Qu’est-ce que le yoga nidra + 6 bienfaits

Le yoga nidra est l’une des formes de yoga les plus connues. Depuis quelques années, il séduit un nombre toujours croissant d’adeptes.

Le yoga nidra est le plus relaxant de tous les yogas. Vous voulez connaître les bienfaits du yoga nidra et savoir si sa pratique peut vous être bénéfique ? C’est ce que vous découvrirez dans cet article.

Qu’est-ce que le yoga nidra ?

yoga nidraLe yoga nidra, que l’on appelle également « yoga du sommeil » ou « sommeil yogique », vise à atteindre un état de profonde relaxation.

C’est une technique très efficace pour apprendre à accéder de manière consciente à la détente. Il se base sur des techniques de visualisation et de respiration qui activent le système nerveux parasympathique.

Une séance se déroule en plusieurs étapes. Leur séquence peut varier d’un professeur de yoga à l’autre, mais généralement, on commence une séance de yoga nidra allongé sur le dos. Dans un premier temps, on vous instruira de vous concentrer sur votre respiration.

Ensuite, vous serez invité(e) à tourner votre attention vers vous-même en prenant conscience de chaque partie de votre corps selon les instructions du professeur de yoga.

Vers la fin de la séance, le professeur de yoga vous guidera à travers différents exercices de visualisation et vous invitera à vous souvenir de l’intention que vous avez énoncée en début de cours. Ensuite, vous reviendrez progressivement à votre état normal.

Quelle est la différence entre le yoga nidra et la méditation ?

On pourrait penser que le yoga nidra est une forme de méditation guidée. Néanmoins, il présente quelques différences évidentes.

La méditation se pratique généralement en position assise et vise à créer un état de détente éveillé.

La méditation permet d’atteindre les ondes thêta. Ces ondes correspondent à un état de relaxation totale. Ces ondes précèdent les ondes delta, qui correspondent au sommeil profond.

Le yoga nidra induit un état de conscience profond qui favorise la détente.

Le but du yoga nidra est d’atteindre un état de détente tout en restant conscient, ce qui permet d’accéder à la couche la plus profonde de la conscience. Malgré leurs similarités, il faut donc bien distinguer yoga nidra et méditation.

À quelle fréquence pratiquer le yoga nidra ?

Vous pouvez pratiquer le yoga nidra aussi souvent que vous le souhaitez. Pour profiter de tous ses bienfaits potentiels, il est important de le pratiquer régulièrement.

Cela peut être tous les jours à plusieurs fois par semaine.

La régularité est essentielle pour obtenir des résultats.

En principe, il n’y a pas de limite de temps pour une séance de yoga nidra. Celle-ci peut durer entre 15 et 60 minutes, mais la plupart des séances durent environ une demi-heure.

Quand pratiquer le yoga nidra ?

Le yoga nidra peut se pratiquer à tout moment de la journée. Cependant, il n’est pas recommandé de pratiquer juste après un repas, car cela augmente le risque de s’endormir. Il est important de rester éveillé pendant une séance de yoga nidra.

Vous endormir serait passer à côté de tous les bienfaits de cette technique. Pratiquer le yoga nidra le matin peut être un moyen de bien commencer la journée.

Pour vous lancer, il vous suffit d’enfiler vos vêtements les plus confortables et de trouver un espace calme. Selon l’endroit où vous vous trouvez, vous pouvez vous allonger sur votre lit ou votre tapis de yoga.

Vous pouvez également prévoir votre séance de yoga nidra avant de dormir. Cela favorise la détente et vous permettra de tomber dans un sommeil profond plus rapidement.

Bienfaits du yoga nidra

Quels sont les bienfaits du yoga nidra ? Ce yoga peut avoir de nombreux bienfaits, surtout quand on le pratique régulièrement.

Pour commencer, il est scientifiquement prouvé qu’il augmente la production de dopamine.

nº1 : Il augmente naturellement le niveau de dopamine

le yoga nidra stimule la production de dopamineLa dopamine est une substance impliquée dans le système de récompense du cerveau.

Une étude de 2002, portant sur des scanners cérébraux, a montré que le yoga nidra stimule la production de dopamine dans le cerveau (source).

Une seule séance a provoqué une augmentation de 65 % de la libération de dopamine chez les participants.

Ces scanners cérébraux ont révélé que :

  • Les participants atteignaient un état de relaxation profond
  • L’état méditatif se distingue clairement de l’état de sommeil

Les chercheurs pensent que la pratique du yoga nidra est bénéfique pour les maux de dos, les tensions, l’insomnie, les acouphènes et même le diabète de type 2 (sourcesourcesourcesource).

Le yoga nidra entraîne de réelles modifications de la chimie cérébrale. Tout comme la méditation, la pratique du yoga peut aider à calmer le corps et l’esprit de façon naturelle.

nº2 : Tout le monde peut le pratiquer

Le yoga nidra est une méthode très accessible.

Comme il se pratique en position couchée (savasana), il est impossible de se tromper. Et si vous n’avez pas la possibilité de vous allonger, le yoga nidra peut également se pratiquer en position assise.

Les néophytes pourraient penser que le yoga nidra est une méditation guidée destinée à faciliter l’endormissement. Mais ce n’est pas le cas. Cependant, de nombreux pratiquants de cette forme de relaxation guidée voient leur sommeil s’améliorer. Et celui-ci s’améliore probablement d’autant plus à mesure qu’on pratique.

En cas de problèmes de dos, pensez à mettre une couverture ou un oreiller sous vos genoux pour soulager les douleurs.

nº3 : Il réduit le stress et l’anxiété

le yoga nidra réduit le stress et l'anxiétéNous avons vu que le yoga nidra permet d’atteindre un état de profonde relaxation. Mais saviez-vous que le yoga est également un remède très efficace contre le stress et l’anxiété ?

Une étude de 2018 a révélé que le yoga nidra était plus efficace que la méditation pour réduire les symptômes d’anxiété (source).

Une autre étude a constaté que le yoga nidra améliorait la variabilité de la fréquence cardiaque (VFC), c’est-à-dire l’intervalle de temps entre deux battements cardiaques (source). Sa pratique active le système nerveux parasympathique.

Il s’agit de la partie du système nerveux autonome qui permet la détente. Son activation favorise le repos.

nº4 : Le yoga nidra pour dormir

De nombreuses personnes souffrent de troubles du sommeil. Des recherches montrent que les réveils nocturnes sont un problème majeur.

On recommande aux adultes de dormir de 7 à 9 heures chaque nuit (source). Le manque de sommeil prolongé a des conséquences majeures sur la santé.

Cela entraîne une augmentation de la tension artérielle, une baisse de la libido, un affaiblissement du système immunitaire, de l’irritabilité et des problèmes de concentration.

Il est donc intéressant de savoir que le yoga nidra améliore le sommeil et réduit le risque d’insomnie. Il permet d’entraîner le corps à se détendre et à entrer plus facilement dans un sommeil plus profond.

Si vous pratiquez le yoga nidra avant de dormir, vous vous endormirez plus vite et resterez endormi(e) plus longtemps.

nº5 : Il est bénéfique en cas de diabète de type 2

Les bienfaits du yoga nidra s’étendent bien au-delà de la relaxation. Celui-ci s’est même avéré bénéfique pour les personnes atteintes de diabète de type 2.

Certaines postures de yoga peuvent contribuer à réduire les symptômes du diabète et à faire baisser la pression artérielle et la glycémie. En outre, le yoga peut contribuer à améliorer la circulation sanguine.

Une revue systématique d’essais contrôlés montre que la pratique du yoga peut aider à contrôler le diabète de type 2 (source).

Les chercheurs ont noté que le yoga avait un effet positif sur la glycémie et les taux de lipides sanguins.

Bien que les résultats de cette étude soient prometteurs, plus de recherches sont nécessaires pour confirmer et clarifier les bienfaits potentiels du yoga chez les diabétiques.

nº6 : Il réduit les troubles menstruels courants

Il est scientifiquement prouvé que le yoga nidra peut réduire les troubles menstruels. Ce yoga peut donc être bénéfique pour les femmes qui souffrent fréquemment de troubles prémenstruels.

Selon une étude de 2011, le yoga peut soulager les crampes et le syndrome prémenstruel (source).

Les chercheurs ont constaté que l’apprentissage et la pratique du yoga nidra entraînait des améliorations significatives en termes de bien-être et de dépression chez les participantes.

Donc, si vous souffrez souvent de troubles menstruels, prenez le temps de pratiquer le yoga nidra et constatez-en les bienfaits sur votre corps.

Vidéos de yoga nidra sur YouTube

Maintenant que vous connaissez les bienfaits du yoga nidra, il est temps de l’essayer par vous-même.

Sur YouTube, vous trouverez de nombreuses vidéos de yoga nidra qui vous permettront de faire l’expérience d’une relaxation physique et mentale complète.

Cependant, le yoga nidra nécessite de la patience, et plus vous le pratiquerez, plus vous profiterez de ses bienfaits.

Ne vous découragez pas si vous n’atteignez pas un état de profonde relaxation dès la première séance. La pratique du yoga a un effet cumulatif.

La première fois que vous le pratiquerez, vous ne remarquerez peut-être pas beaucoup d’effets, ou ceux-ci disparaîtront rapidement. Mais si vous pratiquez plus souvent, vous resterez dans cet état de détente de plus en plus longtemps.

Conseils généraux pour le yoga nidra :

  • Trouvez un endroit approprié où vous vous sentez bien et en sécurité.
  • Veillez à ce que la température ambiante soit confortable.
  • Éteignez votre téléphone pour éviter toute distraction.
  • Veillez à ne pas vous endormir. Évitez de prendre l’habitude de dormir quand vous pratiquez.
  • Demandez à votre famille et à vos amis de ne pas interrompre votre séance de yoga.

Vous voulez plus d’exercices et de conseils pour commencer le yoga ? Dans ce cas, lisez mon article sur le yoga pour débutant.

Conclusion

Comme nous l’avons vu, le yoga nidra peut avoir de nombreux bienfaits. Le yoga nidra est un état de conscience qui permet d’éliminer les facteurs de stress externes et aide à entrer dans un état conscient de profonde relaxation.

N’oubliez pas que ce yoga ne vise pas l’endormissement. Il permet d’atteindre un état semblable au sommeil tout en gardant le cerveau éveillé. Si, à long terme, cette pratique permet d’améliorer la qualité du sommeil, une séance de yoga nidra n’est pas le moment de dormir.

Si vous souffrez d’un problème de santé et que vous vous demandez si vous pouvez pratiquer le yoga sans risques, je vous recommande de consulter un médecin au préalable.

À propos de Hugo Blanc, MSc

Hugo Blanc, MSc est coach minceur, nutritionniste, psychologue (spécialiste des régimes), auteur et conseiller en nutrition et en compléments orthomoléculaires. Sur son site sagessesante.fr, son objectif est d’informer et d’inciter à faire les meilleurs choix en termes de santé à travers des conseils fondés scientifiquement.

Laisser un commentaire