Web
Analytics Made Easy - StatCounter
les différents sucres

Les 59 Différents Sucres, 16 Édulcorants + Petite Leçon de Marketing

Éviter le sucre est devenu tout un art. On trouve aujourd’hui un nombre incroyable (autrement dit, ridicule) de différents sucres sur les emballages.

Dans cet article, je vais vous donner le nom des différents sucres (que l’on appelle également les sucres cachés) et le nom de 16 édulcorants. Mais je vais commencer par une petite leçon de marketing.

Pourquoi tant de différents sucres ? (Leçon de marketing)

Si vous voulez mon avis, il y a deux raisons pour lesquelles les différents sucres que l’on peut voir sur les emballages sont si nombreux :

Raison n°1 : L’ignorance

Pour la plupart des consommateurs, le nom des différents sucres sur les emballages ne signifie rien. Un nom comme « nectar d’agave », par exemple, semble tout à fait inoffensif. Le consommateur n’a souvent aucune idée que le produit qu’il achète contient du sucre.

Pour pouvoir reconnaitre les différents sucres, il existe quelques points de repère. Vous pouvez suspecter fortement la présence de sucre si un ou plusieurs des ingrédients de l’emballage :

  • Contient le terme de sucre, comme « sucre inverti »
  • OU contient le terme « sirop » (our syrup) « mélasse », comme « golden syrup » ou « mélasse claire »
  • OU se termine par « ose », comme « galactose »
  • Il existe un certain nombre de types de sucre à apprendre par cœur (il faudrait apprendre ça à l’école… :P)

Raison n°2 : De plus belles étiquettes (l’étiquetage propre)

Imaginons un produit contenant les ingrédients suivants : sucre, farine de blé, raisins secs, concentré de fruits des bois, cannelle.

L’ingrédient principal devant être en placé en premier, vous savez, en tant que consommateur, qu’il s’agit d’un produit riche en sucre. Supposons dans ce cas que 30 % du produit est constitué de sucre ajouté.

Il est alors beaucoup plus judicieux d’afficher ceci : farine de blé, raisins secs, sucre, sirop de glucose, sirop de glucose-fructose, concentré de fruits des bois, cannelle.

Le blé, la farine et les raisins secs apparaissent soudainement en premier. L’étiquette mentionne 3 différents sucres, à savoir : sucre, sirop de glucose et sirop de glucose-fructose. Chacun représente 10 % du produit, c’est à dire 30 % au total.

Pour résumer, cette composition semble « meilleure pour la santé », mais c’est exactement la même chose.

Ces techniques relèvent de ce que l’on appelle «l’étiquetage propre». Si vous voulez mon avis, celui-ci ne consiste pas à améliorer le produit mais à le présenter sous un jour meilleur.

Pour avoir une meilleure idée de ce que vous vous mettez sous la dent, il vaut la peine de garder la liste des différents types de sucre à portée de main.

Voici le nom des différents sucres :

Les 59 différents sucres

  1. Caramel
  2. Cassonade
  3. Demerara
  4. Dextrose
  5. Fructose
  6. Galactose
  7. Glucose
  8. Golden syrup (mélasse claire)
  9. HFCS (High Fructose Corn Syrup)
  10. Inuline
  11. Isoglucose
  12. Jus concentré
  13. Lactose
  14. Malt
  15. Maltodextrine
  16. Maltose
  17. Maple syrup
  18. Mélasse
  19. Miel
  20. Nectar d’agave
  21. Nectar
  22. Panela
  23. Saccharose
  24. Sacharose
  25. Sirop d’agave
  26. Sirop d’épeautre
  27. Sirop d’érable
  28. Sirop de blé
  29. Sirop de datte
  30. Sirop de fructose
  31. Sirop de glucose-fructose
  32. Sirop de glucose
  33. Sirop de maïs
  34. Sirop de riz
  35. Sirop de sucre inverti
  36. Sirop
  37. Sucre brun
  38. Sucre candi
  39. Sucre cristal
  40. Sucre de betterave
  41. Sucre de canne brut
  42. Sucre de canne
  43. Sucre de coco
  44. Sucre de fleur de coco
  45. Sucre de maïs
  46. Sucre de malt
  47. Sucre de palme
  48. Sucre de raisin
  49. Sucre de riz
  50. Sucre gélifiant
  51. Sucre inverti
  52. Sucre muscovado
  53. Sucre perlé
  54. Sucre vanillé
  55. Sucre
  56. Sucrose
  57. Tréhalose
  58. Vergeoise
  59. Wheat syrup

Et maintenant, les édulcorants…

Les effets des édulcorants sur votre poids et votre santé sont les mêmes que ceux du sucre.

À titre d’exemple, voici quelques faits sur les sodas light :

  • En raison de leur goût sucré, le corps s’attend à du sucre et se met à produire de l’insuline (source). L’insuline est l’hormone de stockage de la graisse (notamment autour de l’abdomen).
  • Une étude d’une durée de 14 ans a révélé que le risque de diabète augmente davantage avec les sodas light qu’avec les sodas sucrés classiques (source).
  • Cette même étude a démontré que le risque de diabète augmente de 33 % chez les personnes qui boivent un verre de soda light par jour (source).
  • Une autre étude a montré que la consommation quotidienne de soda est associée à un risque de diabète de type 2 plus élevé de 67 % (source).
  • D’après une étude, les femmes qui boivent du soda light boivent deux fois plus de soda que les femmes qui boivent du soda classique sucré (source). Cela tient au fait que les édulcorants artificiels sont addictifs.
  • Dans une étude menée sur des rats, les conséquences de la consommation d’édulcorants artificiels étaient les suivantes : les rats mangeaient plus, leur métabolisme était plus lent et leur taux de graisse corporelle avait augmenté de 14 %, et ce même s’ils avaient consommé moins de calories (source).

Vous trouverez ci-dessous le nom de 16 édulcorants :

16 édulcorants

  1. Acésulfame K (E950)
  2. Aspartame (E951)
  3. Cyclamate/cyclamate de sodium (E952)
  4. Glycérol (E422)
  5. Érythritol (E968)
  6. Lactitol (E966)
  7. Maltitol (E965)
  8. Mannitol (E421)
  9. Néohespéridine dihydrochalcone (E959)
  10. Saccharine (E954)
  11. Sorbitol (E420)
  12. Splenda (E955)
  13. Glycosides de stéviol (E960)
  14. Sucralose (E955)
  15. Thaumatine (E957)
  16. Xylitol (E967)

Laissez un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués avec*