Web
Analytics Made Easy - StatCounter
Huile de CBD

Huile de CBD : Effets, Avis, et Conseils d’Achat

L’huile de CBD fait de plus en plus parler d’elle.

On lui prête une foule de bienfaits. On la consomme pour traiter les douleurs chroniques, l’épilepsie et les troubles du sommeil, pour ne citer que quelques exemples. Elle est disponible sans ordonnance.

L’huile de CBD n’est pas un médicament mais un complément alimentaire ; ainsi, les recherches scientifiques à son sujet sont encore limitées. Dans cet article, je vais me pencher sur les allégations de santé étayées par des preuves scientifiques.

Voici ce que vous allez y découvrir :

  • Quels sont les usages de l’huile de CBD
  • Quelles allégations sont étayées par des preuves scientifiques
  • Quels sont les avis sur l’huile de CBD
  • Quelle huile de CBD acheter

Qu’est-ce que l’huile de CBD ?

L’huile de CBD est un complément alimentaire et non un médicament. Elle est donc disponible en vente libre. On peut en acheter sans ordonnance dans des boutiques spécialisées ou en commander en ligne.

Cette huile est fabriquée à partir de chanvre. C’est pourquoi on l’appelle parfois « huile de cannabis ».

Vous avez certainement déjà entendu parler du cannabis médical (ou cannabis thérapeutique). Aux États-Unis, celui-ci fait depuis quelques années l’objet d’une grande attention car les politiques strictes sur les drogues (douces) s’assouplissent et de plus en plus d’états autorisent la vente de cannabis (médical).

On connait les effets thérapeutiques du cannabis depuis longtemps déjà. Le cannabis présente toutefois l’inconvénient d’entrainer des effets secondaires. Il a des effets psychoactifs : il fait « planer ». Certes, c’est souvent le but de l’usage récréatif du cannabis. Il n’empêche que ces effets ne sont guère souhaitables quand on travaille et que c’est tout simplement dangereux et irresponsable lorsque l’on conduit. Sans oublier que le cannabis reste une substance illicite en France.

C’est le THC (tétrahydrocannabinol) présent dans le cannabis qui est responsable de la sensation de « défonce ». Le cannabis que l’on cultive pour un usage récréatif a une teneur extrêmement élevée en THC.

Le CBD est une substance chimiquement semblable au THC (cannabidiol). Le CBD a des propriétés médicinales mais, contrairement au THC, il ne fait pas planer.

L’huile de CBD est extraite du chanvre industriel. Ce chanvre est cultivé pour ses fibres et présente une teneur minimale en THC.

Il n’est donc pas correct d’appeler l’huile de CBD « huile de cannabis ». Le terme « cannabis » désigne le chanvre (marijuana) à teneur élevée en THC que l’on cultive (habituellement) pour ses effets psychotropes.

Le terme « huile de cannabis » désigne l’huile de THC. La vente de tout produit contenant du THC (dont l’huile de THC) est illégale en France.

Commettez-vous ces erreurs évitables qui ralentissent la perte de poids ?

Faites le test et découvrez votre « QI minceur ».

Huile de THC

Tout comme l’huile de CBD, l’huile de THC a des propriétés médicinales. Les patients atteints du cancer bénéficieraient de la consommation d’huile de THC, en combinaison à de l’huile de CBD. L’huile de CBD inhibe l’effet planant qu’entraine une forte dose d’huile de THC. Le CBD inhibe notamment la dégradation du THC par les enzymes hépatiques.

Si vous voulez faire de l’huile de CBD vous-même, sachez que le cannabis destiné à l’usage récréatif ne convient pas. Ce cannabis est cultivé de sorte à ce que sa teneur en THC soit aussi élevée que possible, au détriment de sa teneur en CBD.

Chanvre industriel

L’huile de CBD est fabriquée à partir de chanvre industriel, à très faible teneur en THC et à forte teneur en CBD.

Contrairement au THC, l’huile de CBD a l’avantage de ne pas entrainer de dépendance. En outre, elle ne provoque pas d’hallucinations.

L’huile de CBD impure, en revanche, peut causer des hallucinations car elle contient (accidentellement) du THC. Cela peut être dû, par exemple, à un mauvais contrôle final ou à un échantillonnage insuffisant lors de la production.

Quels sont les usages de l’huile de CBD ?

Je vais résumer les différents usages de l’huile de CBD.

Attention : le fait que l’huile de CBD soit utilisée à une certaine fin ne signifie pas forcément qu’elle est efficace (pour tout le monde).

  • Épilepsie
  • Douleurs chroniques, arthrite (inflammation articulaire), SEP (sclérose en plaques), douleurs musculaires, troubles de la moelle épinière
  • Arthrose (usure des articulations)
  • Rhumatismes
  • Troubles anxieux
  • TDAH
  • Stress
  • TSPT (trouble de stress post-traumatique)
  • Insomnie
  • Maladie de Parkinson
  • Maladie d’Alzheimer
  • Syndrome d’Asperger
  • AVC
  • Cancer
  • Acné
  • Maux de tête et migraines
  • Tremblements et spasmes
  • Maladie de Crohn
  • Verrues
  • Syndrome d’Ehlers-Danlos
  • Fybromyalgie
  • Psychose
  • Autisme infantile
  • BPCO
  • Tension musculaire
  • Trouble de la personnalité obsessionnelle-compulsive
  • Dépression
  • Tics chez les personnes atteintes du syndrome de Gilles de La Tourette
  • Baisser la glycémie (important en cas de diabète)
  • Douleurs nerveuses, douleurs fantômes, douleurs dues à des lésions nerveuses, douleurs faciales, douleurs post-zostériennes (zona)
  • Arrêt du tabagisme ; le CBD fait diminuer le besoin de nicotine de 40 % (source)
  • Nausées, notamment celles causées par des médicaments ou de la chimiothérapie

Comme vous pouvez le voir, on consomme l’huile de CBD pour une liste impressionnante de troubles et de maladies.

Pour de nombreuses personnes, la consommation d’huile de CBD évoque avant tout le traitement de l’épilepsie et de la maladie de Parkinson.

Sur internet, on trouve des vidéos de personnes atteintes d’épilepsie et de Parkinson qui voient leurs symptômes disparaitre en quelques minutes suite à la prise d’huile de CBD. Pour l’entourage de ces personnes, l’efficacité de l’huile de CBD est tangible. Il est formidable que ces personnes puissent bénéficier de ce don de Mère Nature.

En revanche, l’efficacité de l’huile de CBD pour soulager la douleur ne peut être évaluée que par la personne qui en prend ; l’entourage ne peut pas constater ses effets avec la même acuité. Pour certains troubles, notamment la douleur, l’effet placebo peut également jouer un rôle. Lorsque l’on entend ou que l’on lit tant de louanges sur l’huile de CBD, les attentes sont élevées. Cet effet doit être pris en compte.

Après quelques semaines de prise d’huile de CBD, on pourra plus facilement déterminer si l’amélioration des troubles est due à l’huile ou à l’effet placebo.

Vous voulez un exemple de menu minceur, accompagné des recettes et de la liste de courses ?

Cliquez ici et je vous l’envoie gratuitement.

Bienfaits avérés de l’huile de CBD

Comme nous l’avons déjà dit, l’huile de CBD s’utilise pour traiter de nombreux troubles et maladies. Sur internet, on trouve toutes sortes d’allégations sur l’huile de CBD.

Parmi ces allégations, il y a celles que font les vendeurs d’huile de CBD et de produits annexes. Je ne dis pas que leurs allégations ne sont pas correctes. Cependant, il est facile de s’imaginer que certains aspects du CBD seront un peu enjolivés. Après tout, leur but est de vendre leurs produits ; en outre, leur enthousiasme envers l’huile de CBD est susceptible de déformer leur vision.

Je vous invite à toujours vérifier auprès d’autres sources les allégations que vous lisez sur un site internet dédié au commerce de produits annexes. Cela vaut pour l’huile de CBD, l’huile de coco, le curcuma, la chlorelle ou tout autre complément alimentaire.

Mon but est de refroidir un peu les ardeurs des personnes qui envisagent la prise d’huile de CBD pour remédier à certains troubles.

En effet, l’huile de CBD a tout l’air d’un remède miracle ; c’est un produit disponible en vente libre, naturel, aux effets secondaires quasi inexistants, et qui s’emploie pour soigner presque toutes les maladies et conditions médicales imaginables.

Dites-vous cependant que si certaines personnes bénéficient grandement de l’huile de CBD, chez d’autres, celle-ci s’avère sans aucun effet, voire contre-productive. On peut lire de nombreux avis positifs sur l’huile de CBD sur internet ou écouter le témoignage de personnes à qui l’huile de CBD réussit sur YouTube ou dans des documentaires.

Les personnes à qui l’huile de CBD ne profite pas du tout et qui la jettent directement la poubelle sont certainement moins enclines à faire une vidéo à son sujet sur YouTube. Ces cas ne reçoivent aucune attention de la part des médias, tandis que les réussites font l’objet d’une grande couverture.

Dans certains domaines, les effets médicinaux de l’huile de CBD ne sont pas (encore) scientifiquement prouvés. Cela ne signifie pas que l’huile de CBD ne puisse pas être efficace pour traiter ces conditions ; il se peut aussi tout simplement que cela n’ait pas encore fait l’objet d’études ou qu’il n’y ait pas encore de preuves suffisantes.

Certains usages de l’huile de CBD se fondent sur les avis positifs d’autres personnes ; pourquoi faudrait-il rejeter l’huile de CBD si l’on constate qu’elle nous est bénéfique ?

L’efficacité de l’huile de CBD a été démontrée scientifiquement pour différents troubles. Je vais en discuter ici.

Bienfait nº1 : Traitement de l’épilepsie

C’est son efficacité pour traiter l’épilepsie qui a fait connaitre l’huile de CBD du grand public.

En 2013, la CNN a diffusé un documentaire au sujet d’une jeune américaine atteinte d’épilepsie grave (source). L’huile de CBD a permis à ses parents de contrôler ses crises violentes et fréquentes.

Ce documentaire, qui a retenu l’attention des médias du monde entier, peut être considéré comme le déclencheur de l’élan vers l’huile de CBD chez les parents d’enfants atteints d’épilepsie.

Si vous recherchez sur internet, vous trouverez de nombreuses autres vidéos de cas d’épilepsie traités avec succès grâce à l’huile de CBD.

Actuellement, les scientifiques recherchent dans quelle mesure l’huile de CBD diminue le nombre de crises chez les personnes atteintes d’épilepsie et si son utilisation est sans danger.

L’American Epilepsy Society se dit optimiste quant à l’intérêt de l’huile de CBD pour le traitement de l’épilepsie et étudie actuellement si son utilisation est sans danger (source).

En 2016, une étude a été réalisée sur 214 personnes épileptiques. On leur a administré de l’huile de CBD en complément à leurs médicaments. Les participants ont été suivis pendant 12 semaines ; on a constaté qu’ils avaient 36,5 % de crises en moins par mois grâce à l’huile de CBD (source).

Malheureusement, l’huile n’a pas eu la même efficacité chez tous les participants. Certains des participants à l’étude ont éprouvé des effets secondaires ; pour certains, ceux-ci étaient si incommodants qu’ils ont été contraints d’arrêter l’huile de CBD. Voici les effets secondaires qu’ont signalé certains participants :

  • Diminution de l’appétit
  • Diarrhée
  • Somnolence
  • Fatigue
  • Convulsions

L’efficacité de l’huile de CBD (et son degré d’efficacité) pour traiter l’épilepsie varie d’une personne à l’autre. La même chose s’applique aux effets secondaires : certains en éprouveront, d’autres pas.

Il s’agit donc vraiment d’essayer l’huile de CBD pour soi-même. Pour réaliser une évaluation objective, il faut comparer le nombre et la durée des crises avant et après la consommation de l’huile.

Il faut également être attentif aux effets secondaires. Jusqu’à présent, rien n’indique que l’utilisation d’huile de CBD soit dangereuse pour les personnes épileptiques.

Bienfait nº2 : Traitement des troubles anxieux

Les chercheurs soupçonnent que le CBD influence la façon dont les récepteurs cérébraux réagissent à la sérotonine.

La sérotonine joue un rôle important dans la chimie cérébrale. Ce neurotransmetteur est impliqué dans la régulation de l’humeur et du comportement et est important pour la santé mentale.

Une étude a révélé que le CBD aidait des personnes diagnostiquées de trouble d’anxiété sociale selon le DSM-5 à prendre la parole devant un groupe de personnes (source).

D’autres études ont été réalisées sur des animaux (source). Voici les effets que l’on a observés :

  • Diminution du stress
  • Diminution des symptômes du TSPT (trouble de stress post-traumatique)
  • Diminution des effets physiologiques du stress (par exemple, augmentation de la fréquence cardiaque)
  • Amélioration du sommeil en cas d’insomnie

En 2017, des chercheurs ont examiné les résultats des études réalisées sur le traitement des troubles mentaux au moyen du CBD (source). Il s’agissait du traitement de troubles tels que les troubles anxieux, la dépression, les troubles bipolaires et la schizophrénie.

Ils ont trouvé des incohérences et ont conclu qu’il y avait encore peu de preuves de l’efficacité du CBD sur les troubles mentaux. Plus de recherches sont à faire pour en déterminer l’innocuité et la dose appropriée.

Bienfait nº3 : Soulagement de la douleur

Beaucoup de personnes utilisent l’huile de CBD pour soulager les douleurs chroniques. Le CBD apaise la douleur en raison de son effet sur les récepteurs de la douleur du cerveau.

C’est pourquoi dans certains pays, on prescrit un médicament, le Sativex, aux personnes atteintes de la sclérose en plaques. Les composés actifs du Sativex sont le THC et le CBD. Le Sativex est censé apaiser la douleur chez les personnes atteintes de sclérose en plaques.

Les chercheurs ont des points de vue divergents sur la façon dont le CBD aide les personnes atteintes de sclérose en plaques. Certains pensent que l’action du CBD repose sur son effet sur les récepteurs du cerveau, tandis que d’autres mettent en cause ses propriétés anti-inflammatoires. Dans tous les cas, de nombreux patients atteints de sclérose en plaques bénéficient de ce médicament.

Des études ont montré que le CBD est efficace pour apaiser les douleur suivantes (source) :

  • Douleurs dans la sclérose en plaques
  • Douleurs chroniques
  • Douleurs d’arthrite
  • Douleurs musculaires
  • Lésions à la colonne vertébrale

Bienfait nº4 : Effet anti-cancéreux

Prétendre que quelque chose peut guérir le cancer est toujours très dangereux. Pour commencer, il existe de nombreux types de cancer et de nombreux stades de développement. En outre, chaque corps réagit différemment à des traitements comme la chimiothérapie ou la radiothérapie.

Certaines histoires que l’on trouve sur internet voudraient nous faire croire que le CBD et / ou le THC guérissent le cancer. Malheureusement, ce n’est pas le cas ; en tout cas, cela n’a jamais été prouvé scientifiquement. Néanmoins, les personnes atteintes de cancer peuvent bénéficier de l’huile de CBD.

L’huile de CBD peut notamment aider à vaincre les nausées et les vomissements à la suite de la chimio.

L’effet anti-cancéreux du cannabis n’est rien de nouveau. Depuis les années 70, des recherches sont menées sur le THC et le CBD. Certains éléments indiquent que le cannabis peut détruire les cellules cancéreuses, ralentir la croissance des tumeurs et empêcher la métastase (source). Cela ne veut cependant pas dire que le cannabis est capable de guérir le cancer.

Dites-vous bien que de nombreuses études sont réalisées in vitro, sur les cellules (cancéreuses) uniquement, dans un tube à essai ou une boîte de Pétri, et non sur le corps humain dans son ensemble.

In vitro, de nombreuses substances s’avèrent ralentir la croissance des cellules cancéreuses, ce qui, malheureusement, ne reflète pas vraiment leur effet sur les cellules cancéreuses dans le corps. Par exemple, les cellules cancéreuses meurent lorsqu’on les met dans le chlore. Évidemment, cela ne vous aidera guère car boire du chlore vous tuerait.

Le CBD a un effet anti-inflammatoire. C’est pourquoi le CBD peut, en théorie, être utile pour traiter le cancer. Mais comme nous l’avons vu, il n’a jamais été prouvé que le CBD a un effet sur le cancer. À ce jour, le cannabis ne s’avère utile que pour traiter les symptômes du cancer (source). Il aide notamment à soulager la douleur, à calmer l’anxiété, à mieux dormir et à lutter contre les nausées.

Jusqu’à présent, l’effet du CBD et/ou du THC sur le cancer n’a été démontré que dans un nombre limité d’études portant sur des souris atteintes d’une certaine forme de cancer et dans des éprouvettes (source).

Du reste, toutes les substances anti-inflammatoires sont potentiellement utiles pour les personnes atteintes de cancer, ou en tout cas, pour prévenir le cancer. Parmi les compléments alimentaires aux puissants effets anti-inflammatoires, on trouve également le curcuma.

Les oncologues connaissent bien l’action et les bienfaits du THC et du CBD chez les patients cancéreux. Dans les pays où le cannabis thérapeutique est autorisé, un oncologue peut en prescrire à ses patients s’il estime que ceux-ci pourraient en bénéficier. Une autre solution est d’essayer l’huile de CBD pour déterminer si celle-ci peut soulager les symptômes.

Bienfait nº5 : Traitement des troubles neurodégénératifs

Un récepteur présent dans le cerveau (CB1) est impliqué dans les maladies neurodégénératives. Il s’agit de maladies qui entrainent la détérioration progressive du cerveau et des nerfs.

Le CBD agit sur ce récepteur et a également un effet anti-inflammatoire, lequel est important pour le traitement des maladies neurodégénératives. Les chercheurs examinent l’intérêt du CBD pour le traitement des maladies suivantes (source) :

  • Sclérose en plaques
  • Maladie de Parkinson
  • Accidents vasculaires cérébraux
  • Maladie d’Alzheimer (la forme de démence la plus commune)

Actuellement incurable, la maladie de Parkinson se développe lentement et progressivement. Les personnes atteintes de cette maladie perdent progressivement certains neurones, de sorte qu’ils ne peuvent plus produire de dopamine. Cette maladie se manifeste par des tremblements, des difficultés à parler et une rigidité au niveau des bras et des jambes.

Les caractéristiques manifestes (tremblements et troubles de l’élocution), permettent de déterminer facilement si l’huile de CBD a un effet positif. Sur internet, on trouve plusieurs vidéos de personnes atteintes de la maladie de Parkinson qui, après avoir pris de l’huile de CBD tremblent beaucoup moins et montrent plus de calme dans leurs mouvements et leur élocution.

Pour traiter la maladie de Parkinson, le mieux est de prendre une combinaison d’huile de CBD et d’huile de THC. Celle-ci favorise la détente des muscles.

On infère l’intérêt de l’huile de CBD/THC pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson à partir des avis des utilisateurs ; les recherches scientifiques sont encore limitées.

Bienfait nº6 : Traitement de l’acné

Les hormones et l’inflammation jouent un rôle dans l’acné. Une production excessive de sébum entraine l’accumulation de cellules mortes dans le follicule pileux, ce qui peut mener à une inflammation. À cause des changements hormonaux qui ont lieu à la puberté, il y a surproduction de sébum, ce qui peut déclencher de l’acné. Les bactéries peuvent proliférer dans les follicules pileux et des signes d’inflammation sont alors visibles sous forme de nodules rouges.

L’huile de CBD entraine le ralentissement de l’activité des glandes sébacées, de sorte que la production de sébum diminue (source). En outre, l’huile de CBD a un effet anti-inflammatoire qui favorise le traitement de l’acné.

Bienfait nº7 : Soulagement des migraines

Une crise de migraine dure entre 4 et 72 heures ; la migraine est beaucoup plus intense qu’un mal de tête « normal » dû, par exemple, au stress ou à une allergie. Pendant une crise de migraine, on n’a souvent pas d’autre choix que de foncer au lit, prendre des analgésiques et espérer que cela passera vite.

Les analgésiques présentent toutefois l’inconvénient d’avoir des effets secondaires et de n’offrir souvent qu’un faible soulagement. Dans une étude menée auprès de 48 personnes, 40 % des participants souffraient moins de migraines s’ils prenaient de l’huile de CBD (source).

Une autre étude, menée auprès de 26 participants, a révélé que les personnes qui utilisaient de l’huile de CBD avaient une meilleure qualité de vie que celles qui utilisaient des analgésiques (source).

Il ne s’agit là que de quelques études à petite échelle ; cependant, il semble valoir la peine d’essayer l’huile de CBD si vous souffrez souvent de migraine.

En cas de crise de migraine aiguë, vous pouvez peut également inhaler l’huile de CBD à l’aide d’un vaporisateur. Ainsi, les substances actives passeront presque immédiatement dans le sang.

Bienfait nº8 : Traitement de la fibromyalgie

La fibromyalgie est une condition qui entraine de fortes douleurs chroniques aux muscles et au tissu conjonctif, ainsi qu’une rigidité dans tout le corps.

L’huile de CBD ayant un effet analgésique, il n’est pas surprenant que sa consommation soit bénéfique pour certaines personnes souffrant de fibromyalgie. Il manque toutefois toujours de preuves scientifiques convaincantes à cet effet. Cela dit, on a réalisé une étude portant sur le nabilone. La nabilone est un dérivé synthétique du THC.

Il s’agit d’une étude de petite échelle, menée auprès de 40 personnes souffrant de fibromyalgie. Au bout de 4 semaines, les participants ont constaté une réduction significative de la douleur et une amélioration de leur qualité de vie (source).

Bienfait nº9 : Amélioration du sommeil

Beaucoup de personnes souffrent de troubles du sommeil. Environ 10 % de la population souffrent d’insomnie chronique et 30 % y seront confrontés à un moment ou un autre de leur vie.

La marijuana est bien connue pour aider en cas de troubles du sommeil. La consommation de marijuana à forte teneur en THC diminue la durée du sommeil paradoxal (source). Cela s’avère utile en cas de trouble de stress post-traumatique (TSPT) parce que l’on rêve moins et que l’on fait donc moins de cauchemars.

Le CBD s’avère plus adapté que le THC en cas d’insomnie (source).

On pense que l’on jouit d’un sommeil plus profond quand on rêve moins. Le sommeil profond est la phase la plus importante du sommeil : c’est la phase la plus réparatrice et la plus calme.

Les avis d’utilisateurs révèlent que le CBD améliorent le sommeil chez de nombreuses personnes, tandis que d’autres bénéficient davantage du THC. Encore une fois, il s’agit d’essayer par soi-même. Cependant, bien que le THC puisse résoudre les troubles du sommeil à court terme, certains éléments indiquent que le THC peut nuire à la qualité du sommeil à long terme (source).

Avis sur l’huile de CBD

Il est évidemment extrêmement intéressant de lire les avis sur l’huile de CDB des personnes qui en prennent ou qui en ont pris, d’autant plus que peu d’études scientifiques ont été effectuées à ce sujet.

J’ai recueilli pour vous un certain nombre d’avis intéressants sur différents forums.

Avis liés au sommeil

>> Le CBD n’aide pas à mieux dormir, du moins, pour la plupart des gens. Le THC est plus efficace. Beaucoup prennent du CBD pendant la journée et du THC le soir.

>> En effet, le CBD n’aide pas à dormir. Au contraire, on a un peu plus d’énergie, on est de meilleure humeur et on éprouve moins de douleur. Tout du moins, c’est l’effet que j’en retire moi-même. J’en prends à raison de 2 x 2 gouttes par jour, le matin et l’après-midi. Pas trop tard, sinon je n’arrive pas à fermer l’œil. J’utilise de l’huile de CBD à 4 %.

>> Je prends de l’huile de CBD depuis plusieurs mois. Je n’ai constaté aucun résultat. Aucune amélioration. Mon sommeil ne s’est pas amélioré, la douleur n’a pas diminué. Selon moi, c’est bidon. Je connais d’autres personnes qui n’ont constaté aucun résultat non plus.

>> J’en ai pris pour mes problèmes de sommeil. Ça a très bien marché, je dormais bien. Le problème, c’est que je n’avais plus le moral, j’étais pratiquement dépressif. J’ai donc arrêté après quelques mois et je me sens bien mieux mentalement. Maintenant que je n’en prends plus, je ne me sens plus aussi agité.

>> Effectivement, l’huile de CBD aide à mieux dormir. Certaines personnes s’en trouvent plus détendues et d’autres plus actives. Moi, ça me détend. Je suis un grand insomniaque. J’ai du mal à m’endormir et je me réveille pendant la nuit. L’huile de CBD m’aide à m’endormir mais pas à rester endormi…

Avis liés à la sclérose en plaque

>> Mon avis : le CBD n’a aucun effet sur moi. J’ai fini 3 flacons. Trois gouttelettes ou plus à la fois.

>> Je prends de l’huile de CBD à 12 % depuis maintenant 2 semaines. J’ai cru noté une amélioration le premier jour, mais je suis revenue à la case départ.

>> Je suis satisfaite de l’huile de CBD. Lorsque j’ai un peu plus mal, je prends une goutte de plus. Pour le sommeil, ça n’aide pas vraiment.

On trouve également de nombreux avis d’utilisateurs sur les sites web qui vendent de l’huile de CBD. Je ne les inclus pas ici car je ne peux pas évaluer dans quelle mesure ces avis sont modérés par les propriétaires de ces sites.

Si vous recherchez sur Google en anglais, par exemple « CBD oil review » vous en trouverez une foule. Le mieux est de rechercher les avis. Pour cela, précisez l’usage que vous souhaitez faire de l’huile de CBD dans votre requête de recherche.

Je vous recommande également d’aller sur YouTube pour y écouter les avis d’autres personnes sur l’huile de CBD. Il y a beaucoup de documentaires intéressants (principalement en anglais) et autres vidéos sur YouTube.

Effets secondaires

L’huile de CBD n’a pratiquement aucun effet secondaire. Elle n’entraine pas de risque de dépendance et n’a pas d’effets psychoactifs (source).

Au terme d’études cliniques réalisées en 2010, les chercheurs ont conclu que le CBD peut être utilisé en toute sécurité et qu’il est bien toléré (source).

La consommation d’huile de CBD entraine toutefois des effets secondaires chez certaines personnes. Voici ces effets secondaires :

  • Nausées
  • Troubles du sommeil
  • Irritabilité
  • Sécheresse buccale
  • Hypotension
  • Ralentissement de la digestion
  • Étourdissements
  • Hallucinations
  • Somnolence
  • Sautes d’humeur

Une dose trop élevée d’huile de CDB augmente les risques d’effets secondaires. Si l’huile de CBD n’est pas pure (et contient du THC), il y a un risque d’éprouver des effets secondaires, notamment des hallucinations. Changer d’huile de CBD peut être une solution.

Quelle huile de CBD acheter ?

Certaines huiles de CBD présentent des concentrations relativement élevées en THC.

Or, en France, les produits à base de CBD sont interdits s’ils contiennent du THC, quel que soit le taux, et s’ils ne sont pas obtenus à partir de variétés et de partie de plantes autorisées (graines et fibres).

En outre, la présence de THC dans l’huile de CBD n’est pas souhaitable : le THC peut affecter l’aptitude à conduire et entrainer somnolence, hallucinations et augmentation de la fréquence cardiaque. Il est donc important de s’assurer que l’huile de CBD que l’on achète n’entraine pas d’effets secondaires tels que des hallucinations ou des cauchemars. Ces effets secondaires indiquent une contamination par du THC.

On trouve presque toujours des traces infimes de THC dans le chanvre industriel et donc dans l’huile de CBD. Ces traces infimes n’entrainent pas d’effets secondaires. On trouve également de l’huile de CBD garantie sans THC. Cette huile est fabriquée selon un procédé coûteux. La plupart des huiles de CBD disponibles dans le commerce ne sont pas produites selon ce procédé coûteux. En effet, ce n’est en principe pas nécessaire parce que le chanvre industriel ne contient que de petites quantités de THC.

Au moment d’acheter de l’huile de CBD, vous serez confronté à des pourcentages. Ces pourcentages indiquent la quantité relative de CBD. Plus ce pourcentage est élevé, plus l’huile est concentrée, et moins on en a besoin pour le même effet.

On pourrait penser qu’il suffit d’acheter la marque qui indique le pourcentage le plus élevé. Or, les choses ne sont malheureusement pas aussi simples que ça. Ce qu’indique l’étiquette ne correspond pas forcément à la réalité. Par exemple, l’étiquette peut afficher 10 % alors que le pourcentage réel est de 1 %.

Mon conseil, si vous souhaitez acheter de l’huile de CBD, est de vous baser sur la fiabilité de la marque, l’avis des autres utilisateurs et vos propres expériences.

Si c’est la première fois que vous achetez une huile de CBD, optez pour un petit flacon de 10 ml. Vous en trouverez à partir de 20 €. Si la marque vous plait, vous pourrez toujours acheter un plus grand flacon la fois suivante. C’est relativement moins cher mais un flacon mais peut tout de même vous coûter plus de 100 € pour les concentrations élevées.

Lorsque vous comparez les huiles, rappelez-vous qu’une huile de CBD à 10 % est 4 fois plus forte qu’une huile à 2,5 %. Vous n’aurez donc besoin que d’un quart pour obtenir le même effet.

Une autre option est de faire son huile de CBD soi-même.

Pour conclure

Je me suis efforcé d’aborder les bienfaits supposés de l’huile de CBD de la façon la plus objective possible.

Je n’ai inclus ici que les bienfaits suffisamment étayés par des preuves scientifiques. Je n’ai pas pris en compte tout bienfait qui a été confirmé par une étude mais invalidé par une autre. Les preuves scientifiques ne sont alors pas (encore) suffisantes.

En outre, de nombreuses études ont été effectuées sur des souris et dans des tubes à essai. J’ai également exclu ce type d’études parce que leurs résultats ne reflètent pas forcément les effets sur les êtres humains.

Perdez vos kilos superflus et votre graisse abdominale rapidement à l’aide de recettes minceur simples à réaliser

Saviez-vous que les recherches montrent que faire régime entraine une prise de poids chez 1 personne sur 3 ? (source)

C’est pourquoi j’ai développé une méthode de perte de poids facile à tenir et qui permet d’éviter tout effet yoyo.

Vous y découvrirez de délicieuses recettes, conçues pour maigrir rapidement et durablement.

Voici un aperçu de ce que vous trouverez dans mon livre de recettes minceur à succès :

  • Plus de 100 délicieuses recettes, faciles et rapides à préparer (et qui plairont à toute la famille)
  • Comment mes délicieuses recettes à base de viande, de poisson ou végétariennes peuvent vous faire perdre plusieurs kilos chaque semaine
  • 6 catégories de recettes : plats à base de poulet, de viande, de poisson, plats végétariens, salades, sauces, vinaigrettes, desserts, et bien plus
  • Des menus journaliers et hebdomadaires tout faits + des listes de course

Découvrez comment perdre plusieurs kilos par semaine à l’aide de recettes minceur délicieuses et simples à réaliser :

Essayer la Bible minceur sans aucun risque

Laissez un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués avec*