7 raisons d’écouter de la musique pour courir

Ce n’est un secret pour personne : la musique rend la vie plus belle. Elle rend heureux et donne envie de bouger. On ne s’étonnera donc guère que la musique puisse avoir une influence sur les performances athlétiques. La question est, bien sûr, de savoir quelle est cette influence, au juste. Si son influence est négative, il y a évidemment peu d’intérêt à écouter de la musique pour courir.

Dans cet article, vous allez découvrir tous les avantages d’écouter de la musique pour courir. Je vais vous dire quelles sont les meilleures playlists de running pour vous épargner des heures de recherches. Vous apprendrez également :

  • Pourquoi la musique peut vous mettre dans le bon état d’esprit
  • Comment la musique peut améliorer vos performances running
  • Quand les distractions sont positives et quand elles ne le sont pas
  • Pourquoi la musique peut vous aider à décoller les fesses du canapé
  • Comment la musique peut favoriser l’euphorie du coureur

Sans musique, le running est l’une des activités les plus ennuyeuses qu’on puisse imaginer. Courir pendant des dizaines de minutes (ou plusieurs heures) sans distraction, c’est rasoir. Dans cet article, je vais donc vous dire quelle est ma musique running préférée pour que vous preniez plus de plaisir lors de vos entrainements.

Je ne vais pas me contenter de vous donner des playlists running : je vais vous dire POURQUOI écouter de la musique pour courir.

musique pour courirVous ne vous en doutez peut-être pas, mais un nombre étonnant d’études ont été menées pour examiner l’influence de la musique sur l’humeur et les performances sportives. La plupart de ces études ont conclu que l’impact de la musique sur les performances athlétiques est positif.

J’imagine que ces résultats ne vous surprennent guère. Après tout, quand on pense aux runners, on s’imagine généralement des personnes munies d’écouteurs, n’est-ce pas ?  Il y a probablement une raison à ce que la plupart des coureurs s’entrainent en musique. On imagine qu’ils n’en feraient rien si cela nuisait à leurs performances sportives.

Mais ce que vous et moi pensons n’a guère d’importance. J’ai beau penser que le coca est bon pour la santé (pour info, ce n’est pas le cas) : si la science montre à plusieurs reprises que le coca est mauvais, il n’y a aucun sens à en vanter les mérites. C’est pourquoi je vais me baser sur autant d’études scientifiques que possible pour confirmer (ou infirmer ?) l’intuition que vous et moi partageons :

Que la musique a une influence positive sur les performances sportives.

Je dois vous commencer par vous avertir que tout n’est pas aussi noir et blanc qu’on pourrait le penser. Dans certains cas, la musique n’est qu’une distraction. Mais je reviendrai sur ce point.

nº1 : Elle met dans le bon état d’esprit

Vous est-il déjà arrivé d’avoir une mauvaise journée où rien n’allait et de ne rien vouloir d’autre que d’aller vous coucher, histoire d’en finir ?

Vous pouvez toujours essayer de me faire croire le contraire. Il nous arrive tous d’avoir l’impression que l’univers fait tout son possible pour nous gâcher la journée.

Si cela vous dit quelque chose, vous connaissez probablement le pouvoir de la musique dans ce genre de moment. Une seule chanson peut suffire pour changer son humeur en un instant.

Ce phénomène n’est pas seulement dans la tête.

En effet, des recherches montrent que l’écoute de musique peut changer l’humeur et augmenter la conscience de soi-même (source). Elle peut donc vous rendre plus joyeux et vous faire porter un regard critique sur ce que vous faites et ce que vous avez à faire. Deux choses utiles à tout athlète.

Cette étude a également montré que la musique pousse à réfléchir à où on se trouve et où on veut aller. Cela aide à se projeter dans le futur et à voir ce qu’on va accomplir.

Ce n’est pas un hasard si l’un des titres les plus populaires pour faire du sport est une chanson de Roy Jones Jr.

Roy Jones Jr. n’es pas seulement l’un des meilleurs boxeurs que l’humanité ait jamais connu. Il semble également qu’il soit assez talentueux pour écrire une chanson exaltante qui motive à faire du sport ou à franchir la ligne d’arrivée.

Difficile d’écouter ce titre sans être pris de l’envie de bouger.

Bien sûr, rien ne vous oblige à écouter cette chanson si vous voulez faire du sport. Contentez-vous d’utiliser cette technique pour vous motiver lorsque vous l’avez dur. Lorsque, par exemple :

  • Vous n’avez pas envie de décoller du canapé
  • Vous rechignez à vous mettre au défi
  • La dernière ligne droite est plus éprouvante que prévu

Utilisez la musique pour courir que je vous donne à la fin de cet article, ou composez vous-même une playlist qui vous mettra dans le bon état d’esprit. Ce n’est que si vous vous trouvez dans le bon état d’esprit que vous pourrez tirer le plus grand profit de vos entrainements.

Commettez-vous ces erreurs évitables qui ralentissent la perte de poids ?

Faites le test et découvrez votre « QI minceur ».

nº2 : Elle aide à tenir plus longtemps

C’est la raison pour laquelle certains étudiants écoutent de la musique pendant les périodes où ils doivent beaucoup étudier.

Ils écoutent de la musique en fond sonore pour que le temps passe plus vite et pour rendre l’étude plus agréable.

Malheureusement pour ces étudiants, des recherches montrent qu’écouter de la musique tout en étudiant réduit les performances (source). Cela tient au fait que le cerveau est trop distrait par la musique et dispose de moins de « bande passante » pour étudier. Mais avec le sport, c’est différent.

Le sport ne demande pas d’effort mental (en tout cas, très peu) mais surtout un effort physique. La musique détourne votre attention de cette petite voix qui vous répète constamment que vous vous ennuyez et que vous l’avez dur. Ou qu’il fait mauvais et que vous préféreriez faire la vaisselle chez vous.

Une étude de 2010 a montré que faire du sport en musique conduit à un effort plus intense et à de meilleures performances (source). Surtout quand il s’agit de musique entrainante. Je crains qu’il soit peu probable de battre des records sur fond de Bach ou de Mozart. C’est d’ailleurs ce qu’a révélé l’étude. La musique trop lente et la musique trop rapide se sont avérées contre-productives. La meilleure musique est celle dont le tempo atteint 120-140 battements par minute (bpm).

Voici des genres musicaux qui correspondent à ce critère :

  • Deep house
  • House
  • Tech house
  • Electro house
  • Progressive house
  • Trance
  • Dubstep
  • Techno
  • Hip-hop (chansons entrainantes)
  • R&B (chansons entrainantes)

Précisons qu’il y a peu d’intérêt à écouter ces genres musicaux s’ils vous insupportent. En effet, cela aurait un impact négatif sur vos performances.

Si en revanche vous aimez ces genres musicaux, n’hésitez pas à en faire votre musique pour courir. Il n’y a cependant aucun problème à écouter autre chose si vos goûts musicaux sont différents. Sinon, vous devrez faire deux choses contre votre volonté : faire du sport + écouter de la musique que vous n’aimez pas.

nº3 : Elle distrait

Ce point vient compléter l’étude mentionnée ci-dessus. Écouter de la musique n’aide pas seulement à tenir le coup parce que la musique a un effet stimulant, mais aussi parce qu’elle détourne l’attention de tout ce qui pourrait donner envie d’arrêter. Quelques exemples :

  • Douleur
  • Pensées négatives
  • Météo
  • Performances sportives décevantes

On constate que la distraction fournie par la musique peut entrainer une amélioration des performances atteignant 15 % (source). Cela peut sembler modeste, mais une amélioration constante des performances finit par peser.

Si la charge mentale de la musique ne profite pas aux étudiants, elle vous sera en revanche d’une aide précieuse pendant l’activité physique. Vous disposerez de moins de bande passante pour gémir et soupirer lors de vos sorties running.

En règle générale, les distractions n’ont rien de positif. Cela vaut également pour le sport.

Mais ce qui distingue souvent les athlètes de haut niveau des autres, c’est qu’ils sont capables de détourner leur attention de la douleur qu’ils ressentent en se faisant délibérément mal à un autre endroit (en se mordant les lèvres, par exemple) ou en pensant à tout autre chose.

En temps normal, être conscient de ses sensations est une bonne chose, mais pas quand on l’a dur. Écouter de la musique pour courir peut vous aider à détourner votre attention de la douleur et de la fatigue.

nº4 : Elle aide à maintenir le rythme

Bien sûr, la musique n’a pas le même effet chez tout le monde. Même si vous et moi écoutions le même genre de musique, nous n’éprouverions probablement pas la même chose.

Par exemple, une certaine chanson pourrait évoquer chez moi des sentiments positifs parce que j’ai rencontré ma petite amie au bar alors que cette chanson passait. Elle pourrait en revanche évoquer des sentiments négatifs chez vous si vous avez été témoin d’un accident en voiture au moment où cette même chanson passait à la radio.

Les sentiments qu’un titre évoque dépendent en partie du cadre de référence de chacun.

musique runningMais certaines choses ne dépendent pas d’un cadre de référence. On constate que la musique peut stimuler l’aire motrice du cerveau (source). Surtout la musique au tempo régulier.

La systématicité du rythme conduit à adopter un rythme systématique similaire pendant l’entrainement. Il est ainsi plus facile de garder le même rythme et d’éviter les ralentissements ou les accélérations spontanés.

Cela a l’avantage qu’on gaspille moins d’énergie à cause de la perte d’élan et qu’on garde une température corporelle plus ou moins constante. Cela facilite la régulation de l’ensemble des fonctions corporelles pendant la course à pied.

Vous voulez un exemple de menu minceur, accompagné des recettes et de la liste de courses ?

Cliquez ici et je vous l’envoie gratuitement.

nº5 : Elle maintient dans l’euphorie du coureur

Si vous n’avez jamais fait de course à pied, vous ne savez probablement pas ce qu’est l’euphorie du coureur, qu’on appelle parfois en anglais « the zone » ou « runner’s high ».

Il s’agit en effet d’une « zone » de bien-être intense que ressentent les athlètes après une certaine période d’effort. On atteint cet état quand on est concentré sur ce qu’on fait et que rien ni personne ne peut détourner son attention de l’entrainement. Le corps et l’esprit sont en phase. On éprouve une sensation de bien-être à tous les niveaux et toutes les excuses qu’on se trouve en temps normal semblent avoir disparu.

Si cet état d’euphorie semble « trop beau pour être vrai », celui-ci a bien fait l’objet d’études sérieuses (source). Ces études révèlent que certains titres musicaux peuvent mener à cet état d’euphorie très rapidement. De nombreux athlètes ont pour rituel d’écouter ces chansons avant l’effort pour être mentalement et physiquement prêts pour le combat.

Vous vous demandez peut-être quels titres écouter pour battre tous les records ?

Il n’existe pas de playlist qui remplisse cette tâche. La meilleure musique pour courir n’est pas la même pour tout le monde. L’étude mentionnée ci-dessus montre que les titres qui évoquent des sentiments positifs varient d’un individu à l’autre, et ce pour différentes raisons.

Il peut s’agir d’une chanson qui passait au moment où vous avez réalisé une excellente prestation sportive. Il peut s’agir d’une chanson qui passait quand vous avez vu votre athlète préféré en pleine action. Il peut s’agir d’une chanson aux paroles galvanisantes, qui encouragent à ne pas abandonner et à aller de l’avant.

L’écoute de cette chanson ressuscitera ces sentiments positifs en un clin d’œil. Et il ne vous étonnera guère qu’éprouver des sentiments positifs pendant l’exercice a un effet positif sur les performances sportives.

nº6 : Elle donne la bougeotte

Si je gagnais un euro à chaque chanson où on entend des paroles du genre « can’t stop me », je ferais vite fortune. Beaucoup de chansons parlent d’être inarrêtable, de la persévérance et d’autres forces dont font preuve les athlètes. Même si les chansons elles-mêmes ne parlent pas de sport ou de course à pied, leurs paroles ont un grand pouvoir évocateur.

Ce qui est drôle, c’est que certaines chansons peuvent réellement donner l’impression qu’on ne peut pas arrêter de bouger (source).

Cette impression n’est guère étonnante. Essayez de rester de marbre dans une discothèque où la musique est à fond, pour voir. Vous verrez comme il est difficile de ne pas bouger sur de la musique qu’on aime. Votre tête, vos mains ou vos pieds bougeront au rythme de la musique.

De même, vous aurez bien du mal à vous éclater sans musique dans un espace super calme comme dans une bibliothèque. La musique donne envie de bouger. Et vous pouvez en tirer profit en écoutant de la musique pendant le sport.

Autre astuce utile : écoutez de la musique AVANT l’entrainement. Si vous écoutez la bonne musique avant de vous entrainer, vous serez plus motivé pour sortir de chez vous. Aidez-vous de la musique avant votre run pour passer en « mode sport ». Certaines personnes ont besoin de plus de motivation pour démarrer.

nº7 : Elle favorise la détente pendant le retour au calme

Vous savez maintenant que la musique a une grande influence sur les performances sportives. Et vous avez pu lire en détail que certains titres peuvent affecter l’état d’esprit.

Mais il y a une chose importante dont je ne vous ai pas parlé : l’écoute de musique APRÈS l’entrainement.

Il va de soi que la musique avant et pendant l’entrainement doit être rythmique. Il s’agit alors de mettre et de garder le corps et l’esprit en phase pendant l’entrainement.

Mais ce qu’on écoute après l’entrainement joue également un rôle important.

Faire du sport n’est PAS bon pour la santé. Oui, vous avez bien lu. Le sport en lui-même n’est pas bon : c’est l’effet qui se produit APRÈS le sport qui est bon. Faire du sport n’est pas nécessaire d’un point de vue biologique. À vrai dire, c’est un gaspillage d’énergie. Mais comme nos ancêtres étaient très actifs, notre corps est fait pour bouger et en a besoin.

Bien que faire du sport demande de l’énergie et use le corps, il entraine des effets positifs qui justifient la consommation d’énergie et l’usure occasionnées.

À la fin d’un entrainement, le corps est en état de stress (positif). Il est temps de calmer le jeu et de se reposer. Sinon, on ne peut pas profiter des bienfaits de l’exercice physique. Or, on constate qu’on peut contribuer à ce processus en écoutant de la musique apaisante (source).

Ce genre de musique calme n’est pas vraiment ce qui vient à l’esprit quand on parle de musique de running, mais le retour au calme et à la détente fait également partie intégrante de votre run.

Peu importe la musique que vous préférez écouter pour vous calmer et réduire le stress. Chaque personne a sa propre idée ce qui constitue de la musique « apaisante ».

À vous, donc, de décider ce que vous préférez écouter après un entrainement intensif. Je vais vous donner toutes les playlists de running mais, en fin de compte,  il vous appartient de décider selon vos préférences.

5 playlists running

Je ne dispose en fait que d’un seul bon moyen de vous « donner » de la musique pour courir. Comme il est illégal de distribuer de la musique gratuitement, je dois me contenter de vous donner des noms et des titres de chansons.

Le mieux, à mon avis, est de vous donner le nom de bonnes playlists sur Spotify. Non seulement vous pourrez accéder à ces playlists à tout moment sur votre ordinateur ou votre téléphone mais, en plus, elles sont régulièrement mises à jour, de sorte que vous aurez toujours de nouvelles bonnes chansons à écouter.

Pour utiliser Spotify sur votre portable pendant vos entrainements de running, vous devez avoir un abonnement payant. Sinon, vous ne pouvez l’écouter que sur votre ordinateur.

Vous pourrez toutefois y accéder gratuitement et télécharger les chansons d’une façon ou d’une autre, puis les transférer sur votre iPod, lecteur MP3 ou un autre dispositif.

Voici à présent mes playlists running préférées :

Musique pour courir à écouter avant et pendant vos séances running

Musique apaisante à écouter après votre run

Perdez vos kilos superflus et votre graisse abdominale rapidement à l’aide de recettes minceur simples à réaliser

Saviez-vous que les recherches montrent que faire régime entraine une prise de poids chez 1 personne sur 3 ? (source)

C’est pourquoi j’ai développé une méthode de perte de poids facile à tenir et qui permet d’éviter tout effet yoyo.

Vous y découvrirez de délicieuses recettes, conçues pour maigrir rapidement et durablement.

Voici un aperçu de ce que vous trouverez dans mon livre de recettes minceur à succès :

  • Plus de 100 délicieuses recettes, faciles et rapides à préparer (et qui plairont à toute la famille)
  • Comment mes délicieuses recettes à base de viande, de poisson ou végétariennes peuvent vous faire perdre plusieurs kilos chaque semaine
  • 6 catégories de recettes : plats à base de poulet, de viande, de poisson, plats végétariens, salades, sauces, vinaigrettes, desserts, et bien plus
  • Des menus journaliers et hebdomadaires tout faits + des listes de course

Découvrez comment perdre plusieurs kilos par semaine à l’aide de recettes minceur délicieuses et simples à réaliser :

Essayer la Bible minceur sans aucun risque

À propos de Hugo Blanc MSc

Hugo Blanc, MSc est coach minceur, nutritionniste, psychologue (spécialiste des régimes), auteur et conseiller en nutrition et en compléments orthomoléculaires. Sur son site sagessesante.fr, son objectif est d’informer et d’inciter à faire les meilleurs choix en termes de santé à travers des conseils fondés scientifiquement.

Laissez un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués avec*