Web
Analytics Made Easy - StatCounter
régime soupe aux choux

Régime Soupe Aux Choux : Efficace Ou Dangereux ?

Il y a de nos jours tellement de régimes sur le marché qu’on s’y perd totalement.

Ces régimes font souvent perdre du poids car il s’agit généralement de manger moins. Mais cela ne veut pas dire qu’ils sont efficaces.

Le régime soupe aux choux compte parmi ces régimes. Vous l’aurez deviné, le régime soupe aux choux consiste à se nourrir principalement de soupe à base de choux.

Un tel régime est-il vraiment sans danger ? C’est ce que vous apprendrez dans cet article.

Vous y découvrirez également :

  • Ce qu’est le régime soupe aux choux
  • Quelles sont les caractéristiques du régime soupe aux choux
  • Pourquoi le régime soupe aux choux fait-il perdre du poids
  • Quels sont les inconvénients de ce régime
  • Et bien plus encore…

Qu’est-ce que le régime soupe aux choux

Le régime soupe aux choux est, comme son nom l’indique, un régime à base de soupe aux choux.

Ce régime est destiné aux personnes qui veulent perdre du poids très rapidement. À l’origine, il était principalement conseillé aux patients cardiaques pour leur permettre de perdre du poids rapidement et ainsi réduire leurs risques de troubles liés au surpoids.

Ce régime a malheureusement peu de bases scientifiques mais ce que l’on peut conclure avec certitude, c’est qu’il s’agit d’un régime hypocalorique.

La soupe se compose essentiellement des ingrédients suivants :

  • Eau
  • Légumes verts
  • Aromates

Comme vous pouvez le remarquer, tous ces produits sont très pauvres en calories. Autant dire que le régime soupe aux choux est un régime draconien.

Ce régime se caractérise par un apport très faible en matières grasses. Essentiellement composé de légumes, ce régime est forcément riche en fibres. Il est complété de fruits, eux aussi pauvres en calories.

Ce régime est censé ne pas durer plus de 7 jours. C’est dire qu’il n’est pas sans conséquences sur la santé. J’y reviendrai un peu plus loin.

Quelle est la recette du régime soupe aux choux ?

La soupe aux choux se compose principalement de légumes et d’eau. Voici une recette de soupe aux choux :

  • 6 oignons
  • 2 tomates
  • 1 gros chou blanc
  • 2 poivrons verts
  • 4 carottes
  • 3 cubes de bouillon (légumes/herbes)
  • Sel, poivre et tabasco
  • Épices et herbes aux choix

Coupez tous les légumes en morceaux. Mettez-les dans une grande casserole et remplissez celle-ci d’eau. Faites cuire le tout pendant 10 minutes. Baissez le feu et poursuivez la cuisson à feu doux jusqu’à ce que les légumes soient tendres.

Cette soupe peut être consommée toute la journée. C’est vous qui décidez la fréquence à laquelle en consommer et quelle quantité boire car cette soupe est très peu calorique. Outre cette soupe, vous pouvez consommer d’autres produits au cours des 7 jours de régime. En voici le détail :

Jour 1 : Outre la soupe, vous pouvez manger des fruits tout au long de la journée. Tous les fruits sont permis, sauf les bananes. Il est également important de boire assez d’eau tous les jours de la semaine. Comptez de 6 à 8 verres d’eau.

Jour 2 : Le deuxième jour, vous pouvez consommer d’autres légumes en plus de la soupe. Il peut s’agir de légumes frais ou en conserve. Idéalement, il faut consommer autant de légumes-feuilles que possible et limiter les légumineuses, les pois et le maïs. Les fruits sont interdits. Pendant le diner, vous pouvez manger une pomme de terre non épluchée. Croyez-moi, vous allez la savourer, cette pomme de terre.

Jour 3 : Consommez autant de soupe, de fruits et de légumes que possible. Hélas, pas de pomme de terre pour le diner. Le jour 3, on est censé avoir déjà perdu de 2,5 à 3 kg.

Jour 4 : Vous pouvez désormais vous remettre à manger des bananes. Mais il ne s’agit pas d’en manger une ou deux : vous devez en manger huit. Vous avez bien lu, huit bananes sur une journée. Vous pouvez également boire du lait écrémé. Tout cela s’ajoute bien sûr à la soupe aux choux, que vous continuez de manger / boire.

Jour 5 : Enfin une journée un peu plus normale. Vous pouvez notamment manger du bœuf, du poulet ou du poisson en plus de votre portion de soupe et de légumes. Vous êtes censé consommer de 300 à 450 g de viande ou de poisson.

Jour 6 : Le menu est le même que celui du jour 5. La différence est que vous pouvez consommer autant de poisson ou de viande que vous le souhaitez. Vous voulez manger 3 gros steaks ? Pas de problème.

Jour 7 : Vous pouvez enfin manger du riz complet, boire du jus de fruit non sucré (on insiste sur « non sucré », comme si le jus de fruit n’était pas bourré de sucre) et votre portion de légumes habituelle.

Le jour 8, selon les promesses du régime, vous devriez avoir perdu entre 5 et 8 kilos.

Quelles sont les caractéristiques du régime soupe aux choux ?

On peut grosso modo classer les régimes selon 3 catégories :

  • Les régimes hypocaloriques
  • Les régimes pauvres en lipides
  • Les régimes pauvres en glucides

Tous les régimes appartiennent à au moins l’une ou l’autre de ces trois catégories. Il s’agit des trois méthodes pour perdre du poids. Quand on élimine un macronutriment, les chances de perdre du poids sont très élevées. Quand on consomme moins de nourriture que ce dont le corps a besoin, là aussi les chances de perdre du poids sont élevées. Peu importe la méthode choisie, les régimes entrainent souvent une perte de poids.

Le régime soupe aux choux est un régime pauvre en lipides et hypocalorique

Comme vous l’aurez certainement compris, suivre le régime soupe au choux signifie ingérer très peu de calories. À mon avis, on peut s’estimer heureux si l’on atteint les 1 000 calories.

En d’autres termes, le régime soupe aux choux est un régime draconien.

Le fait que le régime soupe aux choux ne doive pas durer plus de 7 jours est un indicateur des dangers de ce régime.

Ce régime consiste à consommer aussi peu de calories que possible. Une calorie est une unité de mesure d’énergie. Pour perdre du poids, il faut consommer moins de calories que le corps n’en dépense.

Le principe n’est pas bien sorcier :

  • Quand on mange plus que ce que l’on dépense, on prend du poids.
  • Quand on mange moins que ce que l’on dépense, on perd du poids.

En principe, tous les aliments sont autorisés quand on suit un régime hypocalorique. Toutefois, pour réduire son apport calorique, on consomme principalement des produits maigres car ceux-ci sont moins caloriques. Explication :

Les aliments sont principalement composés de 3 macronutriments :

  • Glucides / sucres
  • Protéines
  • Lipides (graisses)

1 g de glucides ou de protéines fournit environ 4 kilocalories. 1 g de lipides fournit environ 8-9 kilocalories. Quand on suit un régime hypocalorique, on limite donc les aliments riches en lipides car ceux-ci sont ceux qui fournissent le plus d’énergie.

Ce qui m’amène au point suivant :

Le régime soupe aux choux est également un régime pauvre en lipides.

Comme vous pouvez le voir, il s’agit de consommer principalement de la soupe sur toute la journée. Aucun des ingrédients de cette soupe n’est riche en calories ou en lipides. Généralement, ce régime est composé de 10 % de lipides maximum.

En outre, ce type de régime est souvent pauvre en protéines et, au contraire, riche en glucides. La plupart des produits riches en matières grasses sont également riches en protéines. Éviter les matières grasses signifie donc forcément consommer moins de protéines.

Considérons, par exemple, les produits suivants, riches en protéines comme en lipides :

  • Viande
  • Poisson
  • Fromage
  • Fruits à coque
  • Graines
  • Produits laitiers

Les régimes pauvres en glucides les plus extrêmes sont essentiellement à base d’ingrédients d’origine végétale. On évite généralement les produits d’origine animale comme les œufs, la viande et les produits laitiers entiers. Les produits d’origine végétale riches en matières grasses tels que l’huile d’olive, les noix et les avocats sont également proscrits. Il s’agit donc d’un régime pauvre en lipides.

Voulez-vous en savoir plus sur les différents menus de régime ? Dans ce cas, lisez l’article ci-dessous :

Menu Régime Pour Maigrir Rapidement et Sans Danger

Les avantages et les inconvénients du régime soupe aux choux

On présente principalement le régime soupe aux choux comme un moyen rapide de perdre du poids. On y recourt souvent pour perdre quelques kilos en vue d’une occasion spéciale. Il s’agit de créer un très grand déficit calorique. Un tel régime est-il vraiment sans danger ? C’est ce que nous allons examiner. J’aborderai aussi bien les avantages que les inconvénients de ce régime.

Avantage n°1 : « Il fait perdre du poids »

perte de poids régime soupe au chou

Vous aurez remarqué que cet avantage est mis entre guillemets. Ce n’est pas pour rien.

Nous avons vu que le régime soupe aux choux est un régime draconien. Il existe différents types de régimes draconiens mais tous obéissent au même principe.

Ces régimes font perdre du poids au moyen d’une restriction calorique d’une sévérité absurde. D’où la rapidité à laquelle les kilos s’envolent. Et c’est bien leur seul avantage.

Quand on sait qu’en moyenne, l’organisme a besoin de 2 000 calories par jour pour fonctionner et que l’on n’en consomme que 1 000, il est logique que le corps se tourne vers ses réserves pour pouvoir assurer les processus vitaux. Nous avons un métabolisme de repos déterminé. Lorsque notre apport calorique est inférieur à celui-ci, nous perdons du poids.

Vous avez de la graisse superflue ? Dans ce cas, vos réserves adipeuses seront utilisées en tant que source d’énergie. Parfait, pourrait-on penser…

…mais ce n’est pas tout à fait le cas…

La raison pour laquelle j’ai mis la perte de poids entre guillemets est que cette perte de poids correspond avant tout à une perte hydrique.

Quand on perd 5 kilos au moyen d’un régime draconien, il semble que la plus grande partie du poids perdu est en réalité composée d’eau.

Pourquoi cette perte de poids correspond-elle principalement à une perte hydrique ?

Des études montrent que, la première semaine d’un régime draconien, seulement 34 % de la perte de poids est à attribuer à la perte de graisse (source). Les 66 % restants correspondent à une perte d’eau et de masse musculaire.

La perte hydrique s’explique par la diminution des réserves de glycogène. Ces réserves de glycogène fournissent de l’énergie rapide. On les trouve principalement dans les muscles et le foie. Quand le glycogène est stocké dans l’organisme, il se lie à des molécules d’eau. Ces molécules d’eau sont trois fois plus lourdes que le glycogène. Le foie des personnes adultes ne contient pas moins de 450 g de glycogène. Ce glycogène retient donc un certain poids en eau.

Quand on suit un régime draconien, l’organisme a besoin d’énergie aussi vite que possible. Il commence donc par recourir aux réserves de glycogène. L’eau stockée est donc éliminée par la même occasion.

Attention : Aussitôt le régime soupe au choux terminé et les anciennes habitudes alimentaires reprises, l’organisme reconstruit ses réserves d’énergie et l’on reprend tout le poids en eau perdu (source).

L’organisme agit ainsi pour disposer d’assez de réserves d’énergie lors de la prochaine famine (le prochain régime draconien). Du point de vue de l’évolution, ce mécanisme s’est révélé d’une grande utilité en périodes de disette.

Avantage n°2 : C’est un régime peu coûteux

ingrédients soupe aux chouxJe ne m’étendrai pas outre mesure sur ce point, mais le fait est que le régime soupe au choux ne coûte pas cher.

Les régimes draconiens ne coûtent généralement pas beaucoup d’argent car on consomme peu de nourriture. Cela se traduit par une liste de courses plus petites, ce qui se ressent au niveau du portefeuille.

Il existe évidemment des régimes draconiens qui imposent leur propre ligne de produits et qui se révèlent souvent affreusement chers. Le régime soupe aux choux, au contraire, ne se base que sur des produits que vous trouverez au supermarché. Votre liste de courses n’inclura que quelques légumes et certains produits complémentaires.

Ce n’est donc pas une question d’argent qui vous dissuadera de suivre le régime soupe aux choux.

Bien sûr, on peut se demander quel est le coût d’un tel régime sur la santé. C’est ce que nous allons voir à présent.

Les inconvénients du régime soupe aux choux

Malheureusement je n’ai pas d’autres avantages à répertorier sur ce régime. En revanche, la liste des inconvénients est un peu plus grande. L’absence d’autres avantages est révélatrice des dangers potentiels du régime soupe aux choux. C’est ce que je vais aborder ci-dessous.

Inconvénient n°1 : Ralentissement du métabolisme

Certes, faire un régime draconien va vous faire perdre du poids rapidement. Mais ce n’est pas tout ce que vous allez perdre : dites aussi adieu au fonctionnement normal de votre métabolisme.

C’est l’une des raisons pour lesquelles les régimes draconiens n’entrainent pas de perte de poids durable.

Réduire significativement son apport calorique entraine de nombreuses modifications physiques.

Parmi ces modifications, il y a la perte de poids. Mais il s’agit là du seul changement positif.

En effet, le régime soupe aux choux entraine également le ralentissement du métabolisme. Des recherches montrent que le métabolisme ralentit quand on ne mange rien pendant plus de 72 heures (source). Le même principe s’applique lorsque l’on suit un régime absurdement hypocalorique comme le régime soupe aux choux.

Que se passe-t-il alors ?

Le corps passe à une sorte de mode famine. Ce mécanisme de survie se produit en cas d’important déficit calorique prolongé. Il s’agit d’un mécanisme très utile : les hommes préhistoriques étaient souvent plusieurs jours sans manger. Leurs chances de survie s’en trouvait ainsi significativement plus grandes.

Plusieurs études montrent que les régimes draconiens comme le régime soupe aux choux peuvent entrainer une diminution de la dépense calorique atteignant 23 % (sourcesource). Cette baisse du métabolisme semble d’ailleurs susceptible de se prolonger, même une fois le régime draconien terminé (source).

Ce ralentissement métabolique augmente significativement le risque de reprendre du poids. C’est précisément la raison pour laquelle les régimes draconiens entrainent la prise de poids (source).

Ce phénomène, je l’ai souvent observé de mes propres yeux. Parmi les personnes que j’ai accompagnées en tant que coach, nombreuses sont celles qui ont du mal à maigrir parce qu’elles ont suivi un régime draconien et que leur métabolisme fonctionne au ralenti. Et croyez-moi, retrouver un métabolisme normal n’est pas chose facile. Les régimes draconiens chroniques sont à bannir absolument.

À cause du ralentissement du métabolisme, la prise de poids est inévitable lorsque l’on retrouve une alimentation normale. Ce qui m’amène au point suivant :

Inconvénient n°2 : On reprend le double du poids perdu

L’objectif d’un régime draconien est de perdre ses kilos en trop. Comme on n’a pas envie d’y passer sa vie, on opte pour un régime draconien comme le régime soupe aux choux.

Et c’est tout l’inverse que l’on obtient.

Ci-dessus, nous évoquions le ralentissement du métabolisme. Or, les choses ne s’arrêtent pas là. En effet, des recherches montrent que les personnes qui suivent un régime draconien reprennent de 30 à 50 % du poids perdu pendant la première année suivant le régime (source).

Bah, pourrait-on penser, au final on pèse quand même moins qu’avant le régime…

…or, il se trouve que 1 personne sur 3 pèse encore plus après qu’avant un régime draconien (source).

Il y a tout à parier que les personnes qui ont pris du poids veulent se débarrasser de leurs nouveaux kilos en trop. Et comment maigrir rapidement si ce n’est en suivant un régime draconien ? Et tout ce petit manège recommence ainsi depuis le début.

Ces fluctuations pondérales, c’est ce que l’on appelle également l’effet yoyo.

La majorité des études montre que les régimes draconiens entrainent l’effet yoyo et l’augmentation du taux de masse grasse. On constate également l’augmentation de la quantité de graisse abdominale (source). Or, cette graisse abdominale s’avère très mauvaise pour la santé (source).

Ainsi, on entame un régime draconien en toute innocencedans le seul but de perdre du poids rapidement. Mais à long terme, les régimes draconiens augmentent les risques de nombreuses maladies de civilisation, telles que :

  • Diabète de type 2
  • Maladies cardiovasculaires
  • Maladie d’Alzheimer
  • Accidents vasculaires cérébraux

Mettez-vous bien ça dans la tête.

Inconvénient n°3 : Fonte musculaire

Si vous pensiez que c’était tout, eh bien, perdu !

La plupart des régimes draconiens, dont le régime soupe aux choux, entrainent une perte de masse musculaire.

Vous êtes un grand sportif ? Dans ce cas, oubliez le régime soupe aux choux.

Soumis à tel régime, l’organisme ne dispose pas de l’énergie suffisante à sa récupération. Attendez-vous alors à souffrir de nombreuses douleurs musculaires. Mais pas seulement : les régimes draconiens augmentent également le risque de lésions et de blessures. Les muscles perdent de leur résistance.

Un autre facteur contribue à la fonte musculaire. Le régime soupe aux choux apporte très peu de protéines. Il se compose principalement de légumes et fruits, des produits naturellement très pauvres en protéines. Les protéines peuvent aider à empêcher la perte de masse musculaire (source).

Quand on suit un régime draconien, l’organisme commence par puiser son énergie dans les réserves de glycogène. C’est ce que nous avons vu en abordant l’avantage nº1. Une fois ces réserves de glycogène épuisées, l’organisme se met à rechercher une autre source d’énergie. Il a alors deux options :

  • Le tissu musculaire
  • Les réserves adipeuses

Il aura recours aux deux. Quand on consomme suffisamment de protéines, il est possible de préserver une grande partie de sa masse musculaire. Or, le régime soupe aux choux apporte trop peu de protéines, ce qui pousse le corps à décomposer le tissu musculaire.

En outre, la décomposition de la masse musculaire est très utile quand on suit un régime draconien. En effet, la masse musculaire est gourmande en énergie, ce qui n’est pas le cas de la masse grasse. Quand on se retrouve en déficit calorique, il est donc plus judicieux pour l’organisme de se tourner vers la masse maigre : les cellules musculaires ont besoin d’énergie dont il vaut mieux ne pas manquer en cas de famine.

Lors de la première semaine d’un régime draconien, environ la moitié de l’énergie est issue des réserves adipeuses. Le reste est issu de la perte musculaire et de la perte hydrique (source).

Inconvénient n°4 : Faim constante

En cas d’alimentation insuffisante sur une période prolongée, on observe une augmentation du taux de ghréline (source).

La ghréline est une hormone orexigène (qui augmente l’appétit). Cette hormone peut sembler bien agaçante car c’est à elle que l’on doit cet appétit constant.

Mais quand la nourriture n’est pas aussi omniprésente qu’à l’heure actuelle, il s’agit d’une hormone très utile. C’est la façon dont l’organisme indique qu’il a besoin de calories pour pouvoir opérer les fonctions vitales.

Que se passerait-il si cette hormone n’existait pas ? Eh bien, on ne saurait pas quand manger, ce qui autrefois nous aurait probablement coûté la vie. Bien sûr, de nos jours, les choses sont bien différentes. La nourriture est disponible partout, tout le temps. Enfant, on apprend qu’il faut manger toutes les trois heures.

Quand on essaie de perdre du poids, alors effectivement, la ghréline est une hormone très agaçante. Les personnes qui veulent maigrir doivent rechercher à limiter leur production de ghréline afin de limiter leur appétit ou de ne pas avoir faim. Ici, les régimes draconiens échouent lamentablement.

Un régime draconien qui apporte très peu de calories entraine une augmentation significative de la production de ghréline. Il devient alors plus difficile de perdre du poids (source).

En outre, le régime soupe aux choux apporte très peu de protéines, ce qui est bien dommage car les protéines inhibent la production de ghréline (source). Les protéines sont plus rassasiantes que les autres macronutriments.

Ainsi, le régime soupe aux choux est un régime draconien aux effets doublement négatifs sur la faim. C’est un régime pauvre en calories et pauvre en protéines. Il ne facilite donc vraiment pas l’amaigrissement.

Inconvénient n°5 : Carence en nutriments

S’il y a bien une chose qu’entraine le régime soupe aux choux, outre la perte de poids, c’est une carence en nutriments.

Le régime soupe aux choux est déficient en de nombreux nutriments essentiels pour rester en bonne santé.

Pour rester en bonne santé, il est important de consommer les bons macronutriments, dans les bonnes proportions.

Non seulement le régime soupe aux choux est pauvre en calories, mais, en outre, il est pauvre en protéines et en lipides. Il entraine également le risque de carences en vitamines et en minéraux. L’apport en nutriments est suffisant pour rester en vie, mais c’est à peu près tout.

Après quelques jours, il y a de grands risques de se sentir fatigué et léthargique. Le corps n’a plus assez d’énergie. Il devient difficile de se concentrer et d’accomplir les tâches du quotidien. Les risques de carence en fer, en acide folique et en vitamine B12 sont très élevés. Et ce n’est probablement pas tout.

Le régime soupe aux choux est-il efficace ?

À mon avis, je n’ai plus besoin de vous dire si oui ou non le régime soupe aux choux est bon pour la santé.

Mais juste pour être clair : le régime soupe aux choux est très mauvais pour la santé !

Ce qui m’amène à la question suivante : le régime soupe aux choux est-il efficace ? Dans un sens, oui. Après tout, ce régime draconien fait perdre du poids de façon extrêmement rapide.

Cependant, l’accent est mis sur la perte de poids, et non pas sur la perte de graisse. Comme nous l’avons vu en abordant l’avantage nº1, la perte de poids correspond principalement à une perte hydrique. Dès que l’on reprend une alimentation normale, ce poids réapparait.

Il est recommandé de ne suivre ce régime que pendant 7 jours. Si vous voulez le suivre à nouveau, il vous faudra donc attendre quelques semaines. Ce seul fait suffit à se dire que ce régime n’est pas sans danger.

Et comme le montrent de nombreuses études, les régimes draconiens entrainent la reprise du poids perdu. Pourquoi donc ne pas vous épargner tous ces tracas et opter pour une bonne hygiène de vie ? Au long terme, vos chances de succès seront bien plus élevées.

La rapidité ne sera peut-être pas au rendez-vous, mais l’efficacité, oui.

Laissez un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués avec*