Probiotique pour maigrir

Prendre un probiotique pour maigrir : efficace ou pas ?

Associées aux excréments et à la saleté, les bactéries intestinales restent souvent un sujet tabou.

Et c’est bien dommage : le système gastro-intestinal joue un rôle clé dans la santé globale.

Les probiotiques aident à protéger le microbiote intestinal et en favorisent la restauration.

Les probiotiques sont des microbes vivants (levures ou bactéries) qui, consommés en quantités adéquates, procurent divers bienfaits pour la santé.

Ils peuvent être consommés sous forme d’aliments fermentés ou de compléments alimentaires.

Les bactéries présentes dans les intestins favorisent la digestion et un certain nombre d’autres processus corporels. C’est pourquoi elles affectent le poids. Aussi, de plus en plus de personnes prennent un probiotique pour maigrir.

Dans cet article, je vous dis quels sont les meilleurs probiotiques pour maigrir et améliorer sa santé intestinale.

Que sont les probiotiques ?

Il y a plus d’un siècle, le bactériologiste russe Metchnikoff a décrit l’effet bénéfique de certains types de bactéries présentes dans les intestins. Les effets bénéfiques de ces bactéries ont ensuite été confirmés par de nombreuses études.

bactériologiste russe MetchnikoffLes probiotiques sont des bactéries intestinales bénéfiques qui peuvent être consommées sous forme de complément alimentaire et qui renforcent le microbiote intestinal (communément appelé « flore intestinale »).

Le microbiote intestinal joue un rôle essentiel dans la santé. Le stress, les maladies, la malbouffe ou encore les antibiotiques peuvent perturber le microbiote intestinal et nuire aux bonnes bactéries qui le composent.

Les intestins contiennent des milliards de bonnes et de mauvaises bactéries. Ce sont ces bactéries qui forment le microbiote intestinal. Les bactéries, les virus, les champignons et autres organismes microscopiques sont connus sous le nom de « microorganismes » ou « microbes ».

Notre corps abrite des milliards de ces microbes, principalement dans les intestins et sur la peau. La plupart des micro-organismes présents dans les intestins sont des bactéries très utiles. Leur équilibre peut fluctuer de temps en temps.

Elles aident notamment l’organisme à produire de la vitamine B et de la vitamine K (source). Les probiotiques aident également à convertir les fibres alimentaires solubles en acides gras à chaines courtes.

Commettez-vous ces erreurs évitables qui ralentissent la perte de poids ?

Faites le test et découvrez votre « QI minceur ».

Probiotiques et prébiotiques

Les prébiotiques sont des fibres alimentairesIl faut bien distinguer probiotiques et prébiotiques. Les prébiotiques sont des fibres alimentaires dont se nourrissent les bonnes bactéries intestinales.

La consommation de prébiotiques favorise donc la santé du microbiote intestinal.

Les fibres proviennent de la paroi cellulaire des cellules végétales. Elles sont principalement constituées de polysaccharides (ou glycanes).

Elles ne peuvent pas être décomposées par les enzymes digestives. Ces glucides insolubles sont importants car ils ne sont pas transformés en glucose dans l’intestin grêle et absorbés.

En conséquence, ils ne provoquent pas d’augmentation de la glycémie et n’augmentent pas la production d’insuline. Idéal pour perdre du poids ! Ils sont convertis en gaz et en acides organiques dans le côlon sous l’action des bactéries intestinales.

Ce processus s’accompagne de la libération d’acides gras à chaîne courte tels que l’acétate, l’acide butyrique et le propionate. Ces acides gras jouent un rôle important pour le bon fonctionnement du côlon et protègent contre de nombreuses maladies.

Le microbiote joue un rôle essentiel dans la santé. Il est donc très important de fournir un terrain favorable au microbiote. Ce terrain fertile, ce sont les prébiotiques. Il s’agit de la nourriture dont les bactéries intestinales ont besoin pour survivre.

À retenir : il est important de consommer des prébiotiques, tels que des fibres et de l’inuline (présente notamment dans les racines de certaines plantes) avant de prendre des probiotiques, car sinon les bactéries n’auront rien à manger. On recommande un apport journalier d’au moins 30 g de fibres par jour.

Les bactéries intestinales ont une influence sur le poids corporel

Les probiotiques ont une influence sur le poids corporelSaviez-vous que les bactéries intestinales sont nos meilleures amies quand il s’agit de perdre du poids et de conserver un poids santé ?

La composition du microbiote varie en fonction du poids corporel. Cela peut jouer un rôle dans la perte (ou la prise) de poids.

Deux types de probiotiques, les Firmicutes et les Bactéroïdètes, constituent 90 % des bactéries anaérobies des intestins.

Les bactéries anaérobies sont des bactéries qui se développent dans les intestins en l’absence d’oxygène (source).

Vous savez probablement déjà que la prise de poids est due à un excès de calories ingérées par rapport aux calories dépensées.

Cependant, certaines personnes peuvent être sujettes au surpoids en raison d’un microbiote intestinal perturbé (source). Des études menées sur des humains et des animaux ont montré que les individus minces ont un microbiote intestinal différent de celui des animaux ou des personnes en surpoids (source, source, source).

En d’autres termes, le microbiote des humains et les animaux en surpoids semble favoriser le stockage de l’énergie issue des aliments.

Maintenant que nous savons que le poids corporel est affecté par les bactéries intestinales, se pose inévitablement la question : peut-on espérer maigrir en modifiant son microbiote intestinal ? En d’autre termes, vaut-il la peine de prendre un probiotique pour maigrir ?

Les probiotiques aident à diminuer l’absorption des graisses

Les probiotiques aident à diminuer l'absorption des graissesLactobacillus gasseri est un probiotique naturellement présent dans le tube digestif.

Des chercheurs ont étudié les effets de ce probiotique sous forme de complément. La prise de Lactobacillus gasseri permet à cette bonne bactérie de coloniser le tube digestif, ce qui favorise la digestion.

Lactobacillus gasseri protège également contre les infections et favorise la perte de poids en réduisant l’absorption des graisses issues des aliments (source).

Lactobacillus gasseri peut augmenter la taille des molécules de graisse. Du coup, celles-ci sont moins bien absorbées par le corps.

Il augmente également la taille et le nombre de cellules graisseuses déjà stockées. Vous vous demandez peut-être ce qui arrive aux graisses non absorbées ? Celles-ci sont excrétées dans les selles.

Vous voulez un exemple de menu minceur, accompagné des recettes et de la liste de courses ?

Cliquez ici et je vous l’envoie gratuitement.

Les bonnes bactéries contribuent à un bon équilibre hormonal

probiotique pour maigrir du ventreLes bonnes bactéries affectent les hormones qui contribuent à l’obésité et au diabète. La prise de probiotiques entraine l’augmentation de la quantité d’acide butyrique dans les intestins. L’acide butyrique fait partie des acides gras dits « à chaîne courte » et contribue à la santé des intestins (source).

Cet acide gras est lié à la libération de GLP-1, une hormone de la satiété. Le GLP-1 est une hormone importante pour la sécrétion d’insuline.

Aussi, il est souvent étudié par les chercheurs pour ses effets bénéfiques chez les personnes atteintes de diabète de type 2. Une augmentation du taux de GLP-1 peut entraîner une baisse de la glycémie.

Dans une étude de 2002, 20 patients atteints de diabète de type 2 ont reçu une perfusion de GLP-1 ou de solution saline pendant 6 semaines (source). Chez les patients recevant du GLP-1, on a constaté un ralentissement de la vidange gastrique, une perte de poids moyenne de 1,9 kg et une diminution de l’appétit. On a également constaté une amélioration de la sensibilité à l’insuline et de la fonction des cellules bêta. En outre, aucun effet indésirable n’a été observé chez les patients.

Les chercheurs ont également constaté que les personnes ayant des taux élevés de GLP-1 dépensent plus de calories. De même, elles brûlent plus de graisse corporelle (source).

Un probiotique pour maigrir du ventre ?

Un probiotique pour maigrirPeut-on prendre un probiotique pour maigrir du ventre ? C’est du moins ce que semblent indiquer certaines études.

Des chercheurs ont montré que certains types de probiotiques Lactobacillus peuvent favoriser la perte de graisse abdominale.

Une étude de 2013 a examiné les effets de la consommation de yaourt sur les participants. Ce yaourt contenait Lactobacillus amylovorus et Lactobacillus fermentum. Les résultats montrent une réduction de la graisse corporelle de 3 à 4 % en seulement 6 semaines (source).

Lactobacillus fermentum se trouve principalement dans les produits fermentés, tels que le kéfir de lait.

J’ai déjà discuté des avantages de Lactobacillus gasseri. Celui-ci réduit l’absorption des graisses issues de l’alimentation.

Une étude dans laquelle 210 personnes ont bu du lait fermenté contenant Lactobacillus gasseri pendant 12 semaines a montré des résultats remarquables. Les participants ont perdu du poids, de la graisse viscérale (la graisse qui entoure les organes) et ont constaté une diminution de leur IMC et de leur tour de taille (source).

Après 12 semaines de consommation de Lactobacillus gasseri, ils avaient perdu 8,5 % de graisse abdominale. On remarquera qu’ils ont commencé à reprendre de la graisse à l’arrêt de la prise du probiotique. Les chercheurs soupçonnent donc qu’une prise à long terme est nécessaire pour en maintenir l’effet.

Une étude japonaise de 2010 a révélé que Lactobacillus gasseri peut aider à maigrir, en particulier du ventre. Dans cette étude, 87 participants ont pris Lactobacillus gasseri pendant 12 semaines (source).

Voici les résultats de l’étude :

  • Diminution de la graisse viscérale (graisse abdominale) de 5,8 %
  • Diminution de la graisse sous-cutanée de 3,3 %
  • Diminution du poids corporel de 1,4 %
  • Diminution de l’IMC de 1,5 %
  • Diminution du tour de taille de 1,8 %
  • Diminution du tour de hanches de 1,5 %

Tout ce qui favorise l’élimination de la graisse abdominale est excellent pour maigrir. Et Lactobacillus gasseri semble avoir ce pouvoir.

Les probiotiques aident à réduire l’inflammation

Les probiotiques aident à réduire l'inflammationL’inflammation chronique joue un rôle important dans l’obésité et le diabète de type 2.

Les maladies chroniques, comme le diabète, ont un dénominateur commun : l’inflammation (source, source, source). On parle d’inflammation de bas grade chronique.

Les probiotiques sont anti-inflammatoires et peuvent aider à réduire et à prévenir l’inflammation chronique de diverses manières (source).

L’acide butyrique produit par les probiotiques a des propriétés anti-inflammatoires.

Les probiotiques, nous le savons, peuvent aider à restaurer la paroi intestinale. Une mauvaise alimentation peut entrainer une endotoxémie. Certaines substances peuvent alors “s’échapper” de l’intestin et passer dans le sang. Certains chercheurs pensent qu’il s’agit d’une cause majeure d’inflammation chronique (source).

Les bonnes bactéries stimulent la formation de peptides antimicrobiens (AMP). Ces peptides sont essentiels pour combattre les réactions inflammatoires aiguës dans l’intestin.

Un taux de masse grasse trop élevé augmente le risque de diverses réactions inflammatoires dans l’organisme. En réduisant l’inflammation, une personne en surpoids peut ainsi améliorer sa santé métabolique (source).

Vous ne savez pas quel est votre taux de masse grasse ? Dans ce cas, lisez cet article :

Calculer Sa Masse Grasse : Le Meilleur Outil (Homme Et Femme)

Les probiotiques peuvent aider à prévenir la prise de poids

Les probiotiques peuvent aider à prévenir la prise de poidsNous l’avons vu, les probiotiques peuvent favoriser la perte de poids. Mais en outre, certains types de probiotiques peuvent également aider à prévenir la prise de poids.

Le proverbe « Mieux vaut prévenir que guérir » vaut également pour le surpoids. Une fois qu’on a pris quelques kilos, bonjour pour les perdre ! Les probiotiques aident à prévenir la prise de poids en premier lieu.

Une étude de 4 semaines a révélé qu’une augmentation de l’apport calorique journalier de 1 000 kcal par jour entraînait une prise de poids moindre chez les personnes qui prenaient des probiotiques (du VSL#3) que chez celles qui n’en prenaient pas.

Cela indique que les probiotiques offrent une certaine protection contre l’accumulation de graisses (source).

Cette étude montre que certaines espèces de bonnes bactéries peuvent aider à maintenir un poids santé, même en l’absence d’une alimentation optimale. Bien sûr, prendre des probiotiques ne vous donne pas carte blanche pour vous nourrir de malbouffe.

Remarque : tous les probiotiques ne contribuent pas à la perte de poids

tous les probiotiques ne contribuent pas à la perte de poidsVive les probiotiques, alors ? Pas si vite !

Il faut savoir que tous les probiotiques ne favorisent pas la perte de poids. Certains probiotiques peuvent même entrainer un gain de poids !

Une méta-analyse de 13 études a montré que Lactobacillus acidophilus peut provoquer un gain de poids (1,5 kg chez une personne de 70 kg) (source).

Lactobacillus acidophilus est un type de bactérie présente dans les intestins. Lactobacillus acidophilus est l’un des types de probiotiques les plus courants. On le retrouve dans les aliments fermentés (y compris la choucroute, le miso et le tempeh), le yaourt et certains compléments alimentaires.

Dans une autre étude, des chercheurs ont analysé des essais cliniques qui ont étudié l’efficacité des probiotiques pour maigrir.

Ces chercheurs ont conclu que prendre un probiotique pour maigrir ne semble pas efficace. Seuls quatre essais cliniques ont été examinés dans cette méta-analyse (source).

Effets secondaires des probiotiques

Effets secondaires des probiotiquesBien que les probiotiques soient associés à de nombreux bienfaits, ils peuvent également entrainer des effets secondaires.

La plupart sont bénins et ne touchent qu’un faible pourcentage de la population. Cependant, certaines personnes atteintes de maladies graves ou dont le système immunitaire est  affaibli peuvent éprouver des complications plus graves.

Dans certains cas, les probiotiques font plus de mal que de bien. Même si la plupart des personnes ne ressentent pas d’effets secondaires, certaines personnes éprouvent temporairement des flatulences, de la constipation et des ballonnements (source).

Si vous avez une allergie ou une intolérance, il est important de lire attentivement les étiquettes des probiotiques. Certains de ces compléments contiennent des produits laitiers, des œufs ou du soja. De nombreux compléments contiennent du lactose (source).

On ne sait pas exactement pourquoi certaines personnes éprouvent ces effets secondaires, mais généralement, ceux-ci disparaissent au bout de quelques semaines. Pour réduire le risque d’effets secondaires, il est sage de commencer par une faible dose de probiotiques et d’augmenter progressivement chaque semaine jusqu’à atteindre la dose recommandée.

De cette façon, l’organisme peut mieux s’y adapter. Si les flatulences ou les ballonnements persistent pendant plus de quelques semaines, arrêtez la prise de probiotiques et consultez votre médecin généraliste.

Pour conclure

Les probiotiques favorisent la santé du microbiote intestinal et ont été associés à de nombreux bienfaits : perte de poids, bonne santé digestive, renforcement de la fonction immunitaire, et bien plus encore.

Cependant, il me faut souligner que les effets des probiotiques varient d’une personne à l’autre. Les probiotiques ne sont pas forcément bénéfiques pour tout le monde.

Cela tient à divers facteurs, y compris l’âge, l’état de santé, les bactéries du microbiote intestinal, le régime alimentaire, etc. Tout cela affecte l’action des probiotiques.

L’efficacité des probiotiques peut varier selon l’effet recherché.

Par exemple, si vous prenez des probiotiques en traitement d’une diarrhée, vous constaterez probablement des résultats plus rapidement que si vous prenez un probiotique pour maigrir.

Si vous visez une santé intestinale optimale, il vous faudra probablement plus de temps pour constater des résultats. En tout cas, une chose est sûre : les probiotiques ne vous feront pas maigrir par magie. Ils peuvent cependant favoriser le bon fonctionnement de l’organisme. Ils peuvent également aider à réduire l’inflammation chronique et renforcer le système immunitaire.

La consommation de probiotiques sous forme de compléments ou d’aliments fermentés peut améliorer votre santé et voire même vous faire perdre quelques kilos.

Vous prenez des médicaments et vous voulez prendre un probiotique pour maigrir ? Dans ce cas, consultez d’abord votre médecin généraliste pour en savoir plus sur les effets secondaires ou les interactions possibles.

Vous prenez déjà un probiotique pour maigrir ou pour améliorer votre santé ? Faites-nous part de votre avis sur les probiotiques en laissant un commentaire ci-dessous.

Perdez vos kilos superflus et votre graisse abdominale rapidement à l’aide de recettes minceur simples à réaliser

Saviez-vous que les recherches montrent que faire régime entraine une prise de poids chez 1 personne sur 3 ? (source)

C’est pourquoi j’ai développé une méthode de perte de poids facile à tenir et qui permet d’éviter tout effet yoyo.

Vous y découvrirez de délicieuses recettes, conçues pour maigrir rapidement et durablement.

Voici un aperçu de ce que vous trouverez dans mon livre de recettes minceur à succès :

  • Plus de 100 délicieuses recettes, faciles et rapides à préparer (et qui plairont à toute la famille)
  • Comment mes délicieuses recettes à base de viande, de poisson ou végétariennes peuvent vous faire perdre plusieurs kilos chaque semaine
  • 6 catégories de recettes : plats à base de poulet, de viande, de poisson, plats végétariens, salades, sauces, vinaigrettes, desserts, et bien plus
  • Des menus journaliers et hebdomadaires tout faits + des listes de course

Découvrez comment perdre plusieurs kilos par semaine à l’aide de recettes minceur délicieuses et simples à réaliser :

Essayer la Bible minceur sans aucun risque

À propos de Hugo Blanc, MSc

Hugo Blanc, MSc est coach minceur, nutritionniste, psychologue (spécialiste des régimes), auteur et conseiller en nutrition et en compléments orthomoléculaires. Sur son site sagessesante.fr, son objectif est d’informer et d’inciter à faire les meilleurs choix en termes de santé à travers des conseils fondés scientifiquement.

Laissez un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués avec*