perte de poids

Perte de poids : quand s’inquiéter ? + 12 causes possibles

Perte de poids rapide ? Une perte de poids inexpliquée ou une perte de poids rapide sans raison apparente peut être source de préoccupation.

Les fluctuations de poids sont normales. Cependant, perdre beaucoup de poids en peu de temps peut être le signe d’une maladie sous-jacente.

Dans cet article, vous découvrirez 12 conditions qui peuvent entrainer une perte de poids inexpliquée, chez les hommes comme chez les femmes. Vous apprendrez également quand une perte de poids doit inquiéter.

Quand faut-il s’inquiéter d’une perte de poids ?

Il est normal que le poids fluctue un peu au cours de l’année. Vous avez peut-être eu la gastro au printemps et vous avez perdu quelques kilos, ou vous avez fait quelques excès pendant les vacances et pris un peu de poids. En général, les fluctuations de poids n’ont rien d’inquiétant.

Quant à une perte de poids due à un événement traumatique (divorce, décès, etc.) ou à une dépression, elle est tout à fait compréhensible : le corps doit dépenser plus d’énergie pour s’en remettre.

Une fois l’individu rétabli, son appétit augmente et il retrouve son poids d’avant.

En revanche, une perte de poids de plus de 5 % en moins de 6 mois sans raison apparente est plus préoccupante.

Dans ce cas, il faut consulter son médecin traitant. En effet, une perte de poids rapide malgré un bon appétit et sans augmentation de l’activité physique a de quoi inquiéter.

Une perte de poids inexpliquée peut être le signe de problèmes de santé.

Voici 12 causes qui peuvent expliquer une perte de poids rapide :

Commettez-vous ces erreurs évitables qui ralentissent la perte de poids ?

Faites le test et découvrez votre « QI minceur ».

nº1 : Stress

stressLe stress peut avoir un effet direct sur le poids.

Il y a des personnes que le stress fait grossir et d’autres chez qui le stress entraine une perte de poids.

Le stress chronique peut entrainer des changements hormonaux. Le corps déclenche la réponse combat-fuite et se prépare à libérer certaines hormones comme l’adrénaline et le cortisol. L’adrénaline prépare le corps à une menace perçue et peut diminuer l’envie de manger.

Pendant ce temps, le cortisol met en pause les fonctions corporelles non essentielles dans cette situation de stress. Cela a des répercussions sur le système digestif, le système immunitaire et le système reproducteur. Rien de bien surprenant en soi : les fonctions corporelles non essentielles ne sont pas nécessaires en cas de menace immédiate.

L’impact du stress sur le système digestif peut causer des troubles intestinaux, notamment :

  • Constipation
  • Brûlures d’estomac
  • Diarrhée
  • Douleurs abdominales

Le stress chronique peut aggraver ces symptômes et diminuer l’appétit. Sous l’effet du stress, on peut perdre l’appétit ou tout simplement oublier de manger. Le stress peut également nuire à l’endormissement. Cela affecte la qualité du sommeil.

Un manque de repos peut stimuler la production de cortisol.

Le manque de sommeil affecte divers hormones du stress qui augmentent le métabolisme et la dépense énergétique. Quand on ne mange pas suffisamment trop et que l’on manque d’énergie, le corps puise dans ses réserves de graisse.

Une alimentation saine vous aidera à réguler votre glycémie.

Privilégiez les aliments riches en protéines et en fibres. Évitez les sucres inutiles et la caféine. Ils ont beau donner un coup de fouet, le coup de barre est inévitable.

Vous vous sentirez encore plus mal qu’avant. Si vous n’êtes pas d’humeur à cuisiner, vous pouvez opter pour des plats préparés frais.

Lisez également l’article ci-dessous :

Quel est votre poids idéal ? Outil de calcul pour homme, femme et enfant

nº2 : Diabète

Des études ont montré un lien entre diabète et perte de poids soudaine.

Cette perte de poids soudaine peut être due à une déshydratation, à la dégradation de la masse musculaire, à l’hyperglycémie ou à des problèmes thyroïdiens.

La perte de poids que l’on observe chez les diabétiques peut être due à une production insuffisante d’insuline (source). La fonction principale de l’insuline est d’acheminer le glucose (issu des aliments) jusqu’aux cellules qui ont besoin d’énergie.

En l’absence d’insuline, le glucose s’accumule dans le sang. Les reins éliminent le glucose inutilisé via les urines.

On peut ressentir une plus grande soif et devoir uriner plus souvent. Le corps élimine ainsi le glucose qu’il ne peut pas absorber.

En manque de glucose, le corps cherche une autre source d’énergie et se met alors à puiser dans les graisses et la masse musculaire. Cela se traduit par une perte de poids.

Des études ont montré qu’une carence en insuline entraine toujours une diminution de la synthèse musculaire et une plus grande perte musculaire. Quand le corps ne produit pas suffisamment d’insuline, la synthèse musculaire est réduite à un minimum (source).

En outre, certains médicaments contre le diabète peuvent entraîner une perte de poids non voulue. Les médicaments prescrits pour réguler la glycémie ont pour effet secondaire de couper l’appétit, ce qui entraine une perte de poids.

nº3 : Troubles intestinaux

troubles digestifs et perte de poidsAvez-vous déjà entendu parler de la maladie cœliaque ? La maladie cœliaque est une maladie auto-immune déclenchée par la consommation de gluten et qui affecte l’intestin grêle. Elle s’accompagne souvent de symptômes tels que perte de poids, ballonnements et diarrhée.

Environ 1 % de la population souffre de la maladie cœliaque (source, source, source). Les troubles pouvant être diffus, de nombreuses personnes sont atteintes de la maladie cœliaque sans le savoir. On estime que 80 % des personnes atteintes de la maladie cœliaque ignorent l’être (source).

Les maladies intestinales chroniques telles que la colite ulcéreuse et la maladie de Crohn peuvent également entraîner une perte de poids en raison de la mauvaise absorption des nutriments dans les intestins.

Vous voulez un exemple de menu minceur, accompagné des recettes et de la liste de courses ?

Cliquez ici et je vous l’envoie gratuitement.

nº4 : Fonte musculaire

fonte musculaire et perte de poidsLa fonte musculaire est inévitable avec l’âge.

Mais la perte de masse musculaire peut également être causée par une alimentation insuffisante, un trouble du comportement alimentaire ou une maladie auto-immune. Une diminution de la masse musculaire et une perte de poids inexpliquée peuvent être le signe d’un problème de santé grave.

Quand on parle de masse musculaire, on parle d’une perte continue de protéines musculaires (pendant plusieurs semaines ou plusieurs mois), et non pas de la perte initiale de glycogène et d’eau.

Quand on a beaucoup de masse grasse, perdre de la graisse sans fonte musculaire est relativement facile. Mais quand on est mince et qu’on essaye de mincir davantage, il est de plus en plus difficile de conserver sa masse musculaire.

Pour prévenir la fonte musculaire, il faut, avant toute chose, consommer suffisamment de protéines.

Les protéines jouent un rôle important dans la préservation de la masse musculaire. Un apport insuffisant en protéines se traduit par une fonte musculaire. La perte de masse musculaire s’accompagne d’une perte de poids.

Deuxièmement, il faut utiliser ses muscles. Ne pas utiliser ses muscles (à cause de l’inactivité physique ou d’une maladie) peut entrainer une diminution de la masse musculaire. Assurez-vous de faire de la musculation ou tout autre sport qui sollicite suffisamment les muscles toutes les semaines.

Calculez votre IMC ici pour savoir si vous êtes en sous-poids.

nº5 : Cancer

cancerNe paniquez pas à la lecture de ces mots. Il faut cependant savoir que différents types de cancer peuvent causer des inflammations et des problèmes d’absorption des nutriments. Cela peut se traduire par une perte de poids.

Selon l’American Cancer Society (une organisation à but non lucratif dédiée à la lutte contre le cancer), une perte de poids inexpliquée de 5 kg ou plus peut être l’un des premiers signes de cancer (source). Une perte de poids est fréquente en cas de cancer du poumon, de l’estomac, du pancréas ou de l’œsophage.

Le cancer provoque la dégradation de la masse musculaire et perturbe les hormones qui régulent l’appétit. La croissance tumorale peut également augmenter le métabolisme.

Selon le type de cancer et les organes affectés, on peut éprouver des nausées ou un manque d’appétit, ou avoir des difficultés à mâcher et à avaler. Ces changements peuvent également entraîner une perte de poids.

Dans la plupart des cas, une perte de poids n’est pas le signe d’un cancer. Cependant, en cas de perte de poids inexpliquée, il vaut mieux consulter un docteur afin d’en déterminer la cause.

nº6 : Inflammation du pancréas

pancréasLe pancréas est une glande allongée située au fin fond de l’abdomen. Cet organe produit des enzymes et des hormones qui favorisent la digestion.

Les personnes atteintes de pancréatite chronique perdent souvent du poids rapidement (malgré un bon appétit) car leur corps ne produit pas assez d’enzymes pour bien digérer les aliments.

Des selles de couleur claire et flottantes sont le signe d’une mauvaise absorption des nutriments. Les enzymes que produit le pancréas favorisent la digestion des graisses alimentaires.

En plus de métaboliser les graisses, le pancréas favorise l’absorption des vitamines liposolubles comme les vitamines A, E et K. Faites attention à la présence de symptômes tels que douleurs à l’estomac, selles huileuses ou décolorées, diarrhée et nausées après les repas.

Avoir des selles quelque peu anormales de temps en temps n’est pas une raison de paniquer. Mais si vos selles présentent constamment ces caractéristiques, faites-en part à votre médecin traitant.

nº7 : Problèmes de thyroïde

examen de la thyroïdeUne perte de poids non voulue est un symptôme courant de l’hyperthyroïdie. Cela signifie que la thyroïde, une glande endocrinienne située dans le cou qui participe à la régulation du métabolisme et de la croissance, produit trop d’hormones. Du coup, on dépense plus de calories et on a tendance à perdre du poids.

Vous pensez souffrir d’hyperthyroïdie ?

Dans ce cas, faites attention à la présence de symptômes tels que :

  • Augmentation de l’appétit
  • Palpitations cardiaques
  • Troubles du sommeil
  • Augmentation de la température corporelle (notamment le matin)

Il s’agit là de symptômes courants de l’hyperthyroïdie. Si vous présentez un ou plusieurs de ces symptômes, je vous conseille de consulter votre médecin traitant.

nº8 : Dépression

séance de psychothérapieLa perte d’appétit est un effet secondaire fréquent chez les personnes qui souffrent de dépression majeure. Cela tient au fait que la dépression affecte certains neurotransmetteurs (des molécules sécrétées dans le cerveau) impliqués dans les émotions et l’appétit. Beaucoup de personnes n’ont pas conscience que leur perte de poids peut être due à leur dépression.

Outre la perte de poids, des symptômes tels qu’irritabilité, fatigue et insomnie peuvent survenir.

Pour traiter la dépression, on peut recourir à la thérapie comportementale et aux antidépresseurs.

nº9 : Parasites

parasiteÇa ne fait pas plaisir à entendre, mais ça peut arriver. La plupart des personnes pensent que les parasites ne concernent que les pays en développement, mais les parasites affectent des milliers d’Européens chaque année.

Giardia et Cryptosporidium sont deux des parasites intestinaux les plus répandus.

La perte de poids liée aux parasites est généralement due à une mauvaise absorption des nutriments.

Le Giardia lamblia est un parasite unicellulaire qui provoque des symptômes tels que diarrhées aqueuses, gaz, crampes abdominales et déshydratation une à trois semaines après l’infection.

Le traitement dépendra du parasite dont vous êtes le hôte. En cas de séjour dans un pays du Tiers Monde, une bonne hygiène est essentielle. Par exemple, ne buvez pas d’eau du robinet et ne mangez pas de produits que l’on vend dans la rue.

nº10 : BPCO

BPCOLa BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive) est une maladie pulmonaire chronique. Il n’existe pas encore de traitement contre la BPCO. De nombreux patients atteints de BPCO souffrent d’emphysème (expansion des alvéoles pulmonaires) et de bronchite chronique.

L’emphysème fait obstacle à la respiration. La bronchite chronique provoque une inflammation des voies respiratoires. Cela se traduit par de la toux, des expectorations et des difficultés respiratoires.

Certaines personnes atteintes de BPCO ne présentent aucun symptôme. À mesure que la BPCO progresse, la maladie pulmonaire peut entrainer une perte de poids. En raison de l’augmentation du travail respiratoire, une personne atteinte de BPCO dépense beaucoup de calories (jusqu’à dix fois plus qu’une personne qui a des poumons en bonne santé). On estime que 40 à 70 % des patients atteints de BPCO constatent une perte de poids non voulue (source).

nº11 : Endocardite

EndocarditeL’endocardite est une inflammation rare de la paroi interne du cœur et des valves cardiaques.

Cette inflammation se produit lorsque des bactéries passent dans le sang et s’accumulent dans le cœur.

La plupart des personnes atteintes d’endocardite souffrent de fièvre. Outre une perte d’appétit, la fièvre contribue à l’augmentation de la température corporelle, et stimule le métabolisme et la combustion des graisses, ce qui se traduit par une perte de poids.

Voici d’autres symptômes courants de l’endocardite :

  • Problèmes respiratoires
  • Transpiration nocturne
  • Douleurs abdominales
  • Taches rouges sur la peau
  • Toux (avec ou sans sang)
  • Souffle au cœur

Normalement, les personnes dont le cœur est en bonne santé n’ont pas avoir peur de l’endocardite. En revanche, si vous avez des valves cardiaques artificielles ou lésées ou une malformation cardiaque congénitale (en combinaison avec une perte de poids inexpliquée), mieux vaut consulter votre médecin.

nº12 : Tuberculose

TuberculoseLa tuberculose est une maladie infectieuse grave qui affecte les poumons. Une perte d’appétit une perte de poids inexpliquée sont des symptômes courants de la tuberculose.

Le grand danger de la tuberculose est qu’elle se propage par l’air et qu’on peut l’attraper sans tomber malade. Cette forme de tuberculose latente peut devenir active avec le temps.

La tuberculose se manifeste alors souvent par les symptômes suivants :

  • Fatigue
  • Transpiration nocturne
  • Fièvre et frissons
  • Douleurs à la poitrine
  • Crachat de sang ou de mucus

La tuberculose peut être traitée à l’aide d’une cure d’antibiotiques d’une durée de 6 mois minimum.

Perdez vos kilos superflus et votre graisse abdominale rapidement à l’aide de recettes minceur simples à réaliser

Saviez-vous que les recherches montrent que faire régime entraine une prise de poids chez 1 personne sur 3 ? (source)

C’est pourquoi j’ai développé une méthode de perte de poids facile à tenir et qui permet d’éviter tout effet yoyo.

Vous y découvrirez de délicieuses recettes, conçues pour maigrir rapidement et durablement.

Voici un aperçu de ce que vous trouverez dans mon livre de recettes minceur à succès :

  • Plus de 100 délicieuses recettes, faciles et rapides à préparer (et qui plairont à toute la famille)
  • Comment mes délicieuses recettes à base de viande, de poisson ou végétariennes peuvent vous faire perdre plusieurs kilos chaque semaine
  • 6 catégories de recettes : plats à base de poulet, de viande, de poisson, plats végétariens, salades, sauces, vinaigrettes, desserts, et bien plus
  • Des menus journaliers et hebdomadaires tout faits + des listes de course
Découvrez comment perdre plusieurs kilos par semaine à l’aide de recettes minceur délicieuses et simples à réaliser :

Essayer la Bible minceur sans aucun risque

À propos de Hugo Blanc MSc

Hugo Blanc, MSc est coach minceur, nutritionniste, psychologue (spécialiste des régimes), auteur et conseiller en nutrition et en compléments orthomoléculaires. Sur son site sagessesante.fr, son objectif est d’informer et d’inciter à faire les meilleurs choix en termes de santé à travers des conseils fondés scientifiquement.

Laissez un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués avec*