régime groupe sanguin

Le régime groupe sanguin est-il efficace ? Avis + Liste d’aliments

En matière de régimes minceur, on trouve de tout. Pour mettre au point un tout nouveau régime, il suffit d’un peu d’imagination.

Peter D’Adamo, lui, a eu une idée très innovante. Il a mis au point un régime adapté aux différents groupes sanguins. Ce régime prescrit des aliments spécifiques selon le groupe sanguin auquel on appartient.

L’idée lui est venue de la constatation que certains régimes, notamment les régimes végétariens et pauvres en lipides, n’avaient pas les mêmes effets d’une personne à l’autre. Dans cet article, vous apprendrez quels sont les aliments conseillés pour chaque groupe sanguin.

Vous y découvrirez notamment :

  • Comment fonctionne ce régime
  • Quels aliments sont autorisés pour quel groupe sanguin
  • Comment notre alimentation a changé au cours de l’évolution
  • Comment les différents groupes sanguins sont répartis dans les différents pays
  • Quels sont les avantages de ce régime
  • Quels sont les inconvénients de ce régime

Quel est le principe du régime groupe sanguin ?

Le principe du régime groupe sanguin est très simple : il s’agit de consommer certains aliments en fonction du groupe sanguin auquel on appartient.

En 1996, Peter D’Adamo, naturopathe, a publié le livre « Eat right 4 your type » (4 groupes sanguins, 4 régimes). Ce livre s’est vendu à 7 millions d’exemplaires et a été publié dans 60 langues.

D’où lui est venue cette idée ?

Peter D’Adamo a fait de nombreuses recherches sur la relation entre les groupes sanguins, la nutrition et le mode de vie. Il a été inspiré par son père, qui avait remarqué que certains régimes n’avaient pas les mêmes effets pour tout le monde. Puis il s’est dit que le sang, fluide nourricier du corps, pourrait peut-être aider à expliquer ces différences.

C’est ce qu’il a étudié. Après avoir examiné de nombreux patients, un schéma clair lui est apparu. Il a constaté que certaines catégories d’aliments spécifiques étaient bénéfiques à chaque groupe sanguin.

Il existe 4 groupes sanguins :

  • Groupe sanguin O
  • Groupe sanguin A
  • Groupe sanguin B
  • Groupe sanguin AB

Ainsi, les personnes du groupe sanguin O semblent bien répondre à un régime riche en protéines. En revanche, un tel régime alimentaire ne semble pas réussir aux personnes du groupe sanguin A. C’est ainsi que ce régime a vu le jour.

Commettez-vous ces erreurs évitables qui ralentissent la perte de poids ?

Faites le test et découvrez votre « QI minceur ».

Listes d’aliments

  • Ce régime recommande de ne consommer que les aliments qui conviennent à votre groupe sanguin. Ces aliments sont dits « bénéfiques ». Ils agissent comme des « alicaments ».
  • Il y a également une liste neutre, composée d’aliments autorisés, mais qui n’ont pas nécessairement un effet positif ou négatif sur le corps. Ces aliments sont considérés comme nutritifs, mais ne sont pas considérés comme des alicaments.
  • Enfin, il y a la liste noire, qui inclut les aliments à éviter coûte que coûte. Le corps perçoit ces aliments comme du poison.

Le but de ce régime est retrouver la santé et un poids normal en perdant ses kilos en trop. En outre, il permettrait de lutter contre les allergies et de renforcer le système immunitaire.

Vous voulez en savoir plus sur d’autres régimes ? Dans ce cas, lisez l’article ci-dessous :

Quel Est Le Meilleur régime ? 7 Régimes Passés Au Crible

En quoi le régime groupe sanguin consiste-t-il et quels sont les aliments autorisés ?

Chaque groupe sanguin est associé à des aliments spécifiques, censés favoriser la perte de poids ou, au contraire, qui font grossir. Il y a également des aliments bénéfiques ou neutres, et des aliments à éviter à tout prix.

Voici, pour chaque groupe sanguin, les aliments à consommer et ceux à éviter à tout prix selon le livre : « Eat right 4 your type » (4 groupes sanguins, 4 régimes).

Groupe sanguin O

Ce groupe sanguin est le groupe sanguin le plus ancien et le plus commun dans de nombreux pays. On l’appelle également le groupe sanguin du « chasseur ». Les personnes de ce groupe sanguin tolèrent bien la viande et possèdent un système digestif robuste. Dotées d’un système immunitaire hyperactif, elles s’adaptent mal aux changements alimentaires et environnementaux.

Produits « bénéfiques » :

  • Poulet, produits à base de soja, viande rouge maigre et poisson gras
  • Riz, seigle et épeautre
  • Fruits à coque et graines
  • Fruits et légumes

Produits à éviter :

  • Pommes de terre et presque tous les produits céréaliers
  • Légumineuses
  • Maïs, chou rouge et choux de Bruxelles
  • Produits laitiers
  • Sodas
  • Café et thé
  • Vitamine E (car celle-ci peut ralentir la coagulation du sang)

Il y a également une liste de produits qui font prendre du poids ou qui, au contraire, permettent de rester mince. Les produits qui font grossir ralentissent le métabolisme et les produits qui font mincir augmentent le métabolisme.

Produits qui accélèrent le métabolisme :

  • Varech
  • Algues
  • Poissons et crustacés
  • Sel iodé
  • Foie et viande rouge
  • Chou frisé, épinards et brocolis

Produits qui ralentissent le métabolisme :

  • Blé
  • Maïs
  • Haricots rouges, haricots blancs et lentilles
  • Moutarde
  • Choux crus, choux de Bruxelles et chou-fleur

Autre point important : bougez. Tout type d’activité physique est bénéfique. Cela permet de rester en forme et de mieux gérer le stress.

Faute de suivre ce régime, on risque de souffrir d’ulcères, d’arthrite, d’inflammations, d’hypothyroïdie, d’allergies et de troubles de la coagulation sanguine.

Attention : Ces conseils sont ceux de Peter D’Adamo.

Vous voulez un exemple de menu minceur, accompagné des recettes et de la liste de courses ?

Cliquez ici et je vous l’envoie gratuitement.

Groupe sanguin A

Les personnes du groupe A possèdent des caractéristiques complètement différentes des personnes du groupe O. L’apparition du groupe sanguin A coïncide avec une forte diminution des ressources en gibier. Les hommes ont alors migré vers le moyen Orient et en Asie. Cela correspond à la naissance de l’élevage et de l’agriculture. Les hommes ont renoncé à la chasse et à la cueillette parce que l’élevage et l’agriculture fournissaient un mode de vie plus stable. En conséquence, ils se sont mis à consommer beaucoup plus de céréales et de produits laitiers.

Au fil du temps, les personnes du groupe sanguin A ont subi des modifications biologiques facilitant la digestion des glucides. Les personnes du groupe A auraient plus de facilité à digérer les glucides grâce à un taux élevé d’enzymes digestives intestinales. Cela signifie également qu’elles digèrent moins bien les graisses et la viande. Dans l’idéal, les personnes du groupe A devraient donc avoir une alimentation végétarienne.

« Certaines personnes objectent aux affirmations ci-dessus. Selon elles, le groupe sanguin A existait déjà à l’époque des chasseurs-cueilleurs. En outre, le groupe sanguin O ne semble pas être le plus ancien.

Produits « bénéfiques » :

  • Légumineuses
  • Céréales/sarrasin
  • Légumes
  • Tofu
  • Fruits
  • Café et thé

Produits à éviter :

  • Viande
  • Poisson
  • Produits laitiers au lait entier
  • Produits gras
  • Noix de coco

Produits qui accélèrent le métabolisme :

  • Ananas
  • Produits à base de soja
  • Huile d’olive
  • Légumes

Produits qui ralentissent le métabolisme :

  • Viande
  • Poisson
  • Fruits de mer
  • Produits laitiers
  • Haricots rouges

Groupe sanguin B

Passons maintenant à l’alimentation du groupe B. Le groupe sanguin B est significativement moins répandu dans le monde.

Environ 10-20 % de la population mondiale est du groupe sanguin B (source). En France, environ 10 % de la population est du groupe sanguin B (source). Un taux assez faible, donc.

Selon Peter D’Adamo, les personnes du groupe sanguin B ont un système digestif résistant. Une grande variété d’aliments leur sont bénéfiques. Elles digèrent bien les produits laitiers, les aliments d’origine végétale et la viande. A contrario, elles ne digèrent pas si bien le poulet et les fruits de mer. Mieux vaut donc les éviter.

Les groupes sanguins B et AB sont les seuls groupes sanguins qui tolèrent bien les produits laitiers.

Certains produits ont un effet négatif sur la digestion comme le maïs et les cacahuètes.

Produits « bénéfiques » :

  • Lait écrémé, lait de brebis, lait de chèvre, yaourt
  • Canneberges, raisins, prunes et papaye
  • Chou-fleur, chou frisé, brocoli, poivrons et choux de Bruxelles
  • Agneau, mouton et lapin
  • Morue, caviar, sole
  • Thé

Produits à éviter :

  • Pain de sarrasin
  • Pain de maïs
  • Pain de seigle
  • Cacahuètes et beurre de cacahuètes
  • Margarine
  • Grenade, noix de coco, melon et mangue
  • Pommes de terre, avocat, betteraves, maïs et tomates
  • Porc, canard et poulet
  • Crabe, homard, moules et anguille

Produits qui accélèrent le métabolisme :

  • Légumes-feuilles
  • Œufs
  • Viande en général
  • Foie
  • Produits laitiers demi-écrémés

Produits qui ralentissent le métabolisme :

  • Maïs
  • Lentilles
  • Blé et sarrasin
  • Cacahuètes

Groupe sanguin AB

Enfin, le groupe sanguin AB.

Le groupe AB est un groupe sanguin très rare. Il s’agirait d’une apparition récente, née du métissage entre les Européens de l’est et les Européens de l’ouest. Les personnes du groupe sanguin AB sont bien adaptées aux circonstances modernes. Elles possèdent un système immunitaire résistant, mais un système digestif sensible.

Leur alimentation doit combiner celles des groupes A et B. Elles semblent toutefois avoir plus de difficultés à perdre du poids.

Produits « bénéfiques » :

  • Pain de blé germé et pain de seigle
  • Cacahuètes et beurre de cacahuètes
  • Yaourt, lait de chèvre et lait de brebis
  • Canneberges, raisins, cerises et kiwis
  • Patate douce, chou-fleur, chou frisé et brocoli
  • Mouton, dinde et lapin
  • Cabillaud, thon et saumon
  • Thé

Produits à éviter :

  • Produits à base de blé
  • Porc, viande rouge et poulet
  • Banane, noix de coco, grenade, mangue et melon
  • Pommes de terre, maïs, avocat, betteraves et carottes

Produits qui accélèrent le métabolisme :

  • Légumes verts
  • Poisson
  • Produits laitiers
  • Tofu

Produits qui ralentissent le métabolisme :

  • Viande rouge
  • Maïs
  • Sarrasin et blé
  • Graines

Alimentation et évolution

alimentation chasseurs cueilleursSelon le régime groupe sanguin, il y a certains aliments à privilégier, et d’autres à éviter. Mais que nous révèle la façon dont nos ancêtres se nourrissaient ?

Dans des temps plus reculés, on était heureux lorsqu’on trouvait de quoi manger. Les hommes s’occupaient principalement de la chasse et les femmes cueillaient des légumes, des fruits, des noix, des graines ou encore des légumineuses. Les humains sont donc faits pour consommer des aliments non raffinés, tels que les aliments mentionnés ci-dessus.

Les modifications de l’ADN n’apparaissent pas du jour au lendemain ; il faut des millions d’années pour cela. On peut donc affirmer que nous sommes faits pour consommer les aliments dont on se nourrissait à l’époque des chasseurs-cueilleurs.

Autrefois, lorsqu’un chasseur tuait un animal, cela signifiait que la tribu aurait de quoi manger pendant plusieurs jours, que ce soit un poulet, un lion ou un taureau.

On n’avait pas toujours de quoi manger ; du coup, on était content lorsqu’on trouvait de quoi se mettre sous la dent. Tout était donc immédiatement consommé par la tribu. Il n’y avait aucun avantage évolutif à ne pas manger certains aliments selon son groupe sanguin. En outre, on n’avait pas de réfrigérateur ou de congélateur pour garder les aliments plus longtemps.

Certains aliments sont mieux tolérés par certaines cultures et tribus car ils étaient plus communs dans ces sociétés. Les populations du Moyen-Orient, par exemple, ne digèrent pas bien le lait parce que celui-ci n’a jamais fait partie de leur alimentation. De ce fait, une très grande partie de la population est intolérante au lactose, contrairement à celles des pays occidentaux qui ont développé un gène leur permettant de le digérer.

Quelle est la répartition des groupes sanguins dans différents pays ?

Il semble donc plus judicieux de concevoir un régime en fonction des aliments qui étaient/sont présents dans une région particulière, car notre organisme digère souvent mieux ces aliments.

Si la répartition des groupes sanguins était très différente selon les sociétés/pays, un régime basé sur le groupe sanguin aurait tout son sens.

Dans un pays où un groupe sanguin est très répandu et où certains aliments sont très courants, on devrait consommer beaucoup de ces aliments, contrairement aux pays où ce groupe sanguin est rare. Mais il s’avère que la répartition des groupes sanguins dans le monde est relativement similaire d’un pays ou d’une culture à l’autre (source).

Les groupes sanguins O et A sont dominants dans presque tous les pays. Les groupes sanguins B et AB sont très rares dans le monde (5 à 10 % de la population).

Un régime basé sur le groupe sanguin n’a donc aucun sens. On ferait aussi bien de concevoir un régime basé sur la longueur des cheveux.

En fait, les scientifiques n’ont toujours pas déterminé pourquoi nous avons des groupes sanguins différents.

Pourtant, de nombreuses personnes se risquent à des déclarations dépourvues de toute base scientifique comme Peter D’Adamo. À cause de lui, de nombreux patients demandent désormais à leur médecin s’ils feraient bien de suivre un régime adapté à leur groupe sanguin.

Pourquoi les principes sur lesquels reposent ce régime sont erronés

Selon ce régime, seules les personnes du groupe sanguin B sont autorisées à consommer des produits laitiers. On pourrait donc penser que les personnes de ce groupe n’ont aucun problème avec le lactose et que, dans l’ensemble, elles ne sont pas intolérantes au lactose.

En France, 9 % de la population est du groupe sanguin B+. En Inde, en revanche, 30,9 % de la population est du groupe sanguin B+ et le groupe sanguin le plus courant est O+.

Si l’on suivait ce régime en Inde, de nombreuses personnes devraient donc consommer des produits laitiers. Cependant, on constate que 70 % de la population indienne est intolérante au lactose (source). Ce seul fait suffit pour démontrer que choisir ses aliments sur la base du groupe sanguin n’a pas beaucoup de sens.

Avantages du régime groupe sanguin

Comme nous l’avons vu, les principes sur lesquels repose ce régime sont erronés. Mais cela ne signifie pas forcément que tout est à jeter. Tout régime a ses avantages et ses inconvénients.

Avantage nº1 : Il reconnait que nous sommes tous différents

tous différentsL’idée sur laquelle ce régime repose n’est pas mauvaise.

Nous sommes tous différents, et nous ne devons pas tous avoir la même alimentation :

  • Certaines personnes sont grandes et d’autres petites ; certaines devront donc manger plus que d’autres.
  • Certaines personnes ont un métabolisme rapide, d’autres un métabolisme lent.
  • Il y a certaines personnes qui réagissent bien aux glucides et d’autres que ceux-ci auront tendance à faire grossir.

Vous m’avez compris.

Pour connaitre ce qui nous convient le mieux, le mieux est encore d’essayer différents types d’alimentations. Mais dans l’ensemble, de nombreuses personnes réagissent très bien au régime des chasseurs-cueilleurs.

L’alimentation des humains n’a jamais été très riche en glucides, jusqu’à la naissance de l’agriculture. Aujourd’hui, les glucides représentent 60 % de l’apport énergétique des Français. À titre de comparaison, ils représentaient 30 % de l’apport énergétique des chasseurs-cueilleurs. Pas étonnant, donc, que nous ayons tendance à prendre du poids.

En outre, de nombreux produits sont bourrés de sucre ajouté comme le fructose. Presque tous les produits transformés contiennent également des gras trans. Nos ancêtres ne connaissaient pas ces produits.

Aussi, de nombreuses personnes perdent du poids lorsqu’elles se mettent à privilégier les produits non raffinés. Il reste toutefois judicieux de déterminer quels aliments vous rassasient le plus et quels aliments ont tendance à vous faire grossir.

Cependant, adapter son alimentation à son groupe sanguin n’est pas la bonne façon de procéder. Je vous explique pourquoi dans les inconvénients.

Avantage nº2 : Il privilégie les produits non raffinés

J’aborde ce point brièvement à l’avantage précédent.

Nous sommes faits pour consommer des produits que l’on trouve dans la nature. Malheureusement, les produits transformés ne poussent pas sur les arbres :

  • Biscuits
  • Gâteaux
  • Bonbons
  • Fast food

Ces produits n’existent que depuis peu de temps et nous ont déjà causé beaucoup de misère. La consommation de ce genre de produits est responsable de maladies telles que :

  • Surpoids
  • Diabète de type 2
  • Hypercholestérolémie
  • Hypertension
  • Maladies cardiovasculaires

Bien que le régime groupe sanguin suppose de consommer les aliments qui correspondent à notre groupe sanguin, la plupart des aliments recommandés pour chaque groupe sanguin sont des aliments non raffinés, ce qui est une bonne chose.

Les individus des différents groupes sanguins doivent consommer :

  • Beaucoup de viande et de poisson (groupe sanguin O)
  • Des aliments d’origine végétale comme des produits à base de soja, des légumineuses et des légumes (groupe sanguin A)
  • Une combinaison de ceux-ci : viande, poisson, légumes, produits laitiers et riz (groupe sanguin B et AB)

Comme vous pouvez le constater, presque tous sont des produits non transformés que l’on trouve dans la nature. Les chances de perdre du poids ou d’améliorer sa santé en suivant ce régime sont donc élevées. Tout aussi élevées que tout autre régime qui interdit de manger des cochonneries.

Inconvénients du régime groupe sanguin

Inconvénient nº1 : Un régime basé sur le groupe sanguin n’est pas optimal

À l’avantage nº1, j’ai mentionné que les régimes personnalisés sont une bonne idée. Cependant, un régime basé sur le groupe sanguin n’a pas beaucoup de sens.

Même les scientifiques ne parviennent toujours pas à expliquer pourquoi il y a différents groupes sanguins. Cela n’empêche pas Peter D’Adamo de penser qu’il faut adapter son alimentation en fonction de son groupe sanguin.

Pour reprendre les mots d’Ajit Varki, biologiste à l’Université de Californie, à San Diego :

« Près de cent ans après l’attribution du prix Nobel pour la découverte des différents groupes sanguins, nous ne savons toujours pas exactement à quoi ils servent (source). »

Inventer un régime basé sur le groupe sanguin est donc quelque peu hâtif. Le sang n’est autre qu’un fluide qui apporte des nutriments d’un point A à un point B. L’hémoglobine détermine le groupe sanguin, mais elle n’a rien à voir avec le transport des nutriments.

Les bienfaits potentiels d’un régime végétarien, par exemple, n’ont rien à voir avec le groupe sanguin. Les bactéries intestinales, notamment, jouent un bien plus grand rôle dans cette histoire. Après tout, elles permettent l’assimilation des nutriments.

Pour déterminer les nutriments qui sont bons pour vous, mieux vaudrait donc réaliser un test d’ADN, une analyse sanguine ou un examen des selles. Une analyse sanguine pourra déceler certaines carences nutritionnelles, auxquelles vous pourrez remédier en consommant les bons aliments. Un examen des selles pourra déterminer l’état de votre flore intestinale et un test d’ADN pourra vous indiquer les aliments que vous êtes génétiquement capable ou incapable de métaboliser. 

Inconvénient nº2 : Ce régime est dépourvu de bases scientifiques

Dans « Eat Right 4 Your Type » D’Adamo a écrit qu’il en était à la huitième année d’une étude de dix ans auprès de femmes de différents groupes sanguins atteintes du cancer. Vingt-deux ans plus tard, cependant, les données de cette expérience n’ont toujours pas été publiées.

Ce livre ne repose donc pas sur des données scientifiques probantes. Peter D’Adamo se décrit en tant que naturopathe, mais que signifie ce terme ? Beaucoup de personnes pensent que les naturopathes sont des médecins, mais ce n’est pas tout à fait juste.

La naturopathie désigne un ensemble de thérapies relevant de la médecine alternative. Elle comprend tout un éventail de médecines alternatives à l’approche holistique. Comme pour tous les médecines alternatives, ses traitements ne sont pas fondés sur des preuves scientifiques (source).

Qu’en dit la science ?

Non seulement la naturopathie n’est pas reconnue scientifiquement, mais en outre, le régime groupe sanguin ne l’est pas non plus. Récemment, des chercheurs de la Croix-Rouge de Belgique ont décidé de déterminer s’il existait des preuves à l’appui de ce régime. Ils ont passé en revue toute la littérature scientifique à la recherche d’études ayant examiné les avantages des régimes basés sur les groupes sanguins. Après avoir passé en revue plus de 1 000 études, leurs efforts se sont avérés inutiles :

Il n’existe aucune preuve directe des effets sur la santé du régime groupe sanguin, affirme Emmy de Buck de la Croix-Rouge de Flandre (source).

Après la publication de l’étude dans l’American Journal of clinical Nutrition, D’Adamo a répondu que, malgré le manque de preuves, les données scientifiques qui sous-tendent son régime sont correctes, de la même manière que les données de la théorie de la relativité d’Einstein sont correctes. Compte tenu de l’apport d’Einstein à la science, la comparaison n’est peut-être pas très heureuse.

Les scientifiques qui étudient les groupes sanguins rejettent également ces affirmations. Dans la revue Transfusion Medicine Reviews, un groupe de chercheurs a déclaré :

« On ne devrait pas promouvoir ce genre de régimes ».

Que cela soit donc clair.

Avis sur le régime groupe sanguin

Avis positifs

  • On perd du poids
  • On se sent en meilleure forme et en meilleure santé
  • On souffre moins de troubles tels que l’allergie et la constipation
  • On se sent moins souvent fatigué
  • On souffre moins de brûlures d’estomac

Avis négatifs

  • Ce régime est dépourvu de preuves scientifiques
  • Les principes sur lesquels repose ce régime sont erronés
  • Il est difficile à tenir
  • Le choix d’aliments est limité

Perdez vos kilos superflus et votre graisse abdominale rapidement à l’aide de recettes minceur simples à réaliser

Saviez-vous que les recherches montrent que faire régime entraine une prise de poids chez 1 personne sur 3 ? (source)

C’est pourquoi j’ai développé une méthode de perte de poids facile à tenir et qui permet d’éviter tout effet yoyo.

Vous y découvrirez de délicieuses recettes, conçues pour maigrir rapidement et durablement.

Voici un aperçu de ce que vous trouverez dans mon livre de recettes minceur à succès :

  • Plus de 100 délicieuses recettes, faciles et rapides à préparer (et qui plairont à toute la famille)
  • Comment mes délicieuses recettes à base de viande, de poisson ou végétariennes peuvent vous faire perdre plusieurs kilos chaque semaine
  • 6 catégories de recettes : plats à base de poulet, de viande, de poisson, plats végétariens, salades, sauces, vinaigrettes, desserts, et bien plus
  • Des menus journaliers et hebdomadaires tout faits + des listes de course
Découvrez comment perdre plusieurs kilos par semaine à l’aide de recettes minceur délicieuses et simples à réaliser :

Essayer la Bible minceur sans aucun risque

À propos de Hugo Blanc MSc

Hugo Blanc, MSc est coach minceur, nutritionniste, psychologue (spécialiste des régimes), auteur et conseiller en nutrition et en compléments orthomoléculaires. Sur son site sagessesante.fr, son objectif est d’informer et d’inciter à faire les meilleurs choix en termes de santé à travers des conseils fondés scientifiquement.

Laissez un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués avec*