bypass gastrique

5 Inconvénients Du Bypass Gastrique (Réduction d’Estomac) + Témoignages

Nous devenons toujours plus gros d’année en année. Dangereusement gros, même. Nous mangeons trop et nous grignotons des tonnes d’aliments gras et sucrés.

L’appel irrésistible de la malbouffe conduit de nombreuses personnes à entrer dans la zone rouge. Le surpoids est dangereux et conduit à toutes sortes de soucis de santé.

L’obésité est un problème perpétuel pour lequel il n’existe actuellement aucun remède. La médecine a une solution : le bypass gastrique (réduction d’estomac), une opération de chirurgie bariatrique.

Cependant, cette solution n’est pas sans risques.

Le bypass gastrique n’est-il qu’une manière coûteuse et dangereuse de perdre du poids ? Ou aide-t-il à remédier à l’obésité et à contrôler les envies de malbouffe ? C’est ce que vous allez découvrir dans cet article.

Voici un aperçu de ce que vous y découvrirez :

  • La différence entre un bypass gastrique et un mini bypass gastrique
  • Les témoignages de personnes qui ont subi une opération de bypass gastrique
  • Les complications possibles d’un bypass gastrique (une solution qui n’est pas sans risques !)
  • Les principales causes de l’obésité
  • La réponse à la question « un bypass gastrique est-il une bonne solution pour moi ? »

Qu’est-ce qu’un bypass gastrique ?

Le bypass gastrique est une opération de chirurgie bariatrique qui consiste à réduire le volume de l’estomac.

Le bypass consiste à effectuer une transsection à l’entrée de l’estomac afin de créer un petit réservoir (de la taille d’un œuf). On relie ensuite ce petit estomac à l’intestin grêle.

Tout ce que la personne mange passe donc d’abord par ce petit estomac puis est immédiatement envoyé dans l’intestin grêle.

L’intestin grêle n’est pas conçu pour traiter de grandes quantités de nourriture d’un coup.

bypass gastrique standard

Après l’opération, le volume de l’estomac est réduit. Cela oblige à manger en très petites quantités et très lentement.

Le reste de l’estomac reste intact et continue à produire de l’acide gastrique et des sucs gastriques.

Cependant, comme la nourriture n’y entre plus, la faim diminue et l’on ne peut manger qu’en très petites quantités.

Voici, pour récapituler, comment fonctionne un bypass gastrique :

  1. La réduction du volume de l’estomac conduit à la réduction du volume des repas (et donc à la diminution de l’apport calorique)
  2. L’intestin grêle absorbe moins de calories et de nutriments
  3. S’ensuivent des changements hormonaux (lesquels induisent une satiété plus rapide)
  4. La perte de poids est causée par la diminution de l’apport calorique et l’effet sur les hormones intestinales

Commettez-vous ces erreurs évitables qui ralentissent la perte de poids ?

Faites le test et découvrez votre « QI minceur ».

Mini bypass gastrique

Le bypass gastrique Roux-en-Y est l’intervention la plus fréquente.

Cette opération de by-pass est celle qui occasionne le moins de complications et qui offre le plus d’avantages (séjour à l’hôpital de courte durée, moins de gêne, récupération plus rapide, etc.).

Il existe cependant un autre type d’intervention : le mini bypass gastrique.

mini bypass gastrique

Quelle est la différence entre un bypass gastrique et un mini bypass gastrique ?

L’opération est presque la même dans les deux cas. Seule la suture de l’intestin est différente. Le mot « mini » pourrait minimiser l’importance de l’opération.

Il faut cependant savoir que cette opération comporte elle aussi de gros risques.

Le plus grand avantage du mini bypass gastrique est que cette méthode de réduction de l’estomac entraine moins de complications que le bypass Roux-en-Y au long terme.

Témoignages sur le bypass gastrique

Quels sont les témoignages des personnes qui ont subi une opération de bypass gastrique ?

Les avis sur le bypass gastrique divergent. De nombreux patients ont des difficultés à s’habituer à cette transformation extrême.

Les personnes qui ont toujours été en surpoids peuvent avoir du mal à s’adapter au fait que la balance affiche 50kg de moins en un laps de temps si court.

« Si j’avais su ce qu’il en serait, j’aurais réfléchi à cette opération plus longtemps. »

En outre, de nombreuses personnes éprouvent des difficultés à manger en raison de la réduction du volume de leur estomac :

« Avant l’opération, je pouvais facilement boire deux verres de lait l’un après l’autre. Maintenant, le seul fait de penser à du lait me rend malade ».

Quelqu’un qui a toujours eu coutume de manger par solitude ou pas ennui doit s’habituer au fait de ne plus pouvoir manger autant. Le bypass met fin à cette habitude d’un seul coup.

D’autres personnes se plaignent d’un excès de peau tellement elles ont perdu de poids. Cet excès de peau est difficile à éviter quand on perd énormément de poids dans un court laps de temps.

Les témoignages positifs concernent le fait que les patients ont perdu des dizaines de kilos, chose qu’ils n’auraient jamais pensé possible auparavant.

Pour certaines personnes, il s’agit de la meilleure décision qu’elles aient prise de toute leur vie.

Les inconvénients d’un bypass gastrique

Il est clair que le bypass gastrique est efficace et a une influence sur le poids des patients.

Cependant, cette intervention n’est pas sans danger.

Toute intervention chirurgicale suppose certains risques.

Et malgré son effet positif sur la perte de poids, le bypass gastrique présente de très grands risques.

Voici les risques possibles associés au bypass gastrique :

Vous voulez un exemple de menu minceur, accompagné des recettes et de la liste de courses ?

Cliquez ici et je vous l’envoie gratuitement.

Inconvénient n°1 : Son efficacité est souvent temporaire

effet yoyo

La plupart des patients perdent de nombreux kilos à la suite de l’opération.

Il n’est pas rare de voir des pertes de poids supérieures à vingt kilos.

Mais une fois ce poids perdu, il s’agit aussi de maintenir son nouveau poids, bien entendu.

Quels sont donc les résultats du bypass gastrique au long terme ?

Penchons-nous sur les études scientifiques qui ont examiné la question :

En 2008, une étude a été menée sur 782 patients hommes et femmes atteints d’obésité qui avaient recouru au bypass gastrique. Cette étude a révélé un gain de poids chez 50 % des patients dans les deux ans suivant l’opération (source).

D’après les résultats d’une autre étude à long terme, publiée en 2016, la plupart des patients étaient toujours plus minces 10 ans après leur bypass gastrique qu’avant l’intervention (source).

Cette étude a été effectuée sur des patients qui avait subi une opération de bypass gastrique, de pose d’anneau gastrique ou de sleeve gastrectomie.

Au bout de 10 ans, les personnes qui avaient subi un bypass gastrique avaient conservé un poids 29 % inférieur à leur ancien poids.

C’est chez les personnes qui avaient subi un bypass gastrique Roux-en-Y (RYGB) que l’on a constaté les meilleurs résultats en termes de perte de poids. Celles-ci avaient perdu de 10 à 17 % de plus que les personnes qui avaient recouru à l’anneau gastrique ou à la sleeve gastrectomie.

Seulement 3,4 % des patients qui avaient eu recours au bypass avaient repris le poids qu’ils avaient perdu dans les 10 ans suivant l’opération. Près de 40 % ont maintenu une perte de poids de 30 % ou plus.

Pendant les deux premières années suivant l’opération, les patients perdent du poids et sont satisfaits. Cependant, les études divergent quant aux effets du bypass gastrique sur la perte de poids au long terme.

De nombreuses personnes obtiennent de bons résultats à la suite de leur opération de bypass gastrique, tandis que d’autres reprennent des dizaines de kilos.

Une mauvaise alimentation sabote l’intervention et conduit à reprendre du poids.

On rencontre un plus grand succès chez les personnes qui abordent le poids perdu de façon réaliste et continuent à suivre le régime recommandé tout en étant physiquement actives.

Inconvénient n°2 : Des complications sont possibles (voire la mort)

témoignages bypass gastrique

En principe, la perte de poids est automatique après l’intervention.

Vous n’avez pas grand-chose à faire. Même si vous en souhaitiez autrement, vous ne pouvez manger que par petites quantités.

Mais cela ne veut pas dire que l’opération ne comporte pas de risques et qu’elle n’est pas dangereuse pour la santé.

Après un bypass gastrique, on reste généralement à l’hôpital pendant 2 à 3 jours, et on est en mesure de vivre normalement au bout de 2 à 3 semaines.

Environ 10 % des patients souffrent de complications telles que :

  • Infections de plaies
  • Saignements
  • Problèmes digestifs

Près de 1 à 5 % des personnes souffrent de complications graves ou potentiellement mortelles.

Quelques exemples :

  • Embolie pulmonaire
  • Fuites sur les sutures
  • Carence en vitamines
  • Péritonite
  • Occlusion intestinale
  • Et même risque de décès !

Eh non, malheureusement, je n’exagère pas…

En 2009, l’hôpital de Scheper à Emmen (Pays-Bas) a défrayé la chronique après la mort de 7 patients des suites d’un bypass gastrique.

Avoir recours au bypass gastrique n’est donc pas une decision qui se prend à la légère.

En outre, sachez qu’un bypass gastrique est une intervention de chirurgie élective que l’on ne réalise que sur des personnes en bonne santé. Le terme de chirurgie élective désigne les opérations que l’on réalise par précaution.

Les personnes extrêmement obèses courent un risque significativement plus élevé de développer des problèmes de santé, mais ne sont pas en danger immédiat.

Il ne s’agit pas d’une intervention indispensable pour empêcher que le patient ne meure le lendemain. Il s’agit donc d’une intervention extrêmement risquée sur des personnes en bonne santé.

Le risque de complications graves n’est pas extrêmement élevé mais il existe bien. N’oubliez pas cela au moment de décider du recours à un bypass gastrique.

Inconvénient n°3 : Un bypass gastrique coûte cher

opération coûteuse

Le bypass gastrique est un remède auquel de plus en plus de personnes ont recours.

Ce traitement a toutefois un coût et n’est pas remboursé dans tous les cas.

Il existe certaines conditions à la prise en charge d’un bypass gastrique.

C’est-à-dire :

  • Avoir un IMC supérieur à 40
  • Être dans un état de santé qui permet de subir l’opération
  • Avoir essayé d’autre mesures pour perdre du poids
  • Obtenir le feu vert de la part de son médecin traitant

Ce n’est pas votre cas ?

Dans ce cas, vous pouvez oublier le remboursement de l’intervention et devrez payez les frais de traitement de votre propre poche.

Et le bypass gastrique n’est pas gratuit.

  • En général, l’intervention coûte entre 8 000 et 10 000 euros.

La plupart des personnes ne disposent pas de ce montant dans leur compte d’épargne ou ne veulent pas dépenser leurs économies durement gagnées de cette façon.

Inconvénient n°4 : Reprise de poids après quelques années

lutter contre l'effet yoyoUn bypass gastrique n’est pas un remède miracle contre l’obésité.

Comme vous l’avez peut-être déjà lu dans cet article, un certain nombre de patients reprennent du poids après un certain temps.

Le gain de poids est l’un des plus grands inconvénients à long terme.

Au bout d’un certain temps, le réservoir gastrique de certains patients augmente de volume, ce qui signifie qu’ils doivent manger plus afin d’être rassasiés.

C’est pourquoi il est important de ne pas se contenter de mesurer la perte de poids à court terme et de suivre l’évolution à long terme.

L’obésité est une maladie chronique qui peut entrainer de graves risques pour la santé. Cela signifie qu’il est nécessaire de rester à un poids normal pour une santé optimale.

Les plateaux de perte de poids sont fréquents chez les personnes qui ont subi un bypass gastrique.

En cas d’absence de perte de poids pendant plus d’un mois après l’opération, il est nécessaire d’ajuster son régime ou son niveau d’activité physique pour sortir du plateau.

Consultez toujours votre médecin avant toute chose.

Il est commun de voir des patients reprendre quelques kilos avant que leur poids ne se stabilise. Cela tient au fait que le corps doit s’adapter à sa nouvelle forme et à son nouveau poids.

Cependant, il est possible de prendre beaucoup plus de poids si l’on n’est pas disposé à changer son hygiène de vie de façon radicale et à faire des choix sains. Une intervention de bypass gastrique n’est donc pas un remède miracle.

Les personnes qui ont été en surpoids toute leur vie peuvent éprouver des difficultés à vivre tout à coup dans un corps mince.

En outre, les personnes qui perdent un poids important se retrouvent souvent avec un excès de peau. Cela peut être frustrant quand on a perdu de nombreux kilos.

L’élasticité de la peau dépend d’un certain nombre de facteurs, notamment de la durée de l’obésité et de l’âge du patient.

Outre son caractère inesthétique, un excès de peau peut également provoquer des éruptions cutanées, des infections, et même des maux de dos. L’excès de peau empêche également à certaines personnes d’être aussi actives qu’elles ne le souhaiteraient.

Inconvénient n°5 : La cause du problème demeure

stress cause obésité

Un autre inconvénient important du bypass gastrique est que la cause sous-jacente de l’obésité n’est pas traitée.

Bien qu’un bypass gastrique puisse conduire à une perte de poids importante, le risque d’un regain de poids n’est pas exclu.

Si vous avez tendance à manger jusqu’à plus faim et que vous prenez une bouchée supplémentaire à chaque repas, vous risquez d’étirer votre estomac.

Au fil du temps, vous mangerez de plus en plus. Il n’en faut pas plus pour reprendre du poids.

Faute de trouver une solution aux facteurs qui ont conduit à l’obésité, un bypass gastrique n’est autre que le traitement de symptômes.

C’est pourquoi il est important pour les personnes qui ont subi un bypass gastrique de recevoir un soutien psychologique, au moyen, par exemple, de la thérapie comportementale.

En plus de recevoir un soutien psychologique, il est crucial de rester motivé à garder son poids de forme.

L’obésité n’est pas une simple question de volonté. Le slogan « manger moins et bouger plus » est bien trop simpliste.

Dans la plupart des cas, il y a un traumatisme à la base de l’obésité.

Des recherches montrent que les victimes d’abus sexuels pendant l’enfance sont beaucoup plus susceptibles de devenir obèses à l’âge adulte. Une étude de grande envergure, menée auprès de 57 000 femmes, a révélé que les personnes qui ont été victimes d’abus physiques ou sexuels pendant leur enfance ont un risque deux fois plus élevé de développer une dépendance à la nourriture (source).

Un traumatisme (violence, abus, négligence, etc.) chez un enfant peut affecter le développement de son cerveau et avoir des conséquences neurologiques.

Le système de récompense peut s’en trouver affecté (source). Un manque d’émotions positives augmente les risques de dépression clinique.

Cette carence émotive augmente le risque de dépendance (notamment à la nourriture) car certaines victimes ne sont plus capables de ressentir de plaisir naturellement.

C’est cette tendance à l’addiction, associée à ce que certaines victimes décrivent comme une volonté d’être moins attirantes, qui augmente le risque d’obésité.

Dans l’étude de grande envergure mentionnée ci-dessus, des femmes ont déclaré qu’être en surpoids les aidait à se sentir plus confiantes. Elles avaient l’impression que leur obésité les aidait à se prémunir des avances sexuelles des hommes.

Le plus triste, c’est que la société considère injustement ces personnes comme paresseuses et stupides. Le meilleur traitement est probablement (en règle générale) de consulter un psychologue.

Les personnes qui souffrent d’obésité doivent identifier l’origine de leurs envies de nourriture et analyser la façon dont elles se sentent quand elles ne peuvent pas les assouvir.

Et bien sûr, l’environnement et l’éducation jouent un rôle majeur.

L’adaptation peut être vraiment difficile lorsque l’on est entouré de personnes qui souffrent d’obésité. Il est particulièrement important pour les enfants d’apprendre à bien manger.

Il a été démontré scientifiquement qu’apprendre à bien manger pendant l’enfance aide à faire des choix plus sains par la suite (source, source).

Pour conclure

Un bypass gastrique suppose un changement radical dans la vie des patients.

De nombreuses personnes se renseignent sur la possibilité de bypass gastrique pendant des années sans jamais passer à l’acte. Elles trouvent les risques trop grands, ou ne sont pas disposées à arrêter de manger comme elles le font.

Malgré tout, le bypass gastrique est une solution de plus en plus populaire.

Comment peut-on expliquer cela ?

L’une des raisons à cela est qu’il y a de nombreux intérêts commerciaux en jeu. Les soins de santé sont désormais régis par les lois du marché et les hôpitaux sont payés à l’opération.

Ceux-ci ont donc tout intérêt à réaliser autant d’interventions que possible pour gagner de l’argent.

Pour résumer, le surpoids est une affaire qui marche. 

Si vous recourez au bypass gastrique, dites-vous bien que cela ne garantit en rien que vous resterez mince. Même après l’opération, la discipline s’impose en termes d’alimentation et d’exercice physique.

Après une opération de bypass gastrique, il est nécessaire de suivre un régime à vie et il est recommandé de faire du sport. On ne peut plus jamais vraiment manger ce que l’on veut.

Vous ne maintiendrez votre nouveau poids que si vous adoptez une meilleure hygiène de vie.

Et vous, quel est votre avis au sujet du bypass gastrique ? Partagez-le dans les commentaires ci-dessous !

Perdez vos kilos superflus et votre graisse abdominale rapidement à l’aide de recettes minceur simples à réaliser

Saviez-vous que les recherches montrent que faire régime entraine une prise de poids chez 1 personne sur 3 ? (source)

C’est pourquoi j’ai développé une méthode de perte de poids facile à tenir et qui permet d’éviter tout effet yoyo.

Vous y découvrirez de délicieuses recettes, conçues pour maigrir rapidement et durablement.

Voici un aperçu de ce que vous trouverez dans mon livre de recettes minceur à succès :

  • Plus de 100 délicieuses recettes, faciles et rapides à préparer (et qui plairont à toute la famille)
  • Comment mes délicieuses recettes à base de viande, de poisson ou végétariennes peuvent vous faire perdre plusieurs kilos chaque semaine
  • 6 catégories de recettes : plats à base de poulet, de viande, de poisson, plats végétariens, salades, sauces, vinaigrettes, desserts, et bien plus
  • Des menus journaliers et hebdomadaires tout faits + des listes de course

Découvrez comment perdre plusieurs kilos par semaine à l’aide de recettes minceur délicieuses et simples à réaliser :

Essayer la Bible minceur sans aucun risque

À propos de Hugo Blanc MSc

Hugo Blanc, MSc est coach minceur, nutritionniste, psychologue (spécialiste des régimes), auteur et conseiller en nutrition et en compléments orthomoléculaires. Sur son site sagessesante.fr, son objectif est d’informer et d’inciter à faire les meilleurs choix en termes de santé à travers des conseils fondés scientifiquement.

44 commentaires op "5 Inconvénients Du Bypass Gastrique (Réduction d’Estomac) + Témoignages"

  1. Ornela says:

    Inconvénients du bypass de douleur sur le poitrine ça fait très très très mal pour moi ça car je me suis opéré en janvier aujourd'hui nous sommes mois de mai j'ai toujours mal sur le poitrine merci beaucoup

  2. said says:

    bonsoir je essaye anneau gastrique et perdu 70 kg pour 15 mois et eux un probleme avec mon anneau gastrique et serre seul pas mange ni boire et retire anneau gastrique et pleure beaucoup et maintenant faire le bypass .mon docteur demande faire sleeve et pas voulu et capable faire bypass et maintenant faire 7 mois faire du marché et mange pas beaucoup et arrête achete des gâteaux et replace des fruits ,le dimanche prendre 1 carre de chocolat noir pour faire plaisir et grand merci mon docteur et autre medecins pour nous .et suite apres mon operation .et bientôt

  3. MARINE says:

    bonjour, j ai été opéré d une sleeve en 2013 seul problème reflux d acide important même sous IPP à forte dose et arrêt tabac et reprise de poid
    15 kg. Juin le 28 2018 opération by-pass cause aux reflux. poid 83kg, anémie et inflammation avec forte fièvre suit à l opération pot 1 jour...5 jours sous perfusion, prise de sang inflammation et toujours anémie le lundi 2 juillet 2018, on m enlève les perfusions et je peux boire quelques gorgées d eau et repas midi bouillon et soir repas mixé velouté légume et mardi 3 juillet le chirurgien me dit que je sors et que tout va bien....bizarre mais contente de rentrer.chez moi un ami infirmier libéral et venu me dire bonjour et m a trouvé brûlante donc prise température 39.8 avec clim dans la maison et 15mn plus tard il me dit de reprendre température et 40.1, dessuite mon ami appelle l hôpital, mon médecin généraliste et comme le chirurgien m avait fait une ordonnance pour prise de sang 2 jours après.mon DR généraliste demande au laboratoire de venir en urgence me faire la prise de sang avec l ordonnance du chirurgien et 3 h plus tard la Biologiste m appelle et me dit que les résultat sont très grave et quelle a faxé à l hôpital et que je devrais rentrer en urgence dans le service, mon ami va prendre le double des résultats et vers 20h le chirurgien me laisse un message de rentrer de suite dans le service....voila examens scan ect et il m annonce que j ai une septicémie moi j avais des douleurs atroces j ai cru mourir....20 jours après infection stoppée etje sors avec 4 kg en plus ????? depuis avec le bypass je mange presque rien et je ne maigris pas, ni contrôle post op 1 mois 1/2....ça secretaire à qui j ai telephoné pour avoir un RV et le suivi post op ne m a jamais recontacté àa fait 15 jours...suis perdu car je sais pas ce qu il m a fait comme opération et qu il n assume pas mon suivie.....si vous avez un conseil car là je déprime.....

  4. Thierry says:

    Bypass en novembre 2017. Perte de 72 kgs en 10 mois. Aucune complication. Je fais beaucoup de sport et me suis remusclé. Je pèse 98 kg à ce jour et je continue à mincir. Je me sens très bien. C’est une nouvelle vie pour moi. Plus de traitement pour HTA diabète cholestérol et apnée du sommeil. C’est juste incroyable. J’ai 58 ans et me sens 40 ans. Je ne tiens plus en place et bouge sans arrêt. Le surplus de peau n’est pas du tout un pb pour moi. S’il doit y avoir de la chirurgie et bien on verra. Mon objectif de VIE est atteint.
    Allez-y. C’est Fantastique.

    • Martine says:

      Bonjour,
      Moi j'ai commencé le protocole pour me faire opérée du Bypass
      quand je lit sur internet sa me fait un peu peur de l’âpre opération,
      mais dans ma tête je suis prête on verra bien...

      • LE BRIAND says:

        Bonjour , mon épouse avait subit une sleeve en 2015 (90kg pour 1m57) elle avait perdu 15 kg puis au contrôle de l'estomac en aout 2018 , le chirurgien lui a dit que son estomac avait grossi et qu'elle aurait repris son poids d'origine donc elle a décidé de faire un mini bypass , opérée le 3/09/18 suite à l'opération , fistule , pérétonite généralisée avec infection très grave , elle est décédée le 09/09/18 à
        2h20 , voilà l'histoire d'une femme qui était en bonne santé , juste quelques kilos en trop , je suis anéanti , ma vie est .... . Alors réfléchiser bien avant !!!

        • Gizmo says:

          Bonsoir Monsieur,
          Avec retard sincère condoléance.
          Je suis très indécise, en étant plutôt négative à l idée de subir intervention, que je sais , non sans risque.
          Votre message, me permet d être réaliste.
          Ok j ai du poids en trop , mais je suis jeune retraitée , et je veux pouvoir en profiter .
          Merci , courage à vous

          • chabaille says:

            reflechissez vraiment car ca fait un an que je me suis fait operer d'un bypass gastrique surtout pour mon diabete qui était désiquilibre et obésité sévere 6 mois apres l'opération une crise de colique néfretique avec un calcul urinaire de 6mm qu'on m'a enlevé en février dernier et il y a quelques jours mon urologue m'a confirmé que mon calcul urinaire est du mon bypass mes urines se cristallisent car je ne boit pas assez mais en faite je ne peut pas boire tant que ça sinon je suis ballonnée ou envie de vomir mais la il m'a dit que si je ne bois pas 2 l d'eau je suis condamné à en faire un autre d'ici 2 ans, avant l'opération on ne m'a pas dit pour les calculs rénaux alors qu'il y a un vrai risque on ne vous parle que ceux dans la vésicule biliaire et on vous donne un traitement pendant 6 mois alors il y a pleins d'informations qui se gardent bien de nous donné car sinon à bien y réflechir les inconvénients sont nombreux par rapport au bénéfice que l'on peut trouver
            bon courage

    • Tort Marina says:

      Merci Thierry,
      enfin quelqu'un qui écrit que son opération s'est bien passé, je doit me faire opéré d'un By-pass 1m65 pour 106 kg, j'ai du diabète et cholestérol, le chirurgien m'a dit de marché et faire du sport avant l'opération, cela ne se passera pas avant 6 mois,et faire une réalimentation, je peux vous dire que je suis tout de même fébrile, j'ai 58 ans, je le fait pour moi et surtout pour ma fille, et certe pour mon mari, mais surtout pour moi c'est le plus important, pour ma part c'est l'insuline qui m'a fait grossir petit a petit et franchement je ne peux plus me voir dans le miroir, je ne peux plus me baisser, m'habiller correctement, me chausser c'est la galère alors je croise les doigts que pour moi aussi tout se passera bien et merci pour votre message.

      • Nadine says:

        Bonjour,
        J'ai subi une chirurgie (bypass en oméga) le 11/04/2018. L'intervention s'est très bien passée, j'ai 55 ans. Je suis sortie au bout de 5 jours. J'avais aussi beaucoup de problèmes pour m'habiller, les sorties, les promenades..........
        Aujourd'hui j'ai perdu 51 kgs et je suis en super forme. Je REVIS !!!!
        Le parcours a parfois été douloureux, (douleurs abdominales, dumping.....) mais je ne regrette absolument rien. Sauf le fait de ne pas avoir fait cette opération plus tôt ! Foncez, n'hésitez pas vous n'en ressentirez que du bénéfice et du bonheur. Bonne continuation, vous êtes sur la bonne route. Nadine

      • Sylvia says:

        Bonjour
        J espère que vous avez trouvé le courage de le faire
        Pour ma part je regrette de ne pas l avoir fait plus tôt
        Ce by-pass est une renaissance et les problèmes de diabète cholestérol et apnée du sommeil ce sont envolés avec les kilos
        Je ke recommande à tous et à toutes pour ma part je revis
        Aucune complications sue du positif
        Sylviz

    • Traor says:

      Je trouve inadmissible de ventes les mérites de cette opération qui a entraîner la mort de ma soeur. Ce n'est pas une opération à prendre à la légère et il faut bien réfléchir.

      • Odilia says:

        Bonjour je me permet de commenter aussi cela fait 3 ans que j'ai été opéré d'un bypass après avoir fait de nombreux examen je dirais à tout le corps psychiatre inclus aujourd'hui je peux vous dire avec certitude que c'est la meilleure des choses que j'ai fait je regrette seulement une chose ne pas l'avoir fait avant aujourd'hui j'ai 52 ans et le bypass à changer intégralement ma vie positivement ce qu'il faut savoir c'est que le bypass n'est pas une baguette magique il faut suivre un protocole avis les gens qui décède c'est malheureux ce que je veux dire c'est qu'il ne respecte pas les règles et mange de trop et cela fait que c'est des ulcère partie digestive dans mon cas ça se passait merveilleusement bien en 3 ans je n'ai eu aucun problème ni digestif ni autres dans un premier temps j'ai perdu 60 kilos je faisais 120 avant l'opération aujourd'hui après 3 ans je fais 74 kg pour un mètre 75 je suis la femme la plus heureuse au monde et je conseille cette opération à tout le monde à condition de subir le protocole toute la vie sans faire d'excès et mener une vie saine Je vous remercie de m'avoir permis de m'exprimer cordialement Odilia

    • Parrice says:

      Bonjour Thierry,

      En lisant votre commentaire vous m’avez rassuré. J’ai le même âge que vous et suis en obésité morbide. De ce fait, pourriez vous SVP me donner en MP les coordonnées de votre chirurgien? Je vous remercie.

    • Marina says:

      Merci Thierry
      pour votre message, je doit me faire opérer dans les mois qui vont arriver.
      Pour un By-pass je suis bien dans ma tête, et mon dossier est complet, ma pneumologue a donné son feu vert, je suis diabétique sous insuline, cholestérol, et apnée du sommeil, alors j'espère de tout mon coeur que tout se passera bien, et cela se passera bien;
      Merci encore pour votre message

  5. steph57 says:

    Bonjour,
    Je viens de me faire opérer, cela fait une semaine. Pour moi, tout s'est bien passé. Pas de complications, pas de douleurs. Je marche bien, je mange pas beaucoup mais équilibré et je me fais plaisir même si je dois encore tout mixer. Il y a beaucoup de suivi avant et même après alors pour les gens qui ont beaucoup de questions restées sans réponse, parlez-en avec votre chirurgien, moi je lui ai posé beaucoup de questions... Courage

  6. Gommé says:

    Bonjour fraîchement opérée(5jours) je touche du bois et remercie le ciel tout va bien.Un petit mot aux personnes hésitantes renseignez vous partout (témoignages,internet mais surtout auprès de vos médecins) ne vous faites pas opérer n’importe où sachez qu’il y a énormément de suivi avant /pendant /après.j’espère aussi avoir fait le bon choix mais ça personne ne sait d’avance.il faut se dire qu’une nouvelle vie commence après l’opération et qu’il faut changer son alimentation pour un meilleur résultat. Bon courage à tous

  7. Patrick Manhes says:

    Je me suis fait opéré d'une sleve il y a 3 ans javais perdu du poids mais malheureusement j'ai reprit et maintenant je doit recommencez la batterie d'examen pour un bly pass
    Est ce que vous me le recommandé
    L'opération de la sleve c'est bien passer je n'est aucun problème de santé même pas un vomissement merci pour vos reponse

  8. Jardin says:

    Bonsoir je suis actuellement dans la période préparatoire ce sera un n'y pass .J ai vu chirurgien apnée du sommeil nutritionniste psychâtre cardio et gastro entérologue c est prévu pour fin mai je stresse pour l opération et l pâtés j ai 60 ans et 40kgs à perdre .Merci pour vos commentaires.bonne soirée 😊

  9. Blanc Charles says:

    Bonjour
    Il n'y a aucune intervention chirurgicale qui n'aie de complications ! Faut pas non plus exagérer ! Il y a des gens qui décèdent d'une "simple intervention d'appendicite" mais bon, à chaque personne sa chance.
    Je pesais 162kg avant mon intervention en Mars 2015 et aujourd'hui je ne fais plus que 102Kg pour 1,83m (sans lifting de la peau). Je ne fais aucun sport et j'ai maintenu mon poids à 102kg depuis plus de 3 ans. Je mange du tout y compris du Coca Zéro, du vin et même de la bière quand je veux mais à petite quantité. Quand je suis en vacances, je prends 3 à 4 kg (normal, à cause de la sédentarité) mais je les perds systématiquement au bout de 2 mois. Je ne suis aucunement frustré tout au contraire heureux car élégant dans mes costumes 3 pièces et plus jamais essoufflé même après avoir gravi 7 étages. Tout est dans le mental et chaque individu a son caractère. HTA et diabète stable (médication non arrêtée mais réduite).
    Courage à tous mais ayez un très bon Médecin car il est irréversible le By-Pass. Chapeau au mien qui était à Purpan Toulouse et qui est à la retraite !!

    • Odilia says:

      Bonjour.... Je me permets de vous répondre je vous parle par expérience propre . D'une part. Le bypass ce n'est pas une baguette magique. Ce qu'il faut savoir c'est que c'est pour la vie qui faut suivre le protocole. C'est pour ça que vous passez devant le psychiatre pour qu'il évolue votre possibilité de suivre toute votre vie les recommandations du chirurgien ne pas dépasser la nourriture que vous mangez à chaque repas ne pas dépasser les quantités prescrites. D'autre part si vous dépasser c'est quantité vous risquez d'avoir des occlusion intestinale. Même de mourir des complications très graves peuvent arrivée. Avant de faire l'opération il faut vous mentaliser que vous avez ça pour la vie il faut le respecter. Pour ma part j'ai fait tous les examens et j'ai passé devant le psychiatre qui m'a évolue que j'étais en conditions d'être responsable pour suivre le protocole toute la vie. Je ne fais pas d'excès je mène une vie saine je ne fume pas je ne bois pas je suis devenue même végétarienne. Et je me sens en pleine forme. Faut dire que je n'ai jamais eu de douleur je n'ai jamais vomi ni une semaine après l'opération ni jamais. Je peux dire que je suis une réussite totale sans vouloir me vanter c'est le mot qui utilise mon chirurgien. Si vous n'êtes pas capable de suivre les recommandations quand vous fait après l'opération nutritionniste et médecin chirurgien ne le fait pas. Dans tous les cas pour moi ça m'a réussi.... cordialement Odilia

  10. Therese Wiart says:

    Opérée d'un bypass il y a 10 ans perte de poids de 55 kg reprises de poids en 10 ans de 6kg que je repères en faisant très attention a ce que je mange et je marche beaucoup

  11. Franck says:

    Opéré il y a 4 ans (j’ai aujourd’hui 61 ans) avec une perte de poids de 42kg sur poids de départ de 120kg.
    Reprise de 6 kg un peu volontaire pour cause
    1) beaucoup me demandaient si je n’avais pas un cancer
    2) je ne fais pas du tout attention à mon alimentation

    Si c’était à refaire je n’hésiterai pas un seul instant

    Incidences sur ma santé : plus de cholestérol, plus d’hypertension, plus de crises de goutte donc plus de triglycérides, plus de risque de diabète.
    Incidences sur le physique : beaucoup moins d’essoufflements, moins de douleurs aux reins, je refais du sport. J’ai la chance d’av Une peau assez élastique je n’ai pas eu besoin de chirurgie au niveau du ventre

    Incidences sur l’alimentation : je ne supporte plus le lait, trop de sucres entraînent certaines douleurs qui passent en 20 mn et entraînent des flatulences très nauséabondes, je mange entre les repas car souvent un petit creux, néanmoins je remange quasiment de tout. Difficile de faire un repas entrée + plat+ dessert, mais je peux manger un steak de 400g.

    Inconvénients :
    On me dit moins souriant ( mais ne serait ce des traits un peu moins tirés)
    On me dit souvent de plus mauvaise humeur mais ma vie professionnelle a changé et est plus stressante

    Inconvénient majeur ! Lol ! Le budget vestimentaire a fait un bon ! Mais ne serait ce pas un plaisir de frustration pendant des années ou je n’avais pas le choix !

    Donc en résumé, ma vie a changé dans un bon sens j’encourage donc

    Petit conseil : bien choisir son chirurgien, donc bien se renseigner avant ; un by pass reste un acte chirurgical.
    Suis ok pour répondre à vos questions, j’ai depuis beaucoup de mon entourage qui ont suivi

  12. MChristine says:

    Je vais avoir 60ans le 5/3 et le 7 je subis un by-pass !!! Ça fait un an que je m’y prépare...c’est à l’hopItal de Lyon et je dois dire que certains commentaires sont assez inquiétants !!!! Heureusement que ce n’est pas général. J’ai pris énormément de kilos depuis qu’onm’a Diagnostiqué une maladie rare apparemment bien contenue maintenant. J’ai pris conseil auprès des professeurs en rhumatologie, Hepatologue, endocrino, mon rhumatologue, mon osteo, tout le monde est derrière moi, sauf mon homéopathe. J’ai des problèmes de souffle, articulaires et autres et j’espere Que ça va changer ma vie.
    Je ne supporte pas mon image non plus
    A bientôt, j’espere

  13. Claire says:

    Moi je suis pas du tout d accord avec cette opération il y a des autres moyens pour perdre du poids à cause de cette opération j'ai perdu ma maman et moi et ma sœur nous avons 7ans et12ans nous avons plus de maman
    Alors quelle était en très bonne santé juste un peu de poids en trop mes finalement cette foutu opération la emporté à l âge de 42ans

    • Esther says:

      Chère Claire,
      Je suis profondément désolé pour vous et votre frère. C'est vraiment triste et injuste.
      Mais ce n'est pas la faute de l'opération si votre maman est morte. C'est la faute de l'obésité dont elle souffrait.
      Si elle a eut recours à cette intervention c'était dans l'espoir d'enfin se sortir de cette maladie. Car c'est l'obésité la vraie responsable : souffrir de porter son corps. Souffrir de supporter ce corps. Se sentir anormal vis à vis des autres... Avoir le cœur qui bat trop fort dès qu'on monte un escalier, transpirer au moindre effort, avoir mal aux genoux, au dos etc...
      C'est pour vivre normalement que votre mère a voulu tenté cette intervention. Et mieux vivre sa vie avec vous.
      J'ai 43 ans et 2 enfants de 14 et 11 ans. Je les aime plus que tout au monde mais je souffre d'obésité comme votre maman.
      J'ai déjà été opérée d'un anneau il y a 20 ans. Je pesais 130 kg et j'ai perdu 40kg.
      Il y a 5 ans, j'ai fait remplacer mon anneau par une sleeve et j'ai repris 20 kg.
      Aujourd'hui, même si je suis consciente des risques, je souhaites me faire ré opérer d'un by-pass.
      J'espère tellement ne pas connaître le même sort que votre maman mais c'est un risque que je veux prendre.
      Dites vous que pour votre maman c'était pareil.

      • Odette says:

        J’apprécie la façon dont tu as répondu à claire, ce n’est pas l’opération, mais plutôt la cause qui a pousser à sa

      • Karine says:

        Bonjour Esther,
        Il y a 10 ans, je me suis faite opérer d'un anneau gastrique : 98kg et 24kg de moins l'année qui a suivi ! Mais à ce jour, je suis revenue au poids initial voir plus : 100kg pour 1m62!
        J'aI le même âge que vous, 43 ans et une fille de 7 ans! Je souhaiterais me faire opérer d'un bypass.
        J'ai fait une demande de prise en charge auprès de la caisse primaire maladie mais malheureusement elle m'a été refusée (2 fois de suite) alors que j'avais fait toues les batteries d'examens nécessaires comme l'a demandé le chirurgien pour l'opération!
        Je ne sais pas quoi faire pour que cette prise en charge soit acceptée... Help me !! :-(
        Si quelqu'un a un conseil pour que tout se débloque, je suis preneuse...

        PS : Toutes mes condoléances petite Claire, à toit et ta petite soeur... :-(

  14. Monique says:

    J'ai été opéré d'une sleeve, il y a 6 ans et d'un mini bypass, il y a 4 ans, je suis assez contente de mon opération car j'ai perdu depuis 6 ans, 45 kg. Je fais maintenant assez souvent du sport en salle de sport et de la natation 1 km presque toutes les semaines. Je pesais 141.6 Kg avant ma sleeve et maintenant je fais 95,5 Kg.
    Mais cette intervention est loin d'être sans risque. Déjà je conseille avant l'opération d'essayer de faire des régimes en commençant éventuellement par aller dans une clinique de diététique, j'en connais 1 à Rennes la clinique St Yves et 1 prés de Nantes le Bois Rigout et 1 à l'ouest de Paris Ennery car il faut faire avec le régime du sport.
    D'autre part, il y a des effets secondaires après l'intervention. Personnellement je vomis souvent de la bile ce qui brûle les sinus car je vomis aussi par le nez et j'ai un peu de diarrhée.
    Une personne que je connais qui a été opéré est maintenant obligé d'être alimenté par perfusion car elle n'arrive plus à manger. C'est pourquoi, il faut d'abord avoir essayé les régimes avant de se faire opérer, si on peut maigrir avec un régime même pas tout à fait un régime mais plutôt une alimentation équilibré avec du sport, c'est beaucoup mieux et beaucoup moins risqué.
    Sans parler du risque de décès après l'opération par suite d'infection etc...

  15. Gonsales says:

    Bonjour à tous je me suis fais opérer d un bypass le 29 mars 2018 j ai perdu 50 kg en 1 an je ne mange pas bcp mais c est le but de l opération je ne bois plus de café je ne peux plus déjeuner le matin j essaie de manger par petite quantité dans la journée mais j ai bcp de mal mais ne regrette rien si j avais si j aurai fait bien avant je me sens bcp mieux question santé je bouge ne suis plus épuisé plus de fatigue plus d essoufflement une autre vie je me sens bien malgré mes nausées et quelques petites douleurs abdominales mais rien de méchant et supportable je recommande vraiment
    Bon courage à toutes et tous pour votre operation

  16. Tomi says:

    Bonjour
    J'ai 61ans en 2003 j'étais opérée d1 anneau gastrique durant 12 ans très bien après vomissements de sang complications et février 2019 enlevé pour bypass le chirurgien m'a exigé de perdre du poids j'ai perdu 6 kl mon poids est a 85 k actuel ça n'a pas été facile dutout il a validé mon opération pour le bypass pour le mois prochain entre temps convocation par le médecin conseil de la secu et je pense que ça va être refusé d'après sa façon de me parler elle m'a dit vous étiez capable de perdre 6kl vous pouvez sans le bypass alors qu'il avait toutes une équipe derrière moi. Je fais de l'apnée du sommeil j'ai l'estomac dilaté des douleurs de dos la thyroide. Penssez vous qu'ils vont me refuser ? Et quel est le recours merci et bon courage à vous tous et mes condoléances à Claire.

  17. sandra says:

    je retourne voir à l'hôpital une amie, opérée d'un bypass il y a quelques mois: le chirurgien avait accepté l'opération, avec un IMC normal. Après avoir échappé à la mort, elle garde de graves séquelles irréversibles, mais ses enfants sont heureux de la voir vivante. Chacun prend ses propres décisions, avec son parcours et ses souffrances; mais personnellement, il y a un chirurgien que j'ai bien envie de massacrer!

  18. Véro says:

    Bonjour.
    Je ne me suis pas fait opérer (et ne le ferai jamais !) mais j'ai des connaissances qui ont subi un by-pass... Tout d'abord un couple d'amis, aimant la vie et les bonnes choses... Ils ont subi tous deux un by-pass il y a quelques années de cela ; tout s'est bien passé et ils ont perdu tous leurs kilos superflus... 6 ans plus tard ils avaient repris tous leurs kilos...
    Une ancienne collègue s'est fait opérer il y a 2 ans... Aucun suivi psy après l'intervention, alors que le corps changeant de manière fulgurante, l'esprit devrait être pris en charge médicalement parlant... Deux ans après l'intervention elle continue à perdre du poids (46kg pour 1m65 !) ...
    Ce que les chirurgiens se gardent bien de vous dire c'est que après l'intervention vous allez devoir changer votre régime alimentaire et vous mettre à faire une activité sportive ou autre régulière... en bref changer votre mode de vie... ce que je sais que je dois faire pour perdre du poids, et cela SANS passer sur le "billard" avec tous les risques que cela comporte !!!

  19. Roger says:

    Je fais 1,84m. Je pèse 125kg. Je suis trop sucré. Je n'arrive plus à stabiliser mon diabète et à 61 ans je n'ai plus la force pour une activité physique. Je désire faire l'opération bypass. Que pouvez vous me conseiller.

Laissez un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués avec*