Web
Analytics Made Easy - StatCounter
quelle est la meilleure huile de cuisson

Quelle Est La Meilleure Huile de Cuisson ? Revue Critique

On trouve des dizaines d’huiles différentes au supermarché. Mais se valent-elles toutes ? Quelle huile choisir ? Et quelle est la meilleure huile de cuisson ?

Pour cuisiner de manière à prendre soin de sa santé, il importe de choisir la meilleure huile de cuisson. Mais encore faut-il savoir sur quels critères se baser.

Voici ce que vous découvrirez dans cet article :

  • Quelle est la meilleure huile de cuisson
  • Que sont les bons acides gras
  • Si l’huile de coco est bonne pour la santé

Pour savoir quelle huile utiliser pour la cuisson, un principe : les acides gras saturés et les acides gras monoinsaturés sont résistants à la chaleur, tandis que les huiles riches en acides gras polyinsaturés doivent être évitées (source, source).

 

huiles de cuisson - acides gras

Tableau des huiles
Huile/ graisse de cuisson
Point de fumée 
Rapport oméga-6 / oméga-3
Autres informations

Huile de lin non raffinée
107 °C
1/4

Huile de carthame non raffinée
107 °C
133/1

Huile de tournesol non raffinée
107 °C
40/1

Huile de maïs non raffinée
160 °C
83/1

Huile de tournesol oléique non raffinée
160 °C
40/1
84 % monoinsaturés

Huile d’olive extra vierge
160 °C
10/1
73 % monoinsaturés, riche en acides gras oméga-9

Huile d’arachide non raffinée
160 °C
32/1

Huile de carthame semi-raffinée
160 °C
133/1
75 % oméga-9

Huile de soja non raffinée
160 °C
8/1
La plupart sont issues d’OGM

Huile de noix non raffinée
160 °C
5/1

Huile de graines de chanvre
165 °C
3/1

Beurre
177 °C
9/1
Essentiellement saturés et monoinsaturés

Huile de colza semi-raffinée
177 °C
2/1
56 % oméga-9, 80 % du colza est modifié génétiquement

Huile de noix de coco
177 °C
2 % d’oméga-6, pas d’oméga-3
86 % saturés, acide laurique (propriétés antibactériennes, antioxydantes et antivirales). Contient 66 % de triglycérides à chaîne moyenne (TCM).

Huile de sésame non raffinée
177 °C
138/1

Huile de soja non raffinée
177 °C
8/1

Huile de colza
180 °C
3/1
plus de 60 % d’acides gras monoinsaturés

Saindoux
182 °C
Principalement composé de mauvais acides gras saturés

Huile de noix de macadamia
199 °C
1/1
80 % monoinsaturés (83 % d’oméga-9)

Huile de colza (Expeller Press)
200 °C
2/1
62 % monoinsaturés, 32 % polyinsaturés

Hhuile de colza raffinée
204 °C
3/1
80 % du colza des États-Unis est OGM

Huile de noix semi-raffinée
204 °C
5/1

Huile d’olive extra vierge de haute qualité (faible acidité)
207 °C
13/1
74 % monoinsaturés (71,3 % d’oméga-9)

Huile de sésame
210 °C
42/1

Huile de coton
216 °C
54/1

Huile de pépins de raisin
216 °C
676/1
12 % saturés, 17 % monoinsaturés

Huile d’olive vierge
216 °C
13/1
74 % monoinsaturés (71,3 % d’oméga-9)

Huile d’amande
216 °C
Seulement oméga-6

Huile de noisette
221 °C
Pas d’oméga-3, 78 % d’oméga 9
75 % monoinsaturés

Huile d’arachide
227 °C
32/1

Huile de tournesol
227 °C
40/1

Huile de maïs raffinée
232 °C
83/1

Huile de palme
232 °C
46/1
Essentiellement saturés et monoinsaturés

Huile de palmiste
232 °C
pas d’oméga-3
82 % saturés

Huile de tournesol oléique raffinée
232 °C
39/1
84 % monoinsaturés

Huile d’arachide raffinée
232 °C
32/1

Huile de sésame semi-raffinée
232 °C
138/1

Huile de soja raffinée
232 °C
8/1
La plupart sont issues d’OGM

Huile de tournesol semi raffinée
232 °C
40/1

Huile d’olive extra-légère
242 °C
Riche en oméga-9
74 % monoinsaturés

Ghee (beurre clarifié)
252 °C
0/0
62 % d’acides gras saturés

Huile de son de riz
254 °C
21/1
47 % monoinsaturés, 33 % polyinsaturés, bonne source de vitamine E et d’antioxydants

Huile de carthame raffinée
266 °C
133/1
74 % d’oméga-9

Huile d’avocat
271 °C
12/1
70 % monoinsaturés, (68 % d’oméga-9), riche en vitamine E

 

Source

Les 4 meilleures huiles / graisses de cuisson

Huile/graisse
Acide gras dominant
Point de fumée
Cuisson ?
Huile de noix de coco
86 % saturés
250 °C
haute température
Ghee
62 % saturés
250 °C
haute température
Beurre
53 % saturés
180 °C
température moyenne ou basse
Huile d’olive
73 % monoinsaturés
180 °C
basse température

Son point de fumée de 250 degrés fait de l’huile de noix de coco la meilleure huile de cuisson. En outre, de toutes les huiles, c’est la plus riche en acides gras saturés. Ses acides gras sont donc stables et adaptés à des températures de cuisson élevées.

N’utilisez toutefois que de l’huile de coco vierge ou extra vierge et évitez à tout prix l’huile de coco raffinée. Préférez l’huile de noix de coco non désodorisée en pot en verre comme l’huile de coco Royal Green ou Amanprana.

Des sources sûres indiquent que presque toutes les huiles de coco du commerce sont des cochonneries raffinées. Nous aborderons ce sujet dans un prochain article.

Vous préférez une pilule grâce à laquelle diminuer votre masse grasse ?

Alors, cliquez ci-dessous pour en savoir plus sur la méthode en laquelle je crois le plus.

Beurre et ghee

Contrairement à la margarine classique ou allégée, le beurre apporte des acides gras oméga-3 et de la vitamine K. En outre, le beurre présente des propriétés anti-inflammatoires et contient des antioxydants. Le beurre contient des acides gras trans d’origine animale (acide linoléique conjugué) naturellement présents.

Des recherches montrent qu’une consommation modérée d’acide linoléique conjugué (ALC) n’est pas nocive et peut même réduire le risque de maladies cardiovasculaires et de cancer (source, source).

Le beurre est riche en acides gras saturés, plus résistants à la chaleur que les acides gras insaturés (source, source). Le point de fumée du beurre est de 180 degrés. Il n’est recommandé que pour la cuisson à température moyenne ou basse.

Privilégiez le beurre biologique de vaches nourries à l’herbe.

Le ghee remplace avantageusement le beurre au niveau diététique. Les deux ont une composition similaire, à l’exception de quelques différences mineures. Le ghee est un beurre clarifié au point de fumée de 250 degrés, et donc excellent pour la cuisson à haute température.

Même si le ghee est plus stable à des températures élevées, mieux vaut utiliser le beurre pour la cuisson à basse température en raison de son goût crémeux.

Découvrez mon complément alimentaire conçu pour augmenter la combustion des graisses et réduire la masse grasse

Vous voulez un complément simple pour augmenter la combustion des graisses et réduire la masse grasse ?

Pour aider les gens, j’ai développé une formule spéciale à base d’extrait de thé vert.

Contrairement à de nombreuses autres marques, je n’ai pas employé d’agents de charge inutiles.

Vous voulez en savoir plus ? Rendez-vous sans attendre à la page suivante :

Essayer le complément à base d’extrait de thé vert sans risque

Attention : Il est important d’avoir un mode de vie sain. Les compléments alimentaires ne se substituent pas à une alimentation variée et équilibrée.

Laissez un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués avec*