jour pour réduire le risque de constipation 

Les fibres alimentaires insolubles sont importantes pour un bon transit intestinal et évitent la diarrhée et la constipation (source).

L’exercice physique aide également à améliorer la circulation sanguine et à renforcer les muscles du tube digestif. En outre, faire du sport aide à gérer le stress.

Un stress important est source de déséquilibre hormonal. Cela a un effet direct sur le tonus musculaire, la production d’enzymes et la digestion.

Mon dernier conseil pour remédier à la constipation est de boire plus d’eau. Les fibres ont besoin d’eau pour traverser le tube digestif et former les selles.

Augmentez votre consommation d’aliments riches en fibres petit à petit si vous n’en avez pas l’habitude, et augmentez votre apport en eau simultanément.

  • Essayez de boire environ 2 litres d’eau par jour. Le mieux est de boire deux verres d’eau l’un après l’autre plusieurs fois par jour.

Conseil n°3 : Suivez un régime pauvre en FODMAP

régime FODMAPSuivre un régime pauvre en FODMAP peut aider à remédier à un ventre gonflé.

Certains glucides que l’on désigne sous le nom de FODMAP peuvent causer des ballonnements et d’autres troubles digestifs.

Cela est particulièrement le cas chez les personnes atteintes du syndrome de l’intestin irritable.

Il a été démontré que le régime pauvre en FODMAP conduit à une réduction considérable des symptômes et des troubles comme les ballonnements, du moins chez les patients atteints de SII (sourcesource).

Si vous souffrez de ballonnements, accompagnés ou non d’autres troubles digestifs, le régime pauvre en FODMAP pourrait bien être une solution.

Je dois toutefois préciser qu’il s’agit d’un régime plutôt restrictif et difficile à suivre pour certaines personnes.

En effet, il consiste à éviter certains aliments comme le jus de fruits, les produits laitiers et les produits à base de blé.

Le mieux est de suivre ce régime sous stricte supervision d’un diététicien pendant 2-6 semaines.

Conseil n°4 : Vérifiez si vous souffrez d’une allergie ou d’une intolérance alimentaire

allergie alimentaireLes allergies et les intolérances alimentaires sont relativement courantes et sont de fréquentes causes d’un ventre gonflé.

La consommation d’aliments que l’on n’est pas capable de digérer peut conduire à une production excessive de gaz, à des ballonnements et à d’autres symptômes.

Voici des aliments souvent responsables de réactions allergiques ou d’intolérances :

  • Lactose : L’intolérance au lactose est associée à de nombreux problèmes digestifs, notamment à des ballonnements. On trouve du lactose dans la plupart des produits laitiers (source).
  • Fructose : L’intolérance au fructose peut causer des ballonnements (source).
  • Œufs : L’accumulation de gaz dans l’estomac et les ballonnements constituent des symptômes courants d’une allergie aux œufs.
  • Blé et gluten : De nombreuses personnes sont allergiques au blé ou intolérantes au gluten (une protéine présente dans le blé, l’épeautre, l’orge et d’autres céréales). Continuer de consommer ces produits peut conduire à des problèmes digestifs (notamment un ventre et un estomac gonflés) (source).

Si vous soupçonnez avoir une allergie alimentaire, consultez toujours un diététicien.

Conseil n°5 : Réduisez le stress et l’anxiété

stress et anxiétéLe stress et l’anxiété constituent une cause moins connue de ventre gonflé.

Le stress est un drôle de phénomène, néfaste pour l’organisme directement comme indirectement. Cela vaut aussi pour le système digestif.

Quand on souffre de stress chronique, le corps exerce une pression sur l’estomac et sur le ventre et l’équilibre hormonal s’en trouve perturbé.

Cela peut nuire à la digestion et occasionner l’accumulation de gaz et des ballonnements.

Pour remédier à un ventre gonflé, il est important d’agir contre le stress et l’état de nervosité qu’il implique.

Il faut faire face aux causes du stress ainsi qu’apprendre à affronter les situations stressantes que l’on ne peut pas éviter.

Les exercices de relaxation peuvent s’avérer très efficaces à cet effet.

En outre, les exercices de respiration sont d’une aide précieuse. Les exercices de respiration favorisent la paix mentale et le contrôle de la respiration permet de réduire l’ingestion d’air involontaire.

Conseil nº6 : Attention à bien respirer et à limiter l’ingestion d’air

respirationDu gaz se retrouve dans le système digestif de deux façons.

Premièrement, les bactéries intestinales en produisent.

Deuxièmement, nous avalons de l’air quand nous mangeons et buvons. La principale cause d’ingestion d’air est la consommation de boissons gazeuses comme le soda.

Les boissons gazeuses contiennent des bulles de dioxyde de carbone, un gaz qui peut s’échapper après avoir atteint l’estomac. L’air que l’on avale peut contribuer au développement de ballonnements.

En outre, mâcher du chewing-gum, boire à la paille et parler en mangeant favorisent également l’ingestion d’air.

Conseil n°7 : Mangez moins d’aliments qui font gonfler l’estomac

junk foodJe n’ai pas à vous dire que les haricots rouges et les flageolets, par exemple, peuvent entrainer des flatulences. Ils n’ont pas leur pareil pour gâcher une soirée romantique.

Certains aliments riches en fibres peuvent entrainer une accumulation de gaz importante.

Parmi ces aliments, on trouve notamment les légumineuses comme les haricots et les lentilles.

Comment savoir quels aliments vous donnent des flatulences ? Tenez un journal alimentaire !

Cela vous permettra d’identifier les aliments coupables.

Quand on mange des aliments gras, comme des biscuits apéritifs ou autres junk foods, l’estomac a besoin de plus de temps pour digérer.

La digestion peut s’en trouver ralentie et certaines personnes éprouveront des ballonnements.

Essayez de consommer moins de légumineuses et d’aliments gras et observez si cela aide à soulager vos troubles digestifs.

Conseil n°8 : Ne mangez pas trop à la fois

trop mangerÊtes-vous de ceux qui finissent leur repas en 5 minutes et se resservent immédiatement ?

Allez-y plus doucement au prochain repas.

Trop manger peut entrainer des ballonnements.

Si vous vous sentez mal à l’aise après un bon repas, essayez de manger de plus petites portions. Ça peut aider à remédier au ventre gonflé.

En outre, mâcher plus soigneusement et plus longtemps peut avoir un effet positif sur le ventre et l’estomac. Cela permet de réduire la quantité d’air que l’on avale en mangeant et de manger plus lentement.

Vous avez le ventre gonflé et des ballonnements après les repas ? Faire des repas plus petits et mieux mâcher peut être la solution.

Conseil n°9 : Prenez des préparations enzymatiques

Certains suppléments et préparations peuvent être utiles contre les ballonnements et autres problèmes digestifs.

Je me réfère aux enzymes digestives.

Les enzymes digestives aident le corps à absorber plus de nutriments et à améliorer la santé intestinale.

Elles favorisent la décomposition des molécules en fragments plus faciles à absorber que le corps peut ensuite utiliser pour survivre.

Les enzymes digestives peuvent soulager l’estomac et les intestins en décomposant les protéines, les amidons et les graisses difficiles à décomposer.

Voici quelques enzymes connues qui peuvent s’avérer utiles :

  • Lactase : une enzyme qui décompose le lactose, particulièrement utile pour les personnes souffrant d’intolérance au lactose.
  • Alpha-Galactosidase : une enzyme qui favorise la décomposition des glucides non digérables.

Conseil n°10 : Buvez suffisamment d’eau

boire assez d'eauVeillez à boire assez d’eau de sorte à ce que les fibres puissent faire leur travail et à soulager les ballonnements.

Plus tôt dans cet article, je vous ai expliqué que vous devez boire au moins 2 litres d’eau par jour.

Rester hydraté est effectivement essentiel pour éviter les ballonnements, mais il faut également veiller à bien choisir ce que l’on boit.

Je déconseille la consommation de boissons alcoolisées. Diurétiques, elles peuvent être la cause d’un ventre gonflé.

Et c’est exactement ce que nous essayons d’éviter ! Il est également déconseillé d’abuser des boissons caféinées quand on veut se débarrasser de ses troubles digestifs.

Le mieux est encore de boire de l’eau, éventuellement agrémentée d’un peu de citron, ou encore du thé vert.

Conseil n°11 : Consommez des aliments fermentés pour la santé de votre microbiome

kéfirLes aliments fermentés peuvent être bénéfiques pour la santé.

Avant toute chose, clarifions ce en quoi consiste la fermentation.

La fermentation est un processus qui consiste à exposer des aliments à des bactéries, des levures et des champignons afin d’en augmenter la durée de conservation.

La plupart des aliments fermentés sont bons pour la santé, à condition de ne pas être cuits (la cuisson tue les bonnes bactéries).

Les aliments fermentés tels que le yaourt, la choucroute et le kéfir contiennent de bonnes bactéries (principalement des lactobacilles) et peuvent réduire le nombre de bactéries pathogènes dans les intestins.

Cela favorise la santé intestinale et la diminution des troubles digestifs.

Voici 5 aliments fermentés qu’il ne faut pas hésiter à consommer plus souvent :

  • Kéfir
  • Kimchi
  • Choucroute
  • Yaourt
  • Tempeh

Pour finir…

Faute d’y remédier, avoir le ventre gonflé peut devenir un problème chronique. Évidemment, c’est précisément ce que l’on cherche à éviter.

Vous souffrez de ballonnements ? Commencez à appliquer les conseils ci-dessus et vous remarquerez qu’après un certain temps, vous souffrirez moins de ventre gonflé.

Vous avez de bonnes astuces pour réduire les ballonnements et la sensation de ventre gonflé ? Partagez-les dans les commentaires ci-dessous !

Perdez vos kilos superflus et votre graisse abdominale rapidement à l’aide de recettes minceur simples à réaliser

Saviez-vous que les recherches montrent que faire régime entraine une prise de poids chez 1 personne sur 3 ? (source)

C’est pourquoi j’ai développé une méthode de perte de poids facile à tenir et qui permet d’éviter tout effet yoyo.

Vous y découvrirez de délicieuses recettes, conçues pour maigrir rapidement et durablement.

Voici un aperçu de ce que vous trouverez dans mon livre de recettes minceur à succès :

  • Plus de 100 délicieuses recettes, faciles et rapides à préparer (et qui plairont à toute la famille)
  • Comment mes délicieuses recettes à base de viande, de poisson ou végétariennes peuvent vous faire perdre plusieurs kilos chaque semaine
  • 6 catégories de recettes : plats à base de poulet, de viande, de poisson, plats végétariens, salades, sauces, vinaigrettes, desserts, et bien plus
  • Des menus journaliers et hebdomadaires tout faits + des listes de course

Découvrez comment perdre plusieurs kilos par semaine à l’aide de recettes minceur délicieuses et simples à réaliser :

Essayer la Bible minceur sans aucun risque

Laissez un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués avec*


CAPTCHA Image
Reload Image