créatine

4 inconvénients de la créatine (en gélules ou en poudre)

Tout athlète a déjà entendu parler de la créatine. La créatine est l’un des compléments alimentaires les plus populaires chez les sportifs.

Dans cet article, je vais vous dire tout ce que vous devez savoir sur la créatine.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la créatine ?  Comment fonctionne-t-elle ? Quelles sont les histoires qui circulent à son propos ?

Vous êtes un grand sportif et vous voulez prendre de la créatine sans courir de risques ?

Dans ce cas, poursuivez la lecture. 

Voici un aperçu de ce que vous découvrirez dans cet article :

  • Le mythe sur la créatine qui circule sur internet
  • Pourquoi les utilisateurs de créatine sont trompés par les résultats
  • Pourquoi les culturistes professionnels ne prennent pas de créatine
  • Chez quelles personnes la créatine n’a aucun effet
  • Et bien plus encore…

4 inconvénients de la créatine (en gélules)

On me demande souvent si la créatine est sans danger. Qu’on me pose régulièrement cette question n’est d’ailleurs guère surprenant.

On trouve toutes sortes d’histoires effrayantes à propos de la créatine sur internet.

La créatine est souvent associée aux stéroïdes anabolisants parce qu’elle joue un rôle dans le système qui fournit de l’énergie aux muscles et contribue au développement de la masse musculaire.

Permettez-moi de commencer par réfuter un mythe répandu : la créatine n’est pas un stéroïde.

Elle est très utilisée dans le monde sportif par les bodybuilders, les sprinters et les athlètes de toute trempe.

Bien que la créatine et les stéroïdes anabolisants peuvent améliorer les performances, ils n’ont rien à voir l’un avec l’autre.

Saviez-vous que la créatine est le complément le plus étudié pour ses effets sur les performances athlétiques ?

Quand, à l’âge de 18 ans, j’ai acheté un pot de créatine monohydrate, ma mère n’était pas contente. Elle pensait qu’il s’agissait de stéroïdes anabolisants.

Je lui ai expliqué que la créatine est une substance produite par le corps, qu’elle est présente dans l’alimentation et qu’elle ne figure pas non plus sur la liste des substances dopantes du CIO.

La créatine n’a donc rien d’illégal.

La créatine est une substance présente dans le corps, produite dans le foie, les reins et le pancréas à partir de différents acides aminés.

L’organisme contient environ 120 g de créatine, dont 95 % est stockée dans les muscles.

Nous consommons en moyenne 2 g de créatine par jour.

On trouve de la créatine dans l’alimentation, principalement dans la viande et la poisson. On en trouve notamment dans le saumon, le hareng et la viande rouge.

Toutefois, la quantité de créatine présente dans ces aliments est limitée (voir le tableau ci-dessous) :

Aliment Quantité de créatine
(non cuit) (g / kg)
Viande
Bœuf 4,5
Porc 5,0
Poisson
Hareng 6,5 – 10
Saumon 4,5
Thon 4,0
Morue 3,0
Plie 2,0
Autres sources
Lait 0,1
Canneberges 0,02

 

Si vous voulez vraiment profiter de la créatine en tant que sportif, la quantité que votre corps produit et que vous apporte votre alimentation n’est tout simplement pas suffisante.

Vous devriez manger des quantités inouïes de viande et de poisson pour bénéficier d’un apport suffisant.

C’est pourquoi beaucoup d’athlètes achètent de la créatine en poudre ou en gélules, où on la trouve dans sa forme la plus pure.

Comment fonctionne la créatine ?

Pour faire simple :

La créatine favorise le transport d’énergie vers les cellules corporelles et limite la production d’acide lactique. Elle diminue donc la fatigue.

Si vous avez plus de phosphate de créatine dans le corps (grâce à la prise de créatine en poudre ou en gélules) vous pourrez faire plus de répétitions avec des poids plus lourds.

La créatine permet d’en exiger plus de ses muscles car elle les rend capables de fournir un effort plus important.

Les muscles tiennent plus longtemps lors de la pratique de sports d’endurance mais ils sont aussi plus performants lors d’efforts explosifs.

Dans quelques mois, vous devriez en théorie être plus fort et avoir gagné en masse musculaire.

Jusqu’à présent, tout semble très positif. Ce produit a-t-il donc des côtés négatifs ? Quels sont les inconvénients de la prise de créatine ?

Commettez-vous ces erreurs évitables qui ralentissent la perte de poids ?

Faites le test et découvrez votre « QI minceur ».

Inconvénient nº1 : ce n’est pas un produit miracle

creatine = produit miracle ?Quand bien même la créatine a tout l’air d’un produit miracle, ce n’est pas le cas.

Et je vais vous dire pourquoi :

La créatine n’a un effet positif significatif que si on augmente l’intensité des entrainements et les charges.

Et c’est le piège dans lequel beaucoup de personnes tombent.

Ce n’est pas un produit miracle qui permettrait, comme la potion magique d’Astérix et Obélix, d’avoir une force incroyable sans faire quoi que soit d’autre.

Ou, comme l’ont conclu les chercheurs en science du mouvement de l’Université du Nevada après avoir étudié la créatine :

« Les bénéfices potentiels de la supplémentation en créatine ne sont pas dus à un effet direct sur le muscle, mais à l’augmentation des capacités d’entrainement. »

Les résultats de la créatine ne seront visibles que si vous vous entrainez de façon acharnée semaine après semaine.

La créatine est la cerise sur le gâteau, le détail qui vient couronner de gros efforts.

Vous verrez peu de changements dans votre force et votre masse musculaire si vous ne combinez pas la prise de créatine avec une alimentation décente et un programme de musculation intensif.

Inconvénient nº2 : effets secondaires, notamment digestifs

creatine troubles digestifsEn principe, on peut prendre de la créatine sur une longue période sans souci.

Chez certains, cependant, la créatine entraine quelques effets secondaires fâcheux.

Ces effets secondaires affectent surtout les personnes à l’estomac sensible. Celles-ci se verront par exemple prises de crampes d’estomac ou de diarrhée.

Ces effets indésirables peuvent également survenir en cas de dosage trop élevé.

Des études américaines révèlent qu’environ 5 à 7 % des athlètes qui prennent de la créatine souffrent de maux d’estomac et/ou de diarrhée.

  • C’est pourquoi on recommande de prendre 4 doses de 5 g par jour au cours des 7 premiers jours de prise de créatine (phase de charge), soit un total de 20 g par jour.

Après cette phase de charge de 7 jours, on passe à 5 g par jour (1 dose) pendant 28 jours.

Plusieurs études montrent qu’un dosage supérieur à 5 g par jour (après la phase de charge) n’offre pas d’avantages supplémentaires.

La prise de créatine est déconseillée dans les cas suivants :

  • Hypertension artérielle
  • Maladies rénales et hépatiques
  • Diabète
  • Prise de médicaments anti-inflammatoires et analgésiques

Vous vous demandez si vous pouvez prendre de la créatine ? Demandez conseil à votre médecin généraliste avant de commencer à prendre de la créatine. Cela vous permettra d’éviter les effets secondaires.

Inconvénient nº3 : rétention d’eau

créatine et rétention d'eauIl est vrai que la supplémentation en créatine favorise le gain de poids et/ou de masse maigre. Mais contrairement à une croyance répandue, il ne s’agit pas uniquement de masse musculaire (hélas !).

En effet, la créatine a pour effet secondaire majeur de favoriser la rétention de liquide sous-cutané.

Cela se traduit souvent par quelques kilos de plus.

La créatine attire et retient l’eau dans les muscles, ce qui entraine un gain de poids.

Cela fait aussi gonfler les muscles et peut donc faire croire à une prise de masse musculaire.

Ainsi, il n’est pas rare que les culturistes arrêtent la créatine à l’approche des compétitions, afin d’être aussi secs que possible.

Remplis d’eau, les muscles des utilisateurs de créatine ont un aspect un peu « pâteux ».

Une étude canadienne a montré que la créatine entrainait une prise de poids de 0,8 à 2,9 % chez plus de 60 % des utilisateurs au cours des premiers jours, à cause de la rétention d’eau sous-cutanée.

La prise de la créatine a donc un effet quelque peu trompeur. Eh oui : il ne faut pas confondre masse maigre et masse musculaire.

Bien que la créatine retient les fluides corporels, il a été démontré que son utilisation à long terme augmente la masse musculaire et la force.

On constate souvent une perte hydrique dès qu’on arrête de prendre de la créatine pendant quelques semaines.

Dans la plupart des cas, la force gagnée est conservée.

Vous voulez un exemple de menu minceur, accompagné des recettes et de la liste de courses ?

Cliquez ici et je vous l’envoie gratuitement.

Inconvénient nº4 : elle ne fonctionne pas pour tout le monde

Creatine Vous avez commencé la créatine avec enthousiasme, mais vous ne constatez aucun effet bénéfique ? Vous n’êtes pas le seul !

Des recherches sur la créatine ont montré qu’environ 20 % des utilisateurs de créatine sont voués à ne pas constater de résultats significatifs.

Comment se fait-il que vous fassiez peut-être partie de cette poignée de malchanceux ?

Des scientifiques ont déterminé où se situe la différence dans une étude impliquant deux groupes de sportifs de sexe masculin.

  • Dans cette étude, tous les participants ont pris 20 g de créatine par jour pendant 5 jours.
  • On a mesuré la quantité de créatine présente dans leurs muscles le premier et le cinquième jour.

Les hommes dont les muscles avaient absorbé une quantité importante de créatine ont été placés dans le premier groupe.

Les hommes du deuxième groupe ne présentaient pas de créatine dans les muscles en quantité décelable.

Qu’a-t-on constaté ?

Les hommes qui ne répondaient pas bien à la créatine avaient un certain nombre de points communs dans leur physiologie musculaire :

  • Les hommes du deuxième groupe avaient en moyenne moins de masse musculaire
  • Ils avaient moins de fibres musculaires à contraction rapide (de type II)

Nos gènes déterminent en grande partie les muscles avec lesquels nous naissons. Grosso modo, on distingue deux groupes de fibres musculaires :

Les fibres musculaires à contraction lente (type I)

sprinter vs marathonCes fibres musculaires ont une résistance relativement élevée à la fatigue.

Les marathoniens et les cyclistes, par exemple, ont beaucoup de fibres musculaires à contraction lente.

Ils ont de grandes capacités d’endurance, mais sont moins capables de fournir un effort intense et bref.

Les fibres musculaires à contraction rapide (type II)

Les personnes qui ont beaucoup de fibres musculaires à contraction rapide sont capables de grande force et de grande rapidité sur de courtes périodes.

Ces personnes incluent notamment les haltérophiles et les sprinters.

Il s’agit de la raison pour laquelle la créatine est moins efficace chez les personnes dotées de beaucoup de fibres musculaires à contraction lente.

Ces personnes aussi peuvent prendre de la masse musculaire et devenir plus fortes. Elles devront cependant prêter une plus grande attention à leur alimentation et avoir plus de patience.

Prendre de la créatine : oui ou non ?

creatine gebruiken wel of nietUne chose est sûre : la créatine est sans danger pour la plupart des personnes.

Ces dernières années, plus de 600 (!) études ont montré que la prise de créatine en tant que complément alimentaire est sans danger.

Mais est-ce pour autant que je vous recommanderais d’acheter de la créatine en poudre ou en gélules ? Eh bien non.

La créatine ne mérite une place dans votre placard que si vous excellez dans deux autres domaines.

C’est-à-dire :

  • Vous devez vous entrainer dur et régulièrement sur une période prolongée (au moins 1 an)
  • Vous devez manger suffisamment et correctement

Ce sont là deux conditions de base pour être en bonne santé et développer du muscle.

La créatine semble idéale, mais il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit que d’une aide.

Il faut voir la créatine comme un coup de pouce qui n’aura guère d’effet si vous n’allez pas au gymnase régulièrement ou que votre alimentation laisse à désirer.

Il vaut mieux s’entraîner dur et bien manger plutôt que d’acheter et d’avaler toutes sortes de compléments.

Comme pour de nombreux produits populaires, il existe une large gamme de produits à base de créatine, fabriqués par de nombreuses entreprises différentes. La plupart de ces entreprises vous diront qu’elles vendent le meilleur produit.

Si vous envisagez d’acheter de la créatine, je vous recommande la créatine monohydrate.

C’est le meilleur type de créatine pour le développement musculaire.

Ses utilisateurs sont très satisfaits et prétendent que ce produit permet une récupération musculaire plus rapide que les autres types de créatine.

Perdez vos kilos superflus et votre graisse abdominale rapidement à l’aide de recettes minceur simples à réaliser

Saviez-vous que les recherches montrent que faire régime entraine une prise de poids chez 1 personne sur 3 ? (source)

C’est pourquoi j’ai développé une méthode de perte de poids facile à tenir et qui permet d’éviter tout effet yoyo.

Vous y découvrirez de délicieuses recettes, conçues pour maigrir rapidement et durablement.

Voici un aperçu de ce que vous trouverez dans mon livre de recettes minceur à succès :

  • Plus de 100 délicieuses recettes, faciles et rapides à préparer (et qui plairont à toute la famille)
  • Comment mes délicieuses recettes à base de viande, de poisson ou végétariennes peuvent vous faire perdre plusieurs kilos chaque semaine
  • 6 catégories de recettes : plats à base de poulet, de viande, de poisson, plats végétariens, salades, sauces, vinaigrettes, desserts, et bien plus
  • Des menus journaliers et hebdomadaires tout faits + des listes de course

Découvrez comment perdre plusieurs kilos par semaine à l’aide de recettes minceur délicieuses et simples à réaliser :

Essayer la Bible minceur sans aucun risque

À propos de Hugo Blanc MSc

Hugo Blanc, MSc est coach minceur, nutritionniste, psychologue (spécialiste des régimes), auteur et conseiller en nutrition et en compléments orthomoléculaires. Sur son site sagessesante.fr, son objectif est d’informer et d’inciter à faire les meilleurs choix en termes de santé à travers des conseils fondés scientifiquement.

Laissez un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués avec*