Web
Analytics Made Easy - StatCounter
gingembre frais et moulu

14 Bienfaits Avérés Du Gingembre + 5 Délicieuses Recettes Santé

Le gingembre doit sa grande particularité aux composés bioactifs qu’il contient. Ceux-ci présentent tout un éventail de bienfaits et favorisent le bien-être. C’est sur les nombreuses vertus du gingembre que nous allons nous pencher dans cet article.

Voici ce que vous allez y découvrir :

  • Ce qu’est le gingembre
  • Les bienfaits du gingembre
  • Les dangers et les effets secondaires du gingembre

Enfin, je vais vous offrir 5 délicieuses recettes au gingembre pour que vous puissiez vous y mettre sans plus attendre.

Qu’est-ce que le gingembre ?

gingembre poudre et fraisLe gingembre est l’une des les épices les plus utilisées au monde.

Il  s’agit du rhizome d’une plante (Zingiber officinale) de la même famille que le curcuma, l’Alpinia galanga et la cardamome. Comme le curcuma et la cardamome, il entre dans la composition du curry en poudre.

Le gingembre a une saveur distincte et prononcée. Il en faut peu pour relever ses plats ou préparer une bonne infusion au gingembre. Son goût a vite fait de dominer les autres saveurs d’un plat. Il vaut donc mieux l’employer avec parcimonie.

gingérolLe composé phénolique responsable du goût piquant du gingembre est le gingérol.

On attribue à ces cétones plusieurs bienfaits pour la santé. Nous reviendrons là-dessus un peu plus tard.

Commettez-vous ces erreurs évitables qui ralentissent la perte de poids ?

Faites le test et découvrez votre « QI minceur ».

Usages du gingembre

Le gingembre peut s’acheter sous plusieurs formes. On trouvera du gingembre frais ou du gingembre moulu dans n’importe quel supermarché.

Le goût du gingembre moulu est un peu plus fort que celui du gingembre frais.

On trouve également de la bière de gingembre (soda sans alcool), du ginger ale (également un soda), du gingembre confit, du sirop de gingembre, de la liqueur de gingembre et du gingembre mariné.

Le gingembre réveille notamment les plats de nombreuses cuisines asiatiques. On en fait également du thé et des infusions délicieuses (voir ma recette d’infusion au gingembre en bas de page).

Histoire du gingembre

marché gingembreEn Chine et en Inde, le gingembre s’utilise en médecine depuis au moins de 5 000 ans. Les usages médicinaux de cette plante unique sont connues dans d’autres régions de l’Asie et du monde arabe depuis déjà très longtemps.

Le gingembre est, selon toute probabilité, originaire d’Asie du Sud-est. Le gingembre ne poussant curieusement pas à l’état sauvage, il est cependant impossible de déterminer son origine avec certitude.

romainsLe gingembre est arrivé dans le bassin méditerranéen au Iersiècle, en provenance de l’Inde. Le gingembre représentait pour les Indiens un important produit d’exportation aux Romains.

Sous l’empire romain, le gingembre était populaire pour ses usages médicinaux, en particulier pour soigner les problèmes gastriques et intestinaux, les troubles digestifs, la grippe et les douleurs musculaires. Avec la chute de l’Empire romain, le gingembre est cependant tombé quelque peu dans l’oubli.

Le gingembre ne pousse pas en Europe. Sa culture a besoin d’un climat tropical. Dans l’Europe médiévale, on importait le gingembre des pays arabes. Il s’agissait d’un produit très onéreux. Une livre de gingembre coûtait aussi cher qu’un mouton vivant.

gingembre confitLes Espagnols ont amené le gingembre aux Amériques. À cette époque, le gingembre confit était une douceur très appréciée en Europe, réservée aux plus fortunés.

Le gingembre a toujours fait partie des plantes les plus commercialisées.

Les bienfaits du gingembre

C’est très intéressant, toutes ces informations sur le gingembre, mais ce qui nous intéresse vraiment ici, ce sont les nombreux bienfaits du gingembre.

Le gingembre a de nombreuses applications pharmacologiques et son usage est généralement sans danger (source).

Néanmoins, il reste encore beaucoup d’incertitudes au sujet des propriétés du gingembre. C’est pourquoi une certaine prudence s’impose si vous souhaitez utiliser le gingembre en tant que complément alimentaire.

Ne décidez jamais de votre propre chef de prendre du gingembre pour remplacer des médicaments qui vous ont été prescrits. Demandez toujours conseil à votre médecin.

Comme c’est le cas d’un grand nombre de plantes médicinales, ce que l’on entend sur le gingembre et ses vertus est souvent basé sur des informations et des expériences qui se transmettent de génération en génération. Il n’existe pas toujours d’études scientifiques contrôlées pour valider les vertus que l’on prête au gingembre.

Heureusement, au cours des dernières années, les propriétés du gingembre ont fait l’objet de beaucoup de recherches scientifiques.

Dans cet article, je me concentrerai exclusivement sur les bienfaits avérés du gingembre.

Pour profiter des bienfaits du gingembre, on peut consommer le gingembre frais, moulu, sous forme d’extrait ou d’huile.

gingembre mouluIl est erroné de croire que le gingembre frais est le plus efficace. Son chauffage et son séchage entrainent la transformation de composés actifs qui en étendent les propriétés thérapeutiques.

Ainsi le gingembre moulu est jusqu’à 10 fois plus riche en composés biologiques actifs que le gingembre frais.

Bienfait n°1 : Réduit l’inflammation

inflammationL’inflammation est une réaction du corps aux irritations et aux lésions. Par exemple, celles causées par des virus, des bactéries, des champignons et des réactions auto-immunes.

En raison de notre mode de vie occidental, beaucoup de personnes souffrent d’inflammation de bas grade chronique.

Ce type d’inflammation est une menace pour la santé. L’inflammation de bas grade chronique augmente notamment le risque de diabète de type 2, de cancer et de maladies cardiovasculaires.

Le gingérol, composé bioactif principal du gingembre, a de puissantes propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes (source).

Bienfait n°2 : Apaise les nausées

mal de merL’une des applications les plus anciennes du gingembre est la lutte contre les nausées. Il s’agit d’un remède très efficace contre les nausées et les vomissements (source).

On peut utiliser le gingembre en cas de mal des transports, de nausées matinales et de nausées dues à la chimiothérapie (source, source).

Une étude auprès de touristes à bord d’un safari aux baleines a montré que le gingembre était aussi efficace contre le mal de mer que différents comprimés (source).

Une étude auprès de femmes enceintes a montré que le gingembre réduisait l’intensité des nausées matinales (source).

Une autre étude a montré que la prise de gingembre pendant la grossesse n’entrainait pas d’effets secondaires indésirables (source).

La diminution des nausées matinales pendant la grossesse peut également nécessiter quelques changements à son hygiène de vie. On veillera notamment à :

  • Éviter le gras et les aliments épicés
  • Manger de petits repas régulièrement
  • Bien s’hydrater
  • Dormir au moins 7 heures par nuit

Bienfaits n°3 : Réduit les douleurs liées à l’arthrose

arthroseL’arthrose est une maladie rhumatismale qui se  caractérise par la dégradation du cartilage, lequel s’affine et ramollit. Le cartilage s’use et se répare mal.

Les zones les plus sujettes aux douleurs en cas d’arthrose sont les pieds, les genoux, les hanches, les mains, le dos et le cou. Cette douleur est parfois irradiante et s’étend au-delà de l’articulation.

Dans un étude auprès de personnes atteintes d’arthrose aux genoux, le gingembre s’est avéré apaiser la douleur. Les participants avaient besoin de moins de médicaments (source).

On ne sait pas exactement à quel point le gingembre apaise les douleurs liées à l’arthrose. En outre, certains tests menés sur des animaux ne vont pas du tout dans ce sens. Cela dit, il vaut sans doute la peine d’essayer le gingembre si vous souffrez de douleurs dues à l’arthrose.

Bienfait n°4 : Bénéfique en cas de diabète

hbA1cLe gingembre entraine la baisse de la glycémie et du taux d’HbA1c (l’HbA1c reflète la glycémie moyenne au cours des mois précédents).

Par ailleurs, le gingembre augmente la sensibilité à l’insuline (source, source ,source, source).

Une étude à petite échelle auprès de personnes atteintes de diabète de type 2 a montré que le gingembre entraine la diminution des marqueurs de risque de maladies cardiovasculaires (source).

Bienfait n°5 : Apaise les douleurs menstruelles

règles douloureusesLe gingembre est un remède traditionnel contre les douleurs menstruelles. Une étude a comparé des compléments de gingembre à l’Ibuprofène et à l’acide méfénamique.

L’acide méfénamique est utilisé pour soulager les règles douloureuses.

Cette étude a conclu que le gingembre est tout aussi efficace pour soulager la douleur que l’Ibuprofène et l’acide méfénamique (source).

Bienfait n°6 : Diminue le taux de cholestérol

santé cardiaqueUne étude a montré que la prise de gélules de gingembre moulu réduit de façon significative le mauvais cholestérol LDL et VLDL (source). Dans le cadre de cette étude, les participants devaient prendre 3 g de gingembre 3 fois par jour, ce qui représente une dose importante.

Une étude sur des rats a confirmé que le gingembre peut diminuer les taux de cholestérol et de triglycérides (source).

Bienfait n°7 : Favorise la prévention du cancer

Le gingérol, présent en grandes quantités dans le gingembre, pourrait posséder des propriétés anti-cancer (source, source).

Le gingembre serait efficace pour lutter contre le cancer du pancréas et le cancer des ovaires. Les preuves restent toutefois limitées (source, source).

Bienfait n°8 : Améliore les fonctions cognitives

bonne mémoireUne étude à petite échelle réalisée auprès de femmes d’âge moyen en bonne santé a montré que l’extrait de gingembre améliorait la réactivité et la mémoire (source).

Bienfait n°9 : Protège contre la maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est une forme de démence. C’est une maladie qui se développe progressivement. Au début, elle se manifeste par des oublis, puis la mémoire se détériore peu à peu.

On ignore malheureusement toujours la cause de la maladie d’Alzheimer et on n’a pas encore trouvé de traitement efficace. On sait en revanche que le stress oxydatif et l’inflammation augmentent le risque de souffrir de la maladie d’Alzheimer.

Plusieurs tests effectués sur des animaux montrent que les antioxydants et les composants bioactifs présents dans le gingembre diminuent les inflammations cérébrales (source).

D’autres tests sur des animaux montrent que le gingembre aide à lutter contre la détérioration du cerveau liée à l’âge (source, source, source).

curcumaUn travail de recherche important reste cependant à faire sur les humains, beaucoup des effets n’ayant été établis qu’au moyen d’expériences sur les animaux. Cela vaut également pour une autre plante de la famille du gingembre : le curcuma.

Le curcuma donne lui aussi l’espoir d’un possible traitement de la maladie d’Alzheimer.

Bienfait n°10 : Protège contre les infections

Le gingembre empêche le développement de plusieurs types de bactéries (source, source).

gingiviteLe gingembre est très efficace pour lutter contre les infections des gencives comme la gingivite et la parodontite (source). C’est encore une fois grâce au gingérol, auquel il doit son effet anti-inflammatoire.

La gingivite est une inflammation du bord de la gencive causée par la plaque dentaire présente sur les dents et les molaires. Si cette inflammation s’étend au parodonte (l’ensemble des tissus de soutien des dents), on parle de parodontite.

Le gingembre frais s’avère également inhiber les infections par le virus VRS (source). Le virus VRS est cause d’infections respiratoires.

Bienfait nº11 : Favorise la perte de poids

thé au gingembreLe gingembre prolonge la satiété à la suite des repas. Cet effet a été démontré dans une étude dans le cadre de laquelle les participants (en surpoids) devaient boire une solution composée de gingembre moulu dilué dans de l’eau chaude (source).

Une satiété plus durable diminue les envies de grignoter entre les repas.

Bienfait n°12 : Soulage la diarrhée

diarrhéeUne étude menée en 2015 a révélé que le gingembre peut être utilisé pour traiter la diarrhée et d’autres troubles abdominaux (source).

Il était ici spécifiquement question du traitement de la diarrhée causée par une contamination alimentaire.

Bienfait n°13 : Bénéfique en cas d’asthme

Le gingembre s’utilise depuis des siècles pour lutter contre les maladies respiratoires telles que l’asthme.

L’asthme correspond à une irritabilité excessive ou une hyperréactivité des voies respiratoires due à l’inflammation chronique de celles-ci.

Facilement irritables, les voies respiratoires se contractent et rétrécissent, ce qui entraine des troubles respiratoires.

Un récepteur de calcium (CaSr) est au cœur de l’inflammation chronique des voies respiratoires. Chez les personnes asthmatiques, ce récepteur devient hyperactif.

Des recherches montrent que les composés du gingembre diminuent la sensibilité de ce récepteur (source, source). Le gingembre pourrait donc s’avérer d’une grande utilité dans le traitement de l’asthme et d’autres réactions allergiques.

Bienfait n°14 : Soulage les migraines

migraineDes chercheurs ont comparé l’efficacité du gingembre moulu à celle du sumatriptan. Le sumatriptan est un analgésique prescrit en cas de migraines ou d’AVF (algie vasculaire de la face).

L’étude a révélé que les participants étaient aussi satisfaits des extraits de gingembre que du sumatriptan (source). Les extraits de gingembre avaient l’avantage de n’entrainer aucun effet secondaire.

Bienfaits non avérés du gingembre

transmission sagesseOn attribue au gingembre un certain nombre de bienfaits en l’absence ou en l’insuffisance de preuves scientifiques.

L’absence de preuves scientifiques ne signifie pas forcément que le gingembre ne possède pas ces bienfaits. Il est également possible que la question n’ait jamais été étudiée.

On peut probablement attribuer la croyance en ces vertus aux expériences que l’on se transmet de génération en génération depuis des siècles.

Ces bienfaits non avérés du gingembre, les voici :

  • Il améliorerait le transit
  • Il soulagerait les ballonnements
  • Il améliorerait la circulation sanguine
  • Il aurait un effet détoxifiant
  • Il améliorerait la digestion en stimulant la production de salive
  • Il soulagerait les intestins en cas de symptôme de l’intestin irritable. Le gingembre n’est pas plus efficace qu’un placebo (source). La combinaison du gingembre à d’autres plantes a cependant permis de constater une diminution des troubles (source).
  • La colite ulcéreuse est une inflammation intestinale qui s’accompagne d’une ulcération. Dans le cadre d’un test sur des rats, l’extrait de gingembre a donné de bons résultats (source). Ces résultats s’expliquent peut-être par la teneur en antioxydants du gingembre et par ses propriétés anti-inflammatoires. On ignore encore si l’extrait de gingembre peut venir en aide aux humains.
  • Il réduirait les douleurs musculaires (certaines études vont dans ce sens, mais d’autres affirment le contraire).
  • Il stimulerait l’appétit
  • Il améliorerait l’absorption des vitamines issues des aliments
  • Il augmenterait l’énergie en favorisant la circulation sanguine
  • Il soulagerait les brûlures d’estomac
  • Il soulagerait les douleurs thoraciques
  • Il guérirait les engelures
  • Il nettoierait les sinus
  • Il soulagerait les douleurs lombaires
  • Il augmenterait la libido
  • Il rafraîchirait l’haleine
  • Il renforcerait le système immunitaire
  • Il favoriserait le traitement de l’anorexie
  • Il favoriserait le traitement du choléra
  • Il favoriserait le traitement du paludisme
  • Il favoriserait le traitement des morsures de serpent venimeux
  • Il favoriserait le traitement de la calvitie
  • Il favoriserait le traitement des maux de dents

Si, par exemple, vous souffrez de ballonnements, d’un mauvais transit ou d’un manque d’appétit, rien ne vous empêche toutefois d’essayer le gingembre.

Les dangers du gingembre

Comme pour toutes les plantes, il existe un risque d’interaction du gingembre avec certains médicaments. Demandez conseil auprès de votre médecin ou de votre pharmacien si vous consommez régulièrement du gingembre.

L’apparition d’effets secondaires liés à la consommation de gingembre est rare. Les effets secondaires suivants peuvent toutefois se manifester en cas de consommation d’une grande quantité de gingembre :

  • Douleurs abdominales
  • Brûlures d’estomac
  • Flatulences
  • Sensation de brûlure dans la bouche (semblable à celle que peuvent également causer le wasabi et le poivre noir). Cette sensation est généralement de courte durée.

Brûlures d’estomac

Beaucoup de personnes prétendent que le gingembre les aident à soulager leurs brûlures d’estomac, mais il n’existe aucune preuve scientifique à l’appui.

La consommation de quantités petites à normales de gingembre semble calmer les brûlures d’estomac tandis que la consommation de grandes quantités semble aggraver les troubles.

Médicaments

Si vous prenez des médicaments pour le traitement de problèmes cardiaques, de l’hypertension artérielle ou du diabète, demandez conseil à votre médecin traitant avant de prendre des compléments de gingembre.

Calculs biliaires

Si vous avez des calculs biliaires, le gingembre peut aggraver vos douleurs car il entraine une plus grande production de bile. Ne consommez donc pas de gingembre si vous souffrez de calculs biliaires ou de problèmes de vésicule biliaire.

Anticoagulants

Le gingembre pouvant fluidifier le sang, il convient d’être vigilant en cas de prise d’anticoagulants. Consultez votre médecin traitant si vous prenez des anticoagulants.

Chirurgie

Si vous vous apprêtez à subir une opération chirurgicale, vous devez faire attention aux plantes comme le gingembre et le ginseng. Celles-ci augmentent le risque de complications et de saignements (source, source).

Dose maximale tolérée

extrait de gingembreEn règle générale, on suppose qu’une prise journalière de 3 à 4 g d’extrait de gingembre ne comporte pas de danger. Aux femmes enceintes, on conseille de ne pas dépasser pas 1 g d’extrait de gingembre par jour.

Les concentrations diffèrent d’un complément à l’autre ; ne dépassez pas la dose prescrite indiquée sur l’emballage.

En tant que complément alimentaire, une dose de 0,5 à 2 g d’extrait de gingembre par jour est suffisante.

On parle de surdose de gingembre lorsque la prise de gingembre dépasse 2 g par kilo de poids corporel.

Le gingembre est déconseillé aux enfants de moins de 2 ans.

Superaliment ou pas ?

Je pense que l’on peut à juste titre qualifier le gingembre de superaliment. Cela dit, il ne fait pas partie de mon top 5, contrairement à son petit frère, le curcuma. Je vous en dis plus dans la vidéo ci-dessous :

On a selon moi parfois vite fait de qualifier les aliments de superaliments. La question se pose toutefois de savoir si l’étiquette est bien méritée. Voici une vidéo dans laquelle je discute de ces superaliments pas si super que ça :

Recettes au gingembre

Le gingembre évoque souvent la cuisine chinoise ou le gingembre mariné des sushis. Mais il offre bien d’autres possibilités. Voici quelques recettes au gingembre destinées à vous donner des idées.

Recette nº1 : Vinaigrette gingembre-sésame

vinaigrette gingembre sésame Envie d’une salade vitaminée ? Les vinaigrettes des supermarchés sont souvent remplies de sucre, de sirop de glucose, de numéros E… De quoi rendre votre salade bien moins healthy.

salade poissonPour prendre soin de votre santé, le mieux est de faire votre vinaigrette vous-même. En plus, c’est encore meilleur !

Composée de gingembre et d’huile de sésame, cette vinaigrette apportera à vos salades une délicieuse note asiatique.

Cette vinaigrette assaisonnera à merveille une salade à laquelle vous aurez ajouté des morceaux de poisson pour les protéines.

Voici ce dont vous avez besoin pour réaliser cette vinaigrette :

  • 50 ml d’huile de sésame
  • 2 cuillères à café de vinaigre de cidre de pomme
  • 1 cuillères à soupe de miel
  • 2 cuillères à café de gingembre frais, haché finement
  • 1 oignon nouveau, haché finement
  • 1 cuillère à soupe de coriandre fraîche, hachée finement
  • 1 pincée de sel
  • 1 pincée de poivre noir moulu

Préparation :

  1. Dans un petit bol, battez bien l’huile de sésame et le vinaigre de cidre à la fourchette.
  2. Ajoutez le miel et battez à la fourchette jusqu’à obtention d’un mélange homogène.
  3. Ajoutez le reste des ingrédients et mélangez bien.

Suggestion de variation :

salade au poisson orientalePour une vinaigrette gingembre-sésame encore plus orientale, vous pouvez remplacer le vinaigre de cidre par du vinaigre de riz.

Pour cela, utilisez 50 ml de vinaigre de riz dans cette recette.

Attention toutefois : le vinaigre de riz contient souvent des sucres ajoutés, en quantités différentes selon la marque. Regardez donc bien les étiquettes.

Recette nº2 : Muffins gingembre-carotte

muffin carotte gingembreVous pouvez manger ces muffins équilibrés en encas, au petit-déjeuner, au dessert ou comme gourmandise.

Ils sont pleins d’ingrédients nutritifs comme les carottes, l’avoine, l’huile de coco, les graines de lin et, bien sûr, le gingembre. Ces muffins ont le goût de carrot cake.

Ingrédients :

  • 3 carottes
  • 1 œuf
  • 250 g de farine d’avoine
  • 75 ml de compote de pommes
  • 75 ml de miel
  • 75 ml de lait d’amande non sucré
  • 60 ml d’huile de noix de coco
  • 30 g de stevia en poudre (selon goût)
  • 2 cuillères à soupe de graines de lin
  • 2 cuillères à café de poudre à lever
  • 2 cuillères à café d’extrait de vanille
  • 1 cuillère à café de gingembre moulu
  • 1 cuillère à café de cannelle moulu
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 1 cuillère à café de noix de muscade râpée
  • ½ cuillère à café de sel

Voici les ingrédients dont vous avez besoin pour le glaçage :

  • 60 g de fromage frais
  • 2 cuillères à soupe de lait d’amande non sucré
  • 1 cuillère à café de stevia en poudre
  • ¼ cuillère à café d’extrait de vanille

Préparation :

  1. Préchauffez le four à 190 degrés Celsius.
  2. Garnissez un moule à muffins de caissettes en papier.
  3. Râpez les carottes et mettez-les dans un grand bol.
  4. Faites fondre l’huile de noix de coco dans une petite casserole et ajoutez-la dans le grand bol.
  5. Ajoutez les œufs, la compote de pommes, le miel, le lait d’amande et l’extrait de vanille. Mélangez bien à la fourchette.
  6. Ajoutez la stevia en poudre et mélangez.
  7. Dans un autre bol, mettez les ingrédients secs : la farine d’avoine, la cannelle, le gingembre moulu, la noix de muscade moulue, le sel, la poudre à lever, le bicarbonate de soude et les graines de lin. Mélangez tous ces ingrédients.
  8. Ajoutez les ingrédients secs dans le bol contenant les ingrédients humides et mélangez à l’aide d’une spatule. Ne vous inquiétez pas si la pâte n’est pas bien homogène.
  9. Divisez la pâte dans les caissettes à muffins et faites cuire au four pendant 22 – 24 minutes.
  10. Laissez les muffins refroidir pendant 15 minutes avant de les démouler. Placez-les sur une grille pour qu’ils continuent de refroidir.
  11. Pour réaliser le glaçage, mixez les ingrédients au robot ménager à haute puissance. Répartissez le glaçage sur les muffins à l’aide d’une petite cuillère.

Recette n°3 : Carottes rôties miel et gingembre

carottes miel gingembre

Pomme de terre, légumes et viande : ça rappelle la cantine, non ?  Ça vous dit d’épicer un peu tout ça ? Le gingembre ne se prête pas seulement aux mets asiatiques. Cette recette de carottes au gingembre en est la preuve.

Ingrédients :

  • 750 g de petites carottes
  • 1 cuillère à soupe de ciboulette fraiche, hachée finement
  • 60 ml d’huile d’olive extra vierge
  • 2 cuillères à soupe de miel
  • 2 cm de racine de gingembre frais
  • Sel
  • Poivre noir fraîchement moulu

Préparation :

  1. Préchauffez le four à 220 degrés Celsius.
  2. Nettoyez les carottes. Vous pouvez laisser un peu de verdure à leur extrémité.
  3. Coupez un morceau de gingembre d’environ 2 cm et hachez-le aussi finement que possible.
  4. Mettez l’huile d’olive dans un bol. Ajoutez le miel, le gingembre, le sel et le poivre et mélangez. Ajoutez les carottes et mélangez de sorte à enrober tous les ingrédients d’huile d’olive.
  5. Placez les carottes sur une plaque et mettez-les dans le four préchauffé.
  6. Faites rôtir les carottes pendant 40 – 50 minutes jusqu’à ce qu’elles soient tendres et légèrement dorées.
  7. Hachez finement une poignée de ciboulette et garnissez-en les carottes dès leur sortie du four.

Recette nº4 : Smoothie virgin mojito gingembre et poire

smoothie mojito gingembre Que diriez-vous d’un smoothie version virgin mojito ? Ce mojito délicieusement rafraîchissant est à boire sans culpabilité.

Vous pouvez boire ce smoothie en guise de repas complet. Il apporte des glucides, des protéines et des acides gras : de quoi faire le plein d’énergie.

smoothie vert gingembreCe sont les graines de chanvre qui fournissent les protéines et les acides gras. La particularité des graines de chanvre est qu’elles apportent tous les acides aminés essentiels et constituent une bonne source d’oméga-6 et d’oméga-3. Ceux-ci y sont représentés selon un très bon ratio de 3 pour 1.

Le lait de coco apporte des acides gras à chaîne moyenne (Medium Chain Triglycerides) et favorisent la satiété.

Si vous n’êtes pas fan de lait de noix de coco, vous pouvez remplacer le lait de coco de ce smoothie par de l’eau ou un autre lait végétal.

Ingrédients :

  • 2 poignées d’épinards frais
  • 200 ml d’eau
  • 100 ml de lait de coco
  • 2 cuillères à soupe de graines de chanvre
  • 1 poire mûre, coupée en quartiers
  • 1 banane mûre, coupée en morceaux
  • 1 citron vert
  • 2 cm de gingembre frais
  • 1 poignée de feuilles de menthe fraîche
  • 1 poignée de glaçons

Préparation :

  1. Dans votre blender, mettez l’eau, le lait de coco et les graines de chanvre. Mixez pendant 2 minutes à puissance maximale jusqu’à ce que les graines de chanvres soient finement moulues.
  2. Coupez un morceau de gingembre d’environ 2 cm et hachez-le finement. Ajoutez-le au blender, puis mixez pendant 1 minute à puissance maximale.
  3. Ajoutez les épinards et mixez jusqu’à obtention d’un mélange bien homogène.
  4. Pressez le citron vert et versez le jus dans le blender. Ajoutez les autres ingrédients et mixez à pleine puissance jusqu’à obtention d’un smoothie bien homogène.
  5. Ajoutez une poignée de glaçons et mixez pendant un moment pour un smoothie délicieusement rafraichissant.

Recette nº5 : Infusion au gingembre frais

infusion gingembreVous cherchez un moyen simple d’incorporer le gingembre à votre alimentation ? Dans ce cas, goûtez cette infusion au gingembre. Cette tisane au gingembre est bien meilleure que le thé au gingembre préparé à l’aide de sachets de thé aromatisé.

Le secret de cette infusion réside dans l’utilisation d’une grande quantité de gingembre.

Ce qu’il vous faut :

  • 500 ml d’eau
  • 1 racine de gingembre frais
  • ½ citron vert

Préparation :

  1. Coupez un morceau de gingembre de 5 cm. Pelez-le et coupez-le aussi en tranches aussi fines que possible. Votre infusion n’en aura que plus de goût.
  2. Mettez l’eau dans une petite casserole et portez-la à ébullition. Ajoutez les tranches de gingembre et laissez cuire à feu doux pendant 10 minutes. Couvrez la casserole pour éviter que l’eau ne s’évapore.
  3. Versez votre infusion au gingembre dans des tasses et ajoutez-y le jus de la moitié d’un citron vert (selon vos préférences).
  4. Cette infusion au gingembre est encore meilleure édulcorée. Mieux vaut utiliser un édulcorant naturel, tel que le miel ou le sucre de noix de coco ou employer un édulcorant naturel comme la stevia pure.

thé gingembre cannellePour varier, vous pouvez aussi goûter cette infusion au gingembre agrémentée d’un peu de cannelle, de menthe fraîche, de camomille, ou d’une pincée de piment de Cayenne.

Enjoy!

Perdez vos kilos superflus et votre graisse abdominale rapidement à l’aide de recettes minceur simples à réaliser

Saviez-vous que les recherches montrent que faire régime entraine une prise de poids chez 1 personne sur 3 ? (source)

C’est pourquoi j’ai développé une méthode de perte de poids facile à tenir et qui permet d’éviter tout effet yoyo.

Vous y découvrirez de délicieuses recettes, conçues pour maigrir rapidement et durablement.

Voici un aperçu de ce que vous trouverez dans mon livre de recettes minceur à succès :

  • Plus de 100 délicieuses recettes, faciles et rapides à préparer (et qui plairont à toute la famille)
  • Comment mes délicieuses recettes à base de viande, de poisson ou végétariennes peuvent vous faire perdre plusieurs kilos chaque semaine
  • 6 catégories de recettes : plats à base de poulet, de viande, de poisson, plats végétariens, salades, sauces, vinaigrettes, desserts, et bien plus
  • Des menus journaliers et hebdomadaires tout faits + des listes de course

Découvrez comment perdre plusieurs kilos par semaine à l’aide de recettes minceur délicieuses et simples à réaliser :

Essayer la Bible minceur sans aucun risque

Laissez un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués avec*