Web
Analytics Made Easy - StatCounter
Régime soupe

5 Avantages Et 5 Inconvénients Du Régime Soupe + Recettes

Après l’hiver, c’est toujours la grande frustration : comment perdre ces kilos superflus qui se sont accumulés insidieusement pendant la saison froide ? On peut se dire que 500 g de plus ou de moins, ça ne fait pas une grande différence, mais les kilos superflus s’additionnent vite. L’été arrivé, vous vous rendez compte avec effroi que vous ne rentrez plus dans votre bikini sexy de l’année passée.

Vos recherches sur internet vous font tomber sur un régime draconien : restriction calorique extrême pour un résultat rapide. Le régime soupe figure parmi ces régimes draconiens.

Dans cet article, mon but est de vous expliquer ce qu’est au juste un régime draconien, en quoi consiste le régime soupe ainsi que les pour et les contre d’un tel régime. Lisez cet article attentivement avant de vous lancer !

Le régime soupe n’est pas un régime banal !

L’idée peut sembler bonne : un régime soupe à base de soupe fraiche faite maison. Cependant, la soupe a beau être bonne pour la santé, le régime soupe n’est pas un régime banal. C’est ce que l’on appelle un régime draconien, qui limite l’apport calorique à 1 000 calories, l’apport calorique normal étant de 2 000 à 2 500 kilocalories par jour .

Les régimes draconiens font l’objet de nombreuses critiques. Il n’est pas seulement question du régime soupe, mais également du régime de 10 jours ou encore du régime Thonon, et des régimes draconiens en général. Et la plupart de ces critiques sont justifiées. En quelques mots, ces régimes font perdre les kilos en trop en très peu de temps, mais sont extrêmement mauvais pour la santé.

Si ce n’est pas votre préoccupation et que vous voulez juste perdre du poids en vue d’un rencard, le régime soupe pourrait bien être la solution.

régime soupe

Il est généralement supposé que le régime soupe est issu du monde médical et qu’il a été développé pour permettre à des patients de perdre du poids rapidement afin de pouvoir subir une opération de chirurgie ou un autre traitement hospitalier.

En fin de compte, le régime soupe est né dans les années 50. C’est probablement l’un des régimes les plus anciens encore populaires aujourd’hui. Tout du moins par moments, car le régime soupe s’avère sensible à l’évolution de la mode et connait une remontée en popularité toutes les quelques années.

Soup Diet - livre

À l’origine, il s’agit d’un régime basé sur la soupe au chou. Le régime soupe a commencé à attirer l’attention en 2004, à la suite de la publication du livre The New Cabbage Soup Diet, par Margaret Danbrot. De nombreuses versions du régime soupe sont apparues depuis, sous des noms des plus exotiques : The Sacred Heart Hospital Diet, The Miracle Soup Diet, The Mayo Clinic Diet et mon préféré : The Dolly Parton Diet.

Dolly Parton Diet

Que n’inventeront-ils pas…

Comment fonctionne le régime soupe ?

Le principe du régime soupe est plutôt simple : il est basé sur la consommation de soupe maison, préparée à partir de produits frais. Vous pouvez consommer de cette soupe à volonté toute la journée. Mais, bien sûr, on ne peut pas vivre que de soupe. C’est pourquoi vous avez droit chaque jour à quelques autres aliments censés vous apporter l’énergie (minimale) requise. Ces aliments sont différents chaque jour et sont choisis pour garantir un résultat optimal.

Votre apport calorique journalier se situe ainsi entre 800 et 1 000 kilocalories, l’apport calorique normal étant de 2 000 à 2 500 kilocalories.

Le principe est que le corps doit puiser le reste de l’énergie dans ses propres réserves. Mais malheureusement, ce n’est pas de la graisse que l’on perd, mais de l’eau et de la masse musculaire.

Comme tous les régimes, le régime soupe a des avantages et des inconvénients.

5 inconvénients du régime soupe

Tout comme n’importe quel régime draconien, le régime soupe présente un certain nombre d’inconvénients. Il est important d’en prendre connaissance avant de vous lancer dans un régime draconien.

Inconvénient du régime soupe nº1 : On ne perd presque pas de graisse

Comme n’importe quel régime draconien, le régime soupe fait perdre de nombreux kilos sur une courte période. Mais malheureusement, la graisse ne représente qu’une partie infime de ce poids. La perte de poids correspond principalement à une perte de liquide et une perte musculaire. En cas de déficit énergétique, le corps se met à « manger » les muscles. Ce n’est qu’au moment où les muscles n’auront plus d’énergie à fournir que le corps se mettra à puiser dans la graisse.

balance

C’est notamment à cela qu’est dû l’effet yoyo : après le régime, le corps souhaite récupérer son équilibre hydrique et sa masse musculaire, d’où la reprise immédiate des kilos perdus.

Inconvénient du régime soupe nº2 : La soupe ne rassasie pas

L’idée de manger de la soupe à volonté a beau être attrayante, la soupe n’apaise pas la faim. La soupe est bien trop peu calorique. Très rapidement, l’estomac se remet à gronder. Bien sûr, vous pouvez boire de l’eau pour vous sentir rassasié, mais vous en aurez vite plus qu’assez.

Inconvénient du régime soupe nº3 : Après quelques jours, on ne peut plus voir la soupe en peinture !

Si vous êtes fan de soupe, vous pourriez penser avoir trouvé un régime que vous n’aurez pas de mal à suivre. Mais croyez-moi, après quelques jours, vous ne pourrez plus voir la soupe en peinture ! Sans compter que vous n’avez pas droit au sel, et que votre soupe aura un goût très fade. Cela est relatif, le sel étant souvent utilisé en tant qu’exhausteur de goût. Boire une soupe sans sel permet de savourer le véritable goût des légumes. Cela dit, le fait est qu’une soupe sans sel, c’est un peu tristounet.

Inconvénient du régime soupe nº4 : L’effet yoyo

J’avais soulevé ce fait en abordant l’inconvénient nº1. Le régime soupe vous conduit droit à l’effet yoyo. Vous perdrez bien du poids au cours du régime, mais il ne s’agit pas de graisse mais de liquide et de masse musculaire. Après le régime, votre corps souhaitera récupérer son équilibre hydrique et sa masse musculaire, d’où la reprise immédiate des kilos perdus. En outre, votre corps se sera adapté au régime en ralentissant votre métabolisme. Ce ralentissement du métabolisme entrainera une plus grande prise de poids. Résultat : vous vous retrouvez avec encore plus de kilos qu’au départ.

Inconvénient du régime soupe nº5 : Trop facile, il ne vous apprend rien

Le régime soupe vous est servi sur un plateau d’argent : en fin de compte, vous ne devez penser à rien. Pour maigrir, il suffit de respecter la liste. Trop facile !

Mais cela signifie que vous n’apprenez absolument rien sur l’apport calorique, sur la valeur calorique de certains aliments, sur la taille des portions, ainsi que sur l’activité physique et le sport. Ce dernier point n’est pas propre au régime soupe uniquement : cela vaut pour n’importe quel régime draconien. À mon avis, vous n’aurez même pas l’énergie pour aller jusqu’au gymnase.

Une fois le régime terminé, vous tombez dans un profond trou noir et vous retrouvez vos anciennes habitudes alimentaires. Parce que vous ne connaissez rien d’autre. Le résultat ? C’est l’effet yoyo. La conclusion : vous n’avez fait aucun progrès.

Au contraire, un régime devrait être un point de départ, une période d’apprentissage vers une meilleure hygiène de vie qui permette de maigrir durablement tout en ayant plus d’énergie.

5 avantages du régime soupe

Les inconvénients que nous avons mentionnés sont à prendre au sérieux. Mais soyons honnêtes : le régime soupe a aussi des avantages.

En voici un récapitulatif :

Avantage du régime soupe nº1 : C’est un régime à court terme

Les régimes à long terme peuvent être très insipides, surtout quand il s’agit de manger des aliments que l’on n’aime pas ou, au contraire, de s’interdire des aliments que l’on aime. Le régime soupe ne dure que 7 jours, une durée tenable pour tout le monde.

Avantage du régime soupe nº2 : Vous pouvez répéter le régime

Si vous le souhaitez, vous pouvez répéter le régime soupe autant de fois que vous le voulez. Pensez toutefois à faire au moins une semaine de pause : pendant le régime, le corps manque de nombreux nutriments. Faire une pause permet au corps de se réapprovisionner et de reprendre des forces.

Avantage du régime soupe nº3 : C’est aussi une cure détox

Faire une cure détox est très bon pour la santé. Cela élimine les toxines qui se sont accumulées dans l’organisme. Une sorte de grand nettoyage ! Le régime soupe implique de boire de très grandes quantités d’eau. En outre, le menu de certains jours se rapproche d’une véritable cure détox. Cela permet d’éliminer la plupart des toxines du corps de façon naturelle.

Avantage du régime soupe nº4 : Résultats rapides

Le régime soupe permet d’obtenir des résultats rapides. Le déficit calorique pousse le corps à puiser son énergie ailleurs que dans la nourriture. Bien que cela conduit d’abord à la dégradation de la masse musculaire et à la perte de beaucoup d’eau, la balance affiche bien une perte de poids. Cela est très motivant pour continuer. Pas seulement pour continuer le régime soupe, mais aussi pour changer son hygiène de vie et pour vraiment perdre de la graisse, de manière durable.

Avantage du régime soupe nº5 : Préparation facile

Un gros avantage du régime soupe est qu’il ne requiert pas beaucoup de préparation. Bien sûr, il y a la soupe à préparer, parce qu’il s’agit de soupe maison à base de produits frais. Certes, cela fait pas mal d’épluchage et de coupe, mais c’est tout. Vous pouvez préparer votre soupe pour les trois jours suivants, voire pour toute la semaine. Une fois la soupe prête, il suffit de la réchauffer.

Avis sur le régime soupe

De nombreux sites internet abordent le régime soupe. Certains disent ceci, d’autres cela. C’est l’arbre qui cache la forêt. Ce qui m’a un peu surpris, c’est qu’on y trouve relativement peu d’avis de personnes qui ont suivi le régime soupe. Cela signifie-t-il que le régime soupe fait beaucoup parler de lui mais que peu de personnes le suivent ?

Ce qui est clair, c’est qu’au bout de quelques jours, les personnes qui suivent le régime soupe ne supportent plus la soupe. Même avec la meilleure soupe qui soit, au bout d’un moment, on a envie de se mettre quelque chose de plus savoureux sous la dent, tant soit peu salé ou bien sucré. Beaucoup de personnes abandonnent au bout du troisième ou du quatrième jour.

Avez-vous un avis sur le régime soupe ? Je serais très curieux de l’entendre !

Suivre le régime soupe : Une bonne idée ?

Comme vous pouvez le voir dans ce qui précède, les avantages du régime soupe ne font pas le poids par rapport à ses inconvénients et possibles effets secondaires. Personnellement, je ne recommande pas le régime soupe. Mieux vaut perdre du poids de manière plus lente mais durable.

régime soupe

Vous avez peut-être des raisons de vouloir perdre quelques kilos rapidement, sans qu’il vous importe de les reprendre après un certain temps. Peut-être avez-vous un rendez-vous galant dans une semaine ou une robe de mariée dans laquelle vous souhaitez rentrer.

Peu importe la raison pour laquelle vous souhaitez suivre le régime soupe : dans ce cas, il convient de le suivre de manière appropriée.

Quelques règles à respecter

Le régime soupe n’est vraiment pas compliqué et ne requiert pas de compter ses calories journalières. Si vous respectez la liste, vous savez que vous consommez environ de 800 a 1 000 calories chaque jour.

Il existe toutefois un certain nombre d’aliments absolument interdits dans le cadre du régime soupe :

  • Boissons de régime : Saviez-vous qu’on y ajoute du sucre pour en améliorer le goût ?
  • Boissons gazeuses : Celles-ci sont bourrées de mauvais sucres. À bannir, que vous soyez au régime ou pas.
  • Alcool : Les betteraves sont particulièrement riches en glucides, lesquels s’additionnent dangereusement à votre apport calorique total. En outre, l’alcool perturbe toutes sortes de processus vitaux. Au final, vous obtenez tout le contraire de l’effet recherché.
  • Pain : Le pain est très riche en glucides, et donc en calories. Si pendant le régime vous avez besoin de plus de fibres, vous pouvez consommer quelques tranches de pain complet sans beurre ni produit à tartiner.

Au contraire, vous pouvez boire de l’eau, du café et du thé à volonté. L’eau est importante pour rester hydraté et procure une sensation de satiété. Vous pouvez boire du café et du thé, mais noir. Sans sucre ni lait !

Le régime soupe à proprement parler

Le régime soupe est basé sur la soupe. Normalement, ce point devrait être clair. Vous pouvez manger de la soupe toute la journée, à n’importe quel moment et selon les quantités que vous souhaitez. En outre, vous devez manger un certain nombre d’autres aliments tous les jours.

Au total, le régime soupe dure 7 jours. Après ces 7 jours, il est important de faire une pause si vous souhaitez suivre le régime 7 jours de plus. Cette pause est très importante : pendant le régime soupe, vous manquez de nombreux nutriments essentiels, de sorte que votre organisme ne fonctionne pas de manière optimale. Cette pause permet de donner à votre corps le temps et l’espace de reprendre son souffle.

Si vous souhaitez suivre le régime soupe, imprimez la liste suivante et épinglez-la à un endroit visible.

Le régime soupe – Jour 1

Le premier jour, vous pouvez manger autant de soupe que vous le souhaitez. Outre la soupe, vous ne mangez que des fruits. Tous les fruits sont autorisés sauf les bananes. Privilégiez des fruits comme la pastèque ou le melon. Ceux-ci figurent parmi les fruits les moins caloriques.

Le régime soupe – Jour 2

Outre la soupe quotidienne à consommer à volonté, vous pouvez mangez des légumes. Optez pour des légumes frais ou en conserve, de préférence des légumes verts. Vous pouvez manger autant de légumes que vous le souhaitez toute la journée. Les seuls légumes interdits sont le maïs, les pois et les haricots secs. Aujourd’hui, les fruits sont complètement exclus !

Au dîner, vous êtes autorisé à manger une seule pomme de terre, de préférence avec la peau. Vous pouvez la faire cuire au four enveloppée dans du papier d’aluminium avec un peu de beurre.

Le régime soupe – Jour 3

Aujourd’hui, vous pouvez vous lâcher complètement avec la soupe, les fruits et les légumes. Mangez-en autant que vous le souhaitez et aussi souvent que vous le souhaitez. Mais pas de pommes de terre !

Le régime soupe – Jour 4

Aujourd’hui, en plus de la soupe à volonté, vous pouvez boire du lait écrémé et manger des bananes. Beaucoup de bananes. Jusqu’à 8 ! En outre, buvez autant d’eau que possible pour nettoyer le corps. Grâce à l’eau, les déchets libérés pendant le régime sont éliminés naturellement.

Les 8 bananes sont indispensables. Il s’agit d’une composante essentielle du régime, malgré leur teneur élevée en glucides et en calories. Le potassium qu’elles contiennent, associé au calcium et aux glucides, vous permettra d’éviter les envies de sucreries.

Le régime soupe – Jour 5

Vous pouvez combiner la soupe quotidienne avec 300-450 g de viande ou de poisson et 6 tomates fraîches. Si vous choisissez de la viande, optez pour du poulet, naturellement très pauvre en gras. En ce qui concerne les tomates, vous pouvez également ouvrir une conserve.

En outre, buvez beaucoup d’eau : au moins 6 verres. Cela permettra d’évacuer les acides de votre organisme. Effectivement : une sorte de détox !

Le régime soupe – Jour 6

Aujourd’hui, la soupe doit être combinée avec des légumes et de la viande de bœuf, à volonté. Si vous le souhaitez, vous pouvez même manger 3 steaks, à condition de les combiner avec des légumes à feuilles vertes. Attention : Pas de pommes de terre !

Le régime soupe – Jour 7

Légumes, jus de fruits non sucré et riz brun. Voilà les aliments que vous êtes autorisé à manger à volonté aujourd’hui. Bien sûr, en plus de la soupe quotidienne.

Recettes pour le régime soupe

Le régime soupe tourne autour de la soupe, ça on le sait bien. Outre les aliments extras, vous pouvez manger de la soupe à volonté toute la semaine. Certains se tournent vers la soupe au chou, d’autres vers la soupe aux légumes. En fait, cela n’a pas d’importance, tant qu’il s’agit de soupe maison, préparée à base de produits frais. N’utilisez donc jamais de soupe en brique ou en boîte.

Voici deux recettes que vous pouvez utiliser comme base pour préparer des soupes délicieuses. N’hésitez pas à varier, à condition de n’utiliser que des produits frais.

Soupe aux légumes

La soupe aux légumes est un classique délicieux. Il s’agit d’une variante, le régime soupe étant à l’origine basé sur la soupe au chou. La soupe aux légumes convient cependant tout aussi bien.

soupe aux légumes régime

Ingrédients

  • Herbes et épices
  • 4 tomates
  • 1 carotte
  • Un demi chou blanc
  • 1 poireau
  • 1 branche de céleri
  • 1 poivron rouge

Préparation

  1. Dans une casserole, portez l’eau à ébullition.
  2. Utilisez tout d’abord l’eau bouillante pour y plonger les tomates afin de pouvoir les peler plus facilement.
  3. Conservez l’eau pour l’utiliser en tant que base pour la soupe aux légumes.
  4. Nettoyez tous les légumes et coupez-les finement. La grosseur des morceaux dépendra de vos préférences. Certaines personnes aiment les gros morceaux, d’autres les petits morceaux.
  5. Ajoutez les légumes à l’eau, puis le sel, le poivre et éventuellement d’autres épices de votre choix.
  6. Laissez mijoter à couvert pendant 1 heure, en remuant de temps en temps.
  7. Dégustez !

Attention !

  • N’ajoutez pas de vermicelles ou autres additifs. Les vermicelles ne sont ni plus ni moins que des pâtes blanches.
  • Utilisez de préférence vos propres herbes et épices, et essayez d’éviter les mélanges d’épices tout-prêts. Ils contiennent souvent beaucoup trop de sel et toutes sortes d’additifs inutiles. Assaisonnez votre soupe à l’aide d’herbes et d’épices fraiches : c’est ça, une soupe aux légumes maison !
  • Si vous préférez une soupe onctueuse, vous pouvez la passez au mixeur une fois cuite.
  • N’utilisez pas de sel !

Soupe au chou

La soupe originale et la plus utilisée du régime soupe.

Ingrédients

  • Poivre, ail, persil, curry ou autres épices
  • 1 ou 2 cubes de bouillon pauvre en matières grasses
  • 3 carottes coupées en rondelles
  • 2 poivrons verts
  • 1 ou 2 boîtes de tomates pelées
  • 1 chou blanc
  • 6 gros oignons

Préparation

  1. Nettoyez tous les légumes et coupez-les en petits morceaux.
  2. Dans une grande casserole, faites revenir les oignons et l’ail dans deux cuillères à soupe d’huile d’olive.
  3. Ajoutez l’eau, les cubes de bouillon et le reste des légumes.
  4. Laissez mijoter pendant au moins 10 minutes, voire plus, selon que vous préfériez les légumes al dente ou plus tendres.
  5. Vous pouvez éventuellement passer la soupe au mixeur pour obtenir une soupe onctueuse.

Attention !

  • N’ajoutez pas de vermicelles ou autres additifs. Les vermicelles ne sont ni plus ni moins que des pâtes blanches.
  • Utilisez de préférence vos propres herbes et épices, et essayez d’éviter les mélanges d’épices tout-prêts. Ils contiennent souvent beaucoup trop de sel et toutes sortes d’additifs inutiles. Assaisonnez votre soupe à l’aide d’herbes et d’épices fraiches : c’est ça, une soupe maison !
  • N’utilisez pas de sel !

Autres variantes du régime soupe

Bien sûr, vous êtes libre de faire des petites modifications ici et là pour adapter le régime soupe selon vos besoins. Par exemple, il est possible de souffrir de diarrhée quand on suit le régime soupe. Si vous souhaitez éviter ce problème, vous pouvez ajouter à votre régime une ou deux tranches de pain complet par jour. Cela vous permettra d’obtenir assez de fibres et de retrouver des selles normales.

La perte de poids sera légèrement moindre, mais vous perdrez bien du poids !

Attention : Les résultats du régime soupe sont temporaires !

Je ne soulignerai jamais assez que le régime soupe, comme tout autre régime draconien, est une solution temporaire. Bien sûr, il permet de perdre du poids, mais ce n’est pas de la graisse que l’on perd sinon de l’eau et du muscle. Cela signifie que vous allez tout droit vers l’effet yoyo : très vite, les kilos perdus rappliquent.

Si vous voulez perdre du poids durablement, vous devrez vous y prendre autrement : adopter une alimentation saine et variée, limiter votre apport calorique de 15 % à 20 %, observer une bonne hygiène de vie, et, bien sûr, bouger plus et faire plus de sport.

Une fois votre poids-cible atteint, continuez à observer les mêmes habitudes, à une différence près : visez un bilan énergétique nul, c’est-à-dire, ne consommez pas plus de calories que vous n’en dépensez chaque jour. C’est la seule façon de rester à votre poids idéal.

Mais revenons au régime soupe : l’avez-vous essayé ? Vous a-t-il permis d’atteindre votre objectif ?

Laissez un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués avec*