Web
Analytics Made Easy - StatCounter
bypass gastrique

5 Inconvénients Du Bypass Gastrique (Réduction d’Estomac) + Témoignages

Nous devenons toujours plus gros d’année en année. Dangereusement gros, même. Nous mangeons trop et nous grignotons des tonnes d’aliments gras et sucrés.

L’appel irrésistible de la malbouffe conduit de nombreuses personnes à entrer dans la zone rouge. Le surpoids est dangereux et conduit à toutes sortes de soucis de santé.

L’obésité est un problème perpétuel pour lequel il n’existe actuellement aucun remède. La médecine a une solution : le bypass gastrique (réduction d’estomac), une opération de chirurgie bariatrique.

Cependant, cette solution n’est pas sans risques.

Le bypass gastrique n’est-il qu’une manière coûteuse et dangereuse de perdre du poids ? Ou aide-t-il à remédier à l’obésité et à contrôler les envies de malbouffe ? C’est ce que vous allez découvrir dans cet article.

Voici un aperçu de ce que vous y découvrirez :

  • La différence entre un bypass gastrique et un mini bypass gastrique
  • Les témoignages de personnes qui ont subi une opération de bypass gastrique
  • Les complications possibles d’un bypass gastrique (une solution qui n’est pas sans risques !)
  • Les principales causes de l’obésité
  • La réponse à la question « un bypass gastrique est-il une bonne solution pour moi ? »

Qu’est-ce qu’un bypass gastrique ?

Le bypass gastrique est une opération de chirurgie bariatrique qui consiste à réduire le volume de l’estomac.

Le bypass consiste à effectuer une transsection à l’entrée de l’estomac afin de créer un petit réservoir (de la taille d’un œuf). On relie ensuite ce petit estomac à l’intestin grêle.

Tout ce que la personne mange passe donc d’abord par ce petit estomac puis est immédiatement envoyé dans l’intestin grêle.

L’intestin grêle n’est pas conçu pour traiter de grandes quantités de nourriture d’un coup.

bypass gastrique standard

Après l’opération, le volume de l’estomac est réduit. Cela oblige à manger en très petites quantités et très lentement.

Le reste de l’estomac reste intact et continue à produire de l’acide gastrique et des sucs gastriques.

Cependant, comme la nourriture n’y entre plus, la faim diminue et l’on ne peut manger qu’en très petites quantités.

Voici, pour récapituler, comment fonctionne un bypass gastrique :

  1. La réduction du volume de l’estomac conduit à la réduction du volume des repas (et donc à la diminution de l’apport calorique)
  2. L’intestin grêle absorbe moins de calories et de nutriments
  3. S’ensuivent des changements hormonaux (lesquels induisent une satiété plus rapide)
  4. La perte de poids est causée par la diminution de l’apport calorique et l’effet sur les hormones intestinales

Vous préférez une pilule grâce à laquelle diminuer votre masse grasse ?

Alors, cliquez ci-dessous pour en savoir plus sur la méthode en laquelle je crois le plus.

Mini bypass gastrique

Le bypass gastrique Roux-en-Y est l’intervention la plus fréquente.

Cette opération de by-pass est celle qui occasionne le moins de complications et qui offre le plus d’avantages (séjour à l’hôpital de courte durée, moins de gêne, récupération plus rapide, etc.).

Il existe cependant un autre type d’intervention : le mini bypass gastrique.

mini bypass gastrique

Quelle est la différence entre un bypass gastrique et un mini bypass gastrique ?

L’opération est presque la même dans les deux cas. Seule la suture de l’intestin est différente. Le mot « mini » pourrait minimiser l’importance de l’opération.

Il faut cependant savoir que cette opération comporte elle aussi de gros risques.

Le plus grand avantage du mini bypass gastrique est que cette méthode de réduction de l’estomac entraine moins de complications que le bypass Roux-en-Y au long terme.

Témoignages sur le bypass gastrique

Quels sont les témoignages des personnes qui ont subi une opération de bypass gastrique ?

Les avis sur le bypass gastrique divergent. De nombreux patients ont des difficultés à s’habituer à cette transformation extrême.

Les personnes qui ont toujours été en surpoids peuvent avoir du mal à s’adapter au fait que la balance affiche 50kg de moins en un laps de temps si court.

« Si j’avais su ce qu’il en serait, j’aurais réfléchi à cette opération plus longtemps. »

En outre, de nombreuses personnes éprouvent des difficultés à manger en raison de la réduction du volume de leur estomac :

« Avant l’opération, je pouvais facilement boire deux verres de lait l’un après l’autre. Maintenant, le seul fait de penser à du lait me rend malade ».

Quelqu’un qui a toujours eu coutume de manger par solitude ou pas ennui doit s’habituer au fait de ne plus pouvoir manger autant. Le bypass met fin à cette habitude d’un seul coup.

D’autres personnes se plaignent d’un excès de peau tellement elles ont perdu de poids. Cet excès de peau est difficile à éviter quand on perd énormément de poids dans un court laps de temps.

Les témoignages positifs concernent le fait que les patients ont perdu des dizaines de kilos, chose qu’ils n’auraient jamais pensé possible auparavant.

Pour certaines personnes, il s’agit de la meilleure décision qu’elles aient prise de toute leur vie.

Les inconvénients d’un bypass gastrique

Il est clair que le bypass gastrique est efficace et a une influence sur le poids des patients.

Cependant, cette intervention n’est pas sans danger.

Toute intervention chirurgicale suppose certains risques.

Et malgré son effet positif sur la perte de poids, le bypass gastrique présente de très grands risques.

Voici les risques possibles associés au bypass gastrique :

Inconvénient n°1 : Son efficacité est souvent temporaire

effet yoyo

La plupart des patients perdent de nombreux kilos à la suite de l’opération.

Il n’est pas rare de voir des pertes de poids supérieures à vingt kilos.

Mais une fois ce poids perdu, il s’agit aussi de maintenir son nouveau poids, bien entendu.

Quels sont donc les résultats du bypass gastrique au long terme ?

Penchons-nous sur les études scientifiques qui ont examiné la question :

En 2008, une étude a été menée sur 782 patients hommes et femmes atteints d’obésité qui avaient recouru au bypass gastrique. Cette étude a révélé un gain de poids chez 50 % des patients dans les deux ans suivant l’opération (source).

D’après les résultats d’une autre étude à long terme, publiée en 2016, la plupart des patients étaient toujours plus minces 10 ans après leur bypass gastrique qu’avant l’intervention (source).

Cette étude a été effectuée sur des patients qui avait subi une opération de bypass gastrique, de pose d’anneau gastrique ou de sleeve gastrectomie.

Au bout de 10 ans, les personnes qui avaient subi un bypass gastrique avaient conservé un poids 29 % inférieur à leur ancien poids.

C’est chez les personnes qui avaient subi un bypass gastrique Roux-en-Y (RYGB) que l’on a constaté les meilleurs résultats en termes de perte de poids. Celles-ci avaient perdu de 10 à 17 % de plus que les personnes qui avaient recouru à l’anneau gastrique ou à la sleeve gastrectomie.

Seulement 3,4 % des patients qui avaient eu recours au bypass avaient repris le poids qu’ils avaient perdu dans les 10 ans suivant l’opération. Près de 40 % ont maintenu une perte de poids de 30 % ou plus.

Pendant les deux premières années suivant l’opération, les patients perdent du poids et sont satisfaits. Cependant, les études divergent quant aux effets du bypass gastrique sur la perte de poids au long terme.

De nombreuses personnes obtiennent de bons résultats à la suite de leur opération de bypass gastrique, tandis que d’autres reprennent des dizaines de kilos.

Une mauvaise alimentation sabote l’intervention et conduit à reprendre du poids.

On rencontre un plus grand succès chez les personnes qui abordent le poids perdu de façon réaliste et continuent à suivre le régime recommandé tout en étant physiquement actives.

Inconvénient n°2 : Des complications sont possibles (voire la mort)

témoignages bypass gastrique

En principe, la perte de poids est automatique après l’intervention.

Vous n’avez pas grand-chose à faire. Même si vous en souhaitiez autrement, vous ne pouvez manger que par petites quantités.

Mais cela ne veut pas dire que l’opération ne comporte pas de risques et qu’elle n’est pas dangereuse pour la santé.

Après un bypass gastrique, on reste généralement à l’hôpital pendant 2 à 3 jours, et on est en mesure de vivre normalement au bout de 2 à 3 semaines.

Environ 10 % des patients souffrent de complications telles que :

  • Infections de plaies
  • Saignements
  • Problèmes digestifs

Près de 1 à 5 % des personnes souffrent de complications graves ou potentiellement mortelles.

Quelques exemples :

  • Embolie pulmonaire
  • Fuites sur les sutures
  • Carence en vitamines
  • Péritonite
  • Occlusion intestinale
  • Et même risque de décès !

Eh non, malheureusement, je n’exagère pas…

En 2009, l’hôpital de Scheper à Emmen (Pays-Bas) a défrayé la chronique après la mort de 7 patients des suites d’un bypass gastrique (source).

Avoir recours au bypass gastrique n’est donc pas une decision qui se prend à la légère.

En outre, sachez qu’un bypass gastrique est une intervention de chirurgie élective que l’on ne réalise que sur des personnes en bonne santé. Le terme de chirurgie élective désigne les opérations que l’on réalise par précaution.

Les personnes extrêmement obèses courent un risque significativement plus élevé de développer des problèmes de santé, mais ne sont pas en danger immédiat.

Il ne s’agit pas d’une intervention indispensable pour empêcher que le patient ne meure le lendemain. Il s’agit donc d’une intervention extrêmement risquée sur des personnes en bonne santé.

Le risque de complications graves n’est pas extrêmement élevé mais il existe bien. N’oubliez pas cela au moment de décider du recours à un bypass gastrique.

Inconvénient n°3 : Un bypass gastrique coûte cher

opération coûteuse

Le bypass gastrique est un remède auquel de plus en plus de personnes ont recours.

Ce traitement a toutefois un coût et n’est pas remboursé dans tous les cas.

Il existe certaines conditions à la prise en charge d’un bypass gastrique.

C’est-à-dire :

  • Avoir un IMC supérieur à 40
  • Être dans un état de santé qui permet de subir l’opération
  • Avoir essayé d’autre mesures pour perdre du poids
  • Obtenir le feu vert de la part de son médecin traitant

Ce n’est pas votre cas ?

Dans ce cas, vous pouvez oublier le remboursement de l’intervention et devrez payez les frais de traitement de votre propre poche.

Et le bypass gastrique n’est pas gratuit.

  • En général, l’intervention coûte entre 8 000 et 10 000 euros.

La plupart des personnes ne disposent pas de ce montant dans leur compte d’épargne ou ne veulent pas dépenser leurs économies durement gagnées de cette façon.

Inconvénient n°4 : Reprise de poids après quelques années

lutter contre l'effet yoyoUn bypass gastrique n’est pas un remède miracle contre l’obésité.

Comme vous l’avez peut-être déjà lu dans cet article, un certain nombre de patients reprennent du poids après un certain temps.

Le gain de poids est l’un des plus grands inconvénients à long terme.

Au bout d’un certain temps, le réservoir gastrique de certains patients augmente de volume, ce qui signifie qu’ils doivent manger plus afin d’être rassasiés.

C’est pourquoi il est important de ne pas se contenter de mesurer la perte de poids à court terme et de suivre l’évolution à long terme.

L’obésité est une maladie chronique qui peut entrainer de graves risques pour la santé. Cela signifie qu’il est nécessaire de rester à un poids normal pour une santé optimale.

Les plateaux de perte de poids sont fréquents chez les personnes qui ont subi un bypass gastrique.

En cas d’absence de perte de poids pendant plus d’un mois après l’opération, il est nécessaire d’ajuster son régime ou son niveau d’activité physique pour sortir du plateau.

Consultez toujours votre médecin avant toute chose.

Il est commun de voir des patients reprendre quelques kilos avant que leur poids ne se stabilise. Cela tient au fait que le corps doit s’adapter à sa nouvelle forme et à son nouveau poids.

Cependant, il est possible de prendre beaucoup plus de poids si l’on n’est pas disposé à changer son hygiène de vie de façon radicale et à faire des choix sains. Une intervention de bypass gastrique n’est donc pas un remède miracle.

Les personnes qui ont été en surpoids toute leur vie peuvent éprouver des difficultés à vivre tout à coup dans un corps mince.

En outre, les personnes qui perdent un poids important se retrouvent souvent avec un excès de peau. Cela peut être frustrant quand on a perdu de nombreux kilos.

L’élasticité de la peau dépend d’un certain nombre de facteurs, notamment de la durée de l’obésité et de l’âge du patient.

Outre son caractère inesthétique, un excès de peau peut également provoquer des éruptions cutanées, des infections, et même des maux de dos. L’excès de peau empêche également à certaines personnes d’être aussi actives qu’elles ne le souhaiteraient.

Inconvénient n°5 : La cause du problème demeure

stress cause obésité

Un autre inconvénient important du bypass gastrique est que la cause sous-jacente de l’obésité n’est pas traitée.

Bien qu’un bypass gastrique puisse conduire à une perte de poids importante, le risque d’un regain de poids n’est pas exclu.

Si vous avez tendance à manger jusqu’à plus faim et que vous prenez une bouchée supplémentaire à chaque repas, vous risquez d’étirer votre estomac.

Au fil du temps, vous mangerez de plus en plus. Il n’en faut pas plus pour reprendre du poids.

Faute de trouver une solution aux facteurs qui ont conduit à l’obésité, un bypass gastrique n’est autre que le traitement de symptômes.

C’est pourquoi il est important pour les personnes qui ont subi un bypass gastrique de recevoir un soutien psychologique, au moyen, par exemple, de la thérapie comportementale.

En plus de recevoir un soutien psychologique, il est crucial de rester motivé à garder son poids de forme.

L’obésité n’est pas une simple question de volonté. Le slogan « manger moins et bouger plus » est bien trop simpliste.

Dans la plupart des cas, il y a un traumatisme à la base de l’obésité.

Des recherches montrent que les victimes d’abus sexuels pendant l’enfance sont beaucoup plus susceptibles de devenir obèses à l’âge adulte. Une étude de grande envergure, menée auprès de 57 000 femmes, a révélé que les personnes qui ont été victimes d’abus physiques ou sexuels pendant leur enfance ont un risque deux fois plus élevé de développer une dépendance à la nourriture (source).

Un traumatisme (violence, abus, négligence, etc.) chez un enfant peut affecter le développement de son cerveau et avoir des conséquences neurologiques.

Le système de récompense peut s’en trouver affecté (source). Un manque d’émotions positives augmente les risques de dépression clinique.

Cette carence émotive augmente le risque de dépendance (notamment à la nourriture) car certaines victimes ne sont plus capables de ressentir de plaisir naturellement.

C’est cette tendance à l’addiction, associée à ce que certaines victimes décrivent comme une volonté d’être moins attirantes, qui augmente le risque d’obésité.

Dans l’étude de grande envergure mentionnée ci-dessus, des femmes ont déclaré qu’être en surpoids les aidait à se sentir plus confiantes. Elles avaient l’impression que leur obésité les aidait à se prémunir des avances sexuelles des hommes.

Le plus triste, c’est que la société considère injustement ces personnes comme paresseuses et stupides. Le meilleur traitement est probablement (en règle générale) de consulter un psychologue.

Les personnes qui souffrent d’obésité doivent identifier l’origine de leurs envies de nourriture et analyser la façon dont elles se sentent quand elles ne peuvent pas les assouvir.

Et bien sûr, l’environnement et l’éducation jouent un rôle majeur.

L’adaptation peut être vraiment difficile lorsque l’on est entouré de personnes qui souffrent d’obésité. Il est particulièrement important pour les enfants d’apprendre à bien manger.

Il a été démontré scientifiquement qu’apprendre à bien manger pendant l’enfance aide à faire des choix plus sains par la suite (source, source).

Pour conclure

Un bypass gastrique suppose un changement radical dans la vie des patients.

De nombreuses personnes se renseignent sur la possibilité de bypass gastrique pendant des années sans jamais passer à l’acte. Elles trouvent les risques trop grands, ou ne sont pas disposées à arrêter de manger comme elles le font.

Malgré tout, le bypass gastrique est une solution de plus en plus populaire.

Comment peut-on expliquer cela ?

L’une des raisons à cela est qu’il y a de nombreux intérêts commerciaux en jeu. Les soins de santé sont désormais régis par les lois du marché et les hôpitaux sont payés à l’opération.

Ceux-ci ont donc tout intérêt à réaliser autant d’interventions que possible pour gagner de l’argent.

Pour résumer, le surpoids est une affaire qui marche. 

Si vous recourez au bypass gastrique, dites-vous bien que cela ne garantit en rien que vous resterez mince. Même après l’opération, la discipline s’impose en termes d’alimentation et d’exercice physique.

Après une opération de bypass gastrique, il est nécessaire de suivre un régime à vie et il est recommandé de faire du sport. On ne peut plus jamais vraiment manger ce que l’on veut.

Vous ne maintiendrez votre nouveau poids que si vous adoptez une meilleure hygiène de vie.

Et vous, quel est votre avis au sujet du bypass gastrique ? Partagez-le dans les commentaires ci-dessous !

Découvrez mon complément alimentaire conçu pour augmenter la combustion des graisses et réduire la masse grasse

Vous voulez un complément simple pour augmenter la combustion des graisses et réduire la masse grasse ?

Pour aider les gens, j’ai développé une formule spéciale à base d’extrait de thé vert.

Contrairement à de nombreuses autres marques, je n’ai pas employé d’agents de charge inutiles.

Vous voulez en savoir plus ? Rendez-vous sans attendre à la page suivante :

Essayer le complément à base d’extrait de thé vert sans risque

Attention : Il est important d’avoir un mode de vie sain. Les compléments alimentaires ne se substituent pas à une alimentation variée et équilibrée.

4 commentaires op "5 Inconvénients Du Bypass Gastrique (Réduction d’Estomac) + Témoignages"

  1. Ornela

    says:

    Inconvénients du bypass de douleur sur le poitrine ça fait très très très mal pour moi ça car je me suis opéré en janvier aujourd'hui nous sommes mois de mai j'ai toujours mal sur le poitrine merci beaucoup

  2. said

    says:

    bonsoir je essaye anneau gastrique et perdu 70 kg pour 15 mois et eux un probleme avec mon anneau gastrique et serre seul pas mange ni boire et retire anneau gastrique et pleure beaucoup et maintenant faire le bypass .mon docteur demande faire sleeve et pas voulu et capable faire bypass et maintenant faire 7 mois faire du marché et mange pas beaucoup et arrête achete des gâteaux et replace des fruits ,le dimanche prendre 1 carre de chocolat noir pour faire plaisir et grand merci mon docteur et autre medecins pour nous .et suite apres mon operation .et bientôt

  3. MARINE

    says:

    bonjour, j ai été opéré d une sleeve en 2013 seul problème reflux d acide important même sous IPP à forte dose et arrêt tabac et reprise de poid
    15 kg. Juin le 28 2018 opération by-pass cause aux reflux. poid 83kg, anémie et inflammation avec forte fièvre suit à l opération pot 1 jour...5 jours sous perfusion, prise de sang inflammation et toujours anémie le lundi 2 juillet 2018, on m enlève les perfusions et je peux boire quelques gorgées d eau et repas midi bouillon et soir repas mixé velouté légume et mardi 3 juillet le chirurgien me dit que je sors et que tout va bien....bizarre mais contente de rentrer.chez moi un ami infirmier libéral et venu me dire bonjour et m a trouvé brûlante donc prise température 39.8 avec clim dans la maison et 15mn plus tard il me dit de reprendre température et 40.1, dessuite mon ami appelle l hôpital, mon médecin généraliste et comme le chirurgien m avait fait une ordonnance pour prise de sang 2 jours après.mon DR généraliste demande au laboratoire de venir en urgence me faire la prise de sang avec l ordonnance du chirurgien et 3 h plus tard la Biologiste m appelle et me dit que les résultat sont très grave et quelle a faxé à l hôpital et que je devrais rentrer en urgence dans le service, mon ami va prendre le double des résultats et vers 20h le chirurgien me laisse un message de rentrer de suite dans le service....voila examens scan ect et il m annonce que j ai une septicémie moi j avais des douleurs atroces j ai cru mourir....20 jours après infection stoppée etje sors avec 4 kg en plus ????? depuis avec le bypass je mange presque rien et je ne maigris pas, ni contrôle post op 1 mois 1/2....ça secretaire à qui j ai telephoné pour avoir un RV et le suivi post op ne m a jamais recontacté àa fait 15 jours...suis perdu car je sais pas ce qu il m a fait comme opération et qu il n assume pas mon suivie.....si vous avez un conseil car là je déprime.....

Laissez un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués avec*